Notez des films
Mon AlloCiné
    Hard Eight
    note moyenne
    3,6
    345 notes dont 50 critiques
    répartition des 50 critiques par note
    2 critiques
    19 critiques
    21 critiques
    7 critiques
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur Hard Eight ?

    50 critiques spectateurs

    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 474 abonnés Lire ses 3 205 critiques

    3,0
    Publiée le 25 novembre 2018
    22 ans après sa réalisation, le premier film de Paul Thomas Anderson sort enfin dans les salles françaises. Pour rappel, le cinéaste a signé des chefs d’œuvre tels que « Boogie Nights », « Magnolia » ou « There Will Be Blood ». « Hard Eight » décrit l’ascension d’un homme, John C. Reilly, qui a tout perdu et qui va être formé aux jeux par l’énigmatique Sidney, un joueur vieillissant de Las Vegas, interprété par Philip Baker Hall. Ils croiseront sur leur chemin, Gwyneth Paltrow dans la peau d’une serveuse qui se prostitue et Samuel L. Jackson en videur de casino. « Hard Eight » est un film sombre, loin des clichés qu’on se fait de cette ville qui ne dort jamais. Bien que l’intrigue centrée sur la manipulation sur fond de thriller soit captivante et que nous ne pouvons que saluer le choix du casting, il manque au film un certain enjeu pour vraiment passionner. Est-ce parce que le montage initial durait 2h30 et que le producteur Robert Jones s’est permis de faire toutes les découpes qu’il souhaitait ? D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 329 abonnés Lire ses 3 514 critiques

    5,0
    Publiée le 29 décembre 2013
    Le genre de film qui vous reste dans les tripes même si on risque d'en oublier le titre complètement nul! Les acteurs crèvent l'écran, on est happé par l'intrigue dès les premières minutes et jusqu'aux toutes dernières secondes. Superbement filmé, ce film est un must absolu loin, très loin devant les réalisations du même genre qui ne nous offrent pas la profondeur et l'intensité des protagonistes. Juste excellent...
    Maqroll
    Maqroll

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    3,5
    Publiée le 10 juin 2012
    Premier film en tant que réalisateur de Paul Thomas Anderson, Sydney (oublions le titre français) conte l’histoire de deux hommes unis par un rapport de maître à élève. Une exposition intéressante, très technique et un peu intellectuelle, à laquelle il manque ce rien d’enlevé et de brillant qui en aurait fait un joli feu d’artifice... L’interprétation est de qualité, dominée par le duo composé de Philip Baker Hall (le maître) et John C. Reily (l’élève donc), sans oublier la toujours intéressante Gwyneth Paltrow qui apporte son charme et son piquant. Le monde des casinos est étudié d’une manière presque entomologique à travers une mise en scène brillante, ce qui est presque un lieu commun à propos de l’auteur. Un film qui reste trop souvent un exercice de style, d’école et académique, mais un film porteur de belles promesses qui seront tenues par la suite.
    Scorcm83
    Scorcm83

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 508 critiques

    3,5
    Publiée le 25 août 2016
    Un film très sympathique qui instaure dés le premier plan le style visuel et virtuose propre à Paul Thomas Anderson. Il s'agit par ailleurs de son tout premier film, et inutile de dire que l'on sent directement le talent inhérent au cinéaste américain, dans sa gestion de la narration qui se révèle originale malgré pas mal de clichés, dans sa direction d'acteurs et dans sa mise en scène, extrêmement riche, tant en terme de prises de vue que de montage. J'ai beaucoup aimé la relation qui lie se trio et qui ne semble jamais vraiment forcée ou déséquilibrée, chaque personnage étant finalement complémentaire, le motif de la paternité adoptive ( récurent dans l'oeuvre d'Anderson) étant le thème central, perdant un peu de son souffle à la moitié du film mais trouvant en son dernier acte un regain de vitalité salvateur. Un premier coup d'essai réussi, pas aussi bon que le reste, mais précurseur d'une filmographie de génie.
    Aulanius
    Aulanius

    Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 1 462 critiques

    3,0
    Publiée le 29 juin 2012
    Et voila, c'est fait, j'ai vu toute la filmographie de PTA. A vrai dire, pour conclure, je pense que "Double Mise" est le moins bon de tous. Non pas que ce soit un mauvais long métrage mais dans le reste, c'est ce qui ce fait de moins bien. Histoire ... pas bien originale même si la relation entre les deux personnages principaux est vraiment sympathique. Niveau musical, c'est pas trop mail mais on a connu mieux. Les acteurs sont bons dans l'ensemble mais ce qui est vraiment intéressant, c'est de constater que le réalisateur fait appel des personnes avec qui il a déjà travailler. La fidélité, c'est beau. En fait, ce qui m'a dérangé ou plutôt ennuyé, c'est le côté casino qu'on a pu voir un bon millier de fois sur grand écran. Même si il n'est pas question que de ça, au bout d'un moment on a envie de voir autre chose. Comme à son habitude, au fil des minutes, on monte en puissance mais ça manque, quand même, clairement de rythme à mon goût. L'atmosphère y est spécifique comme dans toutes ces œuvres mais il manque pas mal de chose pour en faire un très bon long métrage selon moi. La durée, quant à elle, est pour une fois dans les cordes (je sais pas si ça se dit), c'est un bon point. En conclusion, notre homme (Paul Thomas Anderson), contrairement à beaucoup d'autres (et heureusement pour lui) monte en intensité et en talent au fil des films. Une immense qualité, assez rare de nos jours. 11/20.
    CeeSnipes
    CeeSnipes

    Suivre son activité 207 abonnés Lire ses 1 708 critiques

    4,0
    Publiée le 16 juillet 2012
    Quelques réalisateurs de nos jours ont derrière une communauté de fans rejointe par la critique professionnels et sont considérés comme des auteurs à part entière. Paul Thomas Anderson, avec ses 5 films réalisés. Force est de constater à la vision de Hard Eight qu’il y a en effet un style Paul Thomas Anderson, et que ce style est admirable. Si le postulat de départ est peu original et compte encore une histoire de passation de pouvoir, le scénario et la mise en scène qui en découlent sont des modèles de simplicité, de contemplations passionnantes et d’études de personnages tous plus aussi intéressants les uns que les autres. Ce film ne serait rien non plus sans ses acteurs, étincelants, comme Philip Baker Hall et John C. Reilly, qui forment un duo sans faille accompagnés des très bons Gwyneth PaltrowI (absolument parfaite en campagnarde) et Samuel L. Jackson (quelle classe). Seules quelques longueurs dans le deuxième acte et une évolution de l’intrigue assez étranges peuvent être retenues contre le film. Hard Eight est donc un très bon coup d’essai pour un auteur en devenir, qui s’appuie aussi bien sur un scénario solide que sur une musique étonnante. Un très bon film méconnu.
    Sebmagic
    Sebmagic

    Suivre son activité 133 abonnés Lire ses 1 120 critiques

    4,0
    Publiée le 17 février 2013
    Paul Thomas Anderson impose sa patte dès son premier film avec Hard Eight, utilisant un casting irréprochable pour donner de la consistance à ce scénario. Philip Baker Hall, que je connaissais à peine grâce à quelques seconds rôles peu passionnants, tient ici le premier rôle à merveille. SOn personnage, toutefois classique, est passionnant et la réalisation virtuose d'Anderson le met en valeur avec queqlues plans-séquences sympas et des plans malins. En choisissant de montrer ou de cacher certaines choses, la caméra se déplace tranquillement et nous surprend parfois, comme lorsque Sydney est appelé en pleine nuit par John et constate les "dégâts" dans une chambre de motel, discutant avec John sans que nous sachions de quoi il s'agit. A souligner aussi les prestations excellentes de Samuel L. Jackson et Gwyneth Paltrow. Le premier est toujours aussi délirant, avec ses expressions de visage uniques et sa classe, sa prestance. Quant à l'actrice, elle parvient à rendre son personnage passionnant et émouvant alors qu'on la voit assez peu. Son jeu est absolument parfait pour ce style de rôles ; le rôle d'une jeune femme qui garde ses distances et semble complètement instable. Bref, Hard Eight n'est pas scénaristiquement révolutionnaire mais réserve de belles surprises et ne déçoit ni par ses explications, ni par son dénouement. On savoure et on ne voit pas le temps passer.
    Gérard Delteil
    Gérard Delteil

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 1 532 critiques

    4,0
    Publiée le 27 juin 2016
    Excellent film noir servi par de très bons comédiens. Certains personnages semblent issus d'un roman de David Goodis et les images sont superbes. Double mise (hard eight) souffre tout de même de quelques faiblesses; à commence par un scénario assez prévisible et une fin un peu vite expédiée. Si l'ambiance Casino est parfaitement réussie, on ne nous dit pas comment ces joueurs professionnels parviennent à vivre de leurs petites arnaques et c'est un peu frustrant. On aimerait tout de même voir beaucoup de films de cette qualité et cette densité. Ajoutons que Paramount ayant la désagréable habitude, comme beaucoup de chaînes câblées, de ne pas proposer la VO, le doublage est pour une fois assez bon.
    JeffPage
    JeffPage

