Mon compte
    Cas de conscience
    note moyenne
    3,7
    27 notes dont 8 critiques
    répartition des 8 critiques par note
    1 critique
    5 critiques
    1 critique
    0 critique
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur Cas de conscience ?

    8 critiques spectateurs

    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2616 abonnés Lire ses 5 762 critiques

    4,0
    Publiée le 19 décembre 2006
    1ère réalisation, 1ère réussite pour Richard Brooks (malgré un changement de scénario selon les exigences des producteurs) qui signe ici un film intelligent et toujours pertinent de nos jours. Gary Grant (toujours impeccable) dans la peau d'un chirurgien doit malgré lui soigner un dictateur (incarné par un José Ferrer qui tout à fait le look de l'emploi) d'un pays d'Amérique Latine. Il sera tirailler entre son devoir de médecin et la révulsion qu'il éprouve pour son patient. Mise en scène avec soin, Cas de Conscience est un excellent film.
    BlindTheseus
    BlindTheseus

    Suivre son activité 179 abonnés Lire ses 2 566 critiques

    5,0
    Publiée le 25 mars 2009
    Un grand polar politique ayant pour principal thème la terrible raison d'Etat; ainsi que dans ces films sur la guerre froide on reste bouche-bée devant ce médecin torturé décidant d'écouter son serment philosophique & d'agir concrètement afin de sauver ce qui n'est qu'un homme malgré tout!.: finalement de solides leçons pour un 'movie' des 50's.
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 331 abonnés Lire ses 3 787 critiques

    4,0
    Publiée le 28 mars 2018
    "Quand le tyran vit, la guitare se tait"
    Le film met face à face le devoir d'homme face au devoir de médecin. Le choix ne se pose pas pour CG mais le réalisateur fait se dérouler sous ses yeux avec poigne et gravité des événements qui déstabilisent sa volonté. Le pouvoir du peuple, sa parole contre la vie d'un homme. Le choix est dur. Et le film garde un suspens constant.
    Excellent
    BMWC
    BMWC

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 736 critiques

    4,5
    Publiée le 10 juin 2018
    Pour sa première réalisation, Richard Brooks, avec le même courage que son personnage principal, aborde de front l'oppression sévissant en Amérique latine. Les puissants Cary Grant et José Ferrer offrent une confrontation très forte. Le film maintient une ambiance tensionnelle du début à la fin. Bref, un chef-d'oeuvre oublié qui mérite d'être (re)découvert.
    Extremagic
    Extremagic

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 484 critiques

    4,0
    Publiée le 22 septembre 2015
    C'est le premier film de Brooks que je vois, et tout va bien puisque c'est son premier film. Alors je dois dire que j'avais peur au début, c'était mou, assez mal filmé concernant les premières scènes et tout, j'avais peur d'être déçu et puis tout d'un coup le film se réveille, passé les petites blagues de Cary Grant on rentre dans le vif du sujet et c'est très bien fait, Brooks met à son service toute son expérience de scénariste et c'est tant mieux, l'histoire et les personnages sont très bien écrits, mais il se réserve quelques scènes d'une grande maîtrise cinématographique et montre déjà qu'il est un excellent réalisateur. On a la scène de l'opération qui est superbe même s'il ne prend pas trop de risques en se limitant à des plans fixes, des jeux de lumière, de la direction d'acteur mais c'est tellement bien fait et maîtrisé que ça marche parfaitement. Après je suis juste un peu déçu qu'il n'aille pas plus loin sur le thème de la dictature, c'est chouette d'avoir des personnages peu manichéens, le dictateur dit des vérités, on est pris d'empathie pour lui, mais on ne sait pas vraiment les causes de la misère sociale, on ne le voit pas prendre de décisions politiques, etc. on ne voit que les effets, ce que subit le peuple mais pas la relation causale du puissant sur le peuple. Sinon je n'ai pas grand chose à redire, j'ai même préféré ce film à Viva Zapata dont le rapprochement semble inéluctable. Et puis les dictateurs en Amérique du sud c'est un sujet qui me parle, les histoires de révolution aussi. J'ai beaucoup aimé l'absence de musique ça crée un atmosphère vraiment chouette. Bref un excellent premier film qui laisse présager du bon pour la suite !
    ASSRANCETOURIX
    ASSRANCETOURIX

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 246 critiques

    3,0
    Publiée le 27 janvier 2017
    Film intéressant par son originalité, mais le côté moralisateur et l'absence de fantaisie en font plutôt un mélodrame assez languissant.
    LAVDS
    LAVDS

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 6 critiques

    4,0
    Publiée le 18 février 2008
    UN MEDECIN AMERICAIN EST SOMME D'OPERER UN DICTATEUR_Dans un pays d'Amérique latine, alors qu'ils viennent d'assister à une compétition de pelote, le docteur américain Eugene Norland Ferguson (Cary Grant) et sa femme Helen (Paula Raymond) sont témoins d'un attentat. De retour à leur hôtel, on emmène de force le couple dans la capitale où on leur apprend que le dictateur sud-américain malade, Raoul Farrago (José Ferrer), souffle d'une tumeur au cerveau et désire que le chirurgien américain du cerveau l'examine. Comprenant que la situation est grave, Ferguson doit l'opérer en urgence. Mais le médecin est confronté à un douloureux cas de conscience et de se demande s'il doit ou non sauver le dictateur. LE DEVOIR MEDICAL CONFRONTE A LA "COMPLICITE POLITIQUE"_Par son film Crisis (Cas de Conscience, 7 juillet 1950, EU, 95 min., d’après le roman The Doubters de George Tabori (1914-2007), l'ancien journaliste et réalisateur américain Richard Brooks (1912-1992) pose clairement la question éthique (serment d’Hippocrate de Chio (-460-377 avant JC) de savoir à partir de quelle limite un médecin peut être jugé complice d'un pouvoir politique oppresseur. ALLER PLUS LOIN PAR LA LECTURE_Le Médecin et le Dictateur (Yves Pouliquen, ancien chirurgien français de l’hôpital Broussais, 10 janvier 2008, Fr., Odile Jacob, 174 p.) relatant comment il a soigné l'oeil (Tirana, mai 1979) de l'ancien "maître de l'Albanie", Enver Hodja ou Enver Hoxha (1908-1985). Pierre LE BLAVEC - Encyclopédie du Film Politique - L'AvisDevantSoi (LAVDS) - Tous Droits Réservés - lundi 18 février 2008
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 12 décembre 2012
    Tout est mauvais dans ce film, même Cary Grant, qui semble s'ennuyer et se demander ce qu'il fait là! Dès les premières minutes, les premières images, tout semble "faux"...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top