Mon AlloCiné
    Mister V.
    note moyenne
    2,9
    11 notes dont 4 critiques
    répartition des 4 critiques par note
    0 critique
    2 critiques
    0 critique
    0 critique
    2 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Mister V. ?

    4 critiques spectateurs

    PSTEF
    PSTEF

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 14 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Peut-être connaissez-vous - vous connaissez sans doute, si vous aimez la peinture - l'autoportrait de Géricault.
    Cet autoportrait a une particularité à nulle autre pareille, c'est que si vous le regardez, vous ne verrez pas le visage d'un homme, mais celui d'un cheval. Non que Géricault ait été un cheval - ou alors dans une autre vie, ce qui est possible après tout - ou qu'un cheval ait peint ce tableau, non. Si ce tableau est nommé avec beaucoup de respect 'Autoportrait', c'est dû uniquement à l'intensité que Géricault a mis dans le regard de ce cheval, au point que le spectateur a l'impression d'y voir l'âme du peintre.
    C'est à celà que je pensais hier soir en découvrant ce film d'Emilie Deleuze, où le cheval tient le rôle principal. Plus que que le cheval, d'ailleurs, il faudrait dire le regard de Mister V. ; un regard fort, un regard supérieur, un regard rouge parfois (de colère ?), un regard bouleversant. Car toute l'histoire tourne autour de ce regard et du mystère qu'il véhicule. D'où vient-il ? Qui est-il ? Que veut-il ? Que pense-t-il ? Ce personnage fascine autour de lui, suscitant attraction ou répulsion ; probablement un être humain.
    Sauf que : ce personnage ne joue pas, ce n'est pas un acteur, puisque c'est un cheval ! Et pourtant, son oeil est là, implacable, qui domine le film. Fantastique. Manipulateur, il dicte les conduites des uns et des autres, pour tenter de conquérir sa liberté. Le cheval aurait-il donc une âme ? Question qui a traversé les millénaires, jusqu'à en faire un ami dans l'imaginaire populaire.
    Emilie Deleuze nous dit que oui. En fait-elle pour autant un ami ? Chacun en jugera.
    Une chose est sûre cependant : il garde tous ses mystères.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    A envisager sur le plan cinématographique, ce film est totalement raté. Intrigues à tiroir qui se superposent inutilement, réalisation impersonnelle, effets appuyés, montage trop sage. Mais ce qui est le plus gênant, c'est le côté documentaire. Emilie Deleuze ne sait pas s'approcher des chevaux, truffent son scénario d'invraissemblances malheureuses pour qui connaît un minimum le monde du cheval (exemple : le cheval sauvage inapprochable est ferré...). Enfin, elle ne permet pas aux non-connaisseurs de se détacher de l'amalgame constamment fait entre le cheval et le monde du fric. Ici, rien n'est passionnant entre l'animal et l'humain. Un ratage total.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Un film inabouti aux propos peu convaincants. De belles idées dans la représentation du cheval, mais un peu trop faciles. Ce film ne présente qu'un intérêt : Mathieu Demy, régulier et séduisant.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 28 janvier 2012
    pourquoi l on ne vois jamais de si beau film mais toujours les meme
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top