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 534 critiques

    4,0
    Publiée le 20 août 2012
    Sorti en 1996, ce film est le premier long métrage de Paul Thomas Anderson. Il nous raconte la relation entre un vieux joueur et un autre, fauché, à qui il apprendre les ficelles du jeu. écrit et réalisé par Anderson, le film évite de sombré dans les classiques de ce genre de film à savoir les montages en accéléré de partie de black jack ou le coté ultra-lucratif, et irréaliste, du jeu, se focalisant plus sur la relation entre les 2 hommes que ce qui les a réunis. La réalisation est superbe même si l'on regrette que les scènes de dialogue manque d'originalité, se contentant de champ contre-champ des plus classiques. Le casting est très bon et chaque acteur s'adapte parfaitement à son rôle. La musique joue un rôle assez important dans l'immersion du spectateur, le plaçant dans l'ambiance d'un casino et parvenant à détacher certaine information grâce à une utilisation inventive. Un bon début pour Paul Thomas Anderson.
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 140 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    4,0
    Publiée le 8 août 2012
    Premier ouvrage et c'est déjà très bon, Paul Thomas Anderson n'est pas encore le génie du cinéma américain mais n'en est déjà pas très loin. Qualité d'écriture et surtout la description des personnages qui sont tous intéressants. La mise en scène n'est pas aussi virtuose que dans ces films suivants cela dit son style est bien en place.
    Fabien S.
    Fabien S.

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 2 926 critiques

    4,0
    Publiée le 29 novembre 2018
    Un très bon film de Paul Thomas Anderson . Un très bon drame sur l'Amérique moyen. Un bon trio d'acteurs dans un film noir.
    Kloden
    Kloden

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 997 critiques

    3,0
    Publiée le 14 mai 2013
    On commence la découverte de la carrière du si réputé Paul-Thomas Anderson, fort logiquement au passage, par son premier film, coup d'essai entre drame et thriller répondant au doux nom de Hard Eight. Un peu timide dans son scénario comme dans sa mise en scène au final, ce long-métrage prend pourtant un départ sur les chapeaux de roue, grâce à une scène introductive énigmatique parfaitement pensée. La suite est elle aussi convaincante tant qu'elle ne se départit pas de son mystère quant aux motivations de ses personnages, mais tombe maladroitement dans le genre "film policier vengeur" dès que celles-ci sont percées à jour. Dommage, car en dépit d'un manque d'ambition, le film se déroulait à merveille, s'appuyant sur des acteurs talentueux et magnifiquement dirigés, et une mise en scène sobre mais parfaitement calibrée pour les faire briller. Bref, si on ajoute à ça une richesse thématique appréciable, je crois pouvoir dire que cette entrée de PTA, à défaut d'être fracassante, est appliquée est réussie. Maintenant, espérons juste un poil plus d'ambition et de prise de risques pour son alléchant Boogie Nights !
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 1 503 critiques

    4,0
    Publiée le 11 juin 2009
    Premier film du surdoué Paul-Thomas Anderson et première oeuvre de qualité. "Hard Eight", "Double mise" en français est l'occasion pour le jeune réalisateur de montrer dès son premier long métrage sa maîtrise du récit. Sachant s'entourer, il puise dans le talent de Philip Baker Hall une source quasi inépuisable d'inspiration. La rencontre est explosive et donne une épaisseur inouïe à ce film. Les face à face sont d'une force extraordinaire et, comme toujours dans les films d'Anderson, la fin réserve bien des surprises.
    conway
    conway

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 667 critiques

    2,0
    Publiée le 19 juillet 2010
    Le premier long métrage de Paul Thomas Anderson. P.T.A. prouve déjà avec ce premier film qu'il est un grand réalisateur, il pose les bases de ce qui deviendra sa patte. Même si Hard Eight n'est pas un chef d'oeuvre, on sent que son auteur est un génie, et le prouvera à peine deux ans plus tard avec le cultissime Boogie Nights. Hard Eight ou la naissance d'un génie.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 267 abonnés Lire ses 2 778 critiques

    3,5
    Publiée le 15 avril 2015
    Ce film est le premier long-métrage de l'excellent réalisateur Paul Thomas Anderson, qui lui permettra de se faire les dents dans ce monde cinématographique, sans nous montrer pour autant son style particulier que l'on trouvera dans ces futurs projets et dont on raffole. Toutefois, PTA s'en sort très bien en proposant ce film plus que correct pour un début de carrière prometteur. Sous cette réalisation tout public et face à ces acteurs compétents, le scénario reste intéressant, et tient la route, sans pour autant exceller dans l'originalité. Le spectateur, alléché par l'origine mystérieuse de l'aide qu'offrira cet homme, se laissera prendre au jeu de "Hard eight".
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top