Mon AlloCiné
    Pickpocket
    note moyenne
    3,6
    520 notes dont 61 critiques
    répartition des 61 critiques par note
    12 critiques
    14 critiques
    12 critiques
    15 critiques
    5 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Pickpocket ?

    61 critiques spectateurs

    Starwealther
    Starwealther

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 770 critiques

    2,5
    Publiée le 26 juin 2007
    Pickpocket est un film de Robert Bresson qui a une filmographie plutôt particulière. Celui-ci parle d’un homme complètement cleptomane et qui se pense supérieur intellectuellement par rapport au reste de l’humanité. C’est pour cela qu’il décidera de voler par différentes méthodes, que lui aura appris un pickpocket professionnel, il ne pourra plus s’en passer, cette activité peu en adéquation avec les lois deviendra sa raison de vivre. Les scènes multiples de vol effectuées par Michel sont superbement filmés sous l’œil du réalisateur français, toutes sont précises et minutieuses. Robert Bresson mettra en finalité de l’histoire que l’homme cherchait un moyen de conquérir une femme du nom de Jeanne qui est la voisine de sa mère. Il comprendra son amour pour elle qu’à partir du moment où il sera en prison et qu’il n’aura plus dans la tête de pouvoir voler. Une triste et à la fois heureuse conclusion qui montre que l’homme doit se passer d’une passion quelle qu’elle soit, pour pouvoir profiter d’autres plaisirs et occasions. Son obsession de vol l’a contraint à être totalement obnubilé et à ne même plus se rendre compte de ce qui se passait autour de lui. Il est comme absent dans son monde, il est constamment dans la réflexion et la pensée d’un prochain vol.Bresson dresse ici le portrait de l’homme qui a besoin de passion mais certaines passions peuvent être plus destructrices qu’autre chose quand elle n’est pas en adéquation avec les normes de la société dans laquelle on vit.De plus, certains se mettent des choses en tête et se sentent supérieur mais en même temps ce n’est pas une forme de marginalité, je connais plein de gens qui se sentent plus intelligent que la moyenne !La réflexion de Bresson est quand même assez juste et riche, cependant j’ai trouvé le film assez long et limite soporifique. Le film est lent, seul la fin est vraiment intéresante. Un film que j’ai aimé sans non plus être subjugué bien que l’on ne peut pas nier la spécificité du cinéma de Bresson
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 7 septembre 2010
    Pickpocket, s'il a un côté film de curé quelque peu déplaisant, est une perle dans le cinéma français. Si le film est court, il parvient en ce laps de temps à ouvrir des perspectives morales et métaphysiques avec une délicatesse rare. Hélas, Bresson ne peut s'empêcher de se faire moralisateur, mais il peut se le permettre compte tenu de la leçon de cinéma et de conduite qu'il nous administre.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 21 janvier 2018
    c'est plus qu'un film, cela ressemble par moments à un documentaire sur les motivations et les raisons d'un homme qui
    se livre à une pratique étrange et pourtant encore courante de nos jours, dérobés à des inconnus des portefeuilles ou montres, etc... le film sur le mode "la première personne" style narratif apporte encore plus de profondeur à ce personnage somme toute banal, qui mène une vie simple mais qui essaie de faire de son "metier" un art et cherche une forme d'absolution auprès de son entourage, encore une fois Bresson dépeint la solitude d'un être perdu dans so for intérieur et cela nous rappelle un autre film "le journal d'un curé de campagne" , les deux personnages vivent repliés sur eux-mêmes tout en se consumant inéxorablement
    Autrui
    Autrui

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 206 critiques

    4,0
    Publiée le 1 septembre 2008
    Le quotidien passionant d'un pickpocket professionel .
    Un portrait sobre, mais bien plus complexe qu'il n'y paraît , abordant ainsi de nombreux autres sujets que le vol (l'impression de supériorité, l'insensibilité ...) en une courte durée.
    Des scènes de "pickpocketages" à la châine mythiques et génialement conçues.
    zbig
    zbig

