Mon compte
    La Folie des grandeurs
    note moyenne
    4,1
    22058 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur La Folie des grandeurs ?

    326 critiques spectateurs

    5
    134 critiques
    4
    109 critiques
    3
    52 critiques
    2
    24 critiques
    1
    6 critiques
    0
    1 critique
    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 2 845 critiques

    5,0
    Publiée le 20 avril 2021
    Mon film préféré avec Louis de Funès. Des scènes mémorables, c'est culte de bout en bout, certaines scènes me font rire aux éclats ! Des costumes très beaux (voire parfois loufoques vu que c'est une parodie!), des répliques cultes (niveau mise en scène c'est quasiment du vaudeville ! ), et une musique superbe signée Michel Polnareff. Même après des dizaines de visionnages, c'est toujours un grand plaisir de revoir ce classique français.
    Gentilbordelais
    Gentilbordelais

    Suivre son activité 142 abonnés Lire ses 2 177 critiques

    4,0
    Publiée le 30 avril 2018
    un grand classique de la comédie et dans la filmographie de de Funès qui traverse les générations. basée sur un socle historique, une énergie débordante, sur une cadence qui claque, les gags s'enchaînent! comique de situation, de moeurs, de mots, de gestes : tout y est et déclenche systématiquement le rire. les scènes entre de Funès (au plus haut de sa forme) et Montant ou avec Saprich réservent des moments inoubliables. Une fois de plus G. Oury très inspiré et une musique géniale de Polnareff.
    Starwealther
    Starwealther

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 940 critiques

    1,0
    Publiée le 30 septembre 2021
    "La folie des grandeurs" est un film culte et très connu du comique Louis de Funès, mais pourquoi donc? Les gags sont d'un lourdingue à tomber par terre. Il est juste drôle d'entendre la célèbre réplique de Yves Montand "il est lor seignor", le reste du film est franchement sans grand intérêt. Un film qui a vraiment énormément, une très grosse déception.
    Michael78420
    Michael78420

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 767 critiques

    4,5
    Publiée le 22 mai 2020
    Le trio formé par Louis De Funès, Yves Montand et Alice Sapritch est fantastique ! Leur capacité d'auto-dérision, leur humour, la malice dans leur regard, leur énergie, font tout le sel de ce film qui fait partie de notre inconscient collectif. Et quel plaisir d'entendre Don Salluste s'exprimer après sa disgrâce par la Reine d'Espagne jouée par la délicieuse Karin Schubert : "Qu'est-ce que je vais devenir ?! Je suis ministre, je ne sais rien faire !". Le rythme infernal, les scènes de poursuite, les combats, les paysages arides de l'Espagne, les amourettes, la perfidie des complotistes, les gags, la musique, la danse, autant de raisons de revoir ce film.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 693 abonnés Lire ses 4 215 critiques

    2,5
    Publiée le 5 mai 2015
    Quelques scènes et dialogues pas mal. Je n'ai pas trop aimé le début ni les différents complots et encore moins le couple royal et l'horrible gouvernante. Par contre, le duo Montand - de Funès est assez comique.
    tisma
    tisma

    Suivre son activité 135 abonnés Lire ses 1 472 critiques

    4,0
    Publiée le 11 mai 2020
    Peut être l'un des meilleurs films de Louis de Funes, ce film est grandiose et impressionnant. Les nombreuses scènes de rires et d'actions rendent le film captivant. Louis De Funes reste incroyable dans son rôle.
    Cineseba
    Cineseba

