Mon compte
    A cause, à cause d'une femme
    note moyenne
    2,8
    26 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur A cause, à cause d'une femme ?

    6 critiques spectateurs

    5
    1 critique
    4
    0 critique
    3
    2 critiques
    2
    3 critiques
    1
    0 critique
    0
    0 critique
    Maqroll
    Maqroll

    Suivre son activité 98 abonnés Lire sa critique

    3,0
    Publiée le 11 août 2010
    Le titre de ce quatrième film de Michel Deville renvoie à un poème de Verlaine mais on est en fait en présence d’un joli marivaudage avec une foule de jolies femmes qui tournent autour de Jacques Charrier. La réalisation, légère et cruelle à la fois, est typique de cet auteur déjà si original. Le propos est ce qu’il sera souvent, à savoir les rapports délicats et complexes entre les hommes et les femmes. On a là un joli exercice de style qui n’atteint pas le niveau des réussites futures de l’auteur de Raphaël mais qui touche tout de même tout en divertissant.
    BlindTheseus
    BlindTheseus

    Suivre son activité 187 abonnés Lire ses 2 critiques

    2,5
    Publiée le 5 mars 2009
    Une comédie douce-amère au goût quelque peu passée; le décalage entre les paysans rougeauds & le héros sans tâches pouvant - par exemple - faire sourire aujourd'hui.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2 205 abonnés Lire ses 4 critiques

    3,0
    Publiée le 19 juillet 2010
    Une petite comédie un peu molle et un peu trop bavarde qui pâtit de l'interprétation peu convaincante de Jacques Charrier. Michel Deville se sert du prétexte d'une intrigue policière plutôt faible pour décrire le sentiment amoureux. En définitive, la seule bonne raison de voir ce film est son casting de très charmantes comédiennes, en particulier Mylène Demongeot irrésistible surtout lorsqu'elle porte des lunettes rondes et prend l'accent marseillais.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 27 février 2013
    Gentil! Deville retombe dans son pêché mignon en s'intéressant plus à ses actrices qu'à son scénario, on remarque particulièrement Demongeot très amusante.
    Jrk N
    Jrk N

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 233 critiques

    5,0
    Publiée le 25 mars 2018
    A cause, à cause d'une femme (1962) est une superbe comédie qui vaut bien Adorable Menteuse (Marina Vlady, Macha Meryl)de l'année précédente. Nina Companeez et Michel Deville choisissent une petite intrigue policière (l'homme accusé à tort) pour faire virevolter la chanteuse aux yeux d'or Marie Laforêt, Odile Versois la soeur de Marina Vlady, la très jolie Jill Haworth et surtout l'excellent Mylène Demongeot, vive, drôle, gentille et finalement très émouvante, autour du beau gosse des années 60, Jacques Charrier. Pas un temps mort. Pas un détail ennuyeux. Le marivaudage se charge d'un peu tristesse ... et puis non, ça continue. Les petits rôles sont très bons (Juliette Mayniel, Helmut Griem, Roland Dubillard, Maurice Garreil etc). Mise en image brillante fourmillant d'idées de photographie que l'on a à peine de temps d'entrevoir. Un excellent film contrairement à ce que disent les spectateurs de blockbusters dégoulinants d'effets spéciaux, de musique grossière et de people sans talent sponsorisés par Hollywood
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 339 abonnés Lire ses 10 critiques

    2,5
    Publiée le 12 juin 2021
    A cause, à cause d'une femme est un faux thriller. Un Don Juan (Jacques Charrier) est accusé de meurtre par une de ses conquêtes qui pense que la vengeance est un plat qui se mange froid. Ses autres conquêtes l'aident à trouver la vérité et à s'innocenter. Ce qui n'a pas d'importance d'ailleurs car à la moitié du film le spectateur a tout oublié du crime. L'essentiel est constitué de galanteries légères parfois drôles parfois élégantes mais parfois un peu ennuyeuses. Il y a beaucoup de belles femmes Marie Laforêt, Mylène Demongeot et la plus drôle du lot Odile Versois dans un tout petit rôle indigne de son talent. C'est un film assez divertissant mais aussi facilement oubliable...
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top