Notez des films
Mon AlloCiné
    Come Back Africa
    note moyenne
    3,3
    12 notes dont 3 critiques
    répartition des 3 critiques par note
    2 critiques
    1 critique
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Come Back Africa ?

    3 critiques spectateurs

    sizeur chasseur
    sizeur chasseur

    Suivre son activité Lire ses 70 critiques

    5,0
    Publiée le 22 octobre 2010
    Un film-documentaire ou en apprend beaucoup sur la vie de tous les jours des noirs sous l'apartheid. On est pas près d'oublier non plus la sublime Miriam Makeba qui nous a fait l'honneur de participer au film et la BO vous restera dans la tête pour un bon bout de temps. Côté scenario on est dans un schéma classique: un homme quitte le Kwazulu pour tenter sa chance à la capitale, et malheureusement pour lui il va lui arriver tout les problèmes possibles...
    Nelly M.
    Nelly M.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 50 critiques

    4,5
    Publiée le 8 décembre 2013
    Affiche-phare du Festival des Trois Continents 2013. Attiré par l'accolade du couple, le spectateur se voit emballé par la bande-annonce des musiciens appliqués. Deux accroches pour vite se mettre dans la peau des crève-la-faim d'Afrique du Sud à travers Zachariah et son parcours. La pression de la grande ville, miroir aux petits boulots des sixties peut connaître en 2013 (bien plus qu'à la sortie du film à ce qu'on dit) un écho certain. Sur le fond, ce n'est jamais moralisateur, les faits semblent captés bruts de décoffrage. Petites scènes anecdotiques éloquentes, productives. Démarche honnête. Le réalisateur montre le mépris des blancs envers la population noire écrasée tout comme l'incompréhension des nuances entre domestique et patronne (Zachariah jetant la casserole et la soupe !), comme sur le mode espiègle (on suppose que Zachariah fait l'âne mais on est sûr que les blancs, instruits, le malmènent volontairement). Habile détour de cinéaste pour placer son message, de la bouche de personnages autour d'une table à une heure tardive (petite galerie de portraits savoureux, tirade explicative tout assez saisissante !). Se devine constamment une sorte de "qui-vive" dû au tournage en semi-clandestinité avec acteurs non professionnels. Il est certain que la musique improvisée a un rôle édulcorant, sans pour autant gommer les atrocités des guerres raciales. Si la regrettée Myriam Makéba tenait là LE tremplin pour sa carrière, son exil aux Etats-Unis y aurait succédé, pour le meilleur et... Tout le film porte cette alternance de bonheurs fugaces et couperet final, y compris la pellicule qui se fait la malle sur les derniers plans :-/ (film cassé ?), n'empêchant nullement les déductions de tout un chacun.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top