Mon compte
    Les Vikings
    note moyenne
    3,8
    1035 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Les Vikings ?

    99 critiques spectateurs

    5
    27 critiques
    4
    38 critiques
    3
    25 critiques
    2
    6 critiques
    1
    2 critiques
    0
    1 critique
    julienmorvan
    julienmorvan

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 129 critiques

    5,0
    Publiée le 5 juin 2007
    LE film de référence sur les Vikings. Tout est réunit dans ce chef d'oeuvre : l'humour, le charme et l'aventure/action. Kirk Douglas est comme d'habitude géant, Tony Curtis confirme ses talents d'acteurs et Janet Leigh est également impeccable. De plus, je suis ravie de revoir ce film car il a été tourné non loin de chez moi au Fort la Latte.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Une fresque sublime avec un Kirk Douglas en second rôle, au meilleur de sa forme. Si le film a vieilli, il a bien vieilli, et une nouvelle projection en cinéma lui rend un bel hommage.
    Mafoipourquoipas
    Mafoipourquoipas

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 641 critiques

    3,0
    Publiée le 20 octobre 2018
    3 étoiles - Les Vikings

    Un grand film historique. De belles images, des décors naturels somptueux, une reconstitution historique magistrale, de très bons acteurs et une mise en scènes remarquable. Tout le savoir-faire des techniciens du Hollywood des années 50 est là. Reste un scénario romantique un peu trop hollywoodien ... (la belle princesse Morgana est trop starlette pour être crédible ... cela dit elle a un jolie dos). C'est avant tout un grand spectacle et on ne s'ennuie pas.
    Frederic From France
    Frederic From France

    Suivre son activité Lire ses 52 critiques

    1,0
    Publiée le 8 février 2021
    Ce film est d'un ridicule complet. Les vikings sont des brutes, ivrognes, qui ne savent pas lire. Les anglais sont élégants, civilisés et ils savent même dessiner une carte ! En VO, c'est encore pire, les vikings ont l'accent bien américain et les anglais, l'accent de la reine d'Angleterre. C'est d'une betise et d'un ennui. Et surtout, d'une vulgarité !
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 2 août 2007
    Vraiment un bon divertissement ! je regrette que le film n'ai été plus long. C'est toujours un bonheur que de revoir le beau kirk héh ! et j'ai trouvé la vie viking très représensative de ce qu'en racontent les livres d'histoires. seul bémol, y a pas une once de sang.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 8 janvier 2009
    Un chef d'oeuvre du 7ème art de son époque, avec des paysages magnifiques, une action continue, un Kirk Douglas complètement dans la peau de son personnage...
    Les jeux des autres acteurs sont plus académiques mais n'enlèvent rien au plaisir de voir cette lutte fratricide épique. Janet Leigh est d'une beauté époustouflante.
    Du grand cinéma.
    anonyme
    Un visiteur
    1,5
    Publiée le 10 mai 2012
    Une superproduction des années 80 qui a fait naître un superbe navet.
    La présence de Tony Curtis peut éveiller la curiosité des plus cinéphiles d’entre nous mais quelle difficulté de ne pas décrocher, de ne pas s’ennuyer, de ne pas exprimer d’indifférence envers l’intrigue.
    Le scénario est cousu de fil blanc, la dimension historique absente, l’interprétation déplorable. Une nouvelle fois, tout comme dans Spartacus, Kirk Douglas déçoit et franchit à moult reprises la limite du ridicule dans son pagne Viking sur les bords d’un Fjord norvégien. En bref, par intérêt pour voir tous les genres cinématographiques et plus particulièrement les pires restitutions « historiques » ce film, bien qu’ayant mal vieilli peut être conseillé, sinon vous pouvez vous en abstenir sans exprimer le moindre regret.
    Ducerceau
    Ducerceau

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 380 critiques

    4,0
    Publiée le 8 février 2021
    Superbe production hollywoodienne avec de beaux costumes et de magnifiques paysages de fjords et de mers nordiques. L'époque est bien reconstituée, à part que le Fort Lalatte sur le cap Fréhel, à la fin du film, date du XIV ème siècle. Les vikings du Xème auraient été bien incapables de s'emparer d'une forteresse aussi sophistiquée.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 10 février 2010
    Un grand film.
    Qu'on a sans doute vu petit à la télé, en pyjama le pouce dans la bouche.
    Yaes
    Yaes

