Mon compte
    Laissez-passer
    note moyenne
    3,7
    265 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Laissez-passer ?

    30 critiques spectateurs

    5
    2 critiques
    4
    12 critiques
    3
    5 critiques
    2
    9 critiques
    1
    1 critique
    0
    1 critique
    coperhead
    coperhead

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 463 critiques

    4,0
    Publiée le 9 janvier 2018
    Pour moi il s'agit d'un film réussi sur la période 1942 /43 à Paris avec en toile de fond une partie du cinéma français sous l'occupation allemande dirigé par la société Continental . Les faits me paraissent assez juste sur les différends cinéastes en question qui faisaient leur métiers sans trop de compromis avec les allemands ( Devaivre ,Clouzot ,Tourneur ,Pottier etc..).
    anonyme
    Un visiteur
    1,5
    Publiée le 5 avril 2017
    Tatave se donne avec le cinéma la mission que Fernand Nathan s'est donnée avec le livre scolaire, celle d'enseigner. Il y en a qui rêvent de courir les festivals du monde entier, Tatave, lui, il fait des films pour les collèges et les lycées. Les enseignants, d'ailleurs, l'adorent, ils le font souvent venir pour animer le débat après la projection d'un de ses films. Ici Tatave a voulu nous expliquer ce qu'a été la collaboration en prenant pour exemple le milieu du cinéma sous l'occupation allemande. Comme d'habitude il s'est entouré de gens compétents au son et à la lumière pour que son film soit fait dans les normes. Il est normal qu'il ne veuille pas passer pour un amateur devant des enseignants du second cycle à qui il destine son film. Là-dessus, on ne peut rien reprocher à Tatave : Tout est nickel. Quand quelqu'un ferme une porte, on entend le claquement, quand on l'ouvre on entend la poignée grincer et on voit bien tout ce qui se trouve dans le décor, éclairé avec un professionnalisme exemplaire. Tatave, qui porte la plus grande attention à l'exactitude des faits, s'est énormément documenté sur le sujet, et ça se voit. Au bout de deux heures on dit "merci Tatave c'était très bien mais là il faut qu'on rentre." "Non, nous dit Tatave, restez, je ne vous ai pas tout dit." et il nous retient par le bras pour nous déballer encore pendant vingt minutes tout ce qu'il a appris sur le sujet. Les collabos à qui Tatave ne pardonne pas, et les courageux que Tatave met à l'honneur, car Tatave est très attaché à nous dire et à nous répéter que sous l'occupation il y a eu des comportements exemplaires. "Eh oui Tatave, c'était la guerre, on sait, y avait des salauds, y avait des gens biens, mais là il faut vraiment qu'on y aille." "Non ! Nous dit Tatave. Maintenant je vais prendre le micro pendant deux heures pour vous expliquer ce que je viens de vous expliquer dans mon film pendant deux heures et demi." Et c'est là qu'on est obligé de dire à Tatave qu'on n'a en rien à battre de ce qu'il nous raconte, mais alors rien de rien. Que le cinéma c'est pas une affaire de sujet, c'est une affaire de caractère, c'est une affaire de situation et c'est surtout une affaire de personnages. Chez Tatave, les personnages sont tous calibrés pour être acceptés par les scolaires à qui il veut montrer son film. Jamais de folles du cul dans un film de Tatave, jamais d'égorgeurs, jamais de dingues, jamais de gros mots non plus, et pour Tatave, le comble de la perversité est de nous montrer un type qui refuse de mettre un tampon sur un document par respect du règlement. "Voyez tout de même ce qu'on a osé faire sous l'occupation" nous dit Tatave. On lui répète "merci Tatave, on reverra ton film quand il passera aux dossiers de l'écran, mais comme les dossiers de l'écran n'existent plus, on le reverra jamais." Allez ciao Tatave, ce coup-ci on y va."
    soulman
    soulman

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 885 critiques

    2,0
    Publiée le 16 avril 2014
    Un film décevant car Tavernier parle d'un cinéma qu'il connaît bien, de gens qu'il a croisés, mais sans réelle passion ; la reconstitution est ici trop pesante, le rythme du film pas assez soutenu.
    Cela tient finalement du gâchis, malgré les interprètes, tous convaincants.
    mazou31
    mazou31

    Suivre son activité 47 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 17 décembre 2020
    Beau film d'amour vers tous les professionnels du cinéma que Tavernier aime comme des parents. L'image fluide et somptueuse signée Alain Choquart, les dialogues cinglants de Jean Cosmos contribuent largement à cette magnifique réussite qui, malgré sa durée, passe comme un éclair.
    cinephilius
    cinephilius

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 78 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Le film est très bien ficelé mais il est extrêmement long et ça va en calmer plus d'un ! Tavernier maître du long-métrage historique à gros décors signe un "Laissez passer" qui finalement à du mal à ... PASSER ! L'histoire est simple, deux visions de deux hommes dans le milieu cinématographique qui résistent à l'occupation allemande tant bien que mal. Les acteurs sont parfaits, les scènes sont très bien filmées mais il demeure néanmoins un gros problème de timing et "Bon voyage" du même réalisateur est mieux rythmé et traite aussi cette période 40-44 de l'occupation allemande. En deux mots trois mouvements, je le conseille uniquement aux fans de Tavernier mais en film du même genre et du même réalisateur il y a "Bon voyage".
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 372 abonnés Lire ses 11 critiques