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 43 critiques

    5,0
    Publiée le 18 juin 2010
    Croyant que j'allais ne rien comprendre et vite me faire chier par un coté pseudo-élitiste du cinéma, je me suis mis a regarder ce film avec réserve. Et puis dès que j'ai vu le générique du début, rien que la police de l'écriture accompagnée de la musique : j'ai compris. Mr Bresson est un esthète. Le film commence avec sa lenteur tellement fluide, tout est calibré sur mesure : la musi[qu]alité. Pas de superflu, juste l'essentiel. Bref, c'est magnifique, génial, voluptueux : c'est grand ... comme un père ; voila c'est ça, je l'ai reconnu, comme une évidence, Bresson c'est Le Grand Père du Cinéma.
    xstrem
    xstrem

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 237 critiques

    4,0
    Publiée le 2 juillet 2010
    Bresson nous offre un beau film.Le plus impressionant est la maitrise technique de Bresson. Les scénes des vols sont filmées à la perfection, on ressent la tension et on admire le tour de passe passe de ces porte-feuilles. Dommage que les autres scénes soit pas aussi belles et intense mais reste tous de même sublime. Le personnage principal peut paraitre un fade et sans charisme au début mais au final on comprend se choix du réalisateur.
    Luce Grosjean
    Luce Grosjean

    Suivre son activité 26 abonnés Lire sa critique

    2,0
    Publiée le 22 septembre 2012
    Quel drôle de chemin il m'a fallut parcourir pour voir ce film ! Drame trop sérieusement romantique, Bresson réussit tout au long de son film qu'a nous enveloppé d'apathie pour finalement faire surgir, comme par désespoir l'amour. Les corps en mouvement sont douloureux et toujours à contre sens, même les moments de vol manquent de fluidité et appuie le mal-être dans lequel baigne les personnages. Des moments de magie apparaissent, ce qui ne le rend non pas indispensable mais à voir pour l'expérience.
    Asphenor
    Asphenor

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 21 critiques

    2,5
    Publiée le 19 janvier 2015
    Un film qui vaut pour la démonstration remarquable du jeu de passe-passe qu'exercent les pickpockets, tout en ne s'attardant heureusement pas sur les réactions des victimes (les "aux voleurs!") auraient été de trop
    , la pauvreté des dialogues minimalistes et le jeu d'acteur très plat (même en étant voulu par Bresson) gâche le plaisir. On croirait reconnaître le style de Truffaut avec ses voix-off monotones sur fond d'airs de violons.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 7 mai 2008
    Je pense que je suis rude mais je n'ai vraiment pas été porté par le film, sûrement car j'étais très fatigué en le regardant. Cependant si le concept du film est intéressant, il aurait mieux valu suivre un peu plus le Crime et Châtiment de Dostoievski ! Si les scènes de vols sont les plus intéressantes sur le travail des plans, le jeu des acteurs peut laisser de marbre même si l'effet rédibitoire est forcément voulu. Pour un film qui dure une 1h15 j'ai vraiment cru qu'il durait deux heures. Je n'ai vraiment pas réussi à être pris par le film! Dommage pour mon premier film de Bresson. On dira deux étoiles et demi mais pas plus.
    Darkdidi
    Darkdidi

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 196 critiques

    5,0
    Publiée le 7 novembre 2006
    Très bon film artistique qui prouve encore une fois le génie de Robert Bresson. cadrage, montage, tout est important, et (comme dans tous les films artistiques) ce n'est pas le récit qui est important, mais le langage cinématographique. Comment se fim est-il écrit ? Tandis que Bresson écrit son film à sa manière, les plans se renvoyants les uns les autres, des objets faisant appels à d'autres, c'est à nous, spectateur, de faire marcher notre esprit. Il y parvient très bien.
    poneyexpress10
    poneyexpress10

