Notez des films
Mon AlloCiné
    Visage pâle
    note moyenne
    3,1
    5 notes dont 2 critiques
    répartition des 2 critiques par note
    0 critique
    0 critique
    2 critiques
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Visage pâle ?

    2 critiques spectateurs

    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 1859 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    3,0
    Publiée le 29 février 2012
    Un western parodique qui ne casse pas des briques mais qui réussit pleinement son but premier : celui de divertir. Quelques gags sont très bien imaginés, le rythme d'ensemble ne souffre d'aucun accroc et Jane Russell sait très bien prendre les deux expressions qu'on lui demande de prendre : celle de la renfrognée qui veut pas qu'on la fasse chier et celle de la renfrognée qui veut séduire. Mais le film est essentiellement le show de Bob Hope. Et comme Bob Hope était un très brillant comique, eh bien le show est pleinement assuré pour qu'on s'amuse de la première jusqu'à la dernière seconde. Bref pour résumé, un western parodique pas désagréable du tout mais qui vaut surtout pour son excellent acteur principal.
    il_Ricordo
    il_Ricordo

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 407 critiques

    3,0
    Publiée le 30 janvier 2012
    N'ayant rien contre les westerns comiques, il ne faut pas néanmoins que la parodie sombre dans le vulgaire et le ridicule. Si Visage pâle possède un côté amusant que l'on retrouve notamment en bande-dessinée (pensons à Lucky Luke), il n'évite pas quelques lourdeurs. Bob Hope, star comique et non véritablement acteur, assure un humour burlesque constant qui n'est pas sans rappeler les génies du Cinéma muet : Buster Keaton, Charles Chaplin et Harry Llyod. Cependant, oublié depuis, il laisse maintenant la vedette à Jane Russell, ici une Calamity Jane particulièrement effrontée (souvenons-nous du Banni, quelques cinq ans plus tôt). L'histoire n'est qu'un sombre prétexte pour une avalanche de clowneries plus ou moins drôles, mais le film possède ses petits moments forts : Bob Hope est pris à tort pour un as de la gâchette, et provoque en duel un vrai dur-à-cuire. Leur affrontement en cache-cache involontaire à la Buster Keaton est le sommet du film. Norman Z. McLeod, qui avait signé certains films des Marx Brothers les plus désopilants (Monnaie de singe, Plumes de cheval...) retrouve une veine d'inspiration comique plus qu'estimable.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top