Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Affranchis
    note moyenne
    4,5
    34905 notes dont 1473 critiques
    répartition des 1473 critiques par note
    938 critiques
    381 critiques
    61 critiques
    64 critiques
    22 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur Les Affranchis ?

    1473 critiques spectateurs

    Maqroll
    Maqroll

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    4,5
    Publiée le 12 août 2011
    Un jeune fils d’émigrés de Brooklyn vit jusqu’au-delà du possible sa passion pour « l’Organisation » et la vie facile qui en découle… Avec ce portrait qui s’étend sur plus de trente ans, Scorsese donne tout d’abord une leçon magistrale de cinéma supplémentaire : sa caméra est toujours placée où elle doit être, son plan est toujours le meilleur possible (comme le long travelling où l’on découvre que Henry a une maîtresse) et son découpage d’une précision rare. La dernière demi-heure, qui marque l’effondrement final du personnage principal (joué avec beaucoup de justesse par Ray Liotta), est rendue oppressante par un rythme et une musique qui scandent comme une respiration la descente aux enfers de toute la « famille » qu’on avait crue si unie quelques années auparavant lors du mariage du jeune prodige… « Ici, tu ne risques pas de te faire voler » dit le marié à sa jeune femme pour bien lui faire comprendre qu’elle est entrée dans une communauté que l’on pourrait croire aussi forte qu’une cellule familiale ou religieuse… et qui n’est en fait qu’une bulle de savon qui éclate au moindre incident de parcours non prévu par le code. Partant d’une histoire véridique, Scorsese se livre à une fascinante étude de mœurs sur cette société à la fois si puissante et si fragile dont les membres s’appellent entre eux les « affranchis » pour signifier leur illusoire liberté… Affranchis de la loi commune mais encore plus soumis à leur propre loi qui les enchaîne et se montre impitoyable au moindre écart. Pour l’avoir perdu de vue, Tommy (Joe Pesci, énorme et truculent), Jimmy (Robert De Niro sobre et parfait) et Henry lui-même le paieront de leur vie, de leur liberté ou de leur dignité…
    Vrakar
    Vrakar

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 366 critiques

    4,5
    Publiée le 17 août 2016
    Martin Scorcese signait en 1990, avec "Les Affranchis", le chef-d'oeuvre de sa carrière. Nanti d'un trio d'acteurs fabuleux (les secondaires ne l'étant pas moins, tels Lorraine Bracco et Paul Sorvino), c'est une claque monumentale. Que l'on aime les films de gangsters ou non, il est difficilement concevable de ne pas l'apprécier à sa juste valeur. La classe éblouissante de la réalisation nous plonge dès les premières secondes dans son scénario dantesque, tiré d'une histoire vraie. Comme dans la majorité des films de gangsters, on sait que la prospérité des mafieux ne dure toujours qu'un temps. On suit avec délectation leur réussite, avant de tomber doucement vers l'opulence et les excès qui finissent par ronger l'édifice jusqu'à son effondrement total. "Les Affranchis" est une référence indispensable du cinéma.
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 609 abonnés Lire ses 3 207 critiques

    4,5
    Publiée le 2 mai 2013
    « D'autant que je me souvienne, j'ai toujours rêvé d'être un gangster... » C'est par ces mots que débute l'incroyable destin de Henry Hill, jeune débrouillard qui va très rapidement intégrer les rangs de la mafia. Avec Les affranchis, Martin Scorsese livre une oeuvre noire, violente, réaliste, au coeur des magouilles les plus insignifiantes mais les plus dangereuses qu'il soit. L'interprétation majestueuse de l'intégralité des acteurs est à tomber : Ray Liotta dans le rôle de sa vie, campe un Henry Hill des plus amicaux, grimpant doucement les échelons, faisant chaque jour ses preuves auprès d'une bande de mafiosi sympathiques. Joe Pesci est extraordinaire en petit malfrat nerveux ultra-violent, aimant les filles, sa mère, ses amis et le meurtre soudain. Robert DeNiro effraie de par sa présence agréable, toujours souriant mais cachant surtout une monstruosité alarmante. Paul Sorvino est quant à lui tout bonnement parfait en mafioso intouchable, visuel-type du respect. Lorraine Bracco amène elle cette touche de fraicheur bienvenue, cette fleur qui se fane peu à peu dans un milieu exécrable. Les dialogues, situations et autres passages sanguinolents font du film un documentaire sombre sur un univers aussi connu que discret. Scorsese contrôle son histoire et amène son héros vers une descente aux enfers de plus en plus destructrice. Un film-choc dont on ne ressort que secoué.
    dougray
    dougray

