Notez des films
Mon AlloCiné
    Old Boy
    note moyenne
    4,3
    22608 notes dont 1596 critiques
    répartition des 1596 critiques par note
    857 critiques
    450 critiques
    83 critiques
    108 critiques
    52 critiques
    46 critiques
    Votre avis sur Old Boy ?

    1596 critiques spectateurs

    Mulholland-mind
    Mulholland-mind

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 151 critiques

    5,0
    Publiée le 20 août 2013
    Une leçon de mise en scène pour une histoire hors du commun.
    maxshreck
    maxshreck

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 296 critiques

    1,0
    Publiée le 6 décembre 2007
    Vraiment pas super. Le debut commence bien mais la fin gache toute l'intringue. Une grosse deception.
    Der Metzgermeister
    Der Metzgermeister

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 245 critiques

    4,5
    Publiée le 12 septembre 2014
    Le premier visionnage était une véritable catastrophe. Mauvais son, réflexions de part et d'autre, obligé de garder la télécommande dans la main durant tout le film à cause de la musique qui des fois explosait les enceintes... Bref, c'était un peu comme regarder Inception avec les gosses qui courent partout dans le salon. Anyway, après le second visionnage on ne peut nier ce qui saute aux yeux : Un homme séquestré pendant quinze ans, puis libéré, cherchant par la suite à se venger de son ravisseur, on pouvait juger qu'il s'agirait d'un revenge movie comme les autres. Que nenni, en gardant les questions " Par qui ? Pourquoi " en suspens, ce thriller ne peut que nous transmettre cette rage de vérité dont Oh Dae-soo est victime. Avec une pareille histoire, il était clair que le film pouvait renverser des montagnes. Ce qu'il va faire pendant deux petites heures ( Oui, je ne les ait pas vu passées ) D'une dramaturgie insoutenable, ce film devient un thriller particulièrement bien structurer, mener avec assiduité par Park Chan-wook. La crédibilité reposait en particulier sur deux facteurs : La mise en scène, irréprochable, et sur Choi Min-sik. Quel acteur tout de même... Une des scènes qui m'a, pour moi, le plus marqué est celle ou Mido le suit dans une ruelle et lui propose d'aller se recueillir sur la tombe de sa femme. La caméra ne fait que suivre de dos Oh Dae-soo, on pourrait juger qu'il ne s'agit que d'un plan comme les autres, mais quand brusquement Oh Dae-soo se retourne, les yeux crispés, le regard emplit du conflit présent, j'ai littéralement sursauté. J'ai tout de suite pigé pourquoi : On était censé être une sorte de témoin à ce sursaut d'humeur. Une sorte de troisième personnage, confronté à ce regard haineux et implorant à la fois. Bref, excellente prestation de Min-sik. La quête d'Oh Dae Soo se soldera par de nombreuses rencontres qui feront dénicher petit à petit une parcelle de vérité. Bourré de symboliques, violent à souhait ( ce n'est pas un mauvais point ) du bel ouvrage quoi ! Même si quelques détails me gênent, comme la scène ou Oh Dae-soo en découd avec tout un escadron dans couloir, avec un plan latéral, qui aurait dû à mon humble avis être re-filmée. Tout simplement parce que les opposants tapent trop souvent dans le vent, qu'ils hésitent trop, comme si on leur avait donner un numéro par ordre pour combattre. " Numéro douze ! Approchez s'il vous plait !! " Bref, ce n'est pas si grave. A Choi Min-sik et à Park Chan-wook : Je dit bravo.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 26 avril 2014
    2 étoiles 1/2 pour l'esthétisme. Je n'ai pas la prétention d'être un hyper connaisseur en cinéma mais tout de même suffisamment pour me rendre compte que des qu'un film sort de l’ordinaire, à tel point que la majorité des gens n'y ont rien capté et bien ce film est qualifié de culte. Je demande à 10 personnes qui l'ont adorés de m'en faire le résumé et surtout ce qu'ils y ont compris et je suis sûr que pratiquement aucun ne me dira la même chose. C'est un peu l'auberge Espagnole, on y trouve que ce que l'on y amène. C'est comme le film "Revolver". Je n'ai rien capté du tout et old boy est du même genre. Et pourtant je ne suis pas du genre à me taper des films de M.... Ce doit être un truc pour bobo pseudo intello qui doivent disséquer et couper les cheveux en 4 en pensant avoir des vérités absolues. Bref c'est nul !!!
    -Bat(e)man-
    -Bat(e)man-

