Mon compte
    Un printemps à Paris
    note moyenne
    2,4
    94 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Un printemps à Paris ?

    31 critiques spectateurs

    5
    2 critiques
    4
    7 critiques
    3
    1 critique
    2
    10 critiques
    1
    10 critiques
    0
    1 critique
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 336 abonnés Lire ses 10 critiques

    1,5
    Publiée le 11 octobre 2020
    Le mystère le plus intriguant dans ce film est pourquoi le titre Un printemps à Paris. Eddy Mitchell est surtout connu en tant que chanteur mais a également une longue carrière cinématographique derrière lui. Il est parfait pour le genre d'escroc de film mineur il joue ici une petit frappe comme on dit. Mais il ne fait guère plus ici que de ressembler au type qu'il joue. L'intrigue ici est si vague et lente qu'elle ressemble plus à l'un de ces films de science-fiction ou d'art où vous ne savez jamais vraiment ce qui se passe plus qu'a un thriller policier. Lorsque vous commencez à avoir une idée de ce qui se passe c'est assez classique et prévisible mais pas très intéressant...
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 973 abonnés Lire ses 4 critiques

    1,0
    Publiée le 7 décembre 2016
    Au cinéma quand une scène est devenue explicite, il ne sert à rien de la faire durer, Bral ne doit pas être au courant qui fait durer chaque plan au moins 20 secondes de trop, le pompon étant la scène de l'enterrement dans les bois. On pourrait aussi parler des facilités de scénario : Madame spoiler: encadre sa photo prise avec son amant dans le domicile conjugal et évidement Stevenin le découvre dans le premier tiroir qu'il ouvre ! Mais le pire est sans doute la séance de reconnaissance photo au commissariat (même endroit, même heure…
    plus incroyable, tu meurs). De plus c'est confus et mal monté ! Quant aux acteurs on a vue pire mais c'est vraiment service "très" minimum même si Eddy relève un tout petit peu le niveau. Bref c'est mauvais.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 7 017 abonnés Lire ses 10 critiques

    1,0
    Publiée le 25 avril 2014
    Long silence pour Jacques Bral (le cinèaste n'avait pas tournè depuis "Mauvais garçon", en 1993) avant un retour au film noir complètement ratè! Une histoire qui peine à rebondir et à nous emballer comme il faudrait! Il manque l’èlèment qui sauverait de l’ennui ce scènario à l’ancienne et digne d’un tèlèfilm: les ambiances noires! Sincère, Eddy Mitchell l'est! Et Sagamore Stèvenin, bien plus encore! Mais ça ne rachète pas, si l'on ose dire, la superficialitè de ce polar mou du genou, ni sa sottise! Quelle dèception Mr Eddy qui parvient presque à nous faire oublier que ce "Printemps à Paris" ne tient même pas ses modestes promesses! Même Gèrard Jugnot, dans un second rôle, rèussit à être horriblement mauvais dans le rôle du joaillier ripou! Sans surprise! A part celle de voir Florence Darel et Pascale Arbillot (très belle en riche bourgeoise) dans cette galère! On ne reconnait plus le metteur en scène de "Extèrieur nuit". On est d'autant plus agacè que c'est le plus mauvais film de Bral! Quand on pense que c'est lui-même qui a ècrit le scènario...
    Ko_chang
    Ko_chang

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 227 critiques

    2,0
    Publiée le 16 avril 2014
    C'est long, un peu ennuyeux, très peu d'action, un peu embrouillé, mais le pire c'est les dialogues dignes d'une série B. Seule Pascale Arbillot tire sont épingle du jeu. A voir si vous avez du temps à perdre.
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 111 abonnés Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 21 mars 2019
    A vrai dire, il n’est pas très surprenant de voir que ce film a été distribué en salles deux ans après sa réalisation. En effet, ce « Printemps à Paris » est un polar qui n’a pas plus d’ambitions que les téléfilms diffusés en soirée sur France 2 ou France 3 ou qu’une série policière lambda (séries qui d’ailleurs polluent nos programmes télé depuis longtemps). En ce qui concerne le film par lui-même, il n’y a pas tellement de choses à dire. Bon d’accord, Jacques Bral semble connaître son boulot, semble connaître ses classique et l’on ne peut que louer son intention de vouloir faire un polar ressemblant à ceux de Jean-Pierre Melville. Mais un cinéaste français maître du polar à l’américaine, il y en a eu qu’un seul et il y en aura sans doute qu’un seul. Il ne faut pas non plus être trop vache, il y a quelques scènes réussies, mais l’ensemble est quand même bien plat et aussi palpitant qu‘un épisode des Cordier juge et flic. Fort heureusement, les comédiens font le boulot à peu près correctement. Bien que la plupart d’entre eux soient pour le moins effacés. Un film pas honteux, mais trop léger pour le grand écran et qui est condamné à finir ses jours dans le grand océan de l’anonymat.
    sly-stallone88
    sly-stallone88

