Mon compte
    Un printemps à Paris
    note moyenne
    2,4
    94 notes dont 31 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 31 critiques par note
    2 critiques
    7 critiques
    1 critique
    10 critiques
    10 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Un printemps à Paris ?

    31 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 14 décembre 2011
    J'ai bien aimé ce thriller avec son petit coté loi de murphy (enfin pas pour tout le monde) par contre je crois que le réalisateur est passé à coté de quelque chose de bien meilleur en s'endormant quelque peu par moments. A noter un Eddy Mitchell qui m'a fait penser à Takachi Tikano et des seconds roles sympas.
    sly-stallone88
    sly-stallone88

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 2 223 critiques

    2,0
    Publiée le 15 février 2014
    film assez plat et terne au petit scénario facile !!!!
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 905 abonnés Lire ses 3 540 critiques

    4,0
    Publiée le 31 mars 2007
    Un polar sobre et élégant, passé totalement inaperçu à sa sortie en salles en 2006. Une histoire très lente, presque contemplative, pour une mise en scène épurée et efficace. Mais on ne s'ennuie pas pour autant. Tous les codes du genre sont réunis, belles images sur une magnifique bande-son très jazzie. Très beau casting, tous et toutes très convaincaints, Eddy Mitchell et Sagamore Stevenin en tête. Rien de nouveau, c'est classique mais c'est bien fait.
    philhag
    philhag

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 337 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Ce genre de film que l'on voyait il y a 10 ans le dimanche soir à la télé, bien enfoncé dans son canapé , le téléphone débranché ... 1h30 de film à suspens ...
    Il aurait pu être en noir et blanc, il est pas très moral (mais le dernier W Allen non plus !), il aurait pu être tourné il y a 20 ans ... mais il se regzrde agréablement.
    Un scénario qui tient la route, des dialogues corrects, une caméra un peu trop téléfilm (plans rapprochés, peu de respiration) ... mais comme dit : un bon film.
    2 ou 3 étoiles ...
    A regrder avec plaisir
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 12 novembre 2009
    Le film se traine sur un rythme monocorde . L'intrigue est plutot tirée par les cheveux .
    Xyrons
    Xyrons

    Suivre son activité 442 abonnés Lire ses 3 360 critiques

    2,5
    Publiée le 20 décembre 2009
    Un printemps à paris est un bon thriller de Jacques Bral. A l’affiche du film on retrouve des acteurs convaincants comme Eddy Mitchell, Sagamore Stévenin ou encore Pascale Arbillot, la mise en scène est irréprochable, l’intrigue fonctionne bien, le scénario est bien ficelé etc… Malgré tout le thriller ne nous tient pas en haleine du début à la fin et c’est dommage. 11 / 20.
    Nelly M.
    Nelly M.

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 525 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Excellent polar, qui part un peu trop lentement et trop discrètement peut-être mais dont on sort rêveur, le dénouement laissant les deux héros restants bizarrement perplexes, c'est inattendu. J'ai bien aimé ce bouquet de fleurs du début, ainsi que cette musique de jazz feutrée en accompagnement de l'action... Magnifiques acteurs que ce cher Eddy Mitchell face à Sagamore Stévenin, magnifique dans son rôle de pourri, et la star féminine indispensable au genre est juste, presque caricaturale, belle brochette d'acteurs secondaires aussi, ce qui fait que c'est délicieux !...Ce film n'est pas reconnu comme il le devrait, à Nantes il est déjà retiré de l'affiche ! Heureusement nous aurons le dvd et la télé d'ici quelque temps comme relais !
    criston
    criston

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 306 critiques

    5,0
    Publiée le 31 mars 2007
    Un bon film policier français avec des bons acteurs qui jouent bien leurs rôles.Le scenario est bon avec du suspens il y'a aussi une bonne musique du début à la fin l'histoire est super.En plus Sagamore Stevenin joue tres bien son rôle mais par contre j'ai été deçu de la prestation de Eddy Mitchell qui jouait mal son rôle defois en ne comprenait pas se qui disait.Bref pour revenir au film je vous le conseille vivement.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3835 abonnés Lire ses 7 395 critiques

    2,0
    Publiée le 3 octobre 2010
    Un petit polar à la francaise plutot agréable, en forme d'hommage aux polars que la France signait dans les années 60. Hélas, n'est pas Melville qui veut : bien que Jacques Bral semble connaitre ses classiques par coeur, Un printemps à Paris est tout de même un peu trop détendu au niveau du ton, et légèrement paresseux quant à l'intrigue et aux personnages. De plus, on a beau aimé "Monsieur Eddy", ce dernier manque tout de même un peu de présence. Ceci dit, l'ensemble garde tout de même un petit charme discret, et se laisse finalement regarder sans déplaisir, grace notamment à quelques scènes bien senties. De plus, la musique nous fait rappeler celle de Miles Davis dans "Ascenseur pour l'échafaud et est très réussie". Une curiosité.
    yannick R.
    yannick R.