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 299 critiques

    5,0
    Publiée le 12 janvier 2013
    Deuxième volet du triptyque de la vengeance de Park Chan-wook, Old Boy est l'adaptation du manga homonyme racontant l'histoire d'un père de famille séquestré pendant quinze ans, Oh Dae-Soo, qui tente d'obtenir vengeance en retrouvant son ravisseur. Autant le dire d'entrée, ce film est un chef-d'oeuvre rare et virtuose qui nous entraîne dans intrigue haletante et surprenante par son final, grandiose. Comme le synopsis le dit si bien, le film suit le thème de la vengeance avec intelligence et exploite parfaitement son sujet. Car ici, la vengeance n'est pas simplement un prétexte mais une vraie réflexion sur la nature de l'homme qui se définit par ses actes. On se retrouve donc face à des scènes choc, brutales où l'horreur n'est que suggéré, mais suffisamment pour amener un climat très sombre, à la limite du malsain. Park Chan-wook joue donc parfaitement sur les non-dits pour ne jamais dépasser les limites tout en rythmant son film avec ces scènes qui s'inscrivent dans le contexte pour ne jamais paraître superflu, mais nécessaire. Car le film pose aussi le problème de la nécessite de cette violence, de sa justification à travers les motivations d'Oh Dae-Soo qui, bien que paraissant raisonnables, sont toujours vu avec du recul et une grande maturité. Mais Old Boy se distingue aussi par sa mise en scène, sublime et originale. Car si le film traite un sujet très sombre, sa mise en scène prend là aussi un certains recul sur cette violence pour apporter une touche plus esthétique qui s'allie à cette ambiance plus violente. En voyant ce film, on est autant choqué devant cette violence qu'admiratif devant la beauté des plans. Old boy se caractérise donc aussi par son soin apporté à l'image, qui, à l'aide d'un montage parfait et d'une bande originale décalée mais poignante, permet une plongée dans cet univers, une immersion entière qui ne nous laisse pas le temps de sortir du film, ne serait-ce qu'une seule seconde. Le montage est d'ailleurs l'élément essentiel de la gestion de la violence du film, suggérée avec une habilité déconcertante. La bande originale, quant à elle, instaure définitivement un climat surréaliste et prenant avec l'utilisation d'oeuvres diverses et variés comme le premier mouvement du mois d'hiver des quatre saisons de Vivaldi qui transforme un plan séquence violent en une scène teintée de poésie, apportant un côté étrangement serein dans ce déchaînement de violence. L'autre aspect que l'on se doit d'aborder avec Old Boy est aussi scénaristique. Car si la mise en scène aide à nous immerger dans cet univers, le scénario nous tient quant à lui en haleine du début à la fin, totalement inattendue. Si le film aurait pu se contenter de suivre la vengeance d'Oh Dae-Soo sous la forme d'un road movie, Park Chan Wook fait ici le choix d'utiliser une intrigue plus dense et originale qui ne nous laisse pas une seconde de repos. En effet, en plus de disposer de l'un des meilleurs retournement final, le scénario fait monter la tension crescendo en forçant Oh Dae-Soo à fouiller dans son propre passé pour trouver son ravisseur. Ce scénario est aidé d'une narration incroyable, capable de mélanger présent et passé sans jamais se perdre tout en offrant une chronologie des évènements précise dans les recherches d'Oh Dae Soo Avant de conclure, j'aimerais mettre en lumière la prestation grandiose des acteurs qui jouent à merveille leurs rôles très durs. Min-Sik Choi tout d'abord nous offre une interprétation à la hauteur de son personnage, complexe et humaine. Il contribue ainsi à apporter un côté d'autant plus réaliste dans son interprétation sans jamais tenter d'en faire trop. Ji-Tae Yu joue quand à lui le rôle du grand méchant avec beaucoup de charisme mais aussi de sensibilité, passant au delà de la violence du personnage pour en faire un homme tout aussi torturé. Nous avons enfin l'excellente Hye-Jeong Kang qui jour le rôle de Mido, une jeune fille aidant Oh Dae-Soo dans sa quête de vengeance. Elle interprète un personnage fragile et tendre dont on tombe tout de suite sous le charme enfantin. Ainsi, Old Boy est un chef d'oeuvre complet et puissant qui jouit d'un scénario particulièrement prenant et tordu et d'une mise en scène impeccable.
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 558 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    4,0
    Publiée le 1 novembre 2009
    Si l'on oublis la fin qui est de mon point de vue totalement bâclée, Old Boy est un pur chef-d'oeuvre.
    Scorcm83
    Scorcm83

    Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 508 critiques

    4,5
    Publiée le 28 mai 2011
    Old boy, un film qui se démarque des autres par "son atmosphère". C'est à la fois glauque, malsain, violent, mais le tout réussi quand même à nous captiver à tel point que ça force la respect. Le scénario est quant à lui monstrueux truffé de fameux rebondissements, la direction d'acteurs est parfaite, la mise en scène nous réserve de très bonnes surprises ainsi qu'une certaine démonstration technique époustouflante (cf plan séquence de 3min d'une scène de combat dans un couloir). La bande son est aussi "MER-VEI-LLEUSE" avec des thèmes variés qui s'allient parfaitement au film. Bref, une réussite, est un prix au festival de Cannes pour une fois bien mérité.
    kibruk
    kibruk

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 874 critiques

    5,0
    Publiée le 11 juillet 2012
    Old Boy est un ovni. Totalement débridé visuellement et scénaristiquement, le réalisateur s'est laissé aller à toutes les fantaisies. Alors l'histoire est complètement invraisemblable, mais qu'importe, elle promène le spectateur de surprises en surprises. Et des scènes surprenantes, il y en a ! Elles fascinent, choquent, dégouttent parfois, et rarement un film aura dégagé une force et une énergie aussi brute. Car ici rien n'est poli, aseptisé, aucune concession n'est faite pour plaire au plus grand nombre et pour obéir aux canons cinématographiques. Racolage malsain et inepte pour certains, liberté créative et narrative pour d'autres, à chacun de juger.
    Boomster
    Boomster

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 250 critiques

    4,5
    Publiée le 19 décembre 2013
    Une claque monumentale ! Ce qui rend Old boy aussi bon c'est avant tout ses acteurs, ils livrent une prestation incroyable. Le film brille aussi par son ambiance, son scénario, ses dialogues, ses images; bref, c'est un excellent film. Foncez !
    moket
    moket

    Suivre son activité 158 abonnés Lire ses 3 323 critiques

    5,0
    Publiée le 25 juillet 2020
    Ce film est un véritable ovni ! Un vrai bijou de violence gratuite et de vengeance. L'histoire est complètement folle, et le réalisateur part dans tous les registres : drame (une telle histoire est forcément dramatique), comique (il faut le chercher, mais certaines scènes font sourire), arts martiaux (ou plutôt baston parce que les combats ne ressemblent à aucun genre en particulier)... Un merveilleux film noir à l'ambiance glauque et servi par l'interprétation magistrale de Choi Min-Sik, entre folie, désir de vengeance, calme, sérénité et alcoolisme : il est parfait !
    DarkgothBTZ
    DarkgothBTZ

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 080 critiques

    1,0
    Publiée le 23 mars 2009
    Je n'ai vraiment pas compris toutes les critiques positives. Le début du film commence bien, mais une fois Old boy libéré, le film est chiant au possible. Vraiment dommage, l'histoire est confue et loufoque, on n'accroche pas du tout. Bref grosse déception.
    Kiwi98
    Kiwi98

    Suivre son activité 207 abonnés Lire ses 238 critiques

    4,0
    Publiée le 28 avril 2015
    « Old Boy », l’extinction de la lumière, la résurrection de la mort et de l’excès. Car pour son quatrième film, le coup de Park Chan Wook raisonnera jusqu’à Cannes, et il marquera la plaie au fer rouge. L’histoire d’un homme enfermé pendant quinze ans dans un endroit mystérieux, emprisonné pour des raisons qui le sont d’autant plus et qui se retrouve sans attache lors de sa libération, couverte par un suicide et un poulpe encore vivant lorsqu’il entre dans sa bouge. Il doit réapprendre qui il est, se débrouiller dans le monde extérieur, guidé par le désir de la vengeance. Et il est clair que « Old Boy » marque de plein fouet. Outre son histoire attirante, le ton malsain et quasiment insolent qu’il emploie engage un degré zéro de pudeur et une envie ferme d’en découdre. Loin d’une simple fable de vengeance, le film accumule les intrigues, les questions justes et les répliques exaltantes avec une ingéniosité déconcertante, affirmant ainsi un style libre et audacieux sans équivoque. Largement mélancolique et alliant la pure cinématographie à la poésie totale, Park Chan Wook parvient à faire dans le subtile sans perdre le sens du rythme ni sa folie vivifiante, son sens de l’humour dosé au gramme près et la sublime BO qui accompagne le récit. Car « Old Boy » est un poème sanglant, ou chaque chose sert, un film qui exalte, tout en mettant mal à l’aise, une énigme où chaque ambiguïté dégage quelque chose de fort et consumé, un poulpe dont les huit tentacules gesticulent à l’image du protagoniste coupé en deux. Improbable, baroque, trash, la rivière coule et s’y noie la vie, partant d’un reflet pour finir comme un chien à se couper la langue, celle dont on a un peu trop usé, celle qui sous la rage intérieur de la mise en scène, dicte un film bouleversant et implacable. Dans un aspect sombre qui domine littéralement les décors, presque toutes les scènes marquent à grand renfort de chocs. Après tout, qui est le fautif ? Qui est le déclencheur initial de ce poème barbare aux vers brisés et enfermés qui déploie le drapeau de la vengeance, un drapeau rouge vif, peint avec les entrailles de ce qu’il reste d’une vie brisée. Inévitablement tragique, logiquement viscéral, de quoi exploser un cœur.
    pietro bucca
    pietro bucca

