Mon compte
    Orgueil et Préjugés
    note moyenne
    3,5
    101 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Orgueil et Préjugés ?

    11 critiques spectateurs

    5
    1 critique
    4
    2 critiques
    3
    6 critiques
    2
    1 critique
    1
    1 critique
    0
    0 critique
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 7 926 abonnés Lire ses 11 267 critiques

    3,0
    Publiée le 8 mars 2017
    La toute première adaptation du roman de Jane Austen! Les premières sèquences du film montrent dèjà tout le mètier de Robert Z. Leonard pour le cadrage et l'ambiance d'un plan ou d'une scène! Laurence Olivier est un Darcy flamboyant et èlègant! Un homme ayant tout : pèdigrèe, èducation, fortune, beau physique...et du charme quand il veut dixit Greer Garson! Cette dernière est du genre rationnelle, courageuse, tire l'arc magnifiquement le temps d'une sèquence et s'exprime surtout avec fougue pour incarner le personnage d'Elizabeth Bennet! La distribution, prestigieuse, suffit donc à assurer le succès de "Pride and Prejudice", version 1940! Certes, ce n'est pas la meilleure adaptation (on lui prèfère largement la mini-sèrie, avec Colin Firth et Jennifer Ehle) mais la mise en scène est remarquable et l'interprètation, excellente, pour cette première contribution du roman d'Austen! Avec deux mentions : la formidable Edna May Oliver en Lady Catherine de Bourgh et le soin apportè aux extèrieurs, dans une forêt ou près d'un lac...
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 1 148 abonnés Lire ses 4 441 critiques

    1,5
    Publiée le 13 août 2016
    Tout ça pour ça ? A-t-on envie de dire après la projection de cette laborieuse "comédie de mœurs". Le ton est donné dès le début avec l'insupportable surjeu de Mary Boland jouant la mère Benett, non seulement elle n'arrête pas de parler avec une voix de crécelle, mais son discours est toujours le même, ça devient lourd à force ! Nous voyons ensuite ces dames choisir des tissus de luxe, s'en aller chez eux en calèche conduite par leur cocher personnel, à la maison les attendent une ribambelle de domestiques et un majordome. On nous explique peu de temps après qu'il s'agit d'une famille pauvre… rêvé-je ? (je sais bien que la pauvreté est une notion relative, mais faut pas pousser quand même !) Dans la seconde partie du film apparaît une autre mémère aristocratique et maniérée aussi insupportable que l'autre bien que dans un tout autre genre ! Ça commence à faire beaucoup de casseroles ! L'histoire est d'une platitude absolue, certes il y a une jeune femme qui a du caractère et qui ne se laisse pas faire (on l'applaudit bien fort, mais à part ça ?) Et la fin ? Accumulation de bêtises et de sucreries afin de terminer par un happy-end consternant ! Les dialogues sont théâtraux à l'outrance, ces messieurs dames sortant toujours des répliques appropriés de 50 mots au bon moment, et comme au théâtre les gens sortent et entrent sans être invités, mais ça ne fait rien on les fait s’asseoir… Parlons un peu de la distribution dans laquelle Laurence Olivier n'aucune épaisseur, Maureen O'Sulivan ne fait rien mais elle est bien jolie et fort bien photographiée. Reste l'étonnante Greer Garson dans le rôle d'Elizabeth, superbe femme et excellente actrice, heureusement qu'elle est là pour illuminer le film mais elle ne le sauve pas.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2 420 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    3,0
    Publiée le 16 janvier 2012
    Première adaptation au cinéma du joyau de Jane Austen voir même première adaptation d'un roman de Jane Austen, cette version est très libre, changeant le caractère de certains personnages et enlevant de manière quasi-totale le côté dramatique du roman pour n'en garder que le comique et même rajouter à ce niveau-là certaines séquences dont un happy-end vraiment happy-end, et on ne manquera pas d'être étonné par des costumes rappelant plus l'Amérique à l'approche de la Guerre de Sécession que l'Angleterre de George III. Mais on peut se laisser facilement prendre au jeu car la mise en scène est soignée, certains dialogues sont très drôles, l'interprétation est très convaincante dans son ensemble, Greer Garson est pétillante et Laurence Olivier incarne, après Colin Firth, le meilleur Darcy. Donc si on n'est pas trop à cheval sur la fidélité d'une adaptation, on peut apprécier ce film.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 15 août 2014
    Ce film est la toute première adaptation du roman de Jane Austen, Orgueil et Préjugés. Cette version n'est pas très fidèle au livre sur certains points et, est plutôt axée sur le côté comique que le côté dramatique... Néanmoins, il reste très plaisant à regarder, en partie grâce à la mise en scène, travaillée et raffinée ainsi qu'à la brillante interprétation des acteurs, Greer Garson et Laurence Olivier.
    Ma version préférée de l'œuvre de Jane Austen est celle de la BBC de 1995 avec Jennifer Ehle et Colin Firth, mais j'apprécie beaucoup celle-ci aussi.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 8 février 2015
    Après avoir visionné de très nombreuses fois les adaptations de 1995 et de 2005, après avoir vu avec curiosité celle de 1979, je me suis enfin décidé à me lancer dans la version de 1940 de Pride and Prejudice. C’est une adaptation très étonnante pour quelqu’un, comme moi, encore peu habituée aux films anciens, mais j’ai passé dans l’ensemble un bon moment, et comme la version de 1979, j’espère qu’elle rejoindra un jour ma collection austenienne.

