Mon compte
    Pink Cadillac
    note moyenne
    2,4
    199 notes dont 21 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 21 critiques par note
    0 critique
    4 critiques
    4 critiques
    6 critiques
    4 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Pink Cadillac ?

    21 critiques spectateurs

    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 3 171 critiques

    2,0
    Publiée le 18 mars 2013
    film sans trop d'interet, histoire basique, jeu d'acteurs trop classique.
    PLV : un chanteur connu joue le role de pompiste.
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 1962 abonnés Lire ses 4 730 critiques

    0,5
    Publiée le 26 juin 2011
    Et bien ce long métrage est pas des plus roses, presque deux heures de platitude, peut déterminante ni dans la carrière de Clint ni pour le genre du road movie. Vous pourrez vous mettre sous la dent une petite apparition de Jim Carrey en pleine représentation à Las Vegas qui parodie Elvis Presley, puis quelques prestation qui peut nous tirer un sourire de Clint bien qu'à la longue c'est peut efficace.
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 692 abonnés Lire ses 3 207 critiques

    0,5
    Publiée le 4 mai 2013
    Affligeant de stupidité et de vide scénaristique, Pink Cadillac fait descendre Clint Eastwood, alors en chute libre depuis quelques échecs dans les années 80, aux retranchements de la bêtise cinématographique. En effet, fans de l'acteur, vous allez en prendre un coup tant ce navet s'avère insipide et surtout constamment très ennuyeux. Dès la scène d'introduction, on sait que les deux prochaines heures vont être très longues, surtout lorsque l'on sait que c'est le ringard Buddy Van Horn, ami de l'acteur mais piètre metteur en scène, qui est aux commandes. Déjà réalisateur du pitoyable Ça va cogner et de L'inspecteur Harry est la dernière cible, dernier (lamentable) épisode de la saga, Van Horn redirige Eastwood pour un road movie lent, niais et surtout inintéressant, cette histoire de cavale semi-explosive à deux francs six sous ne valant guère mieux qu'un vulgaire téléfilm lambda. Coup dur donc pour Eastwood, qui trimballe encore une fois sa dégaine de vieil ours mal léché aux côtés de la crétine Bernadette Peters, cette dernière fuyant son mari membre d'une organisation suprématiste (on croit rêver). Face à eux, le pourtant très bon Timothy Carhart (futur violeur de Thelma et Louise), Gerry Bamman et Bill Moseley, cabotinant du début à la fin. Dirigée par un metteur en scène plus intéressé par les castagnes ridicules et les innombrables courses-poursuites, l'interprétation surjoue constamment dans ce film plat et jamais drôle dont on se demande encore la raison de la présence de ce bon vieux Clint qui continue de s'enfoncer dans la médiocrité après Le maître de guerre et La dernière cible. L'un des pires films de l'acteur, heureusement jamais sorti en salles françaises.
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 317 abonnés Lire ses 1 489 critiques

    3,5
    Publiée le 25 mars 2014
    la catégorie Best Film of the world présente: Pink Cadillac
    Clint Eastwood irrésistible dans cette comédie d'aventure absolument génial, certes on est dans du cul cul mais c'est plaisant, Clint est toujours aussi parfait, le scénario est très bien, la Cadillac est magnifique, la réalisation est excellente, on ne s'ennuie pas une seconde, on rigole, les phrases de Clint sont toujours aussi piquante et recherché, bref un film de plus avec le magistral Clint Eastwood.
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 12 février 2014
    Du bon Clint, cependant si le film commence plutôt bien la réalisation et le scénario se révèlent pauvres par la suite. Quant aux méchants ils semblent tout droit sortis d'un épisode d'agence tout risques.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6897 abonnés Lire ses 10 891 critiques

