Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Crocodile de la mort
    note moyenne
    2,2
    170 notes dont 48 critiques
    répartition des 48 critiques par note
    7 critiques
    6 critiques
    8 critiques
    5 critiques
    9 critiques
    13 critiques
    Votre avis sur Le Crocodile de la mort ?

    48 critiques spectateurs

    angel88100
    angel88100

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 168 critiques

    4,0
    Publiée le 22 octobre 2011
    très bon film d'horreur j'adore l'ambiance très glauque très noir a la façon massacre a la tronçonneuse du même réalisateur d’ailleurs trop bon
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1139 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    2,5
    Publiée le 9 septembre 2014
    Le crocodile de la mort est finalement un film assez moyen, qui m’a un peu déçu car j’avais pas mal d’attente pour un métrage souvent considéré comme dans la partie haute de la filmographie de Hooper. Les acteurs sont plutôt bons, il faut le dire, et sont pour beaucoup dans le fait que Le crocodile de la mort reste un métrage recommandable. On retrouve l’étonnant Neville Brand en vieux fou qui s’avère habité par son personnage et nous livre une composition fort bien maitrisée avec quelques apparitions impressionnantes (une d’entre elles à la faux est brillante). Autour de lui gravite un casting de bons acteurs de l’époque, dont Mel Ferrer, qui a touché de l’improbable série B aux meilleurs films de son temps, Robert Englund, jeune et qui imposait déjà son allure singulière à l’écran, ainsi qu’un casting féminin attrayant porté par de bonnes actrices du genre. Globalement c’est solide. Le scénario a quelques difficultés. Le film d’abord bénéficie d’une narration pas très fluide, qui le rend un peu pénible à suivre, et cela alors qu’il s’agit d’un quasi huis-clos ce qui facilite théoriquement la fluidité de l’histoire. Ensuite il y a un réel manque d’enjeux. Finalement le film est assez redondant, il n’y a pas de suspens véritable, et le métrage manque par ailleurs de réels moments forts. Il y en a quelques-uns, c’est vrai, et ils sont mêmes très sympathiques, mais on était légitimement en droit d’attendre un peu plus du crocodile de la mort. Le crocodile qui n’a d’ailleurs qu’une faible présence, il ne faut surtout pas s’attendre à un film de monstre, ce serait une déception. La réalisation est correcte, mais sans plus. Hooper semble s’être réservé pour quelques séquences marquantes, notamment un meurtre très bien mit en valeur. Il exploite aussi avec talent ses décors, mais pour le reste ça manque tout de même de réel soin. Le final est bien dans cette lignée, très abrupt, et malgré son dynamisme, assez fouillis, brouillon, pas totalement convaincant et pas totalement mit en valeur alors que c’est tout de même le bouquet final pour ainsi dire. Reste en revanche des décors très solides, notamment ce fameux hôtel qui ne manque pas de personnalité, une belle atmosphère aussi. Le film propose une ambiance poisseuse, glauque, peu attirante au demeurant pour voir le nombre de touristes qui s’y pressent ! La photographie aide bien, malgré un côté un peu trop sombre par moment. Pour ce qui est de l’horreur le crocodile de la mort s’avère finalement assez soft. Une ou deux séquences pourront marquer, il y a aussi de l’érotisme léger, mais l’ensemble n’est pas très violent et on ne voit pas grand-chose des exactions du crocodile. Lequel d’ailleurs apparait très peu, et visiblement parce que le budget n’a pas permis de faire de bien grande folie de ce point de vue. Dommage dira-t-on. La bande son manque aussi de travail. Là c’est clairement problématique car elle aurait pu servir fort bien l’atmosphère glauque, comme dans certains des meilleurs métrages d’ambiance italiens. C’est vrai qu’à l’époque c’était un peu ce qui manquait au cinéma d’horreur américain, une bande son soignée et présente, malgré les exceptions Phantasm et Halloween. Au final ce film se laisse regarder, mais s’avère tout de même vieilli et assez bancal. Sauvé par son casting et son ambiance, Le crocodile de la mort ne va pas laisser de souvenirs impérissables, même si l’ensemble peut mériter un petit coup d’œil, et s’avère, en tous les cas, beaucoup mieux fichu que le dernier Crocodile du même Hooper, très indigeste et indigent.
    Oxymetal
    Oxymetal

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 688 critiques

    0,5
    Publiée le 8 novembre 2010
    Franchement je ne comprends pas pourquoi on catalogue "Tobe Hooper" comme l'un des meilleurs réalisateurs de films d'horreurs de tous les temps. Il ne fait que nous pondre de gros navets ! Et "Le Crocodile de la mort" en est un parfait exemple. D'une nullité sans limites, mal filmé, mal doublé, l'histoire est quasi inexistante, les acteurs sont bidons (Avec en tête d'affiche "Neville Brand" en tronche de benêt à gifler !), le crocodile est en plastique et surtout on le voit 2 secondes et demi. Un film à mourir d'ennui qui ne ferait même pas sursauter un "Schtroumpf". Bref en un mot : DAUBIQUE !
    Tyrannosaurus Rex
    Tyrannosaurus Rex