    Dans cette version dirigée par Robert Z. Leonard, Greer Garson (inconnue au bataillon jusqu’à cet après-midi) incarne Lizzie et Laurence Olivier lui donne la réplique en Darcy. J’ai eu un gros bug au générique du début quand j’ai vu écrit « Aldous Huxley » au scénario. Wikipedia m’indique qu’il est censé servir de « caution littéraire », car le film s’éloigne beaucoup du roman, il est plutôt basé sur une pièce de théâtre, mais j’en reparlerai. J’ai vérifié, et c’est bien le même qui a écrit Le Meilleur des mondes.

    J’ai trouvé que les deux acteurs principaux faisaient un couple et un duo d’acteurs convaincants, et certaines de leurs frictions m’ont beaucoup plu, la scène de tir à l’arc notamment, quoique très éloignée de l’esprit initial du roman. Leurs relations ne sont pas tout à fait les mêmes que celles qu'on connaît par cœur, et c'est très étrange à voir. Greer Garson est mignonne en Lizzie (quoique trop âgée pour le rôle), peut-être même plus que l’actrice qui incarne Jane, que j’ai trouvée, comme dans la version de 1995, plus bête que douce (en plus elle a une voix assez horrible). Bingley est très sympa par contre, il m’a fait rire. On les voit très peu, le film étant clairement centré sur Lizzie et Darcy. Miss Bingley a à la fois un accent très aristo et une pointe de roulement des R qui est assez étonnant ! C’est une belle peste, comme toujours. Concernant Laurence Olivier, j’ai trouvé au début du film que son jeu était sans cesse le même, je ne voyais pas de différence avec son interprétation d’Heathcliff dans Wuthering Heights, mais après une demi-heure de film, il m’a plutôt convaincue. Comme toujours, les personnages de Mr Bennet et de Mr Collins sont très bien interprétés, et Mrs Bennet est insupportable, Lydia également. Par contre, j’ai eu un mal fou à distinguer les filles Bennet, excepté Elizabeth. J’avais l’impression qu’elles se ressemblaient toutes, et avec l’absence de couleurs c’était encore pire. Le personnage d’Anne de Bourgh est très antipathique, bien plus que d’habitude, même si on la voit peu. Lady Catherine est égale à elle-même, enfin presque…

    Concernant les costumes et les décors, ils servent bien de décorum, d’amplificateur pour appuyer l’action (ou le comique...) mais ne sont pas franchement fidèles, bien au contraire. D’ailleurs, tout a été tourné en studio, donc on repassera pour la beauté des demeures anglaises. Les robes donnent plus d’une fois l’impression d’avoir affaire à une nuée de dindes plutôt qu’à des jeunes filles (un minimum) distinguées et ne respectent pas du tout l'époque. Le film est en fait conçu comme une comédie romantique à l’américaine (Wikipedia m’indique par exemple que les acteurs incarnant Mr et Mrs Bennet étaient des acteurs comiques engagés comme tel par la société de production, la MGM), et quasiment toute la réflexion et la profondeur de Jane Austen passent à la trappe. J’avais plutôt le sentiment d’être devant l’adaptation d’un roman para-austenien que devant l’adaptation d’Orgueil et préjugés. Des entorses énormes sont faites au roman (la danse d’Elizabeth et Darcy n’y est même pas ! Sans compter cette fin façon Bisounours…), et ça peut franchement déranger. C’est, et de loin, l’adaptation la moins fidèle de ce roman, mais elle a le mérite d’être très divertissante une fois qu’on la prend comme telle. J’ai halluciné les premières minutes, me demandant vraiment pourquoi ce choix avait été fait, et puis j’ai accepté l’idée et ça a été. On sent très fortement l’influence du théâtre dans le jeu des acteurs (qui sur-
    jouent facilement, justement) et dans la façon dont c’est tourné, même s’il y a quelques belles scènes au niveau de la réalisation (je pense notamment à l’assemblée de Meryton, au début).