    Suivre son activité 153 abonnés Lire ses 1 904 critiques

    3,0
    Publiée le 26 juillet 2010
    Un Scorsese classique (peut etre trop d'ailleurs) qui réunit tous les ingredients du film de gangsters, des dialogues outranciers et des acteurs indispensables (De Niro, Liotta, Pesci, Sorvino... que des gueules de mafieux italiens). Je regrette un peu l'utilisation abusive de la voix off (comme dans "Casino") et le manque de rythme par moments! Reste un classique (mais un peu trop classique pour moi)
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 1 503 critiques

    5,0
    Publiée le 24 mai 2011
    Sans aucun doute l'un des plus grands films de gangster jamais réalisé, inspiré des plus grands, par Walsh bien sûr (Les Fantastiques années 20), par le Scarface de Hawks ou encore par l'extraordinaire "20.000 ans sous les verrous" de Curtiz... Bref, Scorsese livre ici un requiem pour les bandits de toute beauté, symphonie tragique portée par les voix off, par un scénario qui frôle la perfection, une interprétation unique et une distribution à couper le souffle. Derrière la caméra, Scorsese trouve une liberté inouïe à travers le carcan du vaisseau qu'il a bâti de bout en bout, liberté des plans, inventivité, audace des scènes, fulgurances, et ce, tout en suivant à la ligne le canevas qu'il s'est imposé. Le résultat est un film unique, bouleversant, d'une force inouïe, une tragédie quasi shakespearienne, qui renvoie le Scarface de De Palma dans les cordes de la médiocrité. Un moment inoubliable du cinéma.
    Selingues G
    Selingues G

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 906 critiques

    4,5
    Publiée le 23 août 2011
    Les objectifs d’un de gangster ou sur la mafia sont double : Premièrement le réalisateur doit imposer sa pate ou son style et de choisir des acteurs capables d’incarnés ses mafiosis. Scorcèse réussit sur les deux tableaux car il permet au trio d’acteurs de souffrirai une partie de plaisir en jouant les plus grands mafieux de cette époque. Tout est réunit pour nous donner un excellent film de gangsters. Cependant une fin décevant plombe l’atmosphère de cet excellent et classique film de gangsters.
    T-Tiff
    T-Tiff

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 965 critiques

    4,0
    Publiée le 20 octobre 2015
    "Les Affranchis" est le film « scorsesien » par excellence. Nous suivons le parcours de Henry Hill dans la Mafia américaine qui sévissait plus particulièrement il y a quelques décennies. Inspiré d'une histoire vrai, Martin Scorsese indique avec précision les dates de ces différentes séquences jusqu'à l'épilogue final. Le cinéaste donne ainsi une grande crédibilité à son oeuvre. A cela s'ajoute une violence extrême qui n'est pas sans rappeler "Le Parrain", le film référence de Francis Ford Coppola. Elle nous plonge définitivement dans un film sombre où Scorsese agit comme un chef d’orchestre signant une mise en scène impeccable. Difficile de ne pas souligner les performances du trio d'acteur : Ray Liotta, Robert De Niro et Joe Pesci. Un trio qui est devenu mythique au fil des années. Ainsi, "Les Affranchis" est devenu une référence du genre. Le film a quelques faiblesses, mais minimes évidemment. L'épilogue surgit un peu rapidement. Par ailleurs, Lorraine Bracco n'est pas franchement convaincante. Mais qu'importe, le résultat est bien au rendez-vous. Pourquoi est-ce le film le plus représentatif de la cinématographie de Scorsese ? Parce que cette Mafia italiano-américaine ne pouvait être mieux filmée que devant la caméra de Scorsese, avec une atmosphère sombre, des décors épurés, des meurtres sanglants, et surtout Robert De Niro, jamais mieux dirigé que par Scorsese.
    VodkaMartini
    VodkaMartini

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 410 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Un des Scorcese qui a le mieux tenu face au temps qui passe. Un peu prédecesseur des "Sopranos" dans sa peinture de la vie quotidienne de mafiosi bien plus proches des Bidochons que de top-models glamourisants, le film pêche sur la fin par facilité comme c'est souvent le cas chez Scorcese. Rédemption à moindre prix mais le film n'en souffre que faiblement compte tenu de ses nombreux atouts tant au niveau de la réalisation que de l'intérprétation. Très bon.
    cris11
    cris11

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 970 critiques

    5,0
    Publiée le 9 janvier 2012
    Un des grands classique de film de gangster. Martin Scorsese nous montre ici qu'il n'a rien à envier à Coppola ou De Palma. De Niro est égal à lui-même: toujours impressionnant. Joe Pesci est toujours dans son rôle de bourrin mais ça lui va si bien (oscarisé pour ce rôle d'ailleurs) et enfin Ray Liotta: on peut juste regretter qu'il n'est toujours pu rééditer sa performance parcequ'il est vraiment très bon dans ce film. Un chef d'oeuvre.
    Louis Morel
    Louis Morel

