Mon compte
    In the Mood for Love
    note moyenne
    4,1
    9168 notes dont 342 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 342 critiques par note
    152 critiques
    89 critiques
    29 critiques
    29 critiques
    26 critiques
    17 critiques
    Votre avis sur In the Mood for Love ?

    342 critiques spectateurs

    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 3 138 critiques

    5,0
    Publiée le 16 septembre 2013
    Un mélo virtuose d’une grâce exceptionnelle grâce à sa mise en scène éblouissante et ses deux fantastiques comédiens. Envoûtant.
    Nelly M.
    Nelly M.

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 525 critiques

    5,0
    Publiée le 30 août 2012
    Envoûtant chassé-croisé de deux trahis, une pépite de l'an 2000. Quelle distinction pour aller seulement acheter de quoi manger ! Ils se devinent puis s'attendent, consentent à flirter avec le vertige pour le plus grand plaisir du spectateur. Beaux du fait de leur empêchement. On plaint leurs triviaux partenaires occupés à s'user, leur histoire est autrement plus éternelle, pleine de variations musicales superposées tout naturellement aux images sans qu'il soit besoin de bavardages ou de frotti-frotta qui gâcheraient tout. On voyage dans l'univers de la jeunesse de Wong Kar Wai le virtuose, rien à jeter, c'est l'excellence. L'indicatif, cette valse aux intonations plaintives, revient serrer toujours plus le coeur, on en redemande. Une nostalgie qui réjouit comme si quelque opium immortalisait ces deux stoïques pour l'élégance bien plus que par peur de tomber dans une trappe. Ne manquent plus que des poupées phosphorescentes à l'image de Maggie Cheung et Tony Leung sur les tables de nuit des couples pour entretenir leur flamme.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1267 abonnés Lire ses 4 028 critiques

    5,0
    Publiée le 7 octobre 2016
    Cela faisait assez longtemps que je voulais voir ce film, et puis j’étais toujours saisi d’un doute. Mes ambitions étaient telles pour ce film que j’avais vraiment envie d’adorer, que je craignais d’être nécessairement déçu !
    Et ben finalement, très belle incursion dans le cinéma de Wong Kar Wai ! In the Mood for Love est un sublime métrage, tant sur le fond que la forme.
    Sur la forme c’est juste énorme. Les plans sont systématiquement d’une grande simplicité et d’une beauté, d’une recherche incroyable. Le réalisateur fait un boulot assez hallucinant, rendant, notamment, merveilleusement la claustrophobie des personnages, et offrant un spectacle d’un lyrisme et d’une subtilité magnifique. La photographie est magique, les décors eux aussi très simples finalement, très limités, et pourtant de chaque détail il se dégage un sens, une profondeur, une émotion. Rien que dans le travail sur les costumes par exemple on sent une attention de chaque instant. Le tout est bercé par une bande son parmi les plus belles du cinéma, avec certes peu d’originalité au sens strict, puisque le fameux thème principal est une reprise, mais dans la magie d’une musique il y a aussi l’intelligence de son usage, et force est de constater ici que ce thème apporte sa substantifique moelle à la poésie, à la mélancolie et a la clarté du métrage.
    Le casting est remarquable lui aussi. Des seconds rôles hauts en couleur, campés par des interprètes convaincus, et surtout, un duo d’acteurs principaux sublime. Tony Leung fait preuve d’une grande sobriété, d’une grande finesse de jeu et d’une classe évidente, et que dire de Maggie Cheung qui bouffe littéralement l’écran quand elle apparait ! Le soin apporté à ses tenues d’ailleurs montre l’évidente volonté de la mettre en valeur, s’avérant d’une beauté stupéfiante et témoignant d’une subtilité de jeu mémorable. Pour tout dire je souligne aussi la magnificence des dialogues. Pour le coup j’ai vu ces derniers temps beaucoup de films qui misaient presque tout sur leurs dialogues, mais autant ici un dialogue est passionnant car écrit au cordeau (celui de la cravate et du sac, purée !), autant dans ces autres films c’était souvent barbant à souhait !
    Le scénario enfin est parfait. On peut se dire que ça va faire mal avec cette histoire d’amour qui promet d’être bien convenue, et puis finalement un résultat au top. Je me répète mais là encore si ce film est aussi énorme c’est par sa subtilité d’écriture. In the Mood for Love est subtil, il crée de la richesse, de la profondeur avec presque rien, et que de délicatesse, de non-dits, de poésie aussi. Comme quoi sur une base vieille comme le monde il est possible de faire des choses remarquables !
    En clair Wong-Kar-Wai signe un chef-d’œuvre ici, je ne crains pas de le dire. J’avais pourtant d’énormes attentes, mais j’ai eu beau cherché des aspérités, je n’en ai pas trouvé ! Tout est soigné de bout en bout, et on ressort du visionnage heureux d’avoir passé un vrai moment de cinéma devant un film aussi riche et réussi. 5
    titiro
    titiro

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 1 024 critiques

    5,0
    Publiée le 12 juillet 2009
    C'est un film touché par la grâce. Des acteurs flamboyants, pour une histoire qui démontre parfaitement toute la complexité que peut avoir une histoire d'amour, avec une mise en scène aboutie, ennivrante, magistrale, le tout accompagné par une musique envoûtante, et vraiment très bien trouvée. Avec ce genre de film, on a la preuve flagrante que le jury du festival de Cannes n'est pas toujours très bien inspiré lorsqu'il faut établir le palmarès...
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 127 abonnés Lire ses 1 761 critiques

    4,0
    Publiée le 27 avril 2012
    Il y a un charme suranné indéniable dans ce film.
    Maggie Cheung et Tony Leung sont magnifiques.
    Un joli préambule avant son chef d'oeuvre: "2046"
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 3084 abonnés Lire ses 6 359 critiques

    2,0
    Publiée le 16 février 2011
    In the Mood for Love (2000) est une belle oeuvre, très contemplative, où la mise en scène soporifique fini par perdre le spectateur. Si ce dernier reste jusqu'à la fin du film, c'est bien évidemment pour la superbe B.O dont le célèbre "Yumeji's theme" de Umebayashi Shigeru (qui passe en boucle) n'aura de cesse de nous hanter une fois le film terminé. Il y a aussi la prestation des acteurs, dont Maggie Cheung & Tony Leung Chiu Wai (qui reçu le Prix d'Interprétation masculine lors du 53ème Festival de Cannes). On pourrait aussi signaler quelques plans tout en finesse et une qualité photo très soignée, mais c'est bien trop peu face à un scénario aussi vide. Cet amour platonique qui ne mène nul part (on le devine aisément dès le début du film), malgré cela on espère de minute en minute que Wong Kar-Wai fera changer la donne afin de donner une toute autre tournure à son film mais rien n'y fait. Une contemplation lancinante où il ne se passe pas grand chose finalement, du haut de ses 90 minutes, un moyen-métrage aurait été plus approprié.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 309 abonnés Lire ses 2 778 critiques

    3,5
    Publiée le 21 juin 2018
    J'en attendais un peu plus de ce "In the mood for love".
    Un scénario intéressant, et surtout mis en valeur par son traitement lent et poétique, ainsi que sa mélodie répétitive collant parfaitement à l'esprit du film, mais cette lenteur fortement ressentie ne fera pas l'unanimité, si bien qu'elle ne sera pas relevée une seconde par une quelconque scène d'anthologie. "In the mood for love" jongle entre sa simplicité scénaristique et la complexité de ses personnages, sans proposer cet instant mémorable tant attendu, et ce malgré la finesse de certains plans.
    Kloden
    Kloden

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 997 critiques

    2,5
    Publiée le 30 janvier 2015
    Bon, je suis visiblement passé à côté de ce mélo aujourd'hui quasi-culte du spécialiste chinois de la mélancolie, Wong Kar-Waï. Les qualités sont pourtant nombreuses, et ce n'est pas faute de les voir. Comment ne pas louer, déjà, ce rapport au temps si unique, qui alterne des ralentis que la bande-son accompagne dans une vraie musicalité, avec des séquences plus longues, très sobres et aux ellipses récurrentes. Comme pour signifier que le temps s'accélère, précisément quand on aimerait le figer. Puis tous les plans sont composés avec grâce, saisissant bien les gestes simples qui trahissent cet amour non vécu. Mais voilà, sur le plan émotionnel, je suis resté complètement hermétique. Sans doute est-ce moi, sur le coup, qui ait manqué de subtilité. D'ailleurs, ce n'est pas la première fois qu'un film asiatique me fait cet effet d'une poésie si rêveuse qu'elle en devient absente, intangible. Un type de film qui, avec moi, marche forcément sur une corde raide. Maintenant, ça n'empêche pas Tony Leung Chiu-Waï et Maggie Cheung de prouver leur justesse, qualité essentielle dans un film où l'on doit tout montrer en se laissant si peut aller. Bref, un petit couac personnel. Je réessaierai, un jour.
    Julie M.
    Julie M.

