Mon compte
    Mourir comme un homme
    Bande-annonce Mourir comme un homme
    28 avril 2010 en salle | 2h 13min | Biopic, Drame
    De João Pedro Rodrigues
    |
    Par João Pedro Rodrigues, Rui Catalao
    Avec Fernando Santos, Alexander David, Gonçalo Ferreira de Almeida
    Titre original Morrer Como Um Homem
    Presse
    3,9 15 critiques
    Spectateurs
    2,9 123 notes, 40 critiques
    Voir sur Mubi
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Tonia, une transsexuelle vétéran des spectacles de travestis à Lisbonne, voit s’effondrer le monde qui l’entoure : son statut de star est menacé par la concurrence des jeunes artistes.

    Pressée par son jeune copain Rosário d’assumer l’identité de femme et de se soumettre à l’opération qui la fera changer de sexe, Tonia lutte contre ses convictions religieuses les plus intimes.

    Pour s’éloigner de tous ses problèmes, elle part à la campagne avec Rosário. Après s’être égarés, ils se retrouvent dans une forêt enchantée, un monde magique où ils rencontrent l’énigmatique Maria Bakker et sa copine Paula. Cette rencontre va tout faire basculer…

    Regarder ce film

    En SVOD / Streaming par abonnement
    MUBI
    MUBI
    Par abonnement
    Regarder
    En DVD BLU-RAY
    Mourir comme un homme
    neuf à partir de 17,59 €
    Acheter
    Mourir comme un homme
    Mourir comme un homme (DVD)
    neuf à partir de 23,99 €
    Acheter

    Bande-annonce

    Mourir comme un homme Bande-annonce VO 1:26
    Mourir comme un homme Bande-annonce VO
    33 235 vues

    Acteurs et actrices

    Fernando Santos
    Rôle : Tonia
    Alexander David
    Rôle : Rosário
    Gonçalo Ferreira de Almeida
    Rôle : Maria Bakker
    Chandra Malatitch
    Rôle : Zé Maria

    Critiques Presse

    • Chronic'art.com
    • Critikat.com
    • Les Inrockuptibles
    • Cahiers du Cinéma
    • Excessif
    • L'Humanité
    • Le Monde
    • Libération
    • Studio Ciné Live
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Brazil
    • L'Express
    • Positif
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    Vareche
    Vareche

    36 abonnés 191 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 29 mai 2010
    Je ne sais qui sont les Les Cubs 300 qui prennent un malin plaisir à castrer le film, mais ils ont au moins le goût aussi revêche que le verbe. Mourir Comme un homme affirme un cinéaste parfaitement au fait du sentiment. si Odete se permettait des ratages et des fautes terribles, si O Fantasma était une oeuvre de jeunesse trop rigide (mais avec quelles idées!!!) Mourir comme un homme est passionnant de bout en bout. Rare sont les films à ...
    Lire plus
    alain-92
    alain-92

    311 abonnés 1 078 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 28 avril 2010
    Ce film peut déranger. Soit. Des images remarquables. Des acteurs justes. Une histoire poignante, qui ne tombe jamais dans le vulgarité ou la facilité. Tout ça pour dire que j'ai aimé !
    tixou0
    tixou0

    665 abonnés 1 981 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 23 juillet 2010
    Travesti que seule une foi du charbonnier, intense et naïve, empêche de sauter le pas du transsexualisme alors que Rosario, son très jeune amant, l'en presse, "Tonia" n'avait comme choix de carrière que le trottoir ou le transformisme : elle a choisi la scène, et elle est la reine (sur le déclin) des nuits lisboètes. Son corps la trahit (ses prothèses mammaires s'infectent) et au terme d'un calvaire quotidien, elle entre à l'hôpital ...
    Lire plus
    Brady20
    Brady20

    6 abonnés 113 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 9 mai 2010
    Comme on peut le constater, Mourir comme un Homme est un film qui divise. Ok, le film a peut-être quelques petites longueurs ... et alors ? Il suffit de se laisser emporter par cette histoire ... pourtant très bien maitrisée, une mise en scène extraordinaire .... les comédien(ne)s sont formidables ... et s'en dégage un film très original qui ne tombe jamais dans le "déjà vu". Qu'on le veuille ou non Joao-Pedro Rodrigues nous conforte ...
    Lire plus

    Photos

    Secrets de tournage

    De nombreux festivals

    Mourir comme un homme a été présenté dans de nombreux festivals à travers le monde, dont le Festival de Cannes 2009 dans la catégorie "Un Certain Regard" et le Festival du film queer Mezipatra en République Tchèque, où il remporta le Grand Prix du jury. Il s'agit d'un festival centré sur des films ayant pour thématique commune la représentation de minorités sexuelles, telles les femmes lesbiennes et les hommes homosexuels. Le festival a pour visé Lire plus

    La musique

    En abordant le genre musical, le réalisateur Joao Pedro Rodrigues a opté pour certains choix artistiques, comme celui de se focaliser sur "les coulisses du spectacle, comme miroir et reflet de l'intimité des personnages", et non sur l'aspect « scène » et "théâtralisation de l'acte de chanter". Les chansons et les musiques du film apparaissent ainsi comme des indicateurs reflétant aussi bien les sentiments des personnages que l'histoire dans laque Lire plus

    Et de 3 !

