Mon compte
    Le Silence de Lorna
    Bande-annonce Le Silence de Lorna
    27 août 2008 en salle | 1h 45min | Action, Drame
    De Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne
    |
    Par Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne
    Avec Arta Dobroshi, Jérémie Renier, Fabrizio Rongione
    Presse
    4,5 21 critiques
    Spectateurs
    3,1 1234 notes, 229 critiques
    VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Pour devenir propriétaire d'un snack avec son amoureux Sokol, Lorna, jeune femme albanaise vivant en Belgique, est devenue la complice de la machination de Fabio, un homme du milieu. Fabio lui a organisé un faux mariage avec Claudy pour qu'elle obtienne la nationalité belge et épouse ensuite un mafieux russe prêt à payer beaucoup pour devenir belge. Pour que ce deuxième mariage se fasse rapidement, Fabio a prévu de tuer Claudy. Lorna gardera-t-elle le silence ?

    Regarder ce film

    En VOD / Blu-Ray, DVD
    Canal VOD
    Canal VOD
    Disponible en HD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Hopikid
    Hopikid
    Disponible en HD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    VIVA
    VIVA
    Disponible en HD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture
    Le Silence de Lorna Bande-annonce VF 1:28
    Le Silence de Lorna Bande-annonce VF
    159 179 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne Interview : Le Silence de Lorna 6:52
    Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne Interview : Le Silence de Lorna
    2 488 vues
    La Minute du mardi 20 mai 2008 4:49
    La Minute du mardi 20 mai 2008
    30 073 vues
    La Minute du jeudi 21 août 2008 4:51
    La Minute du jeudi 21 août 2008
    22 865 vues

    Dernières news

    Portrait d'une jeune actrice : Arta Dobroshi [VIDEO]
    News - Interviews
    mercredi 15 août 2012
    USA : ce week-end dans les salles...
    News - Box Office
    Pas de superproductions explosives cette semaine outre-Atlantique, mais un blockbuster du rire avec la rencontre au sommet…
    vendredi 31 juillet 2009
    César 2009 : tout sur les nominations !
    News - Festivals
    7 longs métrages concourent au César du Meilleur film : "Entre les murs", "Un conte de Noël", "Le Premier jour du reste…
    vendredi 23 janvier 2009
    Box-office : la rentrée du cinéma
    News - Box Office
    Les spectateurs français sont au rendez-vous dans les salles pour cette première semaine de septembre. Batman en profite,…
    jeudi 11 septembre 2008
    Box-office : dark summer
    News - Box Office
    L'été touche à sa fin, et le box-office français est toujours dominé par "The Dark Knight, le chevalier noir" alors qu'aucune…
    jeudi 4 septembre 2008

    Acteurs et actrices

    Arta Dobroshi
    Rôle : Lorna
    Jérémie Renier
    Rôle : Claudy
    Fabrizio Rongione
    Rôle : Fabio
    Alban Ukaj
    Rôle : Sokol

    Critiques Presse

    • Cahiers du Cinéma
    • L'Obs
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • MCinéma.com
    • Positif
    • Première
    • Studio Magazine
    • Télé 7 Jours
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Chronic'art.com
    • Ciné Live
    • La Croix
    • Le Point
    • Ouest France
    • Paris Match
    • aVoir-aLire.com
    • L'Express

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    2 840 abonnés 3 958 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 3 septembre 2008
    Un pur petit bijou… il peut prétendre au titre de meilleur film de l'année sans aucun problème (même si ça reste serré avec there will be blood sorti cette année en france), interprétation magistrale, touchant, prenant et surtout très vrai et réaliste… très très beau.
    traversay1
    traversay1

    3 148 abonnés 4 634 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 5 septembre 2008
    Faisons le pari : Le silence de Lorna devrait convaincre même les plus réticents à l'univers des frères Dardenne. Ne serait-ce que par son scénario, très écrit, qui à travers le destin de cette jeune albanaise, utilise des ingrédients de polar et vitalise un cinéma parfois trop contemplatif. Les auteurs ne se trahissent pas pour autant, fidèles à ce style naturaliste, viscéral, qui a fait leur réputation. Mais c'est comme si ce film ...
    Lire plus
    Sylvain P
    Sylvain P

    305 abonnés 1 335 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 29 août 2008
    Le Silence de Lorna captive, fascine et a un scénario puissant... Il est donc d'autant plus frustrant qu'on soit laissé sur notre faim, avec une fin inaboutie...
    ffred
    ffred

    1 520 abonnés 3 972 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 27 août 2008
    Vu ce mardi soir en avant-première à l'UGC des Halles en présence des réalisateurs, de l'actrice et de l'acteur principale, et du producteur français. L'interview de l'équipe avant la projection était sympathique. Quant au film lui-même, il est dans la juste lignée de ce que les frères belges nous ont offert jusque là. Un film austère, âpre, collant parfaitement à une réalité noire. Il y a peu à dire tant c'est sans surprise par ...
    Lire plus

    Photos

    Secrets de tournage

    Prix du scénario à Cannes

    Habitués du Festival de Cannes, où ils ont déjà obtenu deux Palmes d'Or (Rosetta en 2003, L'Enfant en 2005), Jean-Pierre et Luc Dardenne ont de nouveau été en compétition pour Le Silence de Lorna. Ils sont repartis de la Croisette auréolés du Prix du Scénario. Le jury était présidé par Sean Penn.