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 157 critiques

    3,0
    Publiée le 25 septembre 2013
    Beaucoup de finesse pour la mise en scène, la direction des acteurs, les décors et les costumes ...
    Mais beaucoup, beaucoup trop de lenteurs ...meme pour moi qui suit fan de films plutot lents, c'était trop, les minutes ne passaient plus.
    Et c'est vraiment dommage, car les acteurs sont excellents et l'idée vraiment originale.
    Ah, dernière chose : les passages au ralenti sont au départ très beau à voir, mais tapent sur les nerfs à la longue.
    Hunter Arrow
    Hunter Arrow

    Suivre son activité 88 abonnés Lire ses 409 critiques

    0,5
    Publiée le 16 octobre 2012
    Un jour je me suis promené. C'était un de ces jours sombre de l'automne, où la pluie battait intensément. J'étais dessous et j'ai soudainement senti quelque chose de mou sous ma chaussure. C'était les selles de ce que je supposais un chien. C'était du pied gauche et là je me suis dis que ça portait bonheur. Le soir même je voyais ce film et là j'ai compris que la superstition n'avait rien de fondée. Pour faire court je me suis emmerdé comme un rat mort. Pour moi ce film est l'accomplissement même de l'idée de se mettre des bâtons dans le fondement. Une perte de temps.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1971 abonnés Lire ses 3 824 critiques

    5,0
    Publiée le 10 mai 2009
    Même si je ne suis pas rentré totalement dans le film comment nier la beauté de l'histoire, la réalisation lente et belle, la tristesse de chaque plan, les deux acteurs juste parfait, cette musique à la fois rare et envoûtante… Bref un très bon moment de cinéma
    Maximus28
    Maximus28

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 82 critiques

    1,5
    Publiée le 2 août 2021
    Film Sympathique peut être il y'a 20 ans mais la ! C'est juste lent , ennuyeux à mourir et absolument pas original et comme d'habitude la critique encens le film par pure complaisance ...on peut plus de tous ces lèche botte de critiques qui trouvent un film génial des qui y q une once de romantisme !! Nul !!!!
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 13 septembre 2009
    "In the mood for love" est un beau film, un très beau film, une pure merveille, un enchantement, c’est-à-dire - une fois branché le décodeur anti-ironie - un film particulièrement mauvais et extrêmement ennuyeux. Grandiosement pénible. Sublimement chiant. Je dirai même plus : un pur enchiantement ! Le réalisateur lui-même explique que lorsqu’il se lance dans un projet, il n’y a rien d’écrit… Et ça se sent, ça se voit, hélas ! On laisse tourner la caméra jusqu’à ce qu’elle capte - par hasard - une « belle » image : la pluie qui tombe, un regard qui se veut sidérant de beauté, l’éclairage défaillant d’un couloir… Mouais… Inéluctabilité. Tragédie. Émotions. Snif ! Argh ! Souffrance. Beauté triste et tristesse belle. Il faut se pâmer et moi je pouffe. Il faut pleurer et moi je me demande ce que je fais là et si l’on ne pourrait pas me rembourser le prix de ma place.
    Bref, ce film de flemmards est une totale imposture, un genre de "Mépris" hongkongais - mais pas très gai - donc un genre de "Mépris" aux cons, avec - comme son illustre modèle que j’avais tout autant apprécié… - une musique lancinante, entêtante, obsédante puisque la même ritournelle de deux minutes doit être diffusée au moins dix fois pendant le métrage. Forcément, on vend de la bande originale à la sortie de la séance… Les mots sont toujours plus justes qu’on ne le croit : c’est une B.O.F. très bof. Pour eux aussi d’ailleurs… Ce n’est plus un leitmotiv tellement c’est pompier, c’est une locomotive ! Ça fume et ça fait « tchou ! tchou ! » mais le terminus tarde à arriver. J’aurais dû sauter en marche… Dernière précision : non, il ne se passe vraiment rien, il n’y a même pas de seske - c’est dire ! Aussi, c’est tristounet et abasourdi, quoique soulagé, qu’on voit s’afficher à l’écran le mot « fin ». Personnellement, j’aurais plutôt mis « nul » mais il est vrai qu’on n’a pas sollicité mes conseils de directeur artistique. Un film à fuir.
    http://autopsie-du-monde.over-blog.com/article-34306964.html
    justineg
    justineg

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 906 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    J'ai beaucoup aimé ce film. Les acteurs sont superbes, Maggie Cheung et Tony leung sont brillants d'élégance, de grâce, de talent. L'histoire d'amour est vraiment très belle, pleine de respect !! La réalisation est onirique bercée par une musique enivrante.
    Linihila
    Linihila

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 620 critiques

    5,0
    Publiée le 9 août 2007
    Tout simplement magique ! Que ce soit les images, la musique, la relation entre les personnages principaux,... , magnifique !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top