Mon compte
    La Vie est belle
    note moyenne
    4,3
    9973 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur La Vie est belle ?

    262 critiques spectateurs

    5
    145 critiques
    4
    72 critiques
    3
    27 critiques
    2
    11 critiques
    1
    6 critiques
    0
    1 critique
    François Z
    François Z

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 338 critiques

    5,0
    Publiée le 26 juillet 2008
    Frank Capra a réalisé un tour de force avec LA VIE EST BELLE !
    En effet, le film est une ode à la générosité mais parvient par le talent devant & derrière la caméra à éviter les pièges miévreux des mélo.
    Le film a réussi parfaitement son but : Redonner le sourire aux gens.
    La sensation éprouvé après le visionnage de LA VIE EST BELLE est d'ailleurs saisissante car on a envie de dire merci à tous le monde !

    Pour celà et bien plus encore, merci Monsieur Capra.
    Paul T
    Paul T

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 209 critiques

    4,5
    Publiée le 25 décembre 2014
    Réalisateur talentueux mais habitué aux films de commande, Frank Capra allait subir un échec commercial, en 1946, avec La vie est belle, le premier de ces films à être produit par sa propre maison de production, Liberty Films. Les films suivants ne fonctionneraient pas davantage et marquerait la fin de carrière du cinéaste. Ironie du sort, La vie est belle est aujourd’hui considéré comme un véritable classique, le mètre-étalon de la comédie américaine. Le Mardi 16 Décembre, La vie est belle était rediffusé en version restaurée dans les cinémas Pathé. Retour sur un chef d’œuvre mêlant drame, comédie et fantastique avec la virtuosité des grands maîtres.

    George Bailey (James Stewart) est un homme bon et honnête qui ne souhaite qu’une seule chose, devenir ingénieur, créer de grandes et belles choses aux services des hommes et parcourir le monde. Malheureusement pour lui, dans sa ville natale de Bedfords Falls, tout concourt à l’en empêcher.Son père, Peter Bailey (Samuel S. Hinds) est un petit entrepreneur de construction qui octroi des prêts très avantageux aux habitants de sa ville et qui est très libéral avec les impayés. À sa mort, le magnat de la finance, M. Potter (Lionel Barrymore) tente de racheter la société. Pour ne pas laisser la ville aux mains de ce requin, George abandonne ses ambitions et reprend l’affaire familiale. C’est grâce au soutien sans faille de sa femme, Mary Hatch (Donna Reed), de son ange-gardien Clarence Oddbody (Henry Travers) et de toute la communauté que George surmontera toutes les difficultés.

    D’emblée, le film s’ouvre comme une fable fantastique. Dieu et Joseph, symbolisés par des étoiles distinctes sur la voûte stellaire discutent du sort de ce brave George Bailey. Ils convoquent Clarence Oddbody, un ange de deuxième classe et lui confie la mission d’aller aider le pauvre hère. Celui-ci pourra gagner ses ailes s’il réussit son objectif, prouver à George à quel point sa vie simple est spectaculaire. Par une série de flash-back successifs, Clarence est mis au courant, ainsi que le spectateur, des événements marquants de l’enfance de l’héritier Bailey. En toutes circonstances, George aide son prochain sans jamais y rechercher un avantage, juste comme ça, parce que c’est un chic type. C’est après la mort de son père que le récit fait une éclipse pou revenir dans le dernier quart du film avec l’arrivée de l’ange-gardien. Nous suivons désormais George dans son histoire d’amour avec Mary Hatch et dans sa lutte contre M. Potter, le financier cynique.

