Mon AlloCiné
    300
    note moyenne
    3,9
    52886 notes dont 3498 critiques
    répartition des 3498 critiques par note
    1476 critiques
    846 critiques
    267 critiques
    389 critiques
    245 critiques
    275 critiques
    Votre avis sur 300 ?

    3498 critiques spectateurs

    Xyrons
    Xyrons

    Suivre son activité 414 abonnés Lire ses 3 360 critiques

    1,0
    Publiée le 2 mai 2008
    Un film complètement vide et raté. Il n’y a que de la violence gratuite et des hommes bourrains qui ne pense qu’au sang. Aucuns jeux d’acteurs, d’ailleurs pas besoin d’avoir un bon casting pour ce film où le seul texte est « rrrrrrhhhhhhaaaaaa ». Ce film est complètement raté et je lui accorde 1 étoile seulement pour les effets spéciaux qui sont réussis.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 7 mars 2014
    Autant dire que ce péplum tiré du roman graphique de Franck Miller est une véritable prouesse, résidant principalement dans l'esthétisme visuel en passant par l'originalité du récit, le tout mis en œuvre par Zach Snyder.
    Malgré la simplicité du scénario, des rôles manichéens et des scènes sanglantes plus qu'audacieuses, 300 parvient à nous tenir en haleine ; il nous en met plein les yeux. La narration, bien que particulière, amène du punch au film et le roi Léonidas mène parfaitement ses 300 spartiates au combat avec honneur contre l'armée redoutable des Perses. Le couple Lena Headey/Gerard Butler apporte un temps soi peu de douceur à ce monde de brute, ce qui reste appréciable. Bref, 300 est incontestablement un film à voir. Ce soir, nous dinerons en enfer !
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    1,0
    Publiée le 28 août 2012
    Une œuvre qui peut être regardée de deux façons différentes. La première approche, intellectuelle, consiste à rire à gorge déployée devant un tel spectacle qui chie ouvertement à la gueule de l'Histoire. Des cascades digne des superhéros de chez Marvel, une infériorité numérique qui devient l'arme numéro un, une géopolitique probablement pensée par les reporters de "Voici"... assez consternant. Il existe toutefois une seconde approche expliquant le relatif succès de "300", une approche que l'on peut qualifier d'esthétique. Pour l'adopter, il faut se souvenir qu'il s'agit avant tout de l'adaptation cinématographique du roman graphique de Frank Miller et de Lynn Varley. Et là, le constat qui s'impose est largement positif. Chaque scène est travaillée à l'extrême avec un filtre de couleur qui donne à l'ensemble une dimension surnaturelle. La personnalité, certes simple voire simpliste, de Léonidas, confère au film un souffle épique appréciable. Les costumes sont de toute beauté, de même que les scènes de bataille même si l'usage du ralenti se veut abusif. Reste à savoir de quel côté penche la balance. A mon sens, elle penche largement du mauvais côté. La faute essentiellement au scénario du film sans imagination et donc franchement chiant. Le déroulement est prévisible à des kilomètres, la longueur de certaines scènes de combat ne parvient pas à masquer ce vide abyssal. Du coup, la déferlante de testostérone à laquelle on assiste en devient ridicule. On en vient même à sa croire devant un match des Six nations quand le môle spartiate repousse le môle perse, grâce bien sûr au travail de ses avants. L'absence de neurones évidente des Spartiates finit pas lasser, à part s'en servir comme spot pour la prévention de la consanguinité je ne vois pas bien son intérêt. Les discours pompeux et dithyrambiques des personnalités qui s'affrontent tournent au ridicule quand la reine annonce que les femmes perses sont citoyennes à part entière. En résumé, si l'adaptation s'avère être une franche réussite, l'intérêt cinématographique est pour sa part proche du néant.
    Badaask
    Badaask

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 78 critiques

    4,5
    Publiée le 14 février 2013
    Ouah !! Quelle claque !! Ce film réalisé par le talentueux Zack Snyder nous en met plein la vue :D Photographie prodigieuse, scène d'action sublimes(tout comme les décors et les costumes d'ailleurs) agrémenté des compositions de Tyler Bates nous montre que ce long métrage est un joyeux cocktail dès plus explosifs !!

    Pourtant mes premières impressions étaient mauvaises. En effet le pitch ne laissait présager rien de bon. Le film porte sur une bataille. OK. Je me suis dit on aura le droit à un combat méchant contre gentil. OK. Mes soupçons quant à un scénario insipide se sont révélé être juste après seulement quelques minutes de film.

