Mon compte
    Le Capitaine Fracasse
    Note moyenne
    2,8
    43 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Le Capitaine Fracasse ?

    14 critiques spectateurs

    5
    0 critique
    4
    4 critiques
    3
    5 critiques
    2
    3 critiques
    1
    2 critiques
    0
    0 critique
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    2 154 abonnés 4 242 critiques Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 28 avril 2024
    Cette adaptation du Capitaine Fracasse est relativement fidèle au livre d’origine, mais un peu à l’image du livre d’origine, elle est plutôt ennuyeuse. Gautier offre un bouquin énorme bourré de descriptions qui n’en finissent pas. Le film nous épargne les longues descriptions, mais il distille un faux rythme assez pénible dans sa partie centrale, doublé d’autres défauts notables. Visuellement, il est réussi dans ses décors, son ambiance, qui retranscrivent d’ailleurs fidèlement. L’ouverture très gothique par exemple, est très esthétique, et le film propose des effets à l’ancienne des plus appréciables. Il y a de belles idées visuelles, néanmoins, il faut avouer que la réalisation est à la peine dès que le film prend de l’ampleur. Ca devient vite fouillis à l’écran, notamment dans les combats, qui ne sont pas toujours très heureux, notamment avec des accélérations douteuses. D’autant plus dommages que les acteurs sont plutôt bon escrimeurs et que ce n’était pas nécessaire pour créer des combats assez dynamiques et visuels. Gance se perd parfois dans des conceptions d’image assez bordéliques, voulant sûrement trop en faire avec une masse de figurants et un montage pour donner du punch qui finit seulement par nous donner une impression de désordre.
    Le scénario quant à lui suit l’intrigue du roman. Il propose de bons moments, notamment avec Matamore, et on plonge avec un certain plaisir dans la vie quotidienne d’une troupe de théâtre à cette époque. Il n’en reste pas moins que le film, très théâtral dans sa proposition, ne nous épargne pas des lieux communs de la commedia dell’arte, notamment des moments un peu longuets dans sa première partie avec des histoires d’amour qui ne font pas trop avancer le schmilblick. Il y a des longueurs. La deuxième partie du film, qui devient plus cape et d’épée gagne en rythme, toutefois, il faut bien avouer que certains processus narratifs, toutefois issus du livre, sont désuets et que le suspense n’est pas des plus flamboyants. Le film n’est pas trop ennuyeux, mais surtout par ses artifices visuels et les numéros d’acteurs, l’intrigue restant plutôt fade.
    Les acteurs, c’est à la fois l’atout et peut être le point faible du film. Si on aime pas le théâtre au cinéma, ça va être impossible à supporter, car les acteurs sont hyper théâtraux, tant dans leurs prestations que dans le texte qu’ils déclament. A part peut-être Assia Noris, qui arrive à jouer de façon plus naturelle, la plupart des autres interprètes principaux font du théâtre, et clairement, c’était la direction d’Abel Gance. Ca peut être insupportable, et en même temps, ils jouent très bien le théâtre, et surtout, ce n’est pas inadéquat avec l’esprit du livre. On a une troupe de théâtre, on a des personnages hauts en couleur, il y a forcément une âme théâtrale qui méritait d’apparaître à l’écran. Gravey est très bon dans son rôle, Assia Noris convenable, il y a des seconds rôles brillants, notamment Matamore, globalement le film est porté par l’entrain de ses interprètes. On peut adjoindre aussi une bande son très fournie avec beaucoup de titres chantés plutôt bienvenus.
    Le Capitaine Fracasse date de 1943 et pourtant, à bien des égards, il fait plus vieux que son âge. Ca aurait presque pu être un muet des années 1920. Il en a certaines des qualités formelles, notamment les décors, et le jeu théâtral des acteurs. Certains effets auraient pris plus de sens en muet, comme les accélérations. Pas déplaisant, ce n’est toutefois pas un grand film et il y a des défauts manifestes qui pourront même le rendre irregardables aux yeux de certains. J’ai relativement apprécié, mais il ne faut pas être dupe, ce n’est pas un grand Gance. 2.5
    chrischambers86
    chrischambers86