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 33 critiques

    5,0
    Publiée le 21 mars 2021
    Et si la carrière toute entière d’un cinéaste était résumée par un seul film ? Cela vous semble impossible ? Pourtant, à y regarder de plus près, Les vikings regroupe tous les éléments fondateurs de la carrière de son metteur en scène et les caractéristiques de son œuvre. Son œuvre, parlons-en, justement ! Car Richard FLEISCHER est un cas un peu particulier dans l’industrie hollywoodienne. Il a su construire une vraie carrière, malgré les nombreux revers qu’il a essuyés. Mais le reproche lui a souvent été fait de manquer de personnalité pour tenir tête aux producteurs, et pour marquer durablement l’histoire de son art. Et pourtant…
    Vous avez tous vu, au moins une fois, un film de Fleischer. Si, si, je vous assure ! Vous avez besoin d’une preuve, je le sens. Je vais donc vous citer quelques-uns de ses films les plus marquants ou ses plus grands succès et vous verrez qu’il a touché quasiment à tous les genres : Mr. Majestyk (1 974), avec Charles BRONSON, Mandingo (1 975), puissante dénonciation de l’esclavage dans les Etats-Unis de 1 840, Conan le destructeur (1 984), avec Arnold S… (celui-là même, son nom est trop long), L’étrangleur de Boston (1 968), avec un Tony CURTIS n’ayant rien à envier à l’Anthony PERKINS de Psychose (Alfred HITCHCOCK, 1 960) et des choix techniques et narratifs stupéfiants, Soleil vert (1 973), science-fiction avec Charlton HESTON, dénonçant avec plusieurs temps d’avance les méfaits de la malbouffe et, surtout, les risques liés à l’anthropophagie, qu’elle soit volontaire ou non, ainsi que la manipulation de la société par les classes politiques, 20.000 lieues sous les mers (1 954), adaptation étonnamment fidèle du roman de Jules VERNE avec une technique surprenante pour l’époque. Ceci n’est qu’un florilège sur la quarantaine de films que ce réalisateur signa. Il n’est donc pas étonnant que Les vikings ne soit pas qu’un film d’aventures, mais aussi un western pour ses enjeux dramatiques, un film historique avec de vrais drakkars construits spécialement pour l’occasion et le respect de certaines vérités, et un vrai drame à travers son triangle « amoureux ».
    Pour ceux qui pensent que Fleischer est metteur en scène sans envergure, ni imagination, revoyez ce film et vous verrez l’intelligence des cadrages qui permettent tour à tour de jouir des magnifiques décors naturels, de profiter du jeu des (très) bons acteurs et des scènes de batailles du fort Lalatte (en Bretagne !) que Peter JACKSON a peut-être revu avant de filmer la bataille du gouffre de Helm dans Les deux tours (2 002) et vous aurez une idée de la maîtrise technique de ce véritable artisan du septième art. J’en veux pour preuve le duel entre Einar (Douglas) et Eric (Tony CURTIS) est un bijou de découpage et de montage. Ayant dû s’adapter aux conditions de tournage dangereuses, en haut du donjon du fort Lalatte, il ne faisait effectuer que deux ou trois ou mouvements à ses acteurs afin qu’ils ne se mettent pas en danger. Cela donne au final un tournage à 360°, d’un dynamisme assez surprenant pour l’époque et un duel à l’épée qui fait encore date.
    Parlons maintenant un peu de « story telling », car Fleischer est un magnifique raconteur d’histoires. Il faut en effet savoir que Les vikings, au-delà du succès commercial qu’il a remporté, a bouleversé les codes du film d’aventures du fait de la précision de ses reconstitutions, de son héros joué par Kirk DOUGLAS, qui n’est pas véritablement un « gentil », et qui plus est, se voit mutilé au premier tiers du film. De vrais enjeux dramatiques, la petite histoire se mêlant à la grande : rien ne faisait peur à Fleischer !
    Enfin, il ne faudrait pas passer outre la période de production, qu’elle soit pré ou post, qui gravite autour du tournage. Car, là aussi, cela résume bien la carrière du cinéaste, qui a vu comme tant d’autres des projets avortés et/ou récupérés par les producteurs. Fleischer avait une particularité : il n’aimait pas travailler dans le conflit. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est souvent passé pour un « yes man » auprès des critiques. Il savait faire les concessions nécessaires pour garder le contrôle de son film et que tout, ou presque, se passe bien sur le plateau. Les vikings ne fait pas exception à la règle. Il a dû faire face à la censure pour éviter les interdictions du code Hays. Le roman dont est adapté le script était assez… libidineux, mais un best-seller. Toutefois, il ne peut pas être adapté en l’état : trop de violence et de brutalité, ainsi que du sexe illégal (sic), comprenez en dehors des liens sacrés du mariage. Ca fait peur ! Puis, ce sera au tour de Douglas (producteur du film) de rejeter le scénario. Il le validera de nouveau une fois les dialogues modifiés car il était aussi la tête d’affiche. Il mènera la vie très dure au cinéaste durant le tournage remettant en cause en permanence ses décisions de mise en scène ou de direction de jeu. Et Fleischer de répondre systématiquement à sa vedette « Qu’est-ce que ça apporte ? » pour le faire taire. Malgré tout, la mécanique du tournage tournera rond.
    Le film connaîtra un succès retentissant malgré les coupes dont il est victime en fonction des censures locales. Il reste à ce jour l’une des seules représentations fidèles de cette civilisation à l’écran et mérite d’être vu pour la crudité de ses actions et de ses dialogues. La promotion oubliera Fleischer au profit des stars du film : Douglas, Curtis, Ernest BORGNINE et bien sûr le somptueuse Janet LEIGH. Il a pourtant supporté le budget et les stars (dont un deuxième film avec Douglas ; il est le seul avec Kubrick).
    Alors, toujours convaincus que ce film ne reflète pas la carrière toute entière de son auteur ? Profitez de la splendide version éditée par Rimini pour vous en convaincre et vous m’en direz des nouvelles.
    BigDino
    BigDino