    4,0
    Publiée le 19 janvier 2022
    Laissez-passer est un film épique non pas du type de scènes géantes avec de champs de bataille mais avec de l'humanité mise en péril en temps de guerre. Le réalisateur Bernard Tavernier qui réalise des films importants depuis les années 1960 met ici en scène l'histoire de Jean Cosmos et Jean-Devaivre qui explore la survie d'écrivains et de réalisateurs durant l'occupation allemande de Paris pendant la Seconde Guerre mondiale. Le résultat est un examen intensément riche de cette période où la Résistance française a lutté avec succès et courage contre les envahisseurs nazis. Le résultat est aussi un film si long qu'il demande une soirée entière de concentration sur une histoire qui demande à être montrée. Basé sur l'histoire vraie du scénariste Jean Aurenche fermement convaincu qu'il n'écrirait jamais en faveur du régime nazi et du réalisateur Jean Devaivre (Jacques Gamblin) qui a choisi de se conformer en apparence à une société de production de films dirigée par l'occupant allemand tout en conservant sa position ferme en tant que membre de la Résistance française. C'est un film brillant et en plus il dure longtemps et nous permet de réfléchir...
    Jean-luc G
    Jean-luc G

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 589 critiques

    2,5
    Publiée le 5 janvier 2022
    Long film pétri de bonnes intentions, d'hommages aux gens du cinéma, s'efforçant de survivre sous l'occupation. Très documenté, Tavernier redevient le bavard qu'il était dans la vraie vie, nous perd dans une floraison de personnages de l'époque. Son point de vue est important concernant les polémiques nées après la guerre, autour de Clouzot par exemple, mais la réalisation, avec une caméra virevoltante à la manière d'un élève qui répèterait ses gammes, ne trouve pas de ligne directrice et nous perd malheureusement en route. TV1 - janvier 22
    foch1800
    foch1800

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 132 critiques

    4,0
    Publiée le 24 décembre 2009
    Un film passionnant et d'une grande richesse de détails, presque un documentaire sur le cinéma Français sous l'Occupation. La vie quotidienne y est particulièrement bien traitée, et l'ajout d'images de films d'époque bien amenée.
    Gil D.
    Gil D.

    Suivre son activité Lire ses 10 critiques

    0,5
    Publiée le 3 janvier 2022
    Très mal tourné, apparemment sans expert historique, scène du bombardement au début du film complètement ratée avec des gens qui courent dans tous les sens dans la rue alors que les gens se réfugiaient dans les caves et que les soeurs, les pompiers et les volontaires de la sécurité civile ne sortaient qu'après la fin de l'alerte. Il faut faire appel à des historiens et ne pas pondre des navets sans aucun intérêt.
    1ppy
    1ppy

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 143 critiques

    2,5
    Publiée le 31 décembre 2007
    Je n'ai pas accroché: trop peu nuancé d'une part. Et trop peu sérieux d'autre part: le gag du voyage à Londres est ridicule si le sujet traité est aussi sérieux qu'il y paraît.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 16 août 2013
    je suis historienne de métier et passionnée du cinema de Tavernier, pour moi ce film est donc un plaisir total. C'est une narration historiquement juste, corale et en même temps très personnelle, des acteurs au mieux de leur art... Je suis d'accord avec le compte rendu de l'Humanité - souvent très futée quant aux critiques cinématographiques, et je cite ici, par exemple, Vincent Ostria - et pas du tout avec les Cahiers du cinéma, souvent trop autoritaires sans explications dans leurs jugemements (en italien on dirait: apodittici...)
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Un très beau film où le cinéma explore sa propre histoire, qui plus est une page assez méconnue, ce qui est salutaire. Un petit regret quand même : Tavernier se concentre sur des personnages qui méprisent le système, alors que beaucoup s'y sont complus.
    A part ça, rien à redire. La réalisation est soignée , les acteurs impeccables, la musique particulièrement bien choisie (même quand on n'aime pas Tino Rossi). On suit le film avec plaisir du début à la fin, même s'il est un peu long.
    guitou62
    guitou62

    Suivre son activité Lire ses 17 critiques

    2,5
    Publiée le 8 novembre 2021
    J'ai eu l'impression que ce film avait été produit dans les années 80 tellement la mise en scène est vieillot. Alors que non le film n'a même pas 20 ans, retour vers le futur est beaucoup plus moderne dans la mise en scène c'est dire ! La faute surement à Tavernier, homme de talent mais d'un autre temps, autant pour un dimanche à la campagne, le coté lent du film m'avais séduit car après tout c'était une réunion de famille par un joli temps un dimanche où justement le français aime prendre son temps, or ici cela se passe en pleine occupation. Néanmoins le passage où l'un des héros se met à vivre toute une aventure avec des documents militaires nazis m'a quelques peu réveillé. Et que dire de l'un des personnages, il ne sert à rien, il a plein de conquête, puis il disparait. Je n'ai pas tout saisi surement.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 10 août 2010
    Bon film, bon jeu d'acteurs. Malheureusement, la durée du film semble trop longue pour le peu que cela apporte. La virée en Angleterre est peut-être le passage de trop car ce sujet n'est pas assez développé.
    Yy xx
    Yy xx

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 3 janvier 2022
    Comme d'habitude un excellent film de Tavernier
    Une histoire du cinéma et des cinéastes durant la seconde guerre mondiale entre résistance et collaboration...des acteurs exceptionnels , un scénario solide et une mise en scène tavernienne !!!
    Qui connaît aujourd'hui les films d'Aurenche, de Spaak, de le Chanois et bien sûr de Clouzot (mais si on demande un titre de film on nous cite toujours les diaboliques)
    Et comme je le pensais, aucun moment ne m'a semblé long ou soporifique , au contraire le montage est efficace comme toujours chez Tavernier
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top