    Mais le scénario n'est rien dans ce film. On l'oublie complètement. Le spectateur se retrouve happé dans des combats dantesques d'une beauté visuelle stupéfiante qu'on aimeraient qu'ils n'aient de fin !!

    Ce film est un véritable petit bijou qui, dans un premier temps, nous montre ce nouveau réalisateur comme étant un visionnaire et dans un second temps, nous laisse espérer un nouveau Superman de DINGUE !!
    jfharo
    jfharo

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 1 232 critiques

    0,5
    Publiée le 30 avril 2011
    Un gros navet sans importance , et en plus mal joué !.
    cris11
    cris11

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 970 critiques

    3,5
    Publiée le 6 mars 2014
    Il est vrai que 300 impressionne par la beauté visuelle du film qui en a fait un péplum différent des autres que à ce côté formel. Chaque plans est saisissant et extrêmement travaillé pour un résultat final bluffant. Du côté des acteurs, Gérard Butler y est très charismatique. 300 est à voir.
    Kalie
    Kalie

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 959 critiques

    5,0
    Publiée le 8 juillet 2017
    C'est visuellement superbe et novateur. Difficile techniquement de faire mieux. L'histoire est simple et solide : l'éternel combat d'un petit groupe de braves face à un ennemi largement supérieur en nombre. Le côté dramatique est présent avec les règles qui régissent la vie des spartiates dès leur naissance. Seul bémol : les dialogues (mauvais doublage ?). "300" entre sans difficulté au panthéon des péplums en révolutionnant pour le moins ce genre sclérosé. Un must.
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 659 abonnés Lire ses 3 207 critiques

    4,0
    Publiée le 18 avril 2018
    Et Zack Snyder triompha ! Le petit réalisateur de L'Armée des morts, remake du film culte Zombie de George Romero, se fait bien remarquer de par son efficacité à proposer des images visuellement magnifiques et diriger ses acteurs correctement. Tellement bien remarqué qu'on lui confie les rênes de l'adaptation du roman graphique "300" de Frank Miller. Et là où tout le monde ne s'y attendait pas, s'est vue déferler sur le Net une bande-annonce majestueuse, héroïque, graphiquement copiée-collée à l'œuvre originale, le tout sous fond de musique rock. L'extase est à son comble. Et puis sort enfin le long-métrage et c'est la claque. Visuellement irréprochable, mélangeant costumes d'époque, effets visuels saisissants et plans de caméra léchés, alternant entre ralentis et accélérations, Snyder filme avec grâce et volupté une histoire pas bien épaisse mais déjà beaucoup plus étoffée que le roman graphique (toutes les séquences du Sénat ont été rajoutées pour le film). Vraiment épique, le film propose une palette d'acteurs quasi-inconnus du grand public mais à force de maquillages réussis et d'une photographie unique, on se retrouve transporté dans le monde violent, sanglant, gore et sans pitié des Spartiates. Phrases cultes (« Tonight we dine in Hell ! »), séquences cultes (le plan-séquence latéral de la première attaque des Spartiates, d'une beauté renversante), film culte, émouvant, bourrin, majestueux.
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 115 abonnés Lire ses 1 837 critiques