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 2 critiques

    2,0
    Publiée le 15 février 2014
    film assez plat et terne au petit scénario facile !!!!
    Cluny
    Cluny

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 593 critiques

    2,0
    Publiée le 13 octobre 2012
    Quand Georges sort de prison, Pierrot lui propose un nouveau coup. Il hésite, car c'est avec lui qu'il avait fait ce casse qui lui a valu cinq ans. Il accepte finalement, et sur les indications d'un assureur, ils dérobent un collier dans un hôtel particulier après avoir ligoté la jeune épouse du propriétaire. Georges confie les plus grosses pierres à un bijoutier qui va les vendre dans les Emirats, et écoule les plus petites auprès d'un "fourgue". Mais le bijoutier ne joue pas le jeu, le fourgue reçoit la visite de la police, et l'assureur prend peur.
    Pierrot passe alors à l'action, avec des méthodes bien plus radicales que celles de Georges.

    Heureusement que j'ai la carte UGC ! J'aurais eu mal au coeur d'avoir dépensé 10 ? pour voir un film comme il en passe tous les jours sur Ciné Cinéma... S'il n'y avait les euros, les portables et les BMW dernier modèle, on pourrait se croire dans un film d'il y a vingt ans. Tout est étonnamment vieillot dans ce film : la photographie sans relief, marque de fabrique des années soixante-dix, l'intrigue, digne d'un polar de José Giovanni ou de Jacques Deray, le jeu des acteurs, le choix des lieux (l'hôtel particulier, le loft, les bars) ; jusqu'à la musqiue de Michel Gaucher, lointaine évocation de celle de Miles davis pour "Ascenseur pour l'échafaud"...

    Dans un premier temps, on croit voir se dessiner une opposition de méthodes entre la vieille garde, incarnée par Georges qui proclame : "Je suis un voleur, pas un tueur", et la nouvelle vague, représentée par Pierrot ; mais Georges aussi bascule dans le tabassage et l'enlèvement, et la raison d'être de ce film s'échappe un peu plus, à part raconter une histoire vue et revue. Certains films "à l'ancienne" peuvent séduire, justement par le respect de certaines règles ("L.A. Confidential", par exemple). Mais là, le scénario manque de cohérence, enchaînant des rebondissements peu vraisemblables, entraînant le lent décrochage du spectateur.

    Eddy Mitchell semble mal à l'aise dans ce rôle, où son jeu un peu ironique ne s'adapte pas à ce personnage sans fantaisie de vieux gangster fatigué. Il en va de même pour les "guests", Gérard Jugnot ou Jean-François Balmer. Film d'un autre âge, "Un printemps à Paris" se laisse regarder comme un téléfilm moyen, avec un peu d'agacement et une progressive envie de zapper. Tant qu'à voir un polar français de nos temps, autant aller voir ou revoir "Le Petit Lieutenant" !

    http://www.critiquesclunysiennes.com/
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 14 décembre 2011
    J'ai bien aimé ce thriller avec son petit coté loi de murphy (enfin pas pour tout le monde) par contre je crois que le réalisateur est passé à coté de quelque chose de bien meilleur en s'endormant quelque peu par moments. A noter un Eddy Mitchell qui m'a fait penser à Takachi Tikano et des seconds roles sympas.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 169 abonnés Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 2 octobre 2011
    Thriller à la française qui n'a guère plus de prétention que le téléfilm du dimanche soir sur France 3. Tout est au rabais, à commencer par le titre. Si le spectateur s'avise d'aller aux toilettes quand défile furtivement l'image de la place Vendôme, il ne comprend pas que l'intrigue prend place à Paris. Surtout, l'intrigue présente un intérêt plus que limité. Pas de retournement de situation ni même de situation stressante, c'est d'un calme plat. Les dialogues peut-être ? Là encore le spectateur fait chou blanc. D'autant que les acteurs qui les assurent ne sont franchement pas tous convaincants. Que dire par exemple de la prestation hasardeuse de celui qui est présenté comme la "gest star" du film, à savoir Gérard Jugnot ? L'histoire du cinéma ne retiendra probablement pas son magnifique "Vous voulez quoi ? De l'argent ? Ah non, vous croyez que je suis une balance...". Un monologue débité avec le moins de naturel possible. Même le plus branque des élèves du cours Florent s'en serait mieux sorti, pourquoi Jacques Bral ne l'a-t-il pas fait recommencer ? Invraisemblable. Le seul point positif du film me semble finalement être l'historiette d'amour que vit le personnage de Sagamore Stévenin. Un peu léger donc.
    cinéfyl
    cinéfyl