    En bref, ne cherchez pas à combler votre âme romantique ni à pouvoir encenser le génie de Jane Austen avec cette version, mais voyez ce film comme une comédie basée sur Orgueil et préjugés, et vous pourrez passer un moment agréable ! Pour les fans absolu(e)s qui ne peuvent supporter la moindre infidélité, passez votre chemin.
    HamKero
    HamKero

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 39 critiques

    2,0
    Publiée le 14 décembre 2010
    Une grande déception que ce film, j'aurais sûrement dû le voir avant le plus récent (de 2005 de Joe Wright avec Keira Knightley) car je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer les différences d'adaptations.
    Ici tout est sujet à comédie, les scènes les plus émouvantes passent carrément à la trappe (par ex. quand Lizzie apprend que Darcy a oeuvré pour séparer Bingley de sa soeur).
    J'adore Lawrence Olivier mais son Darcy n'est qu'un snob sans la noirceur ni le poids de l'héritage portés par M. Macfadyen.
    Greer Garson est à la hauteur mais encore une fois son rôle est très mal écrit. C'est le cas pour l'ensemble des filles Bennett, elles sont bien fades (même Maureen O'Sullivan) face aux déesses naturelles de Joe Wright.
    Les personnages "ridicules" mais touchants que sont Mrs Bennett ou Mr Collins deviennent de simples caricatures. Lady Catherine n'est même pas crédible, ce costume pompeux, ohlala quel manque de subtilité.
    Les costumes parlons-en d'ailleurs, les Bennett sont censés être de tout petits propriétaires terriens, ils se qualifient eux-même de "pauvres" et "insignifiants", or tous leurs costumes sont outranciers (la première scène du film dans la magasin donne le ton, Jane et Lizzie n'ont pas l'air de se priver). Au contraire du film de 2005, largement plus réaliste quant à leur mode de vie.
    Ce film est de parti-pris comédie romantique légère, je lui fais donc sûrement un procès injuste. c'était simplement pour avertir le tout venant qu'il vaut mieux le voir avant celui de 2005 pour vraiment en profiter et surtout ne pas oublier de voir celui de 2005 après coup, il vaut largement plus le coup.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 29 novembre 2007
    Adaptation pleine d'humour mais pas toujours fidèle. On regrette le retrait de l'épisode de Pemberley... Greer Garson est la plus sublime des Elizabeth Bennet connues à ce jour : elle est brillante. Très bon vieux film, léger et agréable.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 8 janvier 2015
    Ce qui fait la réussite de cette comédie aigre-douce, ce sont les personnalités des différents personnages bien exploitées.
    On notera quand même de petits problèmes de mise en scène et de direction d'acteurs.
    asheline2911
    asheline2911

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 300 critiques

    3,5
    Publiée le 14 septembre 2016
    Un film somptueux, joué avec beaucoup de légéreté, beaucoup de talent, sans oublié une pointe d'humour qui ne tombe jhamais dans le ridicule et de très beaux décors ! Les acteurs sont parfait, et Greer Garson et Laurence Olivier ne pouvait faire de plus beaux Darcy et Elizabeth Bennet ! Ce dernier prouve une fois de plus qu'il est un très grand acteur dans ce rôle fait pour lui ! Je me répéte peu être un peu, mais ce film est magistrale et fait un très bel hommage au roman de Jane Austen ! Un classique !
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 21 novembre 2010
    Un film divertissant entre drame et comédie. un très bon laurence olivier, les acteurs de la famille Bennet rendent ce film fort interessant, un petit délice!
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 12 février 2008
    Ce film est une très bonne adaptation du roman de Jane Austen. Greer Garson fait une Elizabeth remarquable et Laurence Olivier est un parfait Darcy. Il n'y a pas de longueur; le film est á la fois drôle et romantique. A voir et á revoir.
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top