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 966 critiques

    2,5
    Publiée le 20 février 2009
    un vieux film de gangster français avec un mitchell pas terrible bref ça casse pas des briques.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6912 abonnés Lire ses 10 894 critiques

    1,0
    Publiée le 25 avril 2014
    Long silence pour Jacques Bral (le cinèaste n'avait pas tournè depuis "Mauvais garçon", en 1993) avant un retour au film noir complètement ratè! Une histoire qui peine à rebondir et à nous emballer comme il faudrait! Il manque l’èlèment qui sauverait de l’ennui ce scènario à l’ancienne et digne d’un tèlèfilm: les ambiances noires! Sincère, Eddy Mitchell l'est! Et Sagamore Stèvenin, bien plus encore! Mais ça ne rachète pas, si l'on ose dire, la superficialitè de ce polar mou du genou, ni sa sottise! Quelle dèception Mr Eddy qui parvient presque à nous faire oublier que ce "Printemps à Paris" ne tient même pas ses modestes promesses! Même Gèrard Jugnot, dans un second rôle, rèussit à être horriblement mauvais dans le rôle du joaillier ripou! Sans surprise! A part celle de voir Florence Darel et Pascale Arbillot (très belle en riche bourgeoise) dans cette galère! On ne reconnait plus le metteur en scène de "Extèrieur nuit". On est d'autant plus agacè que c'est le plus mauvais film de Bral! Quand on pense que c'est lui-même qui a ècrit le scènario...
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 949 abonnés Lire ses 4 054 critiques

    1,0
    Publiée le 7 décembre 2016
    Au cinéma quand une scène est devenue explicite, il ne sert à rien de la faire durer, Bral ne doit pas être au courant qui fait durer chaque plan au moins 20 secondes de trop, le pompon étant la scène de l'enterrement dans les bois. On pourrait aussi parler des facilités de scénario : Madame spoiler: encadre sa photo prise avec son amant dans le domicile conjugal et évidement Stevenin le découvre dans le premier tiroir qu'il ouvre ! Mais le pire est sans doute la séance de reconnaissance photo au commissariat (même endroit, même heure…
    plus incroyable, tu meurs). De plus c'est confus et mal monté ! Quant aux acteurs on a vue pire mais c'est vraiment service "très" minimum même si Eddy relève un tout petit peu le niveau. Bref c'est mauvais.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 287 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    2,0
    Publiée le 8 septembre 2013
    Un film assez quelconque avec un scénario pas très cohérent. Le seul point positif est Eddy Mitchelm que l'on voit trop peu hélas!
    golgot13
    golgot13

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 64 critiques

    2,0
    Publiée le 10 septembre 2020
    C'est un tres bon polar, un bel hommage au film policier des années 70, tout en étant très moderne.
    Magnifiquement interprété. Bravo!!!
    Cluny
    Cluny

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 593 critiques

    2,0
    Publiée le 13 octobre 2012
    Quand Georges sort de prison, Pierrot lui propose un nouveau coup. Il hésite, car c'est avec lui qu'il avait fait ce casse qui lui a valu cinq ans. Il accepte finalement, et sur les indications d'un assureur, ils dérobent un collier dans un hôtel particulier après avoir ligoté la jeune épouse du propriétaire. Georges confie les plus grosses pierres à un bijoutier qui va les vendre dans les Emirats, et écoule les plus petites auprès d'un "fourgue". Mais le bijoutier ne joue pas le jeu, le fourgue reçoit la visite de la police, et l'assureur prend peur.
    Pierrot passe alors à l'action, avec des méthodes bien plus radicales que celles de Georges.

    Heureusement que j'ai la carte UGC ! J'aurais eu mal au coeur d'avoir dépensé 10 ? pour voir un film comme il en passe tous les jours sur Ciné Cinéma... S'il n'y avait les euros, les portables et les BMW dernier modèle, on pourrait se croire dans un film d'il y a vingt ans. Tout est étonnamment vieillot dans ce film : la photographie sans relief, marque de fabrique des années soixante-dix, l'intrigue, digne d'un polar de José Giovanni ou de Jacques Deray, le jeu des acteurs, le choix des lieux (l'hôtel particulier, le loft, les bars) ; jusqu'à la musqiue de Michel Gaucher, lointaine évocation de celle de Miles davis pour "Ascenseur pour l'échafaud"...

    Dans un premier temps, on croit voir se dessiner une opposition de méthodes entre la vieille garde, incarnée par Georges qui proclame : "Je suis un voleur, pas un tueur", et la nouvelle vague, représentée par Pierrot ; mais Georges aussi bascule dans le tabassage et l'enlèvement, et la raison d'être de ce film s'échappe un peu plus, à part raconter une histoire vue et revue. Certains films "à l'ancienne" peuvent séduire, justement par le respect de certaines règles ("L.A. Confidential", par exemple). Mais là, le scénario manque de cohérence, enchaînant des rebondissements peu vraisemblables, entraînant le lent décrochage du spectateur.

    Eddy Mitchell semble mal à l'aise dans ce rôle, où son jeu un peu ironique ne s'adapte pas à ce personnage sans fantaisie de vieux gangster fatigué. Il en va de même pour les "guests", Gérard Jugnot ou Jean-François Balmer. Film d'un autre âge, "Un printemps à Paris" se laisse regarder comme un téléfilm moyen, avec un peu d'agacement et une progressive envie de zapper. Tant qu'à voir un polar français de nos temps, autant aller voir ou revoir "Le Petit Lieutenant" !

    http://www.critiquesclunysiennes.com/
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top