    La vie est belle, c’est d’abord une magnifique romance. Capra parsème son scénario de moments terriblement touchants, insistant sur une certaine prédestination amoureuse des deux tourtereaux. Lorsqu’il est enfant, sauvant son petit frère Harry (Todd Karns) des eaux glacées d’un lac gelé, George perd l’audition d’une oreille. N’importe qui fondra sous l’émotion lorsque la jeune Mary lui susurre à l’oreille qui n’entend pas « je t’aimerais pour toujours, George Bailey » ou lorsque George, juste avant le départ de Mary pour l’université, lui promet d’attraper la lune au lasso pour lui offrir. Dans l’amour même qui unit George et Mary se niche la plus pure des noblesses. C’est un amour désintéressé qu’aucun tracas de la vie ne pourra rompre. Dans les moments les plus durs ou les plus tristes, le couple trouve toujours le moyen de rebondir, de trouver de la beauté dans les plus petits choses. C’est une véritable célébration de la vie.

    La vie est belle, c’est aussi l’histoire des vingt années qui séparent la grande crise de 1929 des premières années post-seconde guerre mondiale. C’est sûrement ce qui a valu à Capra un désamour certain à la sortie du film. Quelques-uns le taxèrent de communisme tant il dénonçait avec vigueur l’amoralité et la corruption des élites capitalistes. Toutefois, l’opposition qui habite La vie est belle n’est pas celle du communisme contre le capital, mais celle de petits entrepreneurs honnêtes contre celle de trusts accumulant des richesses confisquées aux plus pauvres et inutiles à la société. C’est sur le plan de la morale que se situe le combat, c’est celui du pot de terre contre le pot de fer. Capra énonce que seul le travail doit-être rémunéré et non pas le capital. Par une pirouette assez marrante, il fait dire à son héros qu’il ne comprit jamais comment un homme bon comme son père avait pu monter une affaire fonctionnant sur l’usure.

    Capra, par contre, raconte une histoire que l’Amérique d’après-guerre capitaliste voudrait oublier et que les puissants voudraient réécrire. Cette Histoire écrite par les vainqueurs qui a longtemps minimisée le rôle de la finance déjà folle à l’époque, car mécaniquement inique, dans les malheurs du monde dans les années trente et la seconde guerre mondiale. Sans les malversations d’une poignée de traders, de financiers et de banquiers crapuleux, les nationalismes européens auraient-ils étaient aussi exacerbées ? N’est-ce pas à la faveur d’une nouvelle crise, de nos jours, toujours instrumentalisée par la même caste, que nous voyons l’extrème-droite phagocyté nos démocraties ? Comme pour la crise des surprimes et l’éclatement de la bulle immobilière, M. Potter n’essaie-t-il pas de racheter à prix d’or les dettes des citoyens de Bedfords Falls ?

    Sortie à une époque où les États-Unis voulaient oublier les heures sombres de son histoire et où les politiciens désignait déjà de nouveaux boucs émissaires préparant une guerre pas si froide, La vie est belle tentait de rappeler à ces contemporains que le salut n’était pas dans les illusoires solutions de M. Potter mais dans la droiture, la solidarité et la fraternité. Il redonnait par là, son sens premier à un message chrétien galvaudé par la bourgeoisie paternaliste. Aujourd’hui, plus que jamais, La vie est belle résonne comme un hymne à la vie et à la dignité mettant en avant la valeur inestimable de chaque vie là où d’autre voudraient n’y voir que des monnaies d’échanges.

    Retrouvez nos autres critiques sur Une Graine dans un Pot :
    David R
    David R

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 271 critiques

    4,0
    Publiée le 10 février 2011
    A mes yeux une des meilleures comédies dramatiques de l'histoire du cinéma, ce conte signé Franck Capra captive d'un bout à l'autre, grâce à un James Stewart excellent et un scénario qui ne l'est pas moins. Je n'ai jamais ressenti une telle joie et de tels frissons que dans la dernière partie du film, la fameuse dernière partie, lorsque l'ange montre à George Bailey ce que son suicide provoquerait autour de lui. Une magnifique leçon de vie !!!!
    Matthias T.
    Matthias T.