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 605 critiques

    5,0
    Publiée le 27 décembre 2009
    Le film "La folie des grandeurs " est inspiré, de façon rocambolesque, du livre "Ruz Blaz" de Victor Hugo. C'est une drôle histoire sur le soif du pouvoir, l'argent, les complots et aussi les trahisons et les rencontres amoureuses souvent inattendues ! Ce film ouvre par le logo maintenant plus effacé : Gaumont et la générique qui m'a fait penser à des scènes de Zorro...Je me réjouis vite de retrouver Louis de Funès, dans les vêtements ridcules : le chapeau noir avec des boules vertes de laine et la toison, qui se montre gourmand devant des sous, des objets de valeur ! Il m'a fait penser au roi Tigre dans "Robin des Bois" ! Une belle ironie contre les impots tant que ce film nous montre où vont notre argent : dans les poches des riches, des ministres ! Je note une belle performance d'Yves Montand, habitué à jouer dans des films policiers ! Yves Montand est très habile dans le jeu du personnage un peu naif et romantique ! C'est un grand danseur (Il a dansé avec Marylin Monroe) ! Il est interessant de savoir qu'au départ, ce n'était pas lui qui a été choisi pour jouer le Role du serviteur Blaze! C'était normalement Bourvil mais juste quelques mois avant le tournage de ce film, il est décédé...Yves Montand dans ce film, est excellent car il a reussi à faire oublier le duo Bourvil-Louis de Funès et aussi il maitrise le mieux la nervosité de Louis de Funès ! J'ai bien ri devant sa chanson :"C'est l'or, il est l'or, l'or de se réveiller, mon seignorr. Il est huit orrrr! Gouzigouzigouzi! ". Il y a aussi des scènes drôles, en particulier le jeu des yeux bandés avec Alice Sapritch qui est éprise par les messages romantiques d'Yves Montand puis, malheureusement qui laisse le chien lécher sa main, sans le savoir ! Et le fameux strip-trease est à mourir de rire ! La scène où Louis de Funès force au perroquet blanc à réciter son message pour reussir son complot, est marrante aussi ! Le film "La folie des grandeurs " est un bon souvenir d'enfance !
    Damien S
    Damien S

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 258 critiques

    5,0
    Publiée le 1 décembre 2020
    La plus hilarante des comédies de Gérard Oury avec Louis de Funès. Don Saluste sied à De Funès comme un gant. Ce personnage mesquin, radin est un régal de drôlerie. Yves Montand joué son valet et surprend dans ce rôle à contre-emploi..
    De nombreuses scènes ou répliques sont cultes: le strip tease d'Alice Sapritch, Don saluste en doña, les pièces d'or au réveil, le bain...
    Un film formidable et drôle de bout en bout.
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 2 138 abonnés Lire ses 4 730 critiques

    3,5
    Publiée le 20 mai 2013
    Un bon casting notamment un Louis de Funès excellent en conseiller fiscal. Bien que je trouve, tout comme le duo avec Coluche, Funès et Montand ne fonctionne pas comme je l'imaginais. Cependant l’humour, l’action, et une histoire bien menée avec de bons dialogues est largement efficace.
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 289 abonnés Lire ses 1 234 critiques