    Suivre son activité 26 abonnés Lire sa critique

    2,5
    Publiée le 11 juillet 2017
    Un polar a l'ancienne qui a défaut de proposer une quelconque originalité dans son déroulement possède un casting intéressant alliant la jeunesse et l’expérience.Sur une jolie BO jazzy bien dans le ton ,Bral nous sert les clichés inhérents au genre (règlements de comptes ,fric ,belles filles...) et si le début s'annonce prometteur ,passé la moitié du film ,l'on déchante devant la médiocrité des rebondissements qui s'enchainent de manière bien peu vraissemblable avant de se noyer définitivement dans de multiples meurtres.Reste une solide distribution dominé par le toujours efficace Eddy Mitchell ici en braqueur sur le retour mais la bonne surprise provient du jeune et prometteur Stevenin qui avec ses faux airs d'Elbaz rafle la mise par son charisme ,des seconds rôles habitués au polar complète ce casting ou les femmes doivent se contenter de jouer les jolies poupées.Au final ,un policier qui déçoit surtout par son histoire faiblarde a peine digne d'un Navarro.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 289 abonnés Lire ses 2 critiques

    2,0
    Publiée le 8 septembre 2013
    Un film assez quelconque avec un scénario pas très cohérent. Le seul point positif est Eddy Mitchelm que l'on voit trop peu hélas!
    Bobby Sander
    Bobby Sander

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 506 critiques

    1,0
    Publiée le 5 avril 2010
    Avec ses allures de recalés de l'INA, Un printemps à Paris ressemble à une blague ratée à l'ironie mollassonne. Très fermement téléfilmique, aussi bien pour sa réalisation sans effort [ce qui n'est pas un mal en soi], ses intrigues croisées convenues que pour ses dialogues d'Audiard de bac à sable, le film de Jacques Bral est si désuet et goitreux qu'on s'étonne assez de la présence d'un tel objet dans les salles. Tellement engoncé dans les codes qu'il entend fouler jusqu'au dernier avec une indolence activiste, ce pastiche de nature antédiluvienne ressemble à une sorte de sous-Nestor Burma [référence déjà pas particulièrement post-moderne], ré-exploitant globalement les même ingrédients sans jamais distiller ce charme qui lui permet de maquiller les grosses ficelles.



    C'est peu dire que le néophyte aura la forte impression d'un spectacle ou tout tourne à vide. Cherchant à restituer l'ambiance d'un cinéma et d'un univers d'autrefois, Bral ne parvient jamais à donner de style à son entreprise, accumulant les choix esthétiques rudimentaires. Les mécanismes du polar exigeraient, et le réalisateur le revendique, que son récit se déroule dans un cadre ordinaire, aussi ce domaine seul ne sera pas sacrifié à la demi-mesure, la banalité étant taraudée jusque dans ses derniers retranchements.
    cptcook
    cptcook

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 17 critiques

    0,5
    Publiée le 2 janvier 2010
    Deux pensées me viennent à l'esprit après avoir vu à la télé ce film au scénario insipide et la réalisation consternante: j'ai perdu deux heures et économisé 8€. Cela vaut bien 1/2 étoile.
    Xyrons
    Xyrons

    Suivre son activité 446 abonnés Lire ses 3 critiques

    2,5
    Publiée le 20 décembre 2009
    Un printemps à paris est un bon thriller de Jacques Bral. A l’affiche du film on retrouve des acteurs convaincants comme Eddy Mitchell, Sagamore Stévenin ou encore Pascale Arbillot, la mise en scène est irréprochable, l’intrigue fonctionne bien, le scénario est bien ficelé etc… Malgré tout le thriller ne nous tient pas en haleine du début à la fin et c’est dommage. 11 / 20.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 12 novembre 2009
    Le film se traine sur un rythme monocorde . L'intrigue est plutot tirée par les cheveux .
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top