    4,0
    Publiée le 21 avril 2021
    Film aux côtés historiques avec le style de Frank Miller, déjà comme synopsis ça fait plus envie que deux rombières qui partent à la plage pour deviser de la météo. Ce qui frappe (hormis les Spartiates donc) ce sont surtout les graphismes. En effet, un effort a été fait pour adapter l’image aux dessins particuliers du maître Miller, et faut avouer que le résultat est réussi : c’est aussi beau qu’intéressant, sans oublier que c’est innovant car je n’ai revu ce style nulle part ailleurs. Du coup on retrouve le côté surhommes des Spartiates, certains voient ça comme un culte du corps ou une surenchère très américaine mais c’est de la co.nnerie (quoique les Grecs avaient ce culte, donc c’est authentique). En fait, on devrait plutôt rapprocher ça du folklore des légendes narrées par les conteurs antiques. Les FX aident bien en cela, on voit qu’il y en a légion (muscles des 300, décors, batailles) mais l’ambiance s’y prête et ça améliore le péplum.
    Hormis cela la trame est assez commune surtout pour un long métrage US, la mise en scène très simple à suivre (le manichéisme aidant), les acteurs ne sont pas mauvais quoique leurs rôles ne soient pas trop compliqués, les dialogues sont plutôt moyens malgré certaines tirades devenues cultes (This is Sparta), la musique rock est inattendue mais adéquat aux bastons, les costumes passent bien (capes rouges qui ressortent dans un paysage sombre), peu de longueurs et un rythme haché sans dénaturer le style… bref pas vraiment de loupés ni de franches réussites dans un ensemble sans fausses notes qui ne déçoit pas. Ah et mon entourage féminin donne un plébiscite pour la plastique avantageuse et ostensiblement étalée des guerriers spartes.
    On peut cependant regretter une fin un peu bâclée : la bataille est la plus mauvaise que l’on nous donne et ça se finit trop vite/facilement. spoiler: En effet, après avoir résisté si longtemps se faire tirer comme des lapins ça fait pit’, quant à l’agenouillement de Leonidas je n’en vois toujours pas l’utilité car ça ne l’empêchai pas de lancer son pilum.
    A ne pas regarder pour la précision historique évidemment ou si on n’aime pas un certain genre de gore, sinon n’hésitez pas car le spectacle et l’étonnement sont assurés.
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 15 juin 2013
    Certes la qualité visuelle du film est dans l'ensemble impressionnante au dépend de certains plans où le rendu perd tout charme esthétique pour devenir plus grossier. Mais il ne faut cependant pas oublier que l'abus d'effets de styles ne permet pas de masquer la vacuité d'un scénario aussi bête que répétitif. Car souffle épique il n'y a point et la testostérone dégoulinant de ces 300 mâles ne renforce en aucun cas le moindre aspect grandiose. On ne s'ennuie pas pour autant mais le spectacle ne passionne pas pour autant, restant avant tout un divertissement purement visuel.
    Dark Maul 05
    Dark Maul 05

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 189 critiques

    5,0
    Publiée le 24 mars 2014
    La sortie du deuxième épisode m'a donné envie d'une fois regardé celui-ci. Et franchement, c'est juste ENORME ! Le film est extra, il est même "bien foutu" j'ai envie de dire. Le même réalisateur que sin city a frappé encore plus fort avec ce film. Je vais aller voir le deuxième au cinéma, je suis trop impatient. En tout cas, celui-ci est un pur chef d'oeuvre !
    moket
    moket

    Suivre son activité 205 abonnés Lire ses 3 470 critiques

    5,0
    Publiée le 19 juillet 2020
    Un film complètement inclassable tant il mélange les genres et qu'on ne peut réduire à la simple appellation de péplum. On y trouve aussi fantastique, heroic fantasy, drame et même un peu d'humour. Le film est grandiose : du pur spectacle baroque, puissant, violent mais tout de même poétique. L'interprétation est gigantesque et les images troublantes.
    bolt
    bolt

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 789 critiques

    5,0
    Publiée le 3 mars 2014
    300 est un film monumental. La réalisation est somptueuse. les scènes de batailles sont parfaitement orchestrées. Visuellement c'est un véritable spectacle. On s'y croirait !

    Côté scénario, l'histoire est vraiment prenante.

    Bref, un film incontournable !
    Real C
    Real C

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 930 critiques

    3,5
    Publiée le 22 janvier 2014
    Je peux pas comparer ce film avec le comics dont il est tiré car je ne l'ai jamais lu (honte à moi). Mais avec ce film, Zack Snyder signe un péplum épique à l'ancienne tout à fait divertissant. spoiler: Tonignt , we dine in hell !!!
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 267 abonnés Lire ses 1 234 critiques

