Notez des films
Mon AlloCiné
    Hoffa
    note moyenne
    3,5
    151 notes dont 20 critiques
    répartition des 20 critiques par note
    1 critique
    8 critiques
    7 critiques
    3 critiques
    0 critique
    1 critique
    Votre avis sur Hoffa ?

    20 critiques spectateurs

    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1673 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    2,5
    Publiée le 4 avril 2014
    Un biopic appliqué,sans trop de fioritures,du syndicaliste Jimmy Hoffa,figure puissamment américaine. Hoffa,par sa seule force de persuasion et d'opiniâtreté,est devenu le président du syndicat des conducteurs routiers. Mais arriver aussi vite au sommet,nécessité de faire alliance avec la mafia italo-américaine,et d'accepter les compromis d'une justice pas dupe... Hoffa était aussi craint que détesté. Son combat pour de meilleures conditions de travail était justifié,mais la manière de s'y prendre carrément répréhensible(il piochait dans la caisse de retraite des travailleurs). Jack Nicholson adopte la prothèse nasale et les sourcils en accent circonflexe,pour mieux ressemble à cet homme colérique au destin forcément funeste. Il écrase de son poids tous ses partenaires,ce qui ne sert ni le film(qui aurait gagné à choisir un montage plus court et dynamique),ni son sujet(passant de complexe à simpliste). On sent que Danny de Vito était attaché à ce personnage. Il aurait dû se débarrasser des pesantes et casse-pattes séquences de flash-backs. Il aurait dû aussi essayer d'être moins académique,et d'inclure plus d'émotion et de vigueur. En d'autres mains(Scorsese par exemple),"Hoffa"(1992)aurait pu être mémorable...
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 1567 abonnés Lire ses 4 729 critiques

    0,5
    Publiée le 1 mars 2013
    Jimmy Hoffa ! Si cela ne vous dis rien il fut un syndicaliste puissant et ayant eu également des relations avec la mafia. Seulement Danny DeVito réalise cette histoire en dessous du minimum syndical, dommage parce que le sujet de ce personnage est passionnant et tout est ici quasi interminable, des flashbacks inévitables et qui aurai pu être évitable. En somme, pas du tout une bonne adaptation. En espérant qu'un jour il existera un autre long-métrage ou autre format bien plus solide et concluant.
    sly-stallone88
    sly-stallone88

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 2 223 critiques

    4,0
    Publiée le 20 octobre 2011
    La vie de Jimmy Hoffa magnifiquement interprété par Jack Nicholson, mais que dire de la prestation de De Vito qui lui vole la vedette !!! dans la lignée d'un chef d’œuvre !!!
    BlindTheseus
    BlindTheseus

    Suivre son activité 173 abonnés Lire ses 2 566 critiques

    4,0
    Publiée le 22 novembre 2008
    On ne peut qu'être séduit par cette oeuvre très réaliste décrivant les vrais luttes syndicales comme des combats de tous les instants, ainsi que montrant en action le misérabilisme et/ou ce paternalisme outrancier destiné à endormir les consciences face à ce héros loin de ces pères américains tenants à ce que leur progéniture broyent leurs cerveaux dans cette machine appelée " école " ; mais moins lorsque le film présente Hoffa seul contre tous...
    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 281 abonnés Lire ses 1 080 critiques

    3,0
    Publiée le 1 décembre 2019
    Un biopic sur Jimmy Hoffa sans grande inspiration, que se soit dans le traitement du personnage, le montage fait de flashbacks perpétuels ou de sa mise en scène plus ou moins calibrée, mais porté par un Nicholson ultra charismatique, secondé par DeVito, les 2h20 passent à toute vitesse, on en redemanderait presque, petit sentiment d’incomplétude. J’aurais aimé voir l’Oliver Stone de l’époque se charger du projet.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 2563 abonnés Lire ses 6 067 critiques

    3,0
    Publiée le 7 avril 2012
    Troisième long-métrage de cinéma pour l’acteur Danny DeVito qui s’était essayé quelques années plus tôt aux séries télévisées et autres téléfilms. Avec Hoffa (1992), il réalise un biopic (biographie) sur James Riddle Hoffa (1913/1975), célèbre syndicaliste qui entretenait des relations avec la mafia. On y découvre comment il est devenu le président (en 1957) des "Teamsters", l’un des plus grands syndicats des Etats-Unis des conducteurs routiers, accusé de blanchiment d'argent avec la mafia italo-américaine via un système complexe utilisant l'argent de la caisse de retraite des Teamsters, il devient rapidement la bête noire et la cible privilégiée de Robert Kennedy (Ministre de la Justice du gouvernement de son frère, le Président John Fitzgerald Kennedy). 140 minutes au cours desquelles on plonge en plein cœur des relations tumultueuses qu’entretenait James R. Hoffa avec tous ceux avec qui il pouvait collaborer et notamment Bobby Ciaro. Nominé à deux reprises lors de la 65ème Cérémonie des Oscars, le film nous livre de très belles prestations, notamment Jack Nicholson & Danny DeVito, seul regret, la durée excessive du film qui aurait gagné à être raccourcie.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 504 abonnés Lire ses 4 214 critiques