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 229 critiques

    0,5
    Publiée le 21 août 2008
    Ah... Je me souviens avoir vu ce film. Le début m'a horriblement fait chier, le mec qui va dans un hôtel pourrave, l'espèce de maison close, bref rien d'intéressant mais après dès qu'il y a de l'action, bah rien, toujours aussi rébarbatif, le mec sosie de Charles Bronson qui court dans so vieux motel pour zugouiller des gens et le crocodile qui vit dans une marre... Affligeant.
    resident_evil_apocalypse_2004
    resident_evil_apocalypse_2004

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 9 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Excellent film. Ce film est un réussite de Tobe Hopper le célèbre réalisateur de Massacre à la tronçonneuse celui qui date de 1974 bien sur. Le film est gore, il y a un bon scénario enfin, le film est bien voila.
    nephesh
    nephesh

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 355 critiques

    0,5
    Publiée le 24 septembre 2008
    J'ai trouvé ce film d'un ennui mortel. Très chiant. L'interprétation est mauvaise. La traduction française du titre du film est ridicule. Le crocodile fait plus rire que peur. Et Hooper est pour moi surestimé. Il y a bien mieux dans le genre.
    Kalie
    Kalie

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 958 critiques

    3,5
    Publiée le 8 septembre 2012
    Le titre français de ce film est purement commercial. En réalité, on sent que Tobe Hooper se soucie peu du saurien dans le film. C'est le personnage de Judd, joué par l'excellent Neville Brand, qui fascine le réalisateur. Il faut dire que l'acteur a le physique adéquat pour incarner ce tueur hystérique sérieusement atteint du bulbe (traumatisme du Vietnam ?). Le film, censé se dérouler dans le bayou de Louisiane, a été tourné en studio. L'atmosphère artificielle qu'il dégage n'est pas désagréable. De plus, "Eaten Alive" s'avère assez gore (gorge transpercée par une faux...). Tout comme dans "Massacre à la tronçonneuse", les victimes (dont une fillette) hurlent souvent, source de stress chez le spectateur. Par contre, certaines ressemblances avec le premier film de Tobe Hooper sont trop évidentes (le tueur dans les bois armé d'une faux à la place d'une tronçonneuse). Les scènes dans le bordel et le bar de la ville ont vieilli. On notera là l'une des premières apparitions de Robert Englund, le futur Freddy Krueger, en jeune coq peu sympathique. A voir.
    Reznik
    Reznik

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 602 critiques

    2,0
    Publiée le 25 juillet 2010
    Hooper livre un film singulier et radical mais excessivement clinquant et redondant par rapport à son maigre fond. A voir pour se faire sa propre appréciation...
    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 999 abonnés Lire ses 2 645 critiques

    3,0
    Publiée le 6 août 2010
    Un peu déçu ! Je m'attendais à mieux... mais globalement "Le crocodile de la mort" reste un bon film du genre avec une mise en scène crasseuse et dérangé (on retrouve bien le style de Tobe Hooper) , un casting convaincant et une bande-original efficace... Et j'ai particulièrement aimé l'hommage fait à Psychose entre l'hôtel perdu au milieu de nul part, la psychologie du gérant, ect . Du même réalisateur je préfère (et de loin !!) Massacre à la tronçonneuse, mais ce long-métrage fait tout de même parti du top 3 de sa filmographie (malheureusement intéressante qu'à ses débuts). Par contre le scénario est un peu cousu de fil blanc, le rythme est plus ou moins irrégulié. Mais le plus décevant pour ma part, et que le crocodile n'est que "prétexte" de mettre du gore et faire augmenter la menace car il n'a pas une très grande place dans le film, il est plus en second plan derrière le psychopathe Judd qui gère son pitoyable hôtel ! En bref, ce long-métrage est surtout intéressent pour le visuel particulièrement glauque et angoissant mais scénaristiquement il y a rien d'extraordinaire... Pas forcément indispensable, mais c'est à voir pour les fans de ce genre.
    Fêtons le cinéma
    Fêtons le cinéma