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 1 047 critiques

    2,0
    Publiée le 7 décembre 2012
    Je m'attendais a mieux,vu qu'on m'avait vanté ce film....Bon ,apres l'avoir vu ,j'ai trouvé certes le scenario original,mais excepté cela,il ne restera certainement pas comme une reference...Peut etre devrais je le revoir aujourd'hui.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 30 octobre 2009
    C'est du Grand art made in South Korea. C'est peut être un des meilleurs scénario de film que j'ai jamais vu ! Les acteurs sont vraiment plongés dans leurs personnages surtout Choi Min-sik. Aucune scène n'est inutile. La fin est ... je dirais ... Magnifique !!!
    maxime ...
    maxime ...

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 1 636 critiques

    5,0
    Publiée le 24 janvier 2015
    Grand Prix du Festival de Cannes 2004, Impossible de l'oublié, vraiment impossible ! Je me suis refait dans la semaine Requiem for a Dream de Darren Aronofsky, un autre film ou la violence règne et ou certaines séquences dépasse la limite de la sauvagerie ... Sa ma donné envie de revoir cet Old Boy, découvert il y'a 3 ans - j'ai pas réussi à le regarder de nouveau depuis - une nuit devant ma télévision ou j'avais tellement été choqué que je n'avais pu m'endormir. En trois années j'ai pu découvrir un autre travail de son réalisateur, Park Chan-Wook, Sympathy for Mr. Vengeance ( ainsi que Stocker ), en l’occurrence le premier volet du triptyque dont Old Boy est l'oeuvre centrale. Je suis plus partagé avec ce long métrage ci, mais je lui reconnait bien des qualités et bon nombre de point commun avec son successeur. Il faut être un peu fou pour faire un film de la sorte ? J'ai encore à moitié la gerbe rien qu'en repensant aux moment ou l'histoire révèle ces mystères, à coté de ça la scène du poulpe est un jeu d'enfant. Par la même occasion, on nous offre peut être une des plus belles scènes de combat tout film confondu, je veux parler de celle dans le couloir, hyper stylisé, filmé de coté dans un plan très long et surtout avec une virtuosité qui me laisse pantois. Choi Min-Sik, l’interprète principal sort une des plus grandes prestation d'acteurs que j'ai eu la chance de voir. Sa force est qu'il est capable de nous faire rire et de nous émouvoir et ceux sur une même séquence, il est véritablement déconcertant. Il est également très bon dans J'ai Rencontré le Diable de Kim Jee-Woon ( à refaire un de ces jours ). Ces partenaires sont tout aussi bons, chacun apportent sa pierre à l'édifice. Un long métrage de barbare, oui, mais pas seulement ! Une grande poésie en ressort, on peut meme aller plus loin et parler de lyrisme tant la partition qui nous est livré est d'une beauté éclatante. La musique se marie à l'atmosphère, d'ailleurs un supplément d’âme se greffe et nous donne le vertige, nous bouleverse - nous rend malade - et noue retourne tout simplement devant l'horreur. Autre point qui ma conquis, on est à la dérive, on subit avec les personnages les merdes qui leurs tombe sur la gueule, on est trimbalé dans tout les sens, on ne nous épargne pas grand chose et sa j'adore ... Quel fin ! Pour terminé cette critique une citation s’impose : " Ris et tout le monde rira avec toi, pleure et tu seras le seul à pleurer. "
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top