Mon compte
    Par un beau matin d'été
    note moyenne
    2,9
    35 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Par un beau matin d'été ?

    9 critiques spectateurs

    5
    0 critique
    4
    1 critique
    3
    5 critiques
    2
    3 critiques
    1
    0 critique
    0
    0 critique
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 317 abonnés Lire ses 2 801 critiques

    3,5
    Publiée le 29 septembre 2022
    Même si il a un peu vieilli, ce film en N&B réalisé par Jacques Deray en 1965 est agréable à voir. Un polar de la vielle école avec des dialogues signés Michel Audiard, un scénario classique très habile, et une belle distribution. L'affiche nous propose en effet une Sophie Daumier attrayante , un jeune et déjà efficace Jean-Paul Belmondo, magistralement secondé par Georges Géret (Max).
    La distribution nous offre aussi d'autres grands talents comme Adolfo Celi que l'on voit trop peu, et une encore plus jeune et prometteuse Géraldine Chaplin qui joue sa fille dans ce Drame.
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 212 abonnés Lire ses 3 007 critiques

    3,5
    Publiée le 10 août 2022
    Assez méconnu, ce film noir de Jacques Deray mérite d'être vu. Si l'histoire est plutôt banale, les comédiens et les dialogues sont vraiment bons.
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 817 abonnés Lire ses 16 938 critiques

    4,0
    Publiée le 13 avril 2022
    Adaptation sympathique mais plutôt mélancolique de James Hadley Chase. La première moitié du film en particulier est légère et à la limite de la comédie bien que les images en noir et blanc soit superbes et la bande musicale ultra cool. Ensuite les choses deviennent un peu plus sérieuses mais compte tenu du sujet le chantage et le meurtre il s'agit juste d'une interprétation. Jean-Paul Belmondo est génial comme toujours et si détendu tout au long du film. La sexy Sophie Daumier est très efficace dans le rôle de sa sœur très proche et Geraldine Chaplin dans son premier rôle s'en sort bien dans le rôle de la captive. Le film n'est pas aussi brutal et dur qu'il aurait pu l'être et comporte de nombreux bons dialogues mais c'est un film français après tout alors donnons-lui quatre étoiles...
    Pascal G.
    Pascal G.

    Suivre son activité Lire ses 45 critiques

    3,5
    Publiée le 7 novembre 2020
    Belpondo / noir et blanc / espagne / kidnapping....

    Voila ce qui résume l'histoire , mais cette histoire , regardée jusqu’à la fin est touchante. Je ne veux pas divulguer l'intrigue mais la complicité du début frère&soeur débute et conclue l'histoire. C'est touchant , bien écrit , bien joué , que demander de plus ???
    Loïck G.
    Loïck G.

    Suivre son activité 199 abonnés Lire ses 1 408 critiques

    3,0
    Publiée le 25 octobre 2020
    Le nom de Jacques Deray c’est aussi celui du prix du Film policier français attribué depuis 2005. Le réalisateur de « Borsalino » fut bien l’un des maîtres du polar hexagonal. Avec « Par un beau matin d’été » il continue gentiment ses gammes en la matière sans révolutionner quoi que ce soit. Belmondo en plein succès des années soixante rayonne de la plus belle des manières dans cette aventure accompagné d’une sœur qu’il affectionne particulièrement. Monique attire des hommes, il prétend qu’elle est mineure. Il faut alors passer à la caisse pour garder le silence. Ce qui ne rapporte pas grand-chose, malgré tout. Frank Kramer un gangster de haut vol leur propose alors de participer à un kidnapping en Espagne. La fille de Van Willie, un milliardaire américain est visée. Le scénario est adapté d’un roman de James Hadley Chase dont Deray aurait eu du mal à se dépêtrer. Sept scénaristes à la rescousse, et Michel Audiard aux dialogues ! Trois spécialistes devisent séparément autour du film et de son auteur.
    Pour en savoir plus : lheuredelasortie.com
    Marian88
    Marian88

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 181 critiques

    3,5
    Publiée le 28 octobre 2019
    Difficile de faire une heure quarante sur un kidnapping où l'essentiel du temps se passe entre des dialogues entre les ravisseurs et les séquestrés mais Deray y parvient malgré tout, malgré quelques errances du côté d'Audiard qui ne signe ici pas ses meilleurs dialogues.
    Les têtes d'affiches jouent correctement mais semblent s'ennuyer ferme.
    Déroulement et l'histoire prévisible, pas le plus grand film de Belmondo. Premier film de Geraldine Chaplin à l'âge de 21 ans, elle donne la réplique à Sophie Daumier, assez enjoué dans son rôle.
    clint54
    clint54

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 495 critiques

    2,5
    Publiée le 29 mars 2019
    ...je ne rajoute pas d'huile sur le feu des critiques qui sont justifiées. Le scénario crédible ainsi que le casting solide pouvait augurer d'un film plus attrayant. Force est de constater que le flou pour le moins artistique plane une grande partie du film et rend donc des scènes tantôt molles ou d'une redondance quelconque. Dommage car la photographie noir et blanc donnait du relief ainsi que quelques dialogues de rigueur mais assez plausibles. C'est effectivement le ton général employé qui fait basculer l'intérêt dans une pseudo caricature policière dont la trame se dénoue lentement pour ne donner que du fil blanc bien maigre. Même spoiler: Jean-Paul Belmondo
    bondissant et gesticulant comble le vide de l'écran en vain. La scène finale est assez représentative de ce polar 60's un drame vient de se jouer,et le seul personnage qui peut encore s'en sortir reste adossé au mur de cette vieille cabane, le regard perdu...comme le reste d'ailleurs...et le clap de fin retenti....donc un petit bémol à prendre pour ce film
    Francois R
    Francois R

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 14 critiques

    2,0
    Publiée le 1 décembre 2017
    Commençant comme une comédie, se terminant comme un drame, ce film n’est jamais convaincant. Pourtant, il y a les dialogues d’Audiard, mais il ne s’est pas foulé et le style, s’il colle aux passages « comédie », est décalé dans les moments « noirs ». Pourtant, il y a de très bons acteurs : Belmondo, mais il a l’air de s’ennuyer, Géret, parfait, Sophie Daumier, excellente et merveilleuse, Analía Gadé, belle et talentueuse, Adolfo Celi, Jacques Higelin, Jacques Monod ; tous très bons. Pourtant on s’ennuie, le film est entre deux chaises et nous aussi.  Serait à oublier sans Sophie Daumier et quelques détails d’architecture des années 60 si l’on s’intéresse au sujet.

    À noter que Gabriele Ferzetti, qui interprète un rôle assez important (l’artiste peintre Dermatt dont les « rapteurs » squattent la maison) est doublé par la voix de Bernard Fresson, qui n’est crédité nulle part.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 4 mars 2012
    Avec un petit effort sur le scénario on pouvait avoir un très bon film, là il faut avouer que l'histoire reste assez bancal, du coup plus le film avance moins il est efficace.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top