    Les intentions des cinéastes

    Lors de a conférence de presse cannoise, Jean-Pierre Dardenne précisait : "Ce qui nous a intéressés, c'est de raconter l'histoire d'êtres humains, en Europe occidentale, qui viennent d'ailleurs, Lorna principalement et Sokol, et comment ils arrivent - par des manières qu'on ne peut pas saluer - à obtenir ce qu'ils pensent être leur part de bonheur. Nous avons voulu que cette Lorna reste un être humain, avec sa part d'ombre, ses paradoxes et son s Lire plus

    L'enfance de l'Arta

    Après Jérémie Renier, Emilie Dequenne, Déborah François, qui ont fait une belle carrière depuis, Arta Dobroshi, comédienne née en 1979 à Pristina, est la nouvelle découverte des frères Dardenne. Les réalisateurs se souviennent : "Un de nos assistants est allé faire un casting d'une centaine de jeunes femmes actrices professionnelles et non-professionnelles à Pristina, Skopje et Tirana. Parmi celles-ci, nous avons retenu Arta Dobroshi. Nous l'avio Lire plus

    Infos techniques

    Nationalités France, Belgique, Italie, Allemagne
    Distributeur Diaphana Films
    Récompenses 3 prix et 3 nominations
    Année de production 2008
    Date de sortie DVD 10/06/2010
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 27/12/2008
    Type de film Long métrage
    Secrets de tournage 8 anecdotes
    Box Office France 338 964 entrées
    Budget -
    Langues Albanais, Français, Russe
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 118774

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 2008, Meilleurs films Action, Meilleurs films Action en 2008.

    Commentaires

    • Passant par l?
      J'ai bien aimé ce film. L'histoire est crédible(à part quelques étrangetés) et les acteurs sont tous très bons. On se laisse prendre par l'histoire et on s'attache aux personnages de Lorna et de Claudy. Jérémie Renier est excellent comme dans tous les films où je l'ai vu jouer. L'émotion est au rendez-vous dans tous ces non dits et dissimulée dans des gestes routiniers. Je préfère certains acteurs inconnus talentueux que des acteurs connus pas terribles dans leur jeu. Bravo pour la prestation de l'actrice incarnant Lorna.La fin du film reste ouverte. C'est vrai que cette fin nous laisse un peu perplexe et qu'on se demande ce qui va se passer. Je pensais qu'elle allait plutôt courir sans cesse pour rejoindre un village, un endroit pour se mettre à l'abri, en sécurité.Lorna est malheureusement tombée dans un engrenage et vit sous un contrôle épouvantable.Elle doit sans cesse rendre des comptes et n'est plus libre de ses actes. L'argent est le moteur pour ces gens sans scrupule, sans morale, sans valeur et la mort d'un homme n'est rien pour eux. Lona se rapproche de Claudy et comprend qu'il n'y a que l'argent qui compte pour son petit ami et Fabio.On pense à certaines filles de l'Est qui se retrouvent piégées dans certains réseaux.
    • GatorDesalpages
      La mode actuelle veut que les rôles principaux au cinéma soient joués par des acteurs non professionnels, les frères Dardenne vont finir par nous trouver un pygmée unijambiste pour leur prochain long métrage. Le scénario du silence de Lorna est creux, comme d'habitude ce ne sont que des masturbations mentales autour d'un thème plus ou moins à la mode, il n'y a pas d'interconnexion entre l'histoire et les sentiments si ce n'est le " doutage " (voir la parodie des inconnus avec les film de Milénie de Gouinalou).
    • J?r?me D.
      La fin est vraiment peu crédible. Druliens résume bien le film et sa philosophie, le casting et la réalisation sont brillants mais je n'ai pas réussi à rentrer dans ce film. Au final une petite déception.
    • Pascal37
      Dubitatif sur le film. Le scénario est acceptable malgré une fin bâclée. Le sous titrage est envahissant et pénible. Les interprétations sont bonnes mais manque cruellement d'émotions, de sentiments, c'est juste ce qu'il faut. Donc un 2/5 pour ce drame que l'on peut éviter !
    • Druliens
      Je ne reviendrai pas sur le brillant scénario du silence de Lorna, qui derrière son apparente simplicité, cache en fait une rare complexité. Je préfère vous parler des deux personnages principaux : Claudy le junkie (interprété par un "parfait" jérémie Rénier) et de l'autre l'ambigüe Lorna (interprété aussi de manière très convaincante par la jeune inconnue : arta Dobroshi). Nos deux anti-héros vont tenter de tirer un impossible bienfait l'un de l'autre car ils sont la coupe du mafieu sans scrupule, qu'est l'ignoble Fabio. Cette "engrenage" qui va les dépasser sera malheureusement fatal pour Claudy, mais par son sacrifice, ce sera l'occasion pour Lorna, d'entamer un "revirement". En effet, La froideur de Lorna au début, vis à vis de Claudy, va peu à peu s'estomper et se transformer pour laisser place à une relation plus humaine qui n'était pas prévue. Cet attachement improbable entrainera une insupportable culpabilité après la mort de Claudy ; celle-ci provoquée par l'abject Fabio. Ce fardeau moral, sera donc pour Lorna l'occasion d'entreprendre une rédemption.
    Back to Top