Mon compte
    Le Sabre du mal
    note moyenne
    4,2
    94 notes dont 12 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 12 critiques par note
    5 critiques
    2 critiques
    4 critiques
    0 critique
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur Le Sabre du mal ?

    12 critiques spectateurs

    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2720 abonnés Lire ses 5 797 critiques

    1,5
    Publiée le 8 décembre 2015
    Décidément j'ai du mal avec ses sortes de chambara psychologique ; ayant découvert le genre à travers les Baby Cart je dois avouer que les chambara du style Le Sabre du mal ne m'emballe pas des masses. Je reconnais la qualité de la mise en scène ainsi qu'une excellente interprétation et même une bonne histoire mais pour moi le rythme de ce film est trop lent voire mou sans aucune tension d'où un ennui rapide. Les combats du Le Sabre du mal sont pas mal mais ne m'ont pas marqué plus que cela, un film froid dont je n'ai pas perçu la noirceur tant vanté de Le Sabre du mal (du moins si on la remarque mais pas comme je l'espérais).
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 14 mars 2010
    Splendide film ou l'on va plus loin que la simple histoire de vengeance ... L'histoire sur le tournant du Japon avec l'extinction des samurais ainsi que leurs valeurs pour faire place à la violence pure et au nihilisme.
    Acidus
    Acidus

    Suivre son activité 360 abonnés Lire ses 3 248 critiques

    3,5
    Publiée le 22 octobre 2012
    Bon film de samouraï qui brille par sa mise en scène soignée et ses acteurs de talent. Ces qualités font presque oublier la banal histoire de vengeance que le réalisateur japonais nous sert et les quelques longueurs qui parsèment ce long métrage, notamment vers la fin (une fin décevante et baclée au passage).
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 12 mars 2016
    J'ai entendu dire que ce film devait avoir des suites, qui n'ont malheureusement jamais vues le jour, et c'est franchement dommage... C'est dommage parce que le film lance pleins de pistes qui n'aboutissent à rien ( spoiler: le parfait exemple est la vengeance de Hyoma contre Ryunosuke qu'on nous fait miroiter pendant deux heures qui n'aura servi à rien puisque Ryunosuke se fera tuer (et encore on ne sait pas, mais on suppose) par les gardes du corps de son chef... Donc par extension le personnage de Hyoma ne sert strictement à rien
    ) et ne finit pas vraiment, n'apportant aucune réponse quand au sort du personnage. C'est d'autant plus dommage que la réalisation est superbe, le personnage principal fascinant de cruauté et les scènes de combats juste épiques, mais à un point que ça en devient incroyable.
    Je laisse la note de 3,5/5 car j'ai aimé le film, mais je trouve que globalement il gâche pas mal de son potentiel en multipliant les personnages sans les développer.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 1524 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    5,0
    Publiée le 14 avril 2013
    Le Japon en 1860. Les samouraïs savent qu'ils vont bientôt disparaître et alors que certains transmettent la "voie du sabre", d'autres se réfugient dans la violence et le nihilisme. C'est le cas de Ryunosuke Tsukue, qui n'hésite pas à tuer tout ce qui se trouve sur son passage (la scène d'ouverture est saisissante) et qui s'engouffre peu à peu vers la folie meurtrière. "Le Sabre du mal" est l'un des plus grands films de son genre, mêlant adroitement l'épique et le romantisme avec la violence la plus noire. Le personnage de Ryunosuke, incarné avec froideur par Tatsuya Nakadai, est terrifiant et illustre bien à quel point le sabre reflète l'âme de son porteur. Le scénario est un petit joyau, réunissant différentes intrigues mais racontant la même histoire avec de multiples personnages. Mais ce qui frappe le plus, c'est la beauté de l'image et des décors que Kihachi Okamoto filme avec une précision absolue, sa mise en scène étant tantôt sèche et saccadée, tantôt lente et efficace (de nombreux combats sont filmés avec de longs plans). Le réalisateur met d'ailleurs tout son talent dans le dernier quart d'heure, lorsqu'il filme la folie et le massacre de Ryunosuke, donnant alors lieu à une séquence inoubliable d'horreur et de beauté.
    knoxbam
    knoxbam

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 17 critiques

    5,0
    Publiée le 21 mai 2008
    Que cinq critiques !! C'est pas possible pour l'un des plus grand film de sabre jamais realise ! je n'exageres pas du tout, deja pour les amateurs du genre, voir que toshiro mifune et tatsuda nakadai sont present et que le tout est mis en valeur par notre cher scenariste akira kurosawa, devrait mettre la puce a l'oreille ! C'est un film au scenar complexe et complet, d'une force brute mis en evidence grace au noir et blanc et a la musique somptueuse. Tout au long du film on reste accroché a l'acteur principal (au jeu magistral) dans sa chute vers l'enfer dans une tension sans repis... Des scenes cultes, vous en voulez ? y'en a au debut, au milieu et a la fin, bref, il serait plus facile de citer ce qui n'est pas culte dans ce film...
    Je pourrai en parler des heures, c'est pourquoi je decide de m'arreter la, et tout simplement vous conseiller tres sincerement de le regarder, vous pouvez etre sur qu'il fera parti des ces films geniaux ou vous sentez que vous n'avez pas perdu votre temps et meme ou vous voulez recommencer...
    mixo80
    mixo80

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 36 critiques

    3,5
    Publiée le 1 juin 2018
    Un bon scenario, d'excellents acteurs (Nakadai & Mifune). Mais finalement on reste sur sa faim, à la fin. C'est vraiment dommage. Peut être y a t'il une explication ou une suite mais pas trouvé jusqu'ici.
    guillaume_tauveron
    guillaume_tauveron

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 83 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Le sabre du mal commence là où s'achevait Samouraï, dans la dernière ligne droite rapprochant le Japon de son tournant irrévocable vers l'occident. Ryunosuke, samouraï sans états d'âme au calme reptilien est l'incarnation de cette époque troublée et de ses pertes de valeurs, qui va mener le Japon vers la folie et l'enfer de la guerre civile. Au départ l'on pense à une banale histoire de vengeance d'un homme valeureux cherchant à abattre celui qui a assassiné son frère, mais c'est étonnement Ryunosuke, le meurtrier, interpreté magnifiquement par Tatsuya Nakadai, qui tire toute la couverture de l'intrigue à lui, et bien que d'autres personnes gravitent autour de lui ils s'effacent tous sans exception, même le grand Toshiro Mifune et ce malgré une magnifique scène nocturne de combat au sabre qui l'oppose à une vingtaine d'assaillants tandis que la neige tombe dru, pour ne laisser que Ryunosuke, dont la présence se fait de plus en plus spectrale et effacée du reste du monde jusqu'à en dépasser les frontières et abandonner son statut d'humain, voire de démon, pour devenir l'allégorie de l'Histoire, tout d'abord combattant les fantômes du passé, puis écrasant sans remords les opposants à son évolution avec une force inexorable. L'Histoire mise en marche, nul ne peut l'arrêter, quitte à ce que le monde devienne l'enfer sur terre, et c'est époustouflé que l'on assiste à ce spectacle sauvage d'une intelligence écrasante.(+de critiques sur http://www.guillaumetauveron.com/Textes/chroniques_films.htm)
    Dahrar
    Dahrar

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 71 critiques

    4,5
    Publiée le 10 mars 2013
    Okamoto livre ici un grand film en noir et blanc, dans lequel, le code d'honneur fantasmé des samouraïs est mis à mal, par le parcours ténébreux d'un sabreur qui va se prendre à tuer sans raison. Celui-ci est incarné par le formidable Tatsuya Nakadai qui fait valoir son charisme impressionnant.
    Loin des "Baby Cart", "Le Sabre du Mal" est avant tout un film d'époque dans lequel le sabre et sa quête montrent le dévoiement et la violence dans lesquels sont entraînés certains d'entre leurs pratiquants. C'est le combat du bien contre le mal, du courage et du dépassement de soi contre la corruption et la négation de l'autre.
    On regrettera juste que le grand final auquel on pouvait s'attendre n'est pas lieu. Mais rien que pour Tatsuya Nakadai et sa garde "Silence et Regard Calme", le film est à voir.
    Tom G.
    Tom G.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 15 janvier 2016
    Personnellement je ne comprend pas bien la démarche a la fin du film... spoiler: C'est expédié sans plus d'explication, j'aurais voulus connaitre le dénouent entre les deux rivaux
    , c'est un super film certes, mais je n'aime pas du tout la "fin" ce n'est pas une fin clair, il reste des choses en suspend ça fait vraiment bâclé, alors que tout le film est d'un très bon niveau. Toshiro Mifune discret, mais suprême ( meilleur second rôle pour ce film il me semble ), tout comme le "héros" qui, forcé de constater a un charisme démoniaque et joue vraiment bien. J'aime bien ce film mais on est quand même loin des chef d'œuvre d'Akira Kurosawa.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 1 décembre 2017
    Le film suit la vie d'un samouraï à la morale bien basse. Ryunosuke Tsukue est un sabreur hors pair, cependant il emploie son talent pour son unique interêt. Une sorte d'anti-héros dont on se demandera tout le long du film si sa rédemption viendra. spoiler: Il semblerait que oui. Lorsqu'il rencontre la jeune femme dont il a tué le grand-père au début du film, il est prit de folie. Ses démons tourmentent son esprit et c'est dans un accès de rage qu'il se met à trancher de son katana tout ce qui lui passe sous la main.
    Selon certaines sources, l'histoire aurait du être une trilogie, qui ne s'est pas fait. Ceci explique certainement les dernières scènes quelques peu hasardeuses.

    La performance de Tatsuya Nakadai se fait ressentir. Il faut dire qu'il a eu le temps de se performer en tant que samourai le bougre. "Les sept samourais", "Le garde du corps" et "Hara-kiri" pour ne citer que ces films révèlent son potentiel qui une fois de plus se confirme dans cette oeuvre.

    Je ne peux que recommander ce film à ceux qui aiment les chanbara, Tatsuya Nakadai et le Japon féodal.
    Volapuk
    Volapuk

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 8 février 2021
    Un excellent chanbara et je suis étonné d'être le premier à y porter un commentaire.
    Ce film est du Lynch avant l'heure : spoiler: une vengeance se trame, une idylle se noue... mais la névrose du personnage principal va dévier la ligne du scénario pour l'amener à une interminable tuerie.

    Vivement recommandé aux fans de Kurosawa et de Lynch. ( Désolé de céder à cette manie de tout ramener à ce réalisateur )
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top