    3,0
    Publiée le 3 octobre 2016
    Le portrait et les actions de Jimmy Hoffa pour le syndicat des camionneurs américains. Il n'y a pas trop de longueurs et quelques bons dialogues issus des dons d'orateur du personnage. Jack Nicholson est parfait pour le rôle et Danny DeVito s'en sort très bien dans le métier de réalisateur ! Très américain, tout de même. spoiler: Le final est rapide, cru et pas mal frustrant, laissant un goût d'inachevé même si assez réaliste.
    Serpiko77
    Serpiko77

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 1 279 critiques

    4,0
    Publiée le 14 mai 2016
    Y'a des films qui passent totalement inaperçus et qui n'obtiennent inexplicablement pas la reconnaissance qu'ils méritent, celui-ci en fait indéniablement parti. Danny DeVito n'a certes pas le talent d'un Scorsese pour raconter les histoires, son film contient pas mal de longueurs, mais l'histoire de cet homme passionne et on est d'autant plus captivé grâce à l'interprétation géniale des deux acteurs principaux.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 757 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    3,0
    Publiée le 17 février 2015
    Sur un scénario de David Mamet, cette troisième réalisation de l'acteur Danny DeVito est une biographie fidèle du parcours fulgurant et chaotique du syndicaliste américain, Jimmy Hoffa (seule la fin est purement fictive, spoiler: la thèse de l’assassinat n’ayant jamais pu être prouvée ). Le choix de cette personnalité, pourtant peu connu hors des Etats-Unis, vient incontestablement, d’une part, du fait qu’il incarne les liens ambigus entre luttes ouvrières, activités mafieuses et pouvoir politique, et, d’autre part, pour son caractère opiniâtre et tapageur intéressant à retranscrire à l’écran. Le système avec lequel la mise en scène faite de flashbacks permet une bonne reconstitution des étapes de sa vie, de la mise en place du syndicat des Teamsters jusqu’à son passage en prison qui marqua la fin de sa carrière en passant bien sûr par la mise au point du système de blanchissement d’argent en partenariat avec la mafia. Quand à son charisme de grande gueule, il est parfaitement recréé par l’interprétation hargneuse de Jack Nicholson.
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 333 abonnés Lire ses 2 526 critiques

    2,5
    Publiée le 1 août 2008
    Depuis 1990 le cinéma étasunien ne sait pas finir ses films et ceci en est un parfait exemple.Dommage, car la mise en scène est très correcte,les acteurs excellents et le scénario parfait puisque proche des faits sauf la fin totalement imaginée et qui n'est pas à l'honneur du réalisateur.Créer du grand spectacle sur une mort dont on ne sait rien détruit totalement la crédibilité de l'ensemble.Insister sur cet imaginaire au point de construire tous les flashbacks dessus est mal venu;de plus,cela se devine rapidement tellement le présent est construit pesamment.Hoffa pourtant présenté comme utile pour la classe ouvrière aurait mérité un fin digne du reste du film.
    softy76
    softy76

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 293 critiques

    3,0
    Publiée le 12 septembre 2010
    bon film assez long mais intéressant dans son scénario un grand danny de vito et un jack nicholson qui si il est bon peine à être crédible dans son rôle de jimmy hoffa le meilleur reste la scène de fin qu'on ne voit pas venir du tout.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 23 mai 2014
    Je viens de revoir ce film pour la troisième fois et c'est toujours un réel plaisir de voir un Grand Jack Nicholson et Dany De Vito, qui a des rôles fait pour eux, enfin ils les jouent admirablement, je vous livre une petite explication d'un fait historique dramatique réelle, mais aussi captivante, comme beaucoup de ces historiques américains, normal, tout était nouveau chez eux ou presque, alors ici c'est l'historique d'un syndicat celui des camionneurs entre autres... J'ai été retirer pour vous quelques explications sur Hoffa sur le grand site qu'est Wikipédia; "Jimmy Hoffa, de son nom complet James Riddle Hoffa (né le 14 février 1913 – porté disparu le 30 juillet 1975 - déclaré officiellement mort le 30 juillet 1982)". Jimmy Hoffa grimpe rapidement la hiérarchie du syndicat des conducteurs routiers américains, dont il devient le président en 1957. Il participe au blanchiment d'argent de la mafia italo-américaine de Chicago, à travers un système complexe utilisant l'argent de la caisse de retraite des Teamsters.(L'International Brotherhood of Teamsters: (IBT - Fraternité internationale des conducteurs) ou Teamsters est le syndicat des conducteurs routiers américains). Il devient, notamment à la suite de ses liens avec la mafia, une des principales cibles de Robert Kennedy, Ministre de la Justice du gouvernement de son frère, le président John Fitzgerald Kennedy. Après un procès médiatisé, Hoffa est condamné à 15 ans de prison en 1967. Quatre ans plus tard, en 1971, le président Richard Nixon le gracie à condition qu'il ne participe pas à des actions syndicales durant 10 ans. Il disparaît mystérieusement le 30 juillet 1975. On suppose qu'il est mort, peut-être assassiné par la mafia. Je note ce film 5 étoiles sur 5.
    mister
    mister

