Mon compte
    Nausicaä de la vallée du vent
    Note moyenne
    4,2
    15139 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Nausicaä de la vallée du vent ?

    469 critiques spectateurs

    5
    214 critiques
    4
    133 critiques
    3
    50 critiques
    2
    43 critiques
    1
    19 critiques
    0
    10 critiques
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    Roger D
    Roger D

    69 abonnés 817 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 22 juillet 2024
    Encore une fois un film jamais vue du célèbre Miyasaki dont j'ai pu apprécié une nouvelle fois au cinéma. Et une nouvelle fois cela ce concentre sur l'Homme et ses effets néfaste sur la terre qui fait tout pour se défendre et un être tente de tout faire pour réconcilier tout ce monde. C'est jolie, simple mais efficace. On est entrainé par cette belle aventure du début à la fin. Et l'animation rappel bien les dessins animés de mon enfance (le film étant de 1984).
    J31frites
    J31frites

    5 abonnés 178 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 8 juillet 2024
    Nausicaä de la vallée du vent, deuxième film de Miyazaki, dispose d'une meilleure qualité narrative que la plupart de ce qu'il fera après, dans le sens où celui-ci propose réellement une trame logique et qui ne s'égare pas dans tous les sens, plutôt qu'un univers qui se developpe toute l'histoire ne laissant pas de place à la trame.
    De plus l'animation et les designs des personnages sont franchement au top pour l'époque.
    Les personnages sont attachants, surtout l'héroïne le bestiaire super stylé, et la musique de Joe Hisaishi vraiment magnifique, même si on pourrait s'interroger sur ce mélange d'electro et d'inspiration classique (la sarabande d'Haendel, quasi copié-collée sans justification !).
    L'histoire se passe dans le futur et propose des thèmes super intéressants comme le lien qui unit la nature à l'homme, l'écologie, la guerre et il y a même une allégorie du nucléaire avec les géants !!
    En résumé donc un très beau conte moral qui pour moi souffre seulement d'un manque de rythme, d'un peu de manichéisme et de mièvrerie par moment.
    Un des meilleurs Miyazaki.
    Julian Wirbel
    Julian Wirbel

    1 critique Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 22 juin 2024
    Super film d'animation japonais comme tout les Miazaki, c'est un grand homme. Ce film d'animation nous transmet les valeurs de la paix et l'amour entre Homme. A voir car il est plein d'émotions et d'énergie et plaira sûrement a tous les spectateurs.
    Nath Visuals
    Nath Visuals

    37 abonnés 98 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 5 juin 2024
    Le deuxième film signé Hayao Miyazaki et sorti en 1984. Nausicaä de la vallée du vent est le film qui a permis à Miyazaki et à Isao Takahata de créer leur propre studio d'animation. C'est aussi le film qui a propulsé sa carrière au Japon. Pour la scène internationale, il faudra attendre 1997 avec la sortie de Princesse Mononoke pour que le réalisateur touche le monde entier.

    Donc en 1984, Miyazaki n'en est qu'à son deuxième film et nous offre son premier chef d'œuvre. Un film parlant d'écologie, de pacifisme, de féminisme et de l'aviation. Ces quatres thèmes seront centraux dans toute sa filmographie. C'est donc dès le deuxième film et dès 1984 qu'il pose les bases de tous ses prochains films.

    L'écologie est le thème principal de "Nausicaa de la vallée du vent". Après les "7 jours de feu", la terre a plongé dans un monde rongé par la "foucaille". Mais cette princesse est porteuse d'espoir et incarne notre prise de conscience écologiste dans notre monde.

    Ce thème va de pair avec le pacifisme, car dans ce film, les hommes veulent combattre la nature qui les menace par le feu, par la destruction et la guerre. Mais elle, utilise d'autres moyens comme le dialogue, la tendresse, l'écoute, la compréhension des animaux et de la nature. Elle risque sa vie à de nombreuses reprises face à des hommes armés capable de la tuer.

    Comme dans ses autres films, on a évidemment le féminisme comme thème centrale. C'est Nausicaä notre personnage principal et c'est elle qui tient les rênes de son village et du destin du monde, c'est cette femme forte qui fait face à l'homme de guerre, l'homme qui tue de sang froid ou cette femme des "Tolmec" aveuglé par la soif de puissance. C'est elle qui fait toujours preuve de courage et aussi de douceur avec la nature.

