Mon compte
    Lacenaire
    note moyenne
    3,1
    68 notes dont 5 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 5 critiques par note
    0 critique
    2 critiques
    1 critique
    1 critique
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur Lacenaire ?

    5 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6902 abonnés Lire ses 10 892 critiques

    3,0
    Publiée le 19 novembre 2013
    "Lacenaire" aurait ètè un formidable ècrivain mais au lieu de choisir la vie, il choisit la mort! Francis Girod se fonde sur l'histoire vraie de Pierre-François Lacenaire, un fils de bonne famille qui dècide de devenir assassin et de pèrir sur l'èchafaud! A travers un rècit en forme de puzzle, le cinèaste ressuscite ce poète et truand avec un Daniel Auteuil magistral, l'oeil vif, insolent, dèpourvu de tout odieux repentir et digne de son modèle! Le comèdien se transforme en voyou cultivè, rèvoltè contre la sociètè et ses institutions, mais prend pour confident un prèfet de police, campè par Jean Poiret, ici à contre-emploi. "Lacenaire", c’est donc une chronique d'èpoque rèussie avec ses beaux costumes et dècors dans une photographie souvent splendide de Bruno de Keyser...
    M.P.
    M.P.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 189 critiques

    2,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    "Lacenaire" ensorcelle avec la mise en scène économique de Francis Girod, mais brise l'enchantement par une complète inégalité et un récit égaré. Daniel Auteuil est irréprochable et porte le film avec talent et polyvalence.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3826 abonnés Lire ses 7 395 critiques

    4,0
    Publiée le 7 novembre 2013
    Jamais simple de renouveler le film historique avec personnage ultra-charismatique dans le rôle principal : Francis Girod relève le défi avec brio. Au-delà d'une reconstitution de bonne facture et de costumes très convaincants, le réalisateur parvient à rendre palpable la fascination que l'on peut ressentir pour Pierre François Lacenaire, assassin « moral » à la verve inégalable et capable de vous convaincre qu'il a raison même après voir commis les pires atrocités. Cette impression, Girod l'atteint grâce à un montage particulièrement habile, se plaisant à voyager entre présent et passé pour nous faire saisir l'incroyable complexité de son « héros », mais aussi son parcours, ses motivations, chaque scène se répondant en définitive assez admirablement. Cette construction permet également de mieux mettre en lumière de nombreux seconds rôles souvent très inspirés, apportant tous un éclairage différent sur la personnalité décidément captivante de Lacenaire, surtout lorsqu'autant de soins a été apporté aux dialogues, plutôt brillants. Restait le point qui me laissait dubitatif : Daniel Auteuil, que j'imaginais assez mal en assassin gentleman. Résultat : il est exceptionnel, étonnant mélange de lyrisme et de charisme, toujours dans le ton juste et laissant constamment entrevoir les nombreuses facettes de son personnage, capable de passer d'une élégance feutrée à une colère monumentale. A ce titre, si Francis Girod laisse à la fin un peu tomber son montage subtil pour quelque chose de plus linéaire, toute la séquence du procès est un moment de cinéma si passionnant que l'on comprend aisément pourquoi il a fait ce choix. Bref, si Lacenaire restera à jamais Marcel Herrand dans l'inégalable « Les Enfants du Paradis », ce « vrai-faux » biopic non sans fantaisie n'en est pas moins une belle réussite : à découvrir.
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 503 critiques

    4,0
    Publiée le 2 décembre 2007
    Une distribution éblouissante pour un film hélas trop méconnu. La faute sans doute à son propos anarchique qui dérouta les honnêtes spectateurs de l'époque... Dans le rôle du "poète assassin", Daniel Auteuil montre qu'il est un grand acteur. La scène de cour d'assises est une des meilleures du genre. A ses côtés, on en peut négliger les prestations de François Périer, de Jacques Wéber et de Jean Poiret. Un film magnifique.
    DAVID MOREAU
    DAVID MOREAU

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 1 877 critiques

    1,0
    Publiée le 11 octobre 2019
    MEMOIRES. Les héros n'ont pas froid aux oreilles. Des faits défait et à l'échafaud sans trembler. Au voleur, Lacenaire en votre âme et conscience. Une descente aux enfers pour moi aussi. Dés lors ma vie devint un long suicide. Allez y gaiement, fusillez moi. Je doute, Je gémis pour la raison.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top