Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait
    note moyenne
    3,6
    1233 notes dont 195 critiques
    répartition des 195 critiques par note
    41 critiques
    58 critiques
    44 critiques
    16 critiques
    19 critiques
    17 critiques
    Votre avis sur Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait ?

    195 critiques spectateurs

    CHATEAU Marie-Claude
    CHATEAU Marie-Claude

    Suivre son activité Lire sa critique

    2,0
    Publiée le 4 octobre 2020
    Il y a bien longtemps que je ne m étais pas tant ennuyée durant un film. Je me suis retenue de partir ....sans queue ni tête ...des clichés ...c est long et ennuyeux ...etles violons ça nous achève 👿 film vraiment creux , inintéressant , pseudo intello ...bref je regrette d y être allée moi qui adore le cinéma
    Dom Domi
    Dom Domi

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 204 critiques

    3,5
    Publiée le 28 septembre 2020
    Il y a très souvent un décalage entre ce qu'on dit et ce qu'on fait, quel que soit sa volonté de s'en tenir à ce que l'on dit. Ce film retrace des cheminements relationnels dans lesquels les protagonistes se perdent et se retrouvent au grès de leurs pérégrinations amoureuses dans lesquelles le décalage du dire et du faire est pattant. Hors temps, ce film a la vertu de donner au commun des mortels qui cherchent fortune amoureuse, une candeur monotone dans laquelle chacun peut s'identifier... domi...
    Colette L.
    Colette L.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 7 critiques

    1,5
    Publiée le 21 septembre 2020
    Décevant et ennuyeux. Marivaudage décalé, sans intérêt, plat. Pourrait s'intituler " Inconsistance et inconstance ". Dommage pour Camélia Jordana, Vincent Macaigne et Emilie Dequenne.
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 680 abonnés Lire ses 3 287 critiques

    4,5
    Publiée le 23 septembre 2020
    J'attends toujours les films d'Emmanuel Mouret avec une certaine impatience, il ne m'a jamais vraiment déçu. Il faut quelques minutes pour bien renter dans celui-ci. Un petit de mal avec le jeu des acteurs, très théâtral, avec l'impression qu'il récitent leur texte plus qu'ils ne l'interprétent. Mais très vite on y pense même plus. On s'attache à chacun des personnages et on vit les histoires qu'ils nous racontent, passées ou présentes, avec un plaisir certain. Légères ou graves, plus cocasses ou volages, chacune dans son style est palpitante. On peut y retrouver aussi, ici ou là, quelque chose que l'on a déjà vécu peu ou prou. La mise en scène, les dialogues, les décors, les images, tout est ici élégant. Le casting est superbe, une partie de la jeune garde du cinéma français, où personne ne tire la couverture à soi, mais où personne n'égale la plus chevronnée et toujours parfaite Emilie Dequenne. Bref, une réussite sur toute la ligne. Un régal pour les yeux et l'esprit. Subtil et délicat, sans doute le plus beau film de son auteur.
    orlandolove
    orlandolove

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 655 critiques

    4,0
    Publiée le 22 septembre 2020
    Avec son scénario parfaitement ficelé, aux rebondissements dignes d'un bon thriller, ses dialogues soignés et plein de sens, ce film est un petit bijou dans son genre. Drôle et profond à la fois.
    philhag
    philhag

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 333 critiques

    3,5
    Publiée le 6 octobre 2020
    Un film très bavard sur le thème de l'amour : qu'est-ce qui crée, provoque l'amour ? A vrai dire, le film d'un texte bien écrit , parfois saoulant à écouter. Les hommes n'ont pas de caractères, les femmes sont compliquées. Et parfois l'on est perdu. Comme le héro du film qui écoute les explications de son copain. Je n'ai pourtant pas dormi. A la télé, je n'aurai pas tenu. Bien joué, belle caméra et prises de vue, choix musical de piano excellent. Heureusement, les personnages sont attachants !
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 359 abonnés Lire ses 1 783 critiques

    4,5
    Publiée le 23 octobre 2020
    Emmanuel Mouret, après une incursion (très réussie) dans le "film à costumes" (le 18e siècle de Marivaux) - et une adaptation, ce faisant, de Diderot, "Mademoiselle de Joncquières", revient à notre époque, avec un non moins épatant "Les Choses qu'on dit, les Choses qu'on fait", sur un scénario original qu'il signe, comme à l'accoutumée. C'est toujours la "Confusion des sentiments" qui l'anime...mais ici enrichie par la "théorie mimétique", du philosophe René Girard, auquel est consacré un documentaire, servant partiellement de "fil rouge". Avec un art consommé de l'emboîtage, EM va, deux heures (délicieuses) durant, faire se rencontrer (par ordre chronologique décroissant) Maxime et Daphné, François (cousin de Maxime) et Daphné ; et avant, se retrouver Sandra et Maxime, qui quittait, par force, Victoire (la presque soeur de Sandra)...mais la retrouvera, à la fin. En fait, c'est presque une "ronde" sentimentale (même si non linéaire, grâce à un récit habilement déstructuré), que l'on complétera par Gaspard, amant de Sandra et ami de Maxime, et Louise, épouse trompée de François (plus quelques "à-côtés" affectifs, des uns et des autres - réels ou de composition !). Outre l'excellence du scénario, le charme des prises de vue, le soin apporté au décor et aux costumes (sous une signature "rouge"), l'opportunité des musiques, essentiellement "classiques", de Purcell et Mozart, à Debussy et Satie (pas de musiquette, comme si souvent dans les films actuels), on ne peut que souligner le régal du dialogue ! Distribution un tantinet inégale - seul (petit) bémol... côté féminin. Autant Julia Piaton, Emilie Dequenne et la piquante Jenna Thiam sont convaincantes, autant Camélia Jordana détonne (Daphné).
    L_huitre
    L_huitre