    5,0
    Publiée le 10 février 2017
    Qui a dit que le genre péplum était mort ? Pas Ridley Scott, en tout cas, avec son "Gladiator" ! Et voilà que pour son deuxième long métrage, Zack Snyder confirme lui aussi (à sa manière) que le péplum n’est pas mort. Encore faut-il bien le faire ! C’est justement le cas avec ce fameux "300", dont l’intrigue puise sa source dans le roman éponyme de Frank Miller, lui-même basé sur des faits historiques ayant eu lieu en 480 avant Jésus-Christ dans le défilé des Thermopyles. Pour parler de cette bataille particulièrement meurtrière, cela commence simplement par une présentation du titre comme si celui-ci avait été écrit plus ou moins à la hâte avec du sang. Ainsi la couleur est annoncée, et on commence déjà à mesurer la violence de cette bataille avec les projections d’hémoglobine qui entourent les 3 chiffres. Pourtant, les premiers instants prennent un caractère plus ou moins mythologique, avec en prime une narration en voix off qui ne manquera pas d’envoûter le spectateur (tout du moins pour la version doublée en français). Et si l’envoûtement se fait si efficace, c’est aussi grâce à l’ambiance sombre qui a été mise en place, qu’on peut aussi qualifier de fantasy. En ce qui me concerne, quand j’ai vu "300" pour la première fois suite à une vive recommandation, je me suis demandé au début ce que c’était que ce truc. Car ce péplum n’est pas un péplum comme les autres. Mieux : il le réinvente. Par ailleurs, on ne peut pas vraiment lui accorder le genre historique, en regard des libertés prises par rapport à l’Histoire. Ah ben tiens, l’Histoire. Parlons-en justement : quand on regarde "300", l’image est tellement soignée dans une esthétique visuelle de tous les instants, et les moments importants sont si bien immortalisés par les ralentis (le premier effet marquant est lorsque le messager est projeté dans le vide), qu’on a presque l’impression de feuilleter un grand livre d’Histoire. Le rendu est d’autant plus bluffant quand on sait que ce film a été intégralement tourné sur des fonds bleus et verts. Chaque plan comporte donc son lot d’effets visuels, et on s’y croirait vraiment, si ce n’était l’aspect synthétique (très certainement assumé) de l’hémoglobine. Oui, après s’être accoutumé au style qui fait de ce film un péplum original, après la séquence à caractère mythologique, et après les premières grandes effusions de sang, l’intrigue prend le pas sur tout le reste, à tel point que les effusions de sang en sont quasiment reléguées au second plan. Impossible donc de rester simple spectateur… Parce que le cinéaste pousse le vice jusqu’aux moindres détails : la bande son s’attarde sur les petits bruits de tension des arcs, la caméra s’attarde sur les perles de sueur qui courent le long du cou, on VIT cette bataille ! Tout comme les spartiates, on mesure l’ampleur de la tâche, on souffre, on espère, mieux : on y croit ! Admiratif devant cette détermination sans faille, le spectateur sera gagné par le courage indestructible de ce groupe d’hommes. Ce pouvoir communicatif est rendu possible par les acteurs, littéralement habités par leur rôle. A commencer par Gerard Butler, sans doute dans le meilleur rôle de sa carrière. Habité totalement par son personnage, il fait un beau et un sacré roi de Sparte, duquel se dégage une force indicible portée par la conviction du devoir d’une part, et d’autre part par une rage de vaincre. Une rage de vaincre magnifiquement trahie par ses dents entrouvertes rendues visibles par des rictus de souffrance et de détermination. Muni d’une superbe barbe, Gerard Butler a une sacrée gueule. D’ailleurs le casting réunit des gueules. Une profusion de gueules dotées de physiques hors du commun, pour nous donner des guerriers impressionnants avec leur corps d’athlète accompli. Avec tout ce que je viens de dire, vous me direz que "300" est donc un film typiquement masculin, où tout n’est qu’étalage de testostérone et de sueur au gré de ces combats d’un réalisme incroyable. Eh bien je vous rassure : aussi curieux que cela puisse paraître, le spectateur a aussi son lot d’émotions. D’abord parce que, comme je l’ai dit plus haut, on partage la cause de ces 300 spartiates. Ensuite parce que Lena Headey fait une belle reine, elle aussi très convaincante dans son rôle ; sans compter qu’elle amène un peu de douceur dans un milieu normalement réservé aux hommes, sans compter qu’elle nous amène une délicieuse satisfaction quand elle… euh vous verrez... Et enfin parce que "300" a son lot d’émotions : c’est le cas des adieux ô combien émouvants d’un roi à sa reine après une splendide scène d’amour stylisée dans le romantisme à l’état pur par l’intermédiaire d’un noir et blanc finement contrasté grâce à une belle maîtrise de la lumière ; c’est le cas aussi des cris effrayants d’un père ; et c’est le cas dans une moindre mesure des trahisons. Au gré d’un scénario qui ne se perd pas en longueurs inutiles pour nous amener à la bataille des Thermopyles, à moins de ne pas aimer son esthétique somme toute si particulière, on ne peut donc rester insensible à ce film, porté par une partition géniale de Tyler Bates… laquelle accompagne merveilleusement bien chaque moment du film, jusqu’à faire corps ensemble. Aouh !!! Aouh !!! Aouh !!! Ce film est un sacré monument du cinéma !!!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top