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 473 critiques

    4,5
    Publiée le 2 décembre 2017
    Une fresque épique dont ils avaient le secret à l'époque. Il est rare de trouver semblable souffle, y compris à notre époque où on perd bien trop de temps en expositions inutiles (heureusement ce n'est qu'une généralité largement soumise à exceptions). Difficile de rivaliser avec la puissance d'un scénario qui allie la tragédie classique à son aventure avec une simplicité désarmante. La réalité historique, ici est complètement absente, et c'est bien la preuve qu'en domaine de fiction, ce n'est vraiment pas important.
    steevevo
    steevevo

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 304 critiques

    4,0
    Publiée le 21 février 2021
    Superbe film d'aventures Hollywoodien avec un Kirk Douglas impressionnant et un Tony Curtis magnifique. La reconstitution du village viking est méticuleuse. Un superbe technicolor et une musique inspirée parachève la réussite de ce film sobrement filmé mais intelligemment réalisé par le doué et sous-estimé Richard Fleischer. Reste un scénario dont l'argument est quelque peu bancal. Mais ne boudons pas notre plaisir. Quelques scènes memorables font de ce film un petit bijou du genre.
    SB88
    SB88

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 476 critiques

    3,5
    Publiée le 25 janvier 2021
    Film à grand spectacle à l'époque.. Et encore aujourd'hui !
    Magnifiques paysages, une petite histoire à l'eau de rose, il manque de la tension car on devine vite la fin mais c'est sympa !
    3,4/5
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 11 février 2009
    Ce n'est pas un film de vikings, mais un bon film d'aventure.
    Odindekiev
    Odindekiev

    Suivre son activité Lire ses 21 critiques

    5,0
    Publiée le 25 avril 2020
    Film culte, des acteurs charismatiques, un scénario intéressant, une musique éternelle, Fort-Lalatte... Rien à dire. Des invraisemblances, oui certainement, mais ce n'est ni un film actuel avec une armée d'historiens conseils, ni un documentaire historique, ce n'est l'objet du film. Juste du romantisme, des combats, une histoire d'amour, bref à regarder sans se poser de question.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top