Mon compte
    L'Homme du clan
    note moyenne
    2,8
    12 notes dont 4 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 4 critiques par note
    0 critique
    0 critique
    3 critiques
    1 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur L'Homme du clan ?

    4 critiques spectateurs

    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2761 abonnés Lire ses 5 804 critiques

    3,0
    Publiée le 15 mars 2012
    Passant des mains de Fuller à celle de Terence Young et ayant vu son scénario allégé reste quand même de L'Homme du clan un film virulent sur le racisme ou les Blancs d'un comté de l'Alabama sont présentés comme de véritables culs-terreux racistes. L'Homme du clan est certainement maladroit et parfois étrange spoiler: par exemple les 2 femmes violées se remettent en moins de 2 jours de leur viol
    mais le film est suffisamment bien rythmé en action pour ne pas s'ennuyer de plus ce film réunit Marvin et Burton. Mais ce qui aurait pu être un film marquant stagne au niveau d'une bonne série B.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 28 mars 2012
    voilà un film que l'on ne referait plus de la même façon aujourd'hui, le thème principal le racisme dans un état du sud des usa, l'alabama en l'occurence, ce film a été réalisé dans le milieu des années 70, mais il reste encore d'actualité, car contrairement à ce que l'on veut nous faire croire, dans les films et séries américaines, tout n'est pas toujours rose pour les noirs vivant dans les états racistes du sud,
    à l'époque du film, les noirs étaient portés au rang d'animaux doué de la parole, pas plus,
    une des scènes marquantes,à mon avis, est la scène où une blance rentre en plein office dans une église de blancs et est vue comme une pestiférée voire pire par l'assistance, en effet cette femme fut la victime d'un viol commis par un noir, non seulement on la condamne comme si elle était fautive mais en plus on la banit des lieux, les blancs qui comme richard burton(dans le film) prennent la défence des noirs sont ,eux aussi, victimes des sévices du klan, le film est un peu embrouillé, il comporte plusieurs thèmes, à l'époque pour faire sensation, on ne se contentait pas d'éxploiter un seul sujet, mais plusieurs à la fois et cela est dommage, cela donne un côté fait à la va-vite ou un côté baclé, il parait qu'à l'origine samuel fuller devait faire le film, mais pour des raisons obscures on donna la réalisation à terrence young plus à l'aise dans les james bond et autres films d'action, le film dure 90 minutes mais vu les sujets abordés, il aurait fallu qu'il fût plus long pour bien traiter les différents problèmes et montrer qu'aux usa, être noir n'est pas naturel, car comme le dit un des personnages "si dieu a créé les blancs et les noirs c'est pour une bonne raison, les deux races ne doivent jamais se mélanger..."
    les hommes du klan se comportent de manière abjecte avec une femme de couleur, tout simplement parce qu'elle est l'amie d'un propriétaire terrien qui aide les nouirs dans le besoin, ils ont vite fait de jetter les tords sur le peuple noir alors que ce sont eux qui se comportent comme de vrais animaux,
    ce sont bien-sûr des clichés, mais encore une fois ce qui m'a frappé c'est que dans les années 70 les films à thème racial sont traités de manière telle que l'on dénonce les travers des blancs sans que les noirs puissent s'exprimer et donner leur avis, encore une fois dénoncer une injustice en ne donnant la parole qu'à une seule partie, démontre qu'on ne résout pas cette injustice.....
    Nirina
    Nirina

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 38 critiques

    3,0
    Publiée le 26 juin 2011
    Visiblement la version originale aurait du être de Samuel fuller, visiblement son scénario était trop violent pour l'époque! Ça aurait été intéressant! Le film est néanmoins intéressant mais le final western est moyen...
    Cyril J.
    Cyril J.

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 625 critiques

    3,5
    Publiée le 27 août 2017
    …du « Klan » plutôt, aurait permis au titre français d’avoir du sens. Dans un bled d’Alabama du début des 70’s règne un ségrégationnisme social, à défaut d’être légal, dont l’affolant surréalisme semble normalisé pour presque tous. Pas pour cet ancien militaire Blanc pourtant, qui vit reclus dans sa propriété forestière, avec compagne, amis et employés Noirs, et qui vomit l’emprise du Klan qui a gangréné toutes institutions. Ni pour ce jeune homme Noir qui a basculé dans la violence et le meurtre pour se faire entendre.
    Dans une ambiance de manifestation pour le droit de vote des Noirs, de déclin économique ressenti depuis qu’ils ne sont plus esclaves, éclate l’affaire d’un viol d’une Blanche par un Noir, ouvrant une escalade de violences. Le shérif, dur, juste, conservateur et pragmatique, qui voit son fils séduit par ces nouvelles idées, sera forcé de trouver son camp. A coups de meurtres, ratonades et viols interposés ce film de 1974, porté par Lee Marvin, Richard Burton et O. J. Simpson, certes un peu caduque et binaire aujourd’hui, met surtout en scène un ensemble hallucinant de comportements, de dialogues et d’injustices qui faisaient loi il n’y a pas encore si longtemps dans le sud des USA. Le manichéisme d’il y a 40 ans parvient à être compensé par les télescopages des enjeux et logiques, de tous bords, à peine croyables et subordonnées à une époque heureusement révolue.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top