    Mourir comme un homme est le 3ème long métrage de fiction mis en scène par Joao Pedro Rodrigues. Dans O Fantasma, réalisé en 2000, le réalisateur avait déjà abordé le thème de la sexualité "marginale", à travers la relation homosexuelle entre deux protagonistes.

    Infos techniques

    Nationalités France, Portugal
    Distributeur Epicentre Films
    Récompense 1 nomination
    Année de production 2009
    Date de sortie DVD 15/03/2011
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 22/09/2011
    Type de film Long métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Box Office France 3 868 entrées
    Budget 1 530 000 USD
    Langues Portugais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Commentaires

    • elriad
      il y a des cinéastes âgés qui apportent un souffle furieusement jeune comme l'excellent réalisateur chilien Alejandro Jodorowsky, et puis il y a des réalisateurs jeunes qui font un cinéma vieillot comme c'est le cas de Joao Pedro Rodrigues.Là où l'un métaphorise, l'autre rame dans un premier degré glauque bourré de clichés.Là où le chilien poétise à chaque image, le portugais s'enlise dans un pathos glauque et narcissique.Là où Jodorowsky s'entoure de formidables acteurs, Rodrigues peine à diriger des acteurs qui n'en sont pas.Je n'étais déjà pas rentré dans "O fantasma", mais ce "mourir comme un homme" m'a définitivement fâché avec le réalisateur portugais. Dramaturgie paresseuse, image terne, manque de rythme, complaisance permanente... On a vu tellement d'excellentes choses sur le transsexualisme ( du réalisateur Xavier Dolan à l'excellente série qui passe actuellement " Transparent").Non, ce film qui n'en finit pas de finir nous offre poncif sur poncif jusqu'à la dernière image, avec un très lourd :"naitre larve pour mourir papillon".Sans intérêt.
    • DarioFulci
      Ca me fait marrer les gens qui quittent la salle au bout de 45 minutes et se permettent d'afficher un avis. Voir un morceau de film, même si on a pas aimé, et prétendre que l'intégralité n'en vaut pas la peine n'a aucun intérêt.
    • karnimata
      "Mourir comme un homme est un film faussement sulfureux. Bien des scènes qui relèvent d'un certain parfum de scandale (masturbation d'un homme par un autre filmé plein champ, par ex.), loin d'offusquer, tiennent plutôt de la représentation classique de l'univers homosexuel. On est moins dans le scandale que dans la citation - il n'y a rien de plus à représenter que ce qu'a déja fait Jean Genet dans "Un chant d'amour). Le propos de Rodrigues tire presque à l'auto-parodie lorsqu'au détour d'un plan, un homme cagoulé évoque son personnage principal à la fin de "O fantasma". En installant (peut-être un peu trop longuement) des postures attendues de l'univers homosexuel, Rodrigues court le risque de ne pas avoir grand chose à dire. Mais le film, par l'humanité touchante de ses personnages, finit par acquérir une réelle épaisseur, grace à des acteurs convaincants sans jamais être excessifs; grace aussi aux trouées poétiques, comme cette belle séquence dans la fôret où tout le monde, dans une chasse au dahut loufoque, s'arrête et s'assoit pour écouter un morceau de musique. La rencontre avec la figure homosexuelle distinguée qui récite du Paul Celan, apporte un apaisement salutaire dans les tourments de Tonia et de Rosario. Mais la normalisation n'est pas vraiment la voie empruntée par ce film qui, derrière son allure de mélodrame, emmène ses personnages au bout de l'enfer.www.attractions-visuelles.over...
    • ckdarlinguette
      @ megapaul89 : Depuis O fantasma, Joao Pedro Rodrigues a réalisé "Odete" qui est sorti en 2006!
    • megapaul89
      Enfin ! Le nouveau film de Joao Pedro Rodrigues !!!!!Depuis O Fantasma j'attendais le retour du jeune prodige Portugais!
    • julien66
      "Mourir comme un homme" sera projeté le dimanche 25 avril à 19h dans le cadre du festival Désir...Désirs de Tours.
    Back to Top