    Pour finir, on a le thème de l'aviation, avec un père directeur d'une entreprise en aéronautique, on ne peut que s'attendre à une passion de l'aviation pour Hayao. Son film sur l'aviation par excellence est Porco Rosso, mais dès Nausicaä, on est bien servi. À commencer par la princesse qui manie à la perfection son avion. Et ce qui est à noter, c'est que son petit avion n'est pas armé. On a peut être ici un indice de ce que va devenir le nom du studio créée après la sortie de Nausicaä. Car en effet, Ghibli est à l'origine, le nom du moteur d'un avion de reconnaissance italien de la seconde guerre mondiale. Miyazaki aime l'aviation mais est aussi pacifiste. Quand il découvre l'aéronautique, l'avion est principalement un outil de guerre. Il va donc doter son personnage d'un avion mais qui n'a pas pour vocation à tuer. Dans Nausicaä de la vallée du vent, en dehors de celui de notre personnage principal, on a toutes sortes de machines volantes, des gros avions de transport aux petits avions de chasses en passant par les planeurs. Là où dans Mon voisin Totoro, le seul indice d'aviation est Kanta qui joue avec un avion, dans son deuxième film, c'est quelque chose de très important.


    Du côté des musiques, on a la première collaboration entre le grand Joe Hisaishi et Hayao Miyazaki. Lors de son premier film, Le château de Cagliostro, le compositeur était Yuji Ohno. On connaît dans le cinéma des couples compositeurs réalisateur comme Spielberg et Williams ou Nolan et Zimmer mais Hisaishi et Miyazaki se sont trouvés dès le début de leur carrière et travaillent aujourd'hui toujours ensemble. On reconnaît déjà dans Nausicaä le style de Hisaishi qui est très reconnaissable et qui d'ailleurs est assez similaire aux musiques du Château dans le ciel par moment, qui est le premier film de Ghibli et le suivant de Miyazaki. Les musiques sont absolument toutes magnifiques et pour beaucoup peuvent très bien être écoutés en dehors du visionnage du film.

    L'univers de Miyazaki n'est absolument pas manichéen, au fur et à mesure du film, on se rend compte que l'on a pas d'antagoniste. Que ce soit le peuple de la vallée du vent , de Pegitée, les Tolmec ou les houmous. Chacuns ont leur intérêt propre ou communs. C'est un peu comme dans le monde réel quoi, personne n'est tout blanc ou tout noir comme le fait Disney par exemple.

    Bref Nausicaä de la vallée du vent est un film clé dans la filmographie de Hayao Miyazaki, le film qui a propulsé sa carrière, qui a posé les bases de ses thèmes communs à tous ses films. Il marque l'histoire de l'animation japonaise. C'est un film avant-gardiste parlant d'écologie en 1984, parlant du féminisme et de pacifisme. Il est beau visuellement, dans le récit et dans la musique. C'est un film qui marque et qui soulève de vrai questions sur le monde. Un chef d'œuvre.
    Guillaume Lauriau
    Guillaume Lauriau

    257 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 29 mai 2024
    Classique du genre, une histoire simple, une musique agréable, dans un cadre décalé mais proche de notre réalité le tout dans un équilibre harmonieux rendant ce film facile à voir et à apprécier.
    Tragmuab E
    Tragmuab E

    4 abonnés 178 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 23 mai 2024
    C'est l'histoire de Nausicaa qui vie dans un monde qui est ravagé par une forêt toxique qui gagne du terrain chaque jour et dont plusieurs pays ce livre une guerre.
    Elle vit dans une vallée épargnée par la toxicité de la forêt, mais cela va changer le jour où un vaisseau ennemi s'écrase chez elle.
    Elle va devoir tout faire pour sauver le maximum de personnes.

    Histoire/scénario : un monde post-apocalyptique ravagé par la toxicité et la guerre, rien d'original, mais quelques éléments par contre le sont.

    Dessin/animation : certes, l'ensemble a vieilli au bout de 18 ans, mais il reste quand même largement regardable.
    Mais encore une fois, le travail est vraiment bien fait et en plus, c'est tout de même de Hayao Miyazaki et le studio ghibli fait bien le boulot.

    Bande son /VF : la VF est très bonne et la bande son, comme d'habitude, est envoutante.

    Encore un ghibli qui est un des meilleurs films d'animation que j'ai vus, c'est beau et envoutant, certe il a vieilli, mais reste dans le top des films d'animation que j'ai jamais vu.
    Si vous aimez le Hayao Miyazaki regardez-le.
    jldee
    jldee

    2 abonnés 96 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 1 mai 2024
    LE FILM qui attaque l'ère Ghibli. Nausicaa est d'une beauté et d'une richesse sur tout les plans: narratif, musicale, graphique, et d'u'e sensibilité intacte avec le temps qui passe. Son message est toujours autant d'actualité. H.Miyazaki signe son 1er Chef d'Oeuvre personnel qui en appellera beaucoup d'autres. A Voir Impérativement ! Juste Superbe
    Vinz1
    Vinz1