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 850 critiques

    5,0
    Publiée le 15 juin 2013
    Le génie Scorsese a encore frappé dans le genre qui lui vas si bien ! Encore un film de Gangsters proche de la perfection, servie par un casting de rêve.
    NomdeZeus
    NomdeZeus

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 1 044 critiques

    5,0
    Publiée le 2 février 2014
    Après le scandale provoqué par La Dernière Tentation Du Christ, Martin Scorsese revient à un genre auquel il s’est déjà frotté (le film de gangster) et nous offre ce qui reste pour moi son plus grand chef d’œuvre. Les films de Scorsese racontent souvent la même histoire: l’ascension puis la chute d’un homme avec en contrepoint une réflexion sur le pouvoir, les paradis artificiels et la rédemption (Raging Bull, Casino, et plus récemment Le Loup De Wall Street). Les Affranchis en est l’exemple parfait. Cette adaptation du roman biographique de Nicholas Pileggi est l’occasion rêvée pour le réalisateur d’aborder l’univers de la pègre sous un angle beaucoup plus réaliste que ce que ce à quoi ses confrères nous avaient habitué (Coppola, De Palma…). Grâce à sa réalisation virtuose, Marty plonge littéralement les spectateurs dans cet univers fait d’argent facile, de magouilles et de meurtres. Le trio d’acteur incroyable Liotta/Pesci/De Niro fera exulter tous les cinéphiles et la bande originale parfaitement exploitée finira le travail. Un véritable choc!
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 6 mars 2015
    On prend une sacré claque devant ce genre de film, et c'est peu dire. Ce n'est pas tant le genre (qui d'ailleurs peut ne pas plaire à tout le monde) mais plutôt l'aspect technique sous toutes ses formes qui fait la différence ici. M. Scorsese présente "Les affranchis" comme un roman, un roman de part son étude sur les personnages d'abord : leur vie, leurs relations, leurs excès; de part ses péripéties. L'aspect narratif du film (avec l'aide de la voix-off et la chronologie) est magnifiquement exploité, et la touche de M. Scorsese apporte une crédibilité sans faille au film. Il va par exemple jouer sur l'alternance entre plan-séquences particulièrement oppressants et sur l'utilisation d'une caméra subjective (avec les travellings) qui prend la place du personnage principal ou du spectateur (par moment voyeuriste) C'est une immersion totale dans le monde obscur de la mafia, avec un personnage qui évolue dans une sorte de quête initiatique, et dont les préoccupations sont bien différentes de celles qu'il s'amuse à nommer "les ploucs".
    Le Clown Dansant
    Le Clown Dansant

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 293 critiques

    5,0
    Publiée le 1 décembre 2019
    Un chef d'oeuvre de Martin Scorsese qui arrive largement à la cheville du parrain sans toutefois l'égaler !!! La performance de Joe Pesci est de loin la plus aboutie, un pur psychopate qui n'a aucune morale, stoïque face à n'importe quelles situations un déséquilibré qui peut nous faire mourir de rire ( la scène du restaurant ou il fait croire à Ray liotta qu'il a très mal prit le fait qu'il le trouve "marrant" ) d'autres scènes culte avec Pesci en chef de file sont présentes dans ce film, dont deux succesives avec le pauvre serveur qui s'insurge face à la persécution de Pesci à son égard qui le prend évidemment mal et en voulant parodier Oklahoma Kid un cowboy qui fait "danser" ses victimes il blesse malencontreusement le domestique au pied sans se repentir de ses actes, dans la scène qui suit le serveur expédie un bon gros " on t'a jamais dis que tu pouvais aller te faire foutre tommy" bien austère qui vexe Joe Pesci qui se fait railler par ses acolytes il en fallait pas plus pour que le Sanguin Tommy l'exécute sous les yeux effarés des Affranchis !! Bref, il esté norme !! Quand à Ray liotta sa tête de premier de la classe et son rire forcé à tendance à me m'irriter. Ca n'empêche pas les amis qu'on parle la d'un des plus grands films de Mafia à ce jour, sans doute le second après "Le Parrain"
    Claude DL
    Claude DL

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 1 107 critiques

    2,5
    Publiée le 7 avril 2013
    Franchement pas au niveau du Parrain, Scarface ou L'Impasse. Beaucoup de violence gratuite, style gros bras-petite tête, et 80% des spectateurs qui donnent 4 ou 5 étoiles. Ce serait vraiment bien si Allociné classait les notes par âge...
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 590 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    5,0
    Publiée le 13 octobre 2009
    Un chef-d’œuvre du genre qui nous fait regretter plus amèrement encore les navets qui ont suivi pour Ray Liotta et Joe Pesci
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top