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 580 critiques

    5,0
    Publiée le 5 janvier 2018
    Un film absolument magnifique, émouvant et important. Les larmes me sont venues, notamment à la fin. C'est un film qui aide à vivre.
    Critik D
    Critik D

    Suivre son activité 124 abonnés Lire ses 1 103 critiques

    4,0
    Publiée le 21 janvier 2015
    Heureuse découverte au réveil, en allumant Paramount channel ce matin, l’œuvre de Capra, le merveilleux "La vie est belle". Du moins des retours que j'en avais. C'est donc avec intérêt et envie que je découvre ce film en sautant du lit. Et c'est une belle découverte en noir et blanc, un film certes très simple, une histoire assez commune et cent fois reprise mais un régale pour les yeux. La réalisation est superbe, des plans magnifiques, notamment les gros plans sur les acteurs. On se laisse assez vite happer par ce film, qui nous envoûte étrangement. James Stewart est merveilleux, un rôle qui va parfaitement au charisme qu'il dégage. Il donne beaucoup à son personnage et cela se ressent. Ce film est une ode à la vie, et nous rappel combien elle est importante "est belle". Ce fut pour moi, une très belle découverte, depuis le temps que je l'attendais, et je ne saurais décrire mon émotion. En tout cas, je vous conseil de le voir en particulier si vous êtes un passionné chevronné de cinéma. Et pour les autres également puisque tout y est parfaitement millimétré du scénario à la réalisation en passant par la direction des acteurs.
    Wagnar
    Wagnar

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 363 critiques

    5,0
    Publiée le 25 janvier 2018
    Frank Capra est au sommet de son art en nous offrant un chef d'oeuvre d'humanisme et de tendresse. Intemporel et émouvant.
    jerry974
    jerry974

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 449 critiques

    2,5
    Publiée le 15 novembre 2008
    Cette fable nous démontre qu'on n'est jamais seul si l'on est aimé de ses amis. Parfaitement interprété par un Gary Grand débutant, le film date un peu. On le voit en particulier dans ce découpage assez manichéen ou les méchants et les gentils occupent leur places respectives, sans nous surprendre vraiment. Alors, l'émotion de quelques situations où le héros se trouve dans la détresse nous touchent assez peu. C'est dommage, de la part d'un maitre du cinéma. Ce doit être du à l'époque du film, dont le scénario est pourtant en or.
    Guillaume182
    Guillaume182

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 1 194 critiques

    4,5
    Publiée le 31 décembre 2011
    "La vie est belle" est un film culte considérer comme le plus joli conte de cinéma qui n'est jamais été vu au cinéma et pour cause.

    L'histoire retrace les moments importants de la vie d'un homme qui finit par être ruiné, mais pour heureusement un ange gardien veille sur lui.

    Des acteurs excellents James Stewart et la mignonne Donna Reed.

    Un film merveilleux, un hommage à la vie qui nous fait bien comprendre que l'argent n'est pas le plus important mais c'est bien ce qu'on fait de sa vie qui l'est!
    Underslide42
    Underslide42

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 224 critiques

    3,0
    Publiée le 20 juillet 2010
    L'un des film les plus émouvant...
    gaele c.
    gaele c.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 22 critiques

    5,0
    Publiée le 15 novembre 2015
    Bien sûr Chef d'oeuvre ! Comment passer à côté, voilà un film qui fait parti de la longue série "un américain une américaine un rêve un ange une réussite".
    James Stewart irremplaçable, aucun acteur américain n'égale son jeu d'acteur jusqu'en 2015...
    C'est ce qu'on appelle du grand cinéma !

    A voir vers le 24 Décembre...C encore meilleur !
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 517 abonnés Lire ses 13 345 critiques

    5,0
    Publiée le 11 mai 2021
    Quand j'ai entendu parler de La vie est belle pour la première fois j'ai pensé que c'était juste un film oubliable mais drôle. Mais j'avais tort j'ai vu ce film Noël dernier et je l'ai trouvé drôle et je l'ai quand même adoré. Tout est tellement génial l'histoire est incroyable les personnages sont géniaux et le développement des personnages est fantastique. La réalisation de Capra est superbe et les acteurs sont fantastiques et James Stewart était époustouflant. Le film entier est étonnant touchant et encourageant. Vous ne pouvez pas décrire à quel point ce film est bon. Vous ne pouvez pas non plus décrire à quel point le message est bon. C'est l'un des meilleur film pour se sentir bien car il change votre vie il vous fait vous sentir bien d'être en vie. Faites-moi une faveur et regardez ce film dès que possible. Lorsque vous êtes triste pensez au message que ce film délivre et vous aurez un sourire sur le visage car effectivement la vie peut être belle...
    BMWC
    BMWC

