Mon compte
    Judith of Bethulia
    note moyenne
    3,0
    4 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Judith of Bethulia ?

    2 critiques spectateurs

    5
    0 critique
    4
    0 critique
    3
    2 critiques
    2
    0 critique
    1
    0 critique
    0
    0 critique
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 491 abonnés Lire ses 3 323 critiques

    3,5
    Publiée le 3 octobre 2010
    Réalisé en 1914 par D.W. Griffith , " Judith de Béthulie " se distingue par une histoire bien captivante et une mise en scène d'une réelle efficacité ( et qui d'ailleurs laisse entrevoir le majestueux film que sera " La Naissance d'une Nation ", qui sera réalisé un an plus tard ) , notamment sur les séquences de bataille que l'on prend vraiment plaisir à visionner. Côté casting, on peut dire que le metteur en scène à judicieusement choisi Blanche Sweet pour le rôle principal, car cette actrice s'avère totalement impliqué dans son personnage, et elle est d'ailleurs très bien secondé par l'acteur Henry B.Walthall qui joue de fort belle manière le rôle d'Holopherne. A noter aussi les présences sympathique dans des second rôles de Mae Marsh dans le rôle de Naomi, de Lillian Gish dans celle d'une jeune mère ou encore celle de Dorothy Gish. Une oeuvre donc assez ambitieuse mais surtout très étonnante, mais dommage cependant que le tout soit si court ( a peine une heure !! ), car l'histoire aurait mériter d'être un peu plus appronfondi.
    Tupois Blagueur
    Tupois Blagueur

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 1 162 critiques

    3,0
    Publiée le 31 mai 2015
    Premier film américain tourné avec quatre bobines, "Judith of Bethalie" est aussi un des premiers films hollywoodiens bénéficiant de moyens conséquents et d'un grand nombre de figurants. On y retrouve tous les ingrédients habituels des films déjà tournés par D. W. Griffith, avec une histoire assez développée, des acteurs peu caricaturaux, et une intensité dramatique crédible (ce qui était très dur à faire passer à l'époque). Si certaines scènes ne sont pas indispensables et minent légèrement le rythme du film, on ne s'ennuie quasiment jamais, Griffith prenant soin de garder le spectateur à ses côtés avec quelques explications (figurées par le texte qui apparaît de temps à autre sur l'écran). Avant le dyptique qui le rendra célèbre, cette évocation biblique était déjà un bon exercice de style pour le jeune cinéaste américain.
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top