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 50 critiques

    4,5
    Publiée le 14 décembre 2012
    Ce film est une épure. Par sa durée, par sa mise en scène, par son histoire. C’est l’histoire de Michel, une sorte de vagabond, qui n’a pas trouvé sa place dans la société. Il vit de larcin, et l’art de dérober des billets dans les poches de ses victimes n’a pas de secret pour lui. On le montre avec une grâce et une aisance fine qui confine à la chorégraphie manuelle. Tant qu’il n’a pas de responsabilités sur les épaules, sa vie se suffit de ce rôle, rien ne lui pèse, il y a toute une dialectique du poids et de la légèreté, le poids moral dont il se décharge, mais le regret qui lui pèse d’avoir voler sa propre mère. La mort de sa mère c’est une disparition, une perte, mais il ne sent pas obligé en vertu de promesses faites et durables. Il y a deux scènes lorsqu’il est emprisonné et que Jeanne lui rend visite : la première il déclare qu’il ne voit pas les barreaux de sa prison, qu’il est seulement obsédé et désolé de s’être fait prendre, la seconde, on le voit serrer ces barreaux qui le sépare de Jeanne, il comprend alors ce qu’est la liberté : par l’entrave, il réalise, les chaînes au pied, le vertige d’être séparé de la personne qu’il aime. C’est vraiment un conte philosophique, conte parce qu’il y a une morale à la fin.
    philippefleury
    philippefleury

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 99 critiques

    3,5
    Publiée le 17 avril 2019
    Pickpocket est une bizarrerie : pourquoi Bresson nous propose-t-il une tentative de démonstration, qui plus est non argumenté, sur la légitimité du vol de la part de personnes qui se penseraient géniales ? Néanmoins la mise en scène est remarquable et le jeu des acteurs très singulier. Heureuse époque où l'on pouvait financer des films aussi singulier.
    Mais surtout comme j'avais 10 ans où moment du tournage de ce film c'est un vrai plaisir de se balader dans less Paris de mon enfance : le beaujolais nouveau vivifiant des affiches du métro, les magasins Lissac avec leur appareil de contrôle de la vision digne des film de science fiction, etc.
    Christianm75
    Christianm75

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 229 critiques

    2,5
    Publiée le 7 avril 2016
    J'ai bien du mal à appréhender l'univers cinématographique de Robert Bresson.Déjà décontenancé par "Mouchette" j'avoue ne pas avoir vu dans "Pickpocket"autre chose qu'un petit film vaguement policier assez ennuyeux. Je n'ai réellement pas saisis la portée métaphysique qu'on lui accorde généralement.Les personnages sont atones et déambulent tels des fantômes desincarnes, la mise en scène est ascetique et le manque de dramatition ne fait rien pour nous permettre de nous raccrocher à cette oeuvre.Sans être totalement ininteressant ce film se regarde, mais ne passionne pas.
    stans007
    stans007

    Suivre son activité Lire ses 864 critiques

    2,0
    Publiée le 1 avril 2021
    Je n’adhère pas à ce cinéma solennel, intellectuel, volontairement inexpressif, dans le jeu des personnages comme dans leur ton (seul le bruitage est abondant), où la phrase la plus anodine est déclamée comme si elle avait un sens majeur. En revanche l’ambiance parisienne doinesque métro-autobus est sympa. Quand au sens profond du film… ?
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 1 avril 2008
    Robert Bresson a une façon de filmer bien singuliere,il ne s'occupe pas de l'acteur mais (dans ce film)des mains,la scène géniale dans la gare parisienne nous le montre bien,rarement l'acteur n'est montré on ne voit que des mains voler des objets en s'agitant et "dansant" au son de la musique,un ballet splendide qui hisse ce film au niveau de chef d'oeuvre.Quelques longueurs viennent ternir un film qui marquera tout de meme n'importe quel amoureux de cinéma.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top