    12 470 abonnés 12 225 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 28 août 2010
    Très bonne et fidèle adaptation du roman de Théophile Gautier rèalisè par le grand Abel Gance!C'est l'un des films les plus maitrisè du cinéaste!Gance y applique un procèdè èconomique pour les dècors,le pictographe qui permet d'obtenir plusieurs prises de vues silmutanèment!Le duel en vers opposant Fernand Gravey et Jean Weber dans le cimetière de Poitiers est admirable!On retiendra ègalement dans cette sèquence les magnifiques zones d'ombres et les feuilles mortes qui tombent autour de Fracasse et Vallombreuse!On peut juste regretter le jeu outrè de certains comèdiens pour ce film qui brille par sa maitrise...
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    696 abonnés 3 323 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 29 novembre 2011
    Grâce à une superbe photographie, de magnifiques décors et à une troupe de comédiens hyper talentueux, on passe un moment de cinéma non négligeable devant cette adaptation du roman de Theophile Gautier.
    La mise en scène est également très convaincate, malgré le fait qu'il n'y ait finalement que peu de séquences d'actions.
    Autre petit défaut, la bande sonore est assez médiocre, ce qui a pour conséquence que l'on apprécie pas totalement les dialogues.
    rogertg2
    rogertg2

    24 abonnés 762 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 16 février 2008
    Un bon film de cape et d'épée en noir et blanc, qui nous captive du début à la fin même s'il a un peu vieilli, notamment dans le jeu des acteurs.
    Lotorski
    Lotorski

    13 abonnés 588 critiques Suivre son activité

    1,0
    Publiée le 15 février 2010
    Un film que j'ai trouvé très brouillon et très ennuyeux au départ. Heureusement que ça s'améliore un peu sur la fin.
    this is my movies
    this is my movies

    652 abonnés 3 087 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 10 juillet 2016
    Bon, alors je vais pas trop traîné sur cette chronique vu que le film, au demeurant magnifique plastiquement et comptant quelques scènes de belle facture, m'a prodigieusement ennuyé. Le début est bien mais après, on se perd dans de multiples intrigues amoureuses de théâtre de boulevard qui ne servent pas à grand chose tandis que le film manque d'énergie et peine à nous captiver. A. Gance a beau réaliser quelques miracles avec sa caméra et signer quelques compositions magistrales, le montage est confus pour certaines séquences et le jeu des acteurs n'aident pas franchement. C'est beau mais c'est aussi long et ennuyeux. A réserver aux inconditionnels et quant à moi, je vais me pencher sur la version avec J. Marais désormais. D'autres critiques sur
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    972 abonnés 4 905 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 15 octobre 2016
    Excellent divertissement très théâtral. On a l'impression d'entendre parfois Cyrano de Bergerac. Des dialogues soignés et des péripéties fameuses. Il faut dire que le modèle de Théophile Gautier est exceptionnel.
    Misoramengasuki
    Misoramengasuki

    56 abonnés 399 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 7 février 2011
    Un témoignage de l’époque où le cinéma populaire ne cherchait pas à délivrer un message, mais à faire rêver. Où il ne visait pas à faire rire grassement mais à tirer le spectateur vers le haut. Où il ne portait pas les stigmates de la déprime et du cynisme mais le visage enjoué de la bonne humeur et du respect du public (et on était alors en pleine Occupation!). Où il n’utilisait pas des "comiques" issus du clinquant de la télévision mais des artistes de théâtre experts dans l’art de faire chanter les mots et d’incarner des personnages. Et quand en plus la trame est signée Théophile Gautier, tout est en place pour un délice d’aventure et de poésie. Que de belles séquences – le dîner au Château de la Misère, les préparatifs des représentations, la prise de rôle et les apparitions scéniques de Fracasse, etc! Quelle truculence, quelle invention, quelle vie, quel esprit dans chaque réplique, quel humour... quel talent, tout simplement! Soixante cinq ans après, bravo et merci à Abel Gance, à Fernand Gravey, à Maurice Escande et Mona Goya (hilarant couple des Bruyères), à toute la troupe des comédiens, Matamore en tête... Que c’était beau le cinéma, avant que ça devienne une industrie!
    Plume231
    Plume231