    2,5
    Publiée le 21 octobre 2010
    On ne peut pas dire que "Pink Cadillac" compte pour beaucoup dans la carrière de Clint Eastwood! Tournè entre "Bird" et "Chasseur blanc, coeur noir", il fait office de pause rècrèative! Pour èviter les responsabilitès, Clint confie la mise en scène à Buddy Van Horn qu'il connait depuis la sèrie tèlè "Rawhide". Dans ce film, Clint incarne une espèce de chasseur de primes qui oeuvre du côtè de Sacramento en Californie! Son job consiste à capturer des tolards en permission qui auraient dècidè de se faire la belle! Clint choisit de jouer les Arsène Lupin pour renvoyer les fugitifs derrière les barreaux! il devient ainsi disc-jockey dans une boîte de country-music, clown dans un rodèo et croupier dans un casino...jusqu'au jour où on lui demande de retrouver une femme inculpèe de trafic de fausse monnaie accompagnèe d'un moutard de 8 mois..."Pink Cadillac" lorgne avec insistance sur les lauriers de "Doux, dur et dingue" et sa suite! Beaucoup de comèdie, un peu d'action, une histoire d'amour presque èdifiante...On pourrait remplacer la maigrichonne Sondra Locke par la plantureuse Bernadette Peters, l'ourang-outan par le bèbè et les Hell's Angels par les activistes armès d'extrême droite! Nonchalanat, cool et goguenard, Clint prend des vacances entre deux bornes importantes de sa carrière...
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    3,0
    Publiée le 17 novembre 2012
    En voyant le début du film on pensent immédiatement aux comédies Doux, dur et dingue ou Ca Va cogner (même esprit). La première moitié du film est assez cool avec présentations des personnages (Bernadette Peters est excellente) et mise en place de l'histoire ensuite le scénario devient moins intéressant. À voir surtout pour les fans de Clint.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 632 abonnés Lire ses 4 215 critiques

    2,0
    Publiée le 8 décembre 2015
    Pas extraordinaire. Une faussaire est poursuivie par son copain et sa bande. Un chasseur de prime la retrouve avant eux et décide de l'aider. Ce n'est pas super bien joué et moyen au niveau de l'action et des répliques. Mauvaise période pour Clint Eastwood dont les déguisements laissent à désirer dans ce film. Idem pour la micro prestation de Jim Carrey en Elvis.
    cris11
    cris11

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 970 critiques

    2,0
    Publiée le 20 février 2012
    Pink Cadillac est pour un tout petit Eastwood. L'histoire peut aparaitre sympa, mais j'ai trouvé que ce film manqué cruellement de rythme et se termine d'un coup. Les acteurs, mis à part Eastwood sont assez affligeant. L'actrice est vraiment peu cnvaincante et les méchants sont soit des attardés mentaux soit juste pas crédible.
    Reste certaines situation pluôt drôle avec Eastwood (notamment la scène dans le bar).
    Nico2
    Nico2

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 939 critiques

    4,0
    Publiée le 30 mars 2009
    Considéré comme le moins bon film de Clint Eastwood, cette comédie policière à mi-chemin entre L'Epreuve de force et les aventures de Philo Beddoe est pourtant fort sympathique et contient plus d'une scène comique. Clint Eastwood prend plaisir à s'autoparodier en faisant le clown et se travestissant, repoussant les limites du ridicule pour le plus grand plaisir de ses fans et de ses détracteurs. Il est difficile de retenir ses zygomatiques devant les déboires de Tommy Nowak, chasseur de primes obligé d'aider une jeune mère fuyant un mari membre d'une milice d'extrême-droite illuminée rappelant les motards néonazis de Doux, dur et dingue. Si le scénario n'a rien de révolutionnaire, que certains gags sont lourds, que Bernadette Peters est totalement à côté de la plaque et a uen voix insupportable, le film ne se prend pour autant jamais au sérieux, ce qui fait que le délire est total. Pink Cadillac n'est certes ni un grand film, ni le meilleur film de la carrière d'Eastwood mais il est injuste de lui faire cette réputation de navet. Buddy Van Horn n'est pas un grand réalisateur mais il sait tourner les scènes d'action. Quitte à désigner le moins bon film de la filmographie d'Eastwood, le dernier Inspecteur Harry, réalisé lui aussi par Buddy Van Horn, contient plus de défauts et est beaucoup moins plaisant que ce Pink Cadillac très sympathique.
    hyrule
    hyrule

