Notez des films
Mon AlloCiné
    Walker
    note moyenne
    2,7
    19 notes dont 5 critiques
    répartition des 5 critiques par note
    0 critique
    1 critique
    1 critique
    1 critique
    2 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Walker ?

    5 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 5617 abonnés Lire ses 10 551 critiques

    3,0
    Publiée le 19 septembre 2017
    L'Amèrique a pour vocation d'occuper la première place et elle le fait très bien ici! Quand un homme ne croit pas qu'il y a de grandes choses à accomplir, il ne peut rien accomplir de grand! Une grande idèe jaillit de l'âme d'un homme, bouleverse tout son être, le transporte hors de l'ignorance du prèsent et lui fait sentir l'avenir un instant! Inspirè d'une histoire vraie, cette oeuvre pour le moins violente et dèconcertante d'Alex Cox est spectaculaire au bon sens du terme avec quelques fulgurances dans le final! Ed Harris livre une performance intense et personne d'autre que lui ne pouvait incarner à la perfection ce mercenaire. « L'expansion est avenir de notre pays et seuls les lâches la craignent et s'y opposent »...dixit William Walker! Dètestant par dessus tout les rengaines sur la « Destinèe Manifeste » , Marlee Matlin n'est pas mal non plus même si son personnage ne joue que dix minutes! D'ailleurs, il y a entre Harris & Matlin de jolies scènes en langue des signes, Harris paraphrasant tout ce que Matlin dit en la censurant! C'est d'ailleurs plutôt drôle à regarder! spoiler: Beaucoup moins quand il apprendra qu'elle fut emportèe par le cholèra! il faut voir Harris terrassè de douleur pour comprendre l'immense acteur qu'il ètait dèjà en 87...
    Zglibzog
    Zglibzog

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 136 critiques

    4,0
    Publiée le 1 août 2007
    Un film intéressant et étrange qui avait pour objectif de faire réfléchir sur l'engagement militaire américain dans les pays étrangers et son rôle potentielement néfaste.
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 390 abonnés Lire ses 3 484 critiques

    1,5
    Publiée le 22 septembre 2017
    Au 19ème siècle, idéaliste désireux d'exporter la démocratie, William Walker est soutenu par un homme d'affaire pour prendre le contrôle du Nicaragua. Un règne qui va le transformer en despote lunatique. "Walker" est plein de bonnes intentions sur le papier. D'abord, il critique sévèrement la politique US de l'époque (le film est sorti au moment où les USA finançaient allègrement les Contras pour renverser le gouvernement du Nicaragua), par un biais original. Ensuite, le film se veut cynique à souhait via son protagoniste déconnecté des réalités, et enchaîne les anachronismes surprenant faire passer son message. Le problème est le traitement trop mou. La réalisation et le montage sont anecdotiques, montrant des scènes de bataille qui n'ont aucun impact (les images sont pourtant parfois sanglantes), des personnages dont on se soucie peu, de l'humour qui tombe souvent à plat, et des scènes dramatiques qui arrivent comme un cheveu sur la soupe. Face à tout cela, Ed Harris surnage en incarnant de manière amusante cet illuminé devenant dictateur. Mais c'est bien dommage pour tout le reste qui avait du potentiel sur le papier.
    Vutib
    Vutib

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 701 critiques

    2,5
    Publiée le 14 octobre 2011
    Aussi étrange puisse-t-il être, Walker est une œuvre somme toute singulière. Méconnue de la plupart du public actuel, ce film mélange non sans folie les genres, époques et situations. Bien que la trame principale se situe à la fin du XIXème siècle et mette en scène l'installation de William Walker et de ses sbires au Nicaragua, dans le but de civiliser et de démocratiser cette région "sauvage", le tout sous la houlette d'une puissante firme américaine. Une scénario relativement palpitant mais surtout complétement incohérent et délirant. Le film déroute en tout points et efface nos repères en introduisant par exemple divers éléments anachroniques. Cigarettes, voitures et distributeurs côtoient les peuples de cette fin de XIXème siècle, à notre plus grande stupeur! Le film sillonne donc sans cesse dans un esprit de folie. La majeur partie des scènes sont exagérées, invraisemblables et même si le tout semble parfaitement voulu, on à bien du mal à accrocher à ce trip. Alex Cox, réalisateur anecdotique et créateur de ce film hybride et bâtard opte pour une satire sociale, car Walker masque en fait une virulente critique de la société américaine. Ainsi la suprématie des multinationales, les deals douteux de politiciens véreux ou la soif de violence du peuple américain, tout y passe. C'est bien la l’intérêt et la réussite principale que composent ce "film d'aventure". Certes, la mise en scène est relativement inspirée, la caméra et ses constants gros plans sont réussis, même si le tout reste finalement assez anecdotique. Le manque de moyens et les nombreuses approximations suffisent hélas à zapper notre majeure motivation. Reste un casting discutable, composé je pense de nombreux amateurs. Cela se fait incontestablement ressentir, procurant presque au film une dimension comique. Heureusement que Ed Harris est très convaincant dans le rôle de William Walker, un patriote loyal et bon qui va peu à peu sombrer dans une violente et incontrôlable folie. Cette progression est le pilier central de ce scénario, s'articulant autour de la métamorphose morale de ce qui deviendra un parfait anti-héro et salaud, complétement possédé par la rancœur, la haine et les chagrins sentimentaux. A noter cependant que les passages sentimentaux et la tournure dramatique du film est malheureusement mal agencée. De façon général, Walker à vraiment du potentiel et des idées ardemment explicitées; cependant ses très nombreux "à-peu près", son manque de finition et de souffle épique l’empêchent d’émerger réellement et de se faire vraiment remarquer. Un film qui ne casse donc pas trois pattes à un canard. Relativement médiocre, relativement captivant bien que possédant sa propre identité, Walker est une folie cinématographique en demi teinte, à explorer cependant, car très singulier et dénonciateur.
    Gulhac
    Gulhac

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 125 critiques

    1,0
    Publiée le 20 janvier 2011
    Film pour ricains. Une certaine affectation intelectuelle et de nombreuses références culturelles, idéologiques, politiques etc que même si, par quelque fortuit surplus culturel, on comprend, il n'en reste pas moins qu'elles ne présentent aucun intérêt.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top