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 202 critiques

    3,0
    Publiée le 19 décembre 2018
    Nicholson dans la peau de Hoffa est loin de ses prestations fracassantes des années 70 et l'acteur retient beaucoup son jeu, dommage. La réalisation de De Vito est assez quelconque et pas toujours bien maîtrisée. Le film est construit trop mécaniquement en intercalant entre la narration des différents moments importants de la vie de James Ridle Hoffa, des scènes d'attente sans intérêt de Hoffa sur le parking du Machus Red Sox, le café de routier où Hoffa a disparu en 1975. De Vito livre son interprétation de la disparition de Hoffa, mais cela n'apporte rien et détruit la légende qui entoure la mystérieuse fin de Hoffa. Le point positif du film est que dès le départ il présente Hoffa non comme un syndicaliste convaincu mais comme un gars qui a décidé de faire du business avec l'action syndicale: il touche 10$ par syndicaliste recruté et 10% des recettes. Aux Etats-Unis, la mafia finance le syndicalisme pour racketter les entreprises et faire du chantage et ainsi gagner de l'argent, ce qui est très différent de l'Europe ou les syndicalistes rançonne l'état et les contribuables. Le film montre l'ascension de Hoffa comme président de la confrérie des camionneurs avec l'aide de la mafia, ses détournements d'argent, ses procès avec la justice, sa bataille avec Bobby Kennedy, ses années de prison et enfin sa tentative de retour à la tête du syndicat malgré les 1.7 millions de dollars qu'il a touché pour se retirer des affaires. Le personnage est très antipathique et contrairement à son habitude, Nicholson ne le rend jamais attachant. Pour ma part je pense que le casting est une erreur; Nicholson est très bon en forte tête déjanté, mais moins bon en leader menant les foules, à cause de son cynisme naturel.
    sunsetbld
    sunsetbld

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 179 critiques

    2,5
    Publiée le 25 août 2007
    Le poids lourd des camionneurs. Deux hommes d'influence, Jimmy Hoffa (Jack Nicholson) et son bras droit, Bobby Ciaro (Danny DeVito), attendent dans une berline l'heure du rendez-vous. L'inconnu, dont l'identité est encore tenue secrète, aime se faire désirer... D'un coup, on les retrouve plusieurs années en arrière. A une allure fulgurante, Hoffa se voit propulser à la tête de la "Fraternité internationale des camionneurs", le syndicat le plus important et le plus influent des Etats-Unis (qui atteignit 1.850.000 membres). Même si Hoffa plaide pour de meilleures conditions de travail, il va rapidement devenir la cible des plus hautes instances politiques du pays. Ceux-ci lui reprochent de puiser une partie des fonds de la caisse de retraite, en étroite collaboration avec la mafia. La force du film est due au scénariste David Mamet (aussi réalisateur à ses heures, dont la machiavélique "Prisonnière espagnole") qui use, avec roublardise, de maints flash-backs. Malheureusement, Danny DeVito ("La guerre des Rose") met en scène un biopic trop classique, fort semblable au "F.I.S.T." de Norman Jewison qui traite du même sujet, auquel il manque souvent un souffle de vitalité. Comme à son habitude, Jack Nicholson est impeccable dans la peau de ce meneur d'hommes. La fin, le dénouement du fameux rendez-vous, est totalement jouissive... Elle se clôture, pour Hoffa, là où elle avait débutée, c'est-à-dire... dans un camion. La boucle est bouclée !
    lhomme-puma
    lhomme-puma

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 34 critiques

    4,0
    Publiée le 10 août 2010
    Biopic réussi bien qu'un brin longuet, mais servie par l'impressionnante prestation de Jack Nicholson et l'excellent second rôle incarné par Danny DeVito.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top