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 480 critiques

    3,0
    Publiée le 21 juillet 2011
    C'est pas non plus le plus mauvais film qu'il ait été donné de voir... C'est vrai que le scénario est un peu poussif et la mise en scène un peu naze, Bernadette Peters est agaçante, mais Clint Eastwood est parfait comme à son habitude, dommage quand même qu'il ne s'est pas également occupé de la réalisation, ainsi que James Cromwell qui m'a bien fait rire. Petit Jim Carrey là-bas au fond de la scène qui imite Elvis, c'était sympa à voir.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 3 septembre 2010
    J'appréhendai ce film comme "le nanar de Clint Eastwood" (c'est-à-dire à un mauvais film mais sympathique) eh bien je dois dire que je me suis planté, c'est plutôt le navet de Clint Eastwood. Un road-movie complètement à côté de ses pompes avec très peu d'action (et les scènes sont loin d'être jouissives), un humour peu présent (et lorsqu'il y en a, c'est de bas étage) et la virée principale de Clint le chasseur de primes et de l'espèce de bimbo vintage en cavale n'arrange rien; elle est loin d'être palpitante et est très poussive (à noter les scènes où Clint tend bien que mal à nous faire rire en se déguisant en toute sorte de personnage extravagant; c'est très affligeant). Il n'y a rien à sauver si ce n'est Clint Eastwood lui-même (sa simple présence suffit à nous pousser à regarder Pink Cadillac en entier). Un film fastidieux.
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 284 abonnés Lire ses 9 865 critiques

    1,5
    Publiée le 22 avril 2021
    Pink Cadillac est tout simplement Clint Eastwood à son pire. Il est vaniteux, il est timide et bien trop dépendant de son personnage de dur à cuire fatigué car il ne fait que suivre le mouvement dans ce burger de dinde insensé et stupide. Nous avons déjà vu Clint miser sur le charme et ce type de film aurait pu fonctionner en 1979 mais au moment où le film a été réalisé il était bâclé et non substantiel et il ne peut être sauvé même par les fréquents clins d'œil de Clint au public qui laissent entendre qu'il y a un ours drôle sous ses personnages de durs à cuire. L'intrigue mêle tout de la fausse monnaie, des amphétamines en cristal d'amphétamine, le véhicule du titre, des bébés kidnappés, des grenades, Vegas et un complexe d'entraînement de la milice. Mais tout cela n'a toujours aucun sens. Le bébé Bernadette se montre pour roucouler et gazouiller tout en parvenant à dissimuler ses seins pendant tout le film. J'aime Clint Eastwood vraiment et ses films comme l'inspecteur Harry et ses westerns sont parmi les films d'action les plus agréables jamais réalisés mais Pink Cadillac est un film bâclé et artificiel et qui ne mène nulle part...
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 111 abonnés Lire ses 1 648 critiques

    1,0
    Publiée le 11 mars 2019
    «Pink Cadillac», c'est avant tout une histoire de retrouvailles: tout d'abord, celles de Clint Eastwood et Buddy Van Horn qui ont collaboré à deux reprises auparavant. La première fois en 1980 pour le bon gros navet «Ça va cogner», pour le dernier volet de la saga Dirty Harry en 1988 et donc pour ce film en 1989. Ce sont aussi les retrouvailles entre Clint et Geoffrey Lewis qui avaient joué ensemble dans «Doux, Dur et Dingue» en 1977 et dans sa suite navrante (le film est cité juste au dessus). Mais «Pink Cadillac», c'est aussi l'un des échecs commerciaux les plus retentissants de la carrière de Clint qui subissait un net coup d'arrêt à cette époque. L'insuccès aux U.S.A fut tel que ce film n'est jamais sorti dans les salles de cinoche en France. Clint est un détective chargé de rattraper des fugitifs et doit ensuite les remettre à qui de droit afin que ceux-ci soit jugés. Mais lorsqu'il vient à partir à la recherche d'une fugitive, les choses ne se passent pas comme prévu ! Et bien, pour être honnête, ce road movie est des plus poussifs. Tout d'abord le duo entre Clint et Bernadette Peters ne fonctionne pas bien. D'ailleurs cette dernière cabotine constamment. Les personnages jouant les extrémistes sont caricaturaux au possible. Ils n'ont pas l'air de personnages effrayants, bien au contraire. On a l'impression de voir des débiles mentaux jouer à la guéguerre. Le mélange d'action et de comédie est déjà foiré dés le début et ce n'est pas avec un réalisateur comme Buddy Van Horn que l'on peut espérer quoi que ce soit. Il n'y a que la présence de Clint qui fait que l'on regarde ce film jusqu'à la fin. Fans du maître Eastwood, fuyez !
    Cinemartrem18
    Cinemartrem18

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 131 critiques

    4,0
    Publiée le 28 janvier 2011
    Très bonne comédie où... l'on rit beaucoup ! Clint Eastwood est impeccable mais en prend pour son grade (Clint le clown ?) et l'actrice n'est, elle, que "pas mauvaise". Loin d'être un chef d'œuvre, c'est un film à voir, mais pour la détente.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top