    3 581 abonnés 4 639 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 28 décembre 2012
    Adaptation très libre de l’œuvre de Théophile Gautier par le prisme très particulier d'Abel Gance ; des trucs foireux comme des plans réutilisés plusieurs fois, des montages hasardeux, des séquences mal foutues comme le hold-up avec les cadavres. De plus, Abel Gance est un homme de flamboyance, de baroque, de lyrisme et pas du tout dans la finesse psychologique ; ce trait peut parfois agacer, comme dans "La Roue", soit au contraire participer étrangement à la puissance visuelle du machin, comme dans le légendaire "Napoléon" ou tout simplement ici, des coups de poing pour l’œil, de l'inspiration en veux-tu en voilà... En fait tout participe incroyablement à ça. Pour résumer, "Le Capitaine Fracasse" a les qualités de ses qualités mais aussi les qualités de ses défauts. Une Isabelle nettement plus piquante et moins tête-à-claques que dans le roman de Gautier, un Fernand Gravey charismatique dans le rôle principal, un duel avec des dialogues en alexandrins absolument sublimes grand moment pour les yeux et les oreilles... Déséquilibré, d'une imperfection qui donne l'impression d'être pleinement assumée pour ne pas dire faite exprès, mais putain que c'est beau, putain que c'est grandiose, putain que c'est plaisant.
    ygor parizel
    ygor parizel

    215 abonnés 2 503 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 19 août 2012
    Film de capes et d'épée mais avec des combats et scènes d'actions minimalistes. Le film tient plus du registre de la comédie, sur la forme ce long-métrage ressemble a un conte (grâce aux décors et la mise en scène typique). Les acteurs jouent de manière théâtrale, la première moitié est intéressante mais plus ça avance plus j'ai décroché.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 11 septembre 2008
    Une bonne adaptation, l'image est belle et les acteurs sont bons.
    Mais c'est un peu brouillon par moments et certaines scènes comme les combats font penser que le film est encore plus ancien.
    inspecteur morvandieu
    inspecteur morvandieu

    18 abonnés 1 819 critiques Suivre son activité

    1,5
    Publiée le 19 février 2024
    L'histoire du désargenté baron de Sigognac, désormais comédien dans une troupe de théatre ambulant sous le nom de Capitaine Fracasse, est connue. Mais, décidément, pas plus que les adaptations de Pierre Gaspard-Huit et d'Ettore Scola, celle d'Abel Gance ne me convainc de l'intérêt majeur du sujet de Théophile Gautier.
    Bien différent, au moins dans le style, des aventures mouvementées de Fracasse joué par Jean Marais, le film de Gance se signale surtout par son esthétisme, ses recherches formelles qui donnent à l'intrigue un caractère sombre, voire funèbre, à l'image de la composition ombrageuse et désenchantée de Fernand Gravey dans le rôle-titre, et parfois fantastique. Indéniables, les qualités esthétiques de la réalisation forment un écrin assez vain pour un scénario peu lisible et une mise en scène manquant d'unité.
    Gance développe l'histoire d'amour emphatique -suivant une interprétation généralement déclamative- entre Fracasse et sa partenaire de scène Isabelle en même temps qu'il parait rendre hommage aux comédiens et troubadours. Il s'amuse à souligner la familiarité des marivaudages du théatre et de la vie réelle ou transforme par instants, vers à l'appui, le Capitaine Fracasse en Cyrano. Autant de thématiques ou points de vue qui donne au récit une apparence décousue.
    Wagnar
    Wagnar

    69 abonnés 1 364 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 14 juin 2017
    Cette adaptation du roman de Théophile Gautier se révèle tout aussi réussi que celle avec Jean Marais quoique bien différente. Fernand Gravey est parfait, les dialogues très bien écrits et les décors satisfaisants. L'introduction avec le château et les choeurs est un moment sublime. Un film de cape et d'épée certes vieux, mais plein de charmes. Une réussite du grand Abel Gance.
    White Fingers
    White Fingers

    6 abonnés 1 064 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 27 mai 2024
    Comparée à la version de 1960 avec Jean Marais, l'adaptation du roman « Le Capitaine Fracasse » réalisée par Abel Gance est bien supérieure. Il a utilisé des techniques novatrices comme le pictographe pour les décors, créant une atmosphère visuellement impressionnante. Les combats sont minimalistes, et le film adopte souvent un ton théâtral, ce qui peut être déroutant pour certains. Cependant, les dialogues soignés et les scènes comme le duel dans le cimetière de Poitiers ajoutent une profondeur appréciable. Les performances des acteurs sont à la fois un atout et une faiblesse du film. Certains, comme Fernand Gravey, brillent dans leurs rôles, tandis que d'autres peuvent sembler trop théâtraux. La bande sonore est parfois médiocre, ce qui peut nuire à l'appréciation des dialogues. Bien que « Le Capitaine Fracasse » ait quelques défauts, notamment dans son rythme et certaines scènes d'action, il reste un film visuellement attractif avec une excellente mise en scène. WHITE FINGERS : LA PISTE SYSKIYOU (TOME 1) et LE CIMETIERE DES SQUAWS (TOME 2) (Amazon Kindle).
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top