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 302 critiques

    4,5
    Publiée le 23 septembre 2020
    Après le très littéraire "Mademoiselle de Joncquieres", le très sensible Emmanuel Mouret continue à explorer les rives de la relation amoureuse, et notamment ce petit territoire bavard qu'est le marivaudage, autrement dit, tout ce que le désir et l'amour suscitent chez l'être humain dans la parole et l'échange. Une fois de plus, c'est un langage très écrit, très dense, pétillant d'intelligence, et sans doute moins naturel de nos jours qu'au temps de l'amour courtois. Mais, une fois la chose acceptée, comment ne pas se laisser emporter par ces récits amoureux que deux étrangers se font l'un à l'autre, dans un relâchement total de toute pudeur et distanciation ? C'est subtil et d'un naturel totalement confondant au point que le spectateur se laisse happer dans une douce complicité avec ces personnages pour rentrer dans leur intimité et se laisser balloter à leur suite dans les tourments de l'amour partagé-non-partagé-trompé-oublié-renaissant. J'ai personnellement adoré... Pour mettre ces sentiments en musique, le réalisateur a réalisé un très beau casting, même si le choix de Vincent Macaigne, brut, barbu et toujours aussi lunaire, n'était pas consensuel. Mais les filles sont extraordinaires dans leur jeu. Elles sont toutes lumineuses, et donnent corps à l'idée que les femmes sont souvent les maîtresses de ce jeu vibratoire où leur sensibilité leur donne souvent un coup d'avance. Une mention spéciale à Emile Dequenne dans le rôle de la femme bafouée qui va rétablir la situation par un incroyable don de soi. Son regard de femme amoureuse est d'une telle intensité que le spectateur masculin de la scène tombe totalement sous le charme. Sa déclaration d'amour est transcendante et laisse sans voix. Quel beau personnage !... La scène finale est belle et fait penser à la chanson de Brassens "Les passantes"... Toutes ces relations qu'on a laissé passer, et qui restent seulement des souvenirs. Emmanuel Mouret est un esthète de la relation amoureuse. Toute référence à Eric Rohmer serait réductrice. Mouret nous donne simplement du plaisir en nous replongeant dans les affres de la rencontre et de la naissance du sentiment amoureux. Après tout, cela reste la période de la vie la plus stimulante... Il peut continuer sur ce registre, je continuerais à vibrer avec lui et ses personnages.
    7fabcool7
    7fabcool7

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 573 critiques

    2,5
    Publiée le 29 septembre 2020
    Je ne pensais pas aller le voir (mais carte oblige).Nous allons d'une histoire d'amour à une autre avec il est vrai l'envie d'en connaître davantage. Exceptée Emilie Dequenne que j'ai trouvé très bien. Je pense vraiment qu'il y a eu un mauvais choix d'acteurs - pour moi, ce film avec d'autres acteurs aurait pu prendre une tout autre dimension! Dommage car parfois en + de dialogues (disons sans plus), c'est très & trop mielleux: qu'on se croirait en exagérant un peu dans 'hélène et les garçons'.
    Frederic S
    Frederic S

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 150 critiques

    3,5
    Publiée le 5 octobre 2020
    la passion ou la raison ? quand les triangles amoureux n en finissent pas... film compliquer sur les relations humaines mais qui nous embarque bien des le début....
    Steph L
    Steph L

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 95 critiques

    5,0
    Publiée le 4 octobre 2020
    Emmanuel Mouret est un peu notre Woody Allen. Virtuose, profond, drôle, mélancolique avec ce raffinement et cette élégance très française et littéraire. Les acteurs y sont brillants. Niels Schneider joue parfaitement l'alter ego du réalisateur. Camélia Jordana prouve encore son grand talent de comédienne. Un bijou sur le sentiment amoureux avec une bande son sublime.
    Kenzo
    Kenzo

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 14 critiques

    0,5
    Publiée le 27 septembre 2020
    Bavard, inutile, vain, pompeux, prétentieux, ennuyeux, soporifique, agaçant . Une seule envie, quitter au plus vite la salle !
    Min S
    Min S

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 371 critiques

    4,5
    Publiée le 25 septembre 2020
    Un film doux et douloureux, il y a énormément des choses à réfléchir, il a réveillé en moi beaucoup d'émotions différentes, totalement in love de ce magnifique film !!
    mat niro
    mat niro

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 991 critiques

    3,0
    Publiée le 2 octobre 2020
    Décidément, j'ai un peu de mal à m'emballer pour ce réalisateur, en l'occurrence Emmanuel Mouret. Après "Mademoiselle de Joncquières" que j'avais trouvé moyen, son dernier film sur les atermoiements amoureux de ses personnages m'a souvent plongé dans l'ennui. Et pourtant, le cinéaste sublime ses acteurs (Camélia Jordana en est la preuve) pour chercher en eux le meilleur. Malheureusement, ce récit des relations amoureuses est trop scolaire et trop bavard pour narrer au final cette somme de marivaudages. Pour conclure, on suit sans déplaisir la naissance de ces amours et de ces ruptures mais sans crier au génie comme l'a fait la presse française.
    Nico C
    Nico C

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 27 septembre 2020
    Subtil, intelligent, juste avec des acteurs parfaitement dans le ton. Ça fait du bien ! Probablement l'un des meilleurs films de l'année!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top