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 736 critiques

    5,0
    Publiée le 25 avril 2008
    Frank Capra est fier de son film : "je pensais que c'était le plus grand film que quiconque ait jamais fait !". Sans aller jusque-là non plus, on peut tout à fait estimer que LA VIE EST BELLE est le meilleur conte de Noël qui soit. On peut tout d'abord souligner l'habile mélange des genres : on passe de la plus franche comédie au drame le plus désespéré jusqu'à l'arrivée du fantastique vers la fin du film. Capra parle aussi de la vie d'un homme. Si la vie de George est résumée de manière événementielle pour qu'elle ait un écho avec l'arrivée de Clarence, Capra ne se réduit pas à une vie idéale et ne redoute pas de la complexifier. Ainsi, le spectateur peut s'identifier à lui pour constater lui aussi que la générosité la plus simple est utile et qu'aucun homme n'est un raté. Moraliste et délicieusement enfantin, avec un James Stewart merveilleux, LA VIE EST BELLE est bel et bien un chef-d'oeuvre et peut-être finalement "le plus grand film que quiconque ait jamais fait" !
    Louis V
    Louis V

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 198 critiques

    4,0
    Publiée le 20 juin 2016
    Sur un fond humoristique, une fable sur la guerre, honteuse, une histoire d'amour magnifique et le tragique qui nous oblige a nous apitoyer. Jamais un film ne saura aussi bien détendre un sujet aussi tabou . De ma part respect et admiration devant un réalisateur plus qu' audacieux .
    GabbaGabbaHey
    GabbaGabbaHey

    Suivre son activité 167 abonnés Lire ses 1 583 critiques

    4,5
    Publiée le 29 novembre 2010
    Une fable magnifique, l'une des œuvres les plus touchantes de l'histoire du cinéma, une réussite parfaite, plein de virtuosité, de charme et d'émotions ... Franck Capra a vraiment pensé a tout pour que ce chef d'oeuvre soit le plus impressionnant possible, a commencer par la qualité indescriptible de la mise en scène, mais surtout au scenario, tantôt irréaliste, tantôt moralisateur, tantôt comique .. tout est parfaitement équilibré et alors que la fin arrive, on est sur le cul, quand arrive soudain l'image de la cloche, que l'ont a vu au début déjà et qui prend alors tout son sens et on est encore plus sur le cul ! a un point qu'il y a maintenant un creux dans mon fauteuil ... Avec le rôle touchant Georges Bailey incarné par l'un des plus grands acteurs de l'histoire, j'ai nommé James Stewart, extrêmement convaincant, dans ce personnage naïf et sensible. Un conte absolument merveilleux, c'est indescriptiblement beau .. et d'ailleurs vers la fin du film, et une fois qu'il est achevé on ne peux que se répéter le titre avec sincérité et un grand sourire "La Vie Est Belle" ! Bravo !!!
    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 2 444 critiques

    5,0
    Publiée le 5 novembre 2014
    Un grand film de Capra, dont le propos déborde d'optimisme (largement compréhensible vu le contexte de l'époque). Si l'on peut regretter quelques longueurs, il faut en revanche souligner la performance majuscule des acteurs du film, à commencer par James Stewart, impeccable d'un bout à l'autre. Bâti sur des idées simples, le scénario progresse sans à-coups, jusqu'à un final tout en émotion. On ne compte pas le nombre de séquences et d'astuces scénaristiques qui seront repompées jusqu'à plus soif par tous ceux qui aborderont le genre. Une référence incontestable.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top