    4,5
    Publiée le 11 mai 2020
    "La folie des grandeurs" est un film qui porte bien son nom. Assurément, Gérard Oury a eu un coup de folie et, pour ce faire, a vu les choses en grand : la folie des costumes, la folie des décors, la folie d’un rythme effréné, et la folie de créer un nouveau duo composé d’un Louis de Funès peut-être encore plus survolté que jamais et un Yves Montand qui a la lourde tâche de remplacer Bourvil. tout cela pour répondre à la folie d’adapter d’une façon très libre une pièce de théâtre de Victor Hugo ("Ruy Blas"). Eh oui, chers abonnés et chers lecteurs : j’ouvre une petite parenthèse parce que vous ne le saviez peut-être pas, mais Gérard Oury avait l’intention de réunir une fois de plus Louis de Funès et Bourvil. En effet, le rôle de Blaze avait été conçu pour ce dernier. Rendez-vous a été pris courant 1971 pour le tournage. Malheureusement, la maladie rongeant Bourvil en décida autrement pour l’emporter au firmament des plus grands souvenirs des spectateurs de toute une génération par un triste 23 septembre 1970, ce qui obligea le cinéaste à remanier le rôle pour Yves Montand. C’est vrai qu’on a du mal à imaginer Bourvil dans le rôle de Blaze tel qu’on le connait… Quatrième plus gros succès de l’année, "La folie des grandeurs" est devenu très rapidement un grand classique du cinéma français. Pourtant, avouons que c’est du grand n’importe quoi ! Bien sûr que c’est du grand n’importe quoi, soyons honnêtes ! Mais ça a beau d’être du grand n’importe quoi, bizarrement ça marche. Et si ça marche, c’est parce que ce film se caractérise par une certaine similitude avec les œuvres théâtrales. Vous êtes surpris ? Il n’y a qu’à regarder le rythme, les quiproquos, le ridicule des situations exploité à fond, bref un sac taille XXL d’imbroglios qui nous amène à des situations qu’on n’aurait pu jamais imaginer avec en prime des traits grossis au possible. En somme, tout ce qui a fait la drôlerie et donc le succès des pièces de théâtre dans les années 70 et 80. Si le grand n’importe quoi fonctionne, on le doit aussi à la paire Montand/De Funès. Pour moi, il y avait là aussi un duo à exploiter. Et puis il y a le savoir-faire de Gérard Oury. Résultat, nous avons des répliques cultes, du genre « les pauvres c’est fait pour être très pauvres et les riches très riches ! », et d’autres qui ont pris un sens plus particulier du genre « je suis Ministre : je ne sais rien faire… ». Tiens donc ! No comment hein lol ! D’autres répliques cultes sont bien sûr au menu, incluses dans des scènes toutes aussi cultes les unes que les autres. Le réveil à coups de pièces d’or, peut-être la scène la plus connue du film. Mais il y a d’autres moments savoureux, comme le bain ponctué par deux répliques géniales (surtout celle de Blaze, relative à la capillarité de son maître). Mais pour moi les moments que je préfère sont les roucoulades de Blaze à travers une haie, ou l’effeuillage sexy (enfin quand je dis « sexy »… nous nous sommes compris hein !). Donc oui du grand n’importe quoi. Mais de l’excellent n’importe quoi. Qu’il semble loin ce temps où le cinéma français osait oser. Qu’il semble loin où le cinéma français savait exploiter les gueules et non pas la beauté physique. Regardez Paul Préboist : ce n’était pas une merveille de la nature, mais il avait une gueule. Certes ça l’a plus ou moins enfermé dans un genre de rôle, mais au moins il le faisait bien, même sans dialogues ! Et que dire d’Alice Sapritch ? Celle qui deviendra l’égérie de JexFour n’avait pas peur du ridicule ! Non seulement elle savait qu’elle n’était pas une beauté mais en plus elle en jouait d’autant que, au risque de me répéter, elle n’avait pas peur du ridicule. Mieux : elle l'exploitait. Et pour cause : on dit bien que le ridicule ne tue pas… S’il y en a un qui n’a pas non plus peur du ridicule, c’est bien Louis de Funès. Mais à le voir évoluer de la sorte, c’est à se demander comment il n’a pas succombé à une crise cardiaque plus tôt. Quant à Yves Montand, il donne parfaitement la réplique à Louis de Funès, si bien qu’on l’imagine irremplaçable dans ce rôle. Alors quand en plus, la musique de Polnareff est là pour booster encore un peu plus le rythme, comme pour signifier qu’il n’avait pas le droit de faiblir pour ne laisser aucun temps mort au spectateur, que dire de plus si ce n’est qu’elle rend plus épique encore cette histoire de sous et de fierté. En plus, la partition aurait pu tout aussi bien servir à un western : normal, le compositeur s’est beaucoup inspiré des compositions de Morricone. Pour finir, on a beau avoir vu, revu et rerevu ce film, il se regarde toujours avec autant de plaisir. Mais ce qui m’effare le plus, c’est qu’il passe toujours à une vitesse hallucinante. Malgré ses 153 minutes, je suis toujours surpris de voir le générique de fin arriver si vite. Faut dire que tout est parfait, mis à part peut-être le chapeau qui se met à la mode napoléonienne (pour moi le seul gag qui tombe à plat). Un inusable divertissement.
    Fabien S.
    Fabien S.

