Mon compte
    Une nuit à l'Assemblée nationale
    note moyenne
    2,0
    49 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Une nuit à l'Assemblée nationale ?

    9 critiques spectateurs

    5
    0 critique
    4
    1 critique
    3
    1 critique
    2
    4 critiques
    1
    1 critique
    0
    2 critiques
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 4 novembre 2013
    Un excellent casting et un sujet qui pouvait être juteux mais Mocky a choisi un traitement par l'absurde vite rebutant.
    Eowyn Cwper
    Eowyn Cwper

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 997 critiques

    2,0
    Publiée le 7 novembre 2014
    Encore un beau film pamphlétaire à la Mocky, mais parfois gâché d’un naturisme excessif, qui était une idée des œuvres précédentes mais qui constitue l’essence de celle-ci. Le niveau technique est toujours très bas, avec des phrases qui finissent où ne sait trop où, sans parler des acteurs qui récitent : au niveau dialogues, du coup, c’est un raté monumental. Les agréments et éléments externes prennent aussi tellement de place que le scénario passe un peu à côté du sujet. C’est un film légèrement bâclé sur de nombreux plans.
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 1 675 critiques

    2,0
    Publiée le 28 août 2020
    Mocky tapant sur le monde politique ? Ça n'est pas nouveau. Mais, ce qu'il y a de nouveau, c'est le traitement choisi. Ici, le franc-tireur du cinoche français (comme beaucoup aimaient bien l'appeler) opte pour un traitement par l'absurde. À partir de là, il faut bien avouer que le concept fonctionne pendant un moment, avant de devenir assez lourdingue, à l'image de la scène entre Michel Blanc et Josiane Balasko. À l'image aussi de la scène finale qui est ratée. À part ça ? Le trio Jacqueline Maillan/Michel Blanc/Jean Poiret fonctionne bien. La première est une sorte d'Arlette Laguiller bisexuelle qu'il faut voir au moins une fois avant de passer l'arme à gauche. Le deuxième, ans un rôle de nudiste, est impayable et pour lui, rien n'est plus beau que de se trimbaler avec le service trois pièces à l'air et le troisième est un royaliste pourri jusqu'aux ongles qu'il est impossible de détester. Les seconds rôles sont aussi très bons, à part deux ou trois, dont Roland Blanche. Il y a des films plus mauvais que ça chez Mocky, mais il y en a de bien meilleurs aussi.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 1 201 abonnés Lire ses 4 552 critiques

    3,5
    Publiée le 10 août 2019
    Le trafic de décorations est un des grands classiques de la corruption d'état, déjà en 1887 le président Jules Grévy dû démissionner à cause de cela. Mocky en reprend l'idée en incluant dans son film des personnages farfelus, voir Mailllan en fausse Arlette Laguiller bisexuelle est quand même quelque chose de croquignolet, même si le personnage n'est pas formidablement écrit, Blanc en nudiste, la quéquette à l'air est impayable et on remarquera que dans sa communauté on pisse par terre devant tout le monde, fallait oser ! Poiret en royaliste est très classe et ces dames ont des points de vue sur le sexe très décontractés. Tout cela est un peu potache, certains gags tombent à l'eau mais c'est la loi du ce genre, et puis on se demande si Mocky n'a pas raté la grande scène finale, on passe néanmoins un excellent moment
    soulman
    soulman

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 985 critiques

    2,5
    Publiée le 1 mai 2017
    Une gentille pochade qui n'a pas la force de "L'étalon" ou de "La grande lessive" ; Maillan, Blanc et Poiret sont comme souvent remarquables.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Mocky s'attaque à la classe politique, chose déjà faite dans de précédants films, mais cette fois-ci avec un cran en moins. Outre les interprétations toujours bonnes des acteurs, le film souffre d'un scénario un peu bâclé et d'outrances gratuites (notamment M Blanc en écologiste nudiste). Ce film n'est certes pas le meilleur Mocky, mais se laisse cependant voir.
    Fabrice Deabrassart
    Fabrice Deabrassart

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 134 critiques

    0,5
    Publiée le 29 décembre 2016
    J'aime et adore Mocky pour ça folie , pour son audace ( que peut de réalisateur puisse avoir ) ,son dialogue cru , ici il à mis le paquet , c est comme si ont lâcherais des fous d un asile dehors !!
    Oui , complètement fou , très osée ( comme j'aime ) et alors un dialogue ça vole bas .......oulalala ! . une belle brochette de comédien , mais non avec Poiret , Maillan , encore plus débile que avant ! ! !
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 28 mars 2009
    Mocky n'a malheureusement pas eu l'autorisation de tourner au Palais-Bourbon. Il a dû se contenter du Conseil d'Etat. Le film s'en ressent.

    Jean Poiret, Jacqueline Maillan et Darry Cowl, comme d'habitude, sont excellents. La jeune Sophie Moïse aussi.

    Mais l'ensemble fait un peu bâclé.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 4 mars 2009
    le plus gros navet que j'ai vu
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top