    Suivre son activité 200 abonnés Lire ses 1 992 critiques

    3,5
    Publiée le 22 décembre 2020
    Eaten Alive constitue un bel hommage au Psycho d’Alfred Hitchcock, hommage doublé d’une dégradation notable puisqu’en lieu et place du motel aux draps changés chaque semaine se trouve un bouiboui infecte dont le gérant, loin de la placidité d’un Norman Bates, agresse ses visiteurs dès les premiers instants de leur séjour. Nous retrouvons le même procédé d’un tournage en studios, le Starlight étant entièrement reconstruit, ce qui permet à Tobe Hooper de réaliser de longs et ambitieux mouvements de caméra ainsi que de composer une atmosphère poisseuse forte de couleurs inhabituelles – du jaune foncé, du violet, du rouge – renforçant ce sentiment de malaise devant l’étrangeté d’une Louisiane transfigurée, exagérée, dont la saleté et l’horreur s’exacerbent ici de façon paroxystique. On retiendra du long métrage sa brutalité inouïe, rappelant qu’il a été tourné deux ans après The Texas Chainsaw Massacre, trouvant en le crocodile une métaphore de la bestialité humaine : l’homme apparaît ici comme un prédateur, soucieux de plier la femme à ses désirs et à ses névroses ; car il n’y a pas que Judd qui atteste un comportement animal, Roy, ce père de famille déséquilibré, ne peut s’empêcher de faire pleurer sa fille en lui remémorant la disparition du petit chien. L’homme, dans le cinéma de Tobe Hopper, est cruel et a le goût du sang, faisant de lui un être dégénéré qui tire de cette dégénérescence un lien direct avec une force primaire, voire primitive qui définit sa nature.
    dahbou
    dahbou

    Suivre son activité 138 abonnés Lire ses 2 088 critiques

    4,0
    Publiée le 14 février 2008
    Tobe Hooper n'est clairement pas un grand réalisateur mais ce "crocodile" reste sans doute son meilleur film avec le mythique "Massacre à la tronçonneuse". Avec peu de moyens, on assiste à un bon film d'horreur à l'ambiance crade mais à la folie ambiante à l'image d'un neville Brand complétement en transe. Le film a viellit mais il reste beaucoup moins consensuel que le cinema d'horreur d'aujourd'hui.
    NomdeZeus
    NomdeZeus

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 044 critiques

    1,0
    Publiée le 12 octobre 2011
    De deux choses l’une: soit la vf est défectueuse (ce qui pourrait expliquer le titre français du film, digne d’un gamin de cm2), soit les dialogues originaux sont improvisés tant les répliques sont abscondes. Le vide abyssal du scenario n’a d’égal que la performance pitoyable des acteurs. La présence du crocodile en plastique est quasiment anecdotique. Un des nombreux navets jalonnant la carrière de Tobe Hooper.
    faeriebandmetal
    faeriebandmetal

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 480 critiques

    5,0
    Publiée le 13 juillet 2007
    Je m'attendais à une petite copie au chef d'oeuvre de Spielberg "Les dents de la mer" et bien je peux vous garantir que j'ai été très surpris. Tout d'abord je ne comprends ce titre qui aurait mieux fait de s'appeller "Le propriètaire de la mort" car Le crocodile fait bien de la figuration dans ce film. Mais sinon à part ça dieu que ce film est malsain et dérangeant! Le propriètaire est complètement cinglé et nous emporte dans sa folie. Tobe Hooper arrive a instauré une atmosphére unique, glauque et etouffante avec trois fois rien. Les décors sont somptueux avec une photographie lunatique qui joue beaucoup sur la couleur et les lumières et j'ai adoré ce travail vraiment bluffant et qui file le malaise! Pas mal de séquences assez gores très bien réalisées et originales. En plus de ça on peut voir l'uns des premiers rôles d'un acteur mythique Robert Englund dans la peau de Buck! "Je suis Buck! Et je veux baiser!!" haha trop fort ce Robert! Sinon ne vous méprennez pas par le titre du film qui trompe énormément et entrez dans la folie du film et vous risquez d'en sortir très étonné! Génialllll!!!!!
    Aguacaliente
    Aguacaliente

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 142 critiques

    0,5
    Publiée le 9 avril 2010
    Dans l'histoire de la bouse, je tiens ma palme ! Merci Tobe, pour cette merde incompréhensible, cette réalisation malhonnête, cette direction pathétique, cette histoire... euh... comment dire sans être grossier?... Une sorte de trip sous acide, ni effrayant, ni attrayant. Rien sinon le sentiment d'une arnaque profonde ou bien l'oeuvre d'une huître épileptique. Au choix.
    sparow13
    sparow13

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 244 critiques

    1,0
    Publiée le 19 juin 2007
    poouuhh !!! Comment peut-on mettre 4 étoiles pour ce film! fan de tobe hooper? ok j'veu bien mais ya des limites! c'est loin de "massacre a la tronçonneuse"! entre le gérant de l'hotel qui gémi tout le film on sait pas pourquoi, complètement dingue! la famille bien stressante avc le père bigleu qui pète des cable lui aussi on comprend pas! la fille qui n'fai qur crié, un cri ultra stressant! les acteurs son franchement pas super, l'histoire non plus, les effet spéciau non plu mais le film est vieu donc ça l'excuse! ah oui le titre est mal choisi, le crocodile c'est un figurant..un intermittent du spectacle même tellement il est inexcistant! j'met 1 étoile pour etre sympa et pcq j'ai quand même vu pire!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top