    145 abonnés 2 355 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 19 avril 2024
    Ce film réalisé par Hayao Miyazaki en 1984 est loin d’être le meilleur des studios Ghibli ! Si l’univers dépeint et les créatures le peuplant sont convaincants, on est tout de même un peu confus parfois devant ce qu’il se passe sous nos yeux, tout comme on peut être surpris par les actions de certains protagonistes ! Mais il faut avouer que résumer 7 tomes d’un manga en un peu moins de deux heures tenait plus de la gageure que d’autre chose ! Néanmoins, on appréciera le message écologique de ce « Princesse Mononoké » avant l’heure à la très belle animation et à la bande-originale très eighties relativement appréciable !
    White Fingers
    White Fingers

    8 abonnés 1 146 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 3 avril 2024
    Situé dans un futur post-apocalyptique, « Nausicaä de la Vallée du Vent »suit l'histoire de la princesse Nausicaä, qui se lance dans une quête pour sauver son peuple et les insectes mutants de la forêt toxique. Le film aborde des thèmes profonds comme l'écologie, la guerre, et la coexistence pacifique entre les êtres vivants, le tout servi par des dessins magnifiques et une bande-son envoûtante. Malgré son âge, l'animation reste impressionnante, avec des décors détaillés et des créatures fascinantes. Nausicaä est une héroïne inspirante, courageuse et bienveillante, incarnant parfaitement les valeurs prônées par le film. « Nausicaä de la Vallée du Vent » est une œuvre d'animation qui, malgré quelques imperfections et quelques longueurs, est profondément touchante et est laisse une forte impression. Un incontournable pour les amateurs de Miyazaki et du cinéma d'animation en général. WHITE FINGERS : LA PISTE SYSKIYOU (TOME 1) et LE CIMETIERE DES SQUAWS (TOME 2) (Amazon Kindle).
    Theo
    Theo

    7 abonnés 873 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 24 mars 2024
    Dans le vaste océan de l'animation japonaise, "Nausicaä de la Vallée du Vent" se dresse tel un phare inébranlable, éclairant de sa majesté un paysage cinématographique souvent en proie à la facilité. Réalisé par le visionnaire Hayao Miyazaki en 1984, ce chef-d'œuvre ne se contente pas de naviguer dans les eaux tranquilles de l'entertainment mais choisit plutôt d'affronter les tempêtes, proposant une réflexion profonde et intemporelle sur les thématiques de l'écologie et du pacifisme.

    Dès les premières minutes, Miyazaki nous plonge dans un univers post-apocalyptique d'une richesse inouïe, où la beauté terrifiante de la nature reprend ses droits sur les vestiges d'une civilisation humaine ravagée par sa propre folie. La Vallée du Vent, oasis de paix dans un monde de désolation, devient le théâtre d'une lutte acharnée entre l'aspiration à la survie et la quête d'harmonie avec l'environnement.

    Nausicaä, avec sa grâce et sa détermination, incarne à la perfection l'archétype de l'héroïne Miyazakienne. Son amour inconditionnel pour tout ce qui vit et sa capacité à voir au-delà des apparences font d'elle un personnage d'une complexité fascinante, qui ne cesse de nous émouvoir et de nous inspirer tout au long de ce voyage épique.

    La direction artistique du film, sous la houlette de Mitsuki Nakamura, avec ses paysages à couper le souffle et ses designs de créatures tantôt magnifiques, tantôt monstrueux, sert d'écrin parfait à cette aventure. La musique de Joe Hisaishi, avec ses mélodies à la fois épiques et poignantes, vient sublimer chaque scène, gravant dans nos cœurs des émotions indélébiles.

    Il serait toutefois réducteur de ne voir dans "Nausicaä" qu'une simple leçon d'écologie ou un plaidoyer pour la paix. Ce long-métrage transcende ces catégories pour toucher à l'universel, nous interrogeant sur notre place dans le monde et notre responsabilité envers celui-ci. L'absence de manichéisme, marque de fabrique de Miyazaki, invite à une réflexion plus nuancée sur la nature humaine, capable du meilleur comme du pire.

