Mon compte
    Dance me to my Song
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Dance me to my Song" et de son tournage !

    Du réalisateur Rolf de Heer à propos de Dance me to my song :

    "Il y a deux aspects du film qui me rendent particulièrement fier.
    En premier lieu, connaissant Heather, j'avais ma vision du personnage de Julia à l'écran, un personnage très différent de Heather. C'est une performance d'actrice, pas un documentaire.
    D'autre part, en plein tournage, ma perception du personnage de Julia a radicalement évolué par rapport à l'idée que je m'en faisais au début. Heather était devenue Julia, et non plus ce personnage handicapé (...).
    Au départ, l'idée de travailler avec Heather Rose m'a paru simple... Elle passe la plus grande partie du film dans une chaise roulante, ce qu'elle fait dans la vie de tous les jours.
    La réalité s'est avérée très différente, malgré l'imposant travail fourni par Heather.
    Au coeur de cette routine, elle a dû s'improviser actrice, entrer dans la peau d'un autre personnage, et accomplir l'une des choses les plus difficiles pour quelqu'un d'handicapé : jouer la comédie.
    Je ne pourrai jamais trop vanter le courage de sa prestation à l'écran. (...) Heather a trouvé en elle les moyens de répondre aux directives, garder sa concentration, bouger dans les bonnes directions, toutes les règles de base de la comédie qui nous semblent à tous naturelles."(extrait du dossier de presse)

    Dance me to my song à Cannes (1998)

    Le film de Rolf de Heer a été présenté, en compétition, dans le cadre de la sélection officielle du 51ème Festival de Cannes (1998).

    Propos de Heather Rose ("Julia") :

    "J'étais prisonnière de mon univers lorsqu'est arrivé Bad boy bubby, dans lequel j'ai décroché un petit rôle C'était la première fois que je voyais un film de l'intérieur . Ca m'a fascinée, sans savoir où ça me mènerait.
    Lorsque Fred (Stahl, coscénariste), qui avait aussi travaillé sur ce film, a manifesté le désir d'écrire un film, je me suis dit que l'occasion était trop belle. Nous avons travaillé ensemble à la première version du scénario.
    (…) Jouer le rôle principal représentait énormément pour moi, tout comme le fait que Rolf et les autres croient autant en moi… c'était la première fois de ma vie qu'on me soutenait autant. Malgré cela, lorsque le tournage a débuté, j'étais nerveuse.
    Avec le temps, j'ai développé plus de confiance en moi et ma capacité à jouer la comédie. Le grand soutien de l'équipe technique et artistique m'a énormément aidée, notamment ma partenaire Joey Kennedy et le réalisateur Rold de Heer. Tout deux m'ont permis de progresser tant d'un point de vue personnel que professionnel.
    Ma vision de la vie a également changé. Je ne laisse plus les gens me dicter mes actes ou mes paroles. Mes amis comptent aujourd'hui plus que tout."

    Heather Rose, scénariste et comédienne ("Julia")

    Agée de trente ans, Heather Rose est née avec une paralysie cérébrale grave, qui l'a laissée dans l'incapacité de parler ou de se prendre en charge seule. Néanmoins, elle vit de manière indépendante, communiquant à l'aide d'un synthétiseur vocal et d'un ordinateur. Après avoir suivi une scolarité jusqu'au brevet, elle poursuit des études d'anglais et du droit de la femme. Dance me to my song est son deuxième long métrage, après un petit rôle dans Bad boy Bubby (Rolf de Heer - 1993).
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Dune (2021)
    • Mourir peut attendre (2021)
    • Boîte noire (2020)
    • Stillwater (2021)
    • Bac Nord (2020)
    • Le Dernier duel (2021)
    • Le Loup et le lion (2020)
    • Tout s’est bien passé (2021)
    • Tralala (2020)
    • Les Intranquilles (2021)
    • L'Origine Du Monde (2020)
    • Cette musique ne joue pour personne (2020)
    • Le Sommet des Dieux (2021)
    • Eiffel (2020)
    • Pourris gâtés (2021)
    • xXx (2002)
    • Eugénie Grandet (2020)
    • Venom: Let There Be Carnage (2021)
    • Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux (2021)
    • Délicieux (2021)
    Back to Top