    Suivre son activité 181 abonnés Lire ses 3 634 critiques

    4,0
    Publiée le 10 mai 2020
    Un très bon film de Gérard Oury. Une très bonne comédie culte hilarante avec Louis de Funès et Yves Montand.
    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 2 299 critiques

    3,5
    Publiée le 20 juin 2021
    La Folie des Grandeurs est une comédie très sympathique de Gérard Oury, peut-être pas sa meilleure mais une des plus connue (avec les Aventures de Rabbi Jacob, le Corniaud et la Grande Vadrouille).
    Le duo composé d'Yves Montand et de Louis de Funès fonctionne à merveille et on voit que les deux acteurs s'amusent à l'écran.
    Les gags marchent plutôt bien (dont la scène culte du réveil avec la bassine d'or) et la production est de très bonne qualité (que ce soit les costumes ou les décors du palais de l'Alhambra à Grenade). La musique de Michel Polnareff est elle aussi assez mémorable.
    Cette adaptation, très libre, de Ruy Blas marche plutôt bien.
    AV ciné
    AV ciné

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 566 critiques

    3,0
    Publiée le 10 mai 2020
    Une comédie culte plutôt pas mal.
    L'histoire est satisfaisante et les talentueux Louis de Funès et Yves Montand sont convaincants, leur duo fonctionne bien.
    Alice Sapritch et Karin Schubert sont convenables et tous les autres acteurs sont corrects.
    Les décors sont appréciables et le palais est agréable et surtout très classe, le contexte historique est bien reproduit.
    Les costumes sont beaux et les objets et équipements de l'époque sont satisfaisants.
    L'ambiance est pas désagréable même si un peu ennuyante au bout d'un moment mais la bande originale est bien composée.
    Les gags et les répliques sont amusants dont certains sont devenus célèbres et les scènes cocasses sont bien pensées.
    Un film donc pas mauvais avec 2 grands acteurs très bon dans leur rôle où les péripéties rigolotes s'enchaînent.
    cris11
    cris11

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 970 critiques

    5,0
    Publiée le 17 juin 2012
    Un film que j'ai vu un très grand nombre de fois et dont je ne me lasserai jamais de revoir. Je suis toujours éclaté de rire à chaque gags. Louis de Funes incarne l'un de ses tout meilleurs rôles: Don Salluste! Sorte de personnage à mi-chemin entre la caricature du contrôleur des impôt et Picsou qui lui permet d'assurer le spectacle. Son duo formé avec Yves Montand, lui aussi vraiment excellent, marche à merveille. L'histoire est quand même burlesque, il fallait vraiment aller la chercher! Le film se permet même d'envoyer Quelques petites piques par-ci par-là: "je suis ministre je ne sais rien faire"; "Quand on est riche, on est désagréable"; En parlant de l'allemand: "quelle jolie langue". Ce film est une petite merveille et à grandement sa place au rayon des plus grandes comédies du cinéma français. Merci M. Oury, M. De Funes et M. Montand
    Louis-Auxile M.
    Louis-Auxile M.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 369 critiques

    3,0
    Publiée le 15 août 2012
    Folie des grandeurs ou grandeur de la folie, peu importe, Louis de Funès nous retourne dans tous les sens. Avec le talent comique qu'on lui connaît ajouté à un exotisme ibérique typiquement cliché, il nous surprend à rire et même parfois à rêver. Cependant, autant l'acteur permet au film d'exister, autant il l'empêche de dépasser le stade avancé de la comédie burlesque et franchouillarde. Le film parvient tout de même à se placer dans un contexte artistique qu'il respecte et moque à la fois : observation des codes du genre, nombreuses allusions à d'autres oeuvres plus ou moins raffinées (scène du balcon, inspiration puisée dans le Ruy Blas de Victor Hugo, etc), atmosphère burlesque mais toujours dramatique. Parodie de western spaghetti, de films de cape et d'épée, de comédies de boulevard ou de théâtre classique, "La Folie des Grandeurs" est une oeuvre sans doute drôle, et certainement digne de votre curiosité.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top