    En somme, "Nausicaä de la Vallée du Vent" est bien plus qu'un film d'animation : c'est une œuvre d'art totale, qui, par sa profondeur thématique, son esthétique soignée et son humanisme rayonnant, s'érige en véritable monument du 7ème art. Une expérience cinématographique d'une telle envergure, qui continue de résonner avec autant de force et de pertinence quatre décennies après sa sortie, ne peut que mériter les louanges les plus élogieuses.
    Suzy Cosson
    Suzy Cosson

    1 abonné 62 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 23 janvier 2024
    Film aux thématiques importantes et visionnaires pour l'époque, il amène une réflexion sur des sujets d'actualité. Des personnages toujours forts et attachants. Des visuels un peu vieillissant mais qui ne sont pas gênant du tout.
    Arnassalomkillian
    Arnassalomkillian

    2 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 26 novembre 2023
    J'ai adoré ce film car ce film est sorti en 1984 je crois et c'est contre la pollution et féministe donc ce film est très moderne ! SURTOUT, LES ANIMAUX SONT TOUS SUPER MIGNONS 💗 surtout l'omu que j'adore mais il se passe un truc horrible vers la fin (comme d'habitude en fait mais ça m'a vraiment fait chialer) spoiler: c'est un omu qui se fait planter avec des clous et il est suspendu à un espèce de pot volant, il saigne de partout et ça rend les omu en colère et ce processus était fait pour éradiquer tous les villages car les omus son immense et solide mais ça servait aussi à tuer tous les omus car à la fin ils meurent de fatigue, ça m'a assassiné ! 😭
    Florent A
    Florent A

    1 abonné 102 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 22 novembre 2023
    Superbe film d'animation de Miyazaki. Son premier je crois qui même s'il ne fait pas parti du fameux studio Ghibli, le préfigure largement.
    Les thèmes sont on ne peut plus d'actualités: antimilitarisme, pacifisme, écologie, compréhension du monde vivant..
    Cool de voir une femme forte et même badass qui assure dans les scènes de combat lorsqu'elle s'énerve ou lorsqu'elle s'aventure dans la forêt ou au plus près des insectes menaçants qui sont en fait que de simples victimes de l humanité. J'ai bien aimé ce contraste entre l'apparence des omus et leur personnalité finalement complexe et plutôt juste finalement. Une belle métaphore finalement de l'incompréhension entre les peuples, les autres, qui sont dépeints comme des monstres mais sont finalement des êtres sensibles très proches de nous.
    Jolis passages avec les différents animaux sur la route de Nausicaa, le renard écureuil et tous les insectes, les scènes de vol sont très belles également.. Très inspirant!
    ZzimA
    ZzimA

    2 abonnés 68 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 14 novembre 2023
    Pour moi, c'est sans aucun doute le film le plus sous-côté de Miyazaki. On parle très souvent de Mononoké et Chihiro (qui sont également des énormes chefs d’œuvre pour moi), mais je trouve celui-là tout aussi exceptionnel. Même si certains indices transpirent les années 80 (coucou le son), le métrage après remasterisation n'a pas pris une ride. Les thèmes sont iconiques, les images impressionnantes, l'ambiance pesante et tellement prenante...

    Et évidemment, l'histoire est géniale. Adaptant son propre manga, Miyazaki met à l'écran un contexte et un lore profond avec une efficacité redoutable. On plonge sans hésiter dans le film, du début à la fin, découvrant un bestiaire fascinant et des humains aux abois face à une menace écologique inéluctable (pour rappel le film a 40 ans). Très "généreux" en action (entre guillemets car elle s'accompagne de dégâts désastreux toujours soulignés), l'anime est totalement maîtrisé grâce à une mise en scène stratosphérique et une limpidité exemplaire. Il imprime les pupilles dès le premier visionnage et a marqué un tournant dans ma vision du cinéma.
    Matthieu B.
    Matthieu B.

    10 abonnés 142 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 3 novembre 2023
    Film visionné au cinéma dans une salle Onyx Led (micro-led) autour d'Halloween.

    Quel chef d'œuvre ! On dirait que l'histoire date de... Aujourd'hui ! Nausicaä est en avance sur notre temps de 40 ans. Il y a, rétrospectivement, un avant et un après à cet animé. En effet, tout le monde aura pioché à guise dans Nausicaä tant sur la trame (les conséquences de la pollution), que sur les dessins (Il était une fois la vie), ou même les détails (parallèle entre les gnous du Roi Lion et les ômus capable de tout écraser sur leur chemin, qui eux-mêmes sont un hommage à Dune probablement), pour ne citer que ça.

    Les dessins ne seront pas appréciés par tout le monde. Et l'histoire également (plusieurs personnes somnolaient à côté de moi). Globalement, le côté révolutionnaire pour l'époque restera.

    Enfin, un petit mot sur la projection au cinéma. Il y a des films d'horreurs capable de nous effrayer et d'autres, tout aussi effrayant, le sont par leur projection cinématographique. J'ignore quel projection nous avons eu droit, mais la texture de l'image était épouvantable avec un grain dégoulinant de partout, qui, grâce au micro-led sera mis en avant du début à la fin. C'est la première fois que je vois ça. Un conseil : Blu-ray.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top