Mon compte
    Forgotten Silver
    Forgotten Silver
    26 octobre 2004 en DVD / 0h 53min / Documentaire, Comédie
    De Peter Jackson, Costa Botes
    Par Costa Botes, Peter Jackson
    Avec Marguerite Hurst, Sarah McLeod, Peter Corrigan
    Presse
    3,9 13 critiques
    Spectateurs
    4,0 192 notes dont 29 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    La Nouvelle-Zélande pourrait-elle faire figure de pionnière du cinéma ? C'est ce que Peter Jackson s'amuse à faire croire au spectateur dans ce "documenteur" réalisé pour la television neo-zélandaise. Il évoque la vie et l'oeuvre de Colin McKenzie, cinéaste génial, inventeur du son et de la couleur, auteur d'une fresque gigantesque sur Salomé, sur qui la malchance s'est toujours acharnée.

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 78,08 €
    neuf à partir de 110,99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Dernières news

    De Spinal Tap à Guy, 10 documenteurs à (re)découvrir
    NEWS - Culture ciné
    jeudi 30 août 2018

    Acteurs et actrices

    Marguerite Hurst
    Marguerite Hurst
    Rôle : Herself
    Sarah McLeod
    Sarah McLeod
    Rôle : May Belle
    Peter Corrigan
    Rôle : Stan The man
    Lindsay Shelton
    Lindsay Shelton
    Rôle : Himself
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Ciné Live
    • Fluctuat.net
    • L'Evénement
    • L'Express
    • L'Humanité
    • L'Obs
    • Le Figaroscope
    • Le Parisien
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Première
    • Télérama
    • Studio Magazine

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    13 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 406 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    4,0
    Publiée le 9 juin 2012
    Brillant docu-menteur. Peter Jackson connaît la grammaire du cinéma sur le bout des doigts, nous livrant un moyen métrage totalement original, passionné et même assez génial dans ses moments les plus réussis. Forgotten Silver, portrait factice de l'illustre inconnu Colin McKenzie ( légende oubliée comptant à elle seule toutes les innovations techniques et artistiques du Septième Art : mouvements d'appareils, arrivée du parlant, de la ...
    Lire plus
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 265 abonnés Lire ses 797 critiques

    5,0
    Publiée le 19 avril 2014
    Vous connaissez Colin McKenzie ? Et bien, le grand réalisateur de la trilogie "Le Seigneur des Anneaux", Peter Jacksson himself, non plus….du moins jusqu’à ce qu’il tombe par hasard sur de vieilles bobines de films qu’a tourné ce fameux McKenzie dans sa jeunesse. Et là c’est le choc : Jackson découvre en visionnant les pellicules que cet obscur néo-zélandais avait, bien avant les frères Lumière, David th et Orson Welles, était ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 13 juin 2014
    Je viens de visionner un superbe documentaire que j'ai cru être une merveilleuse découverte pour le cinéma, tout était si tellement bien fait et tout pouvait concorder à la pure réalité et au prestige incroyable que ce document pouvait apporter aux amateurs du cinéma et sa création et son évolution. Un grand con Peter Jackson à réellement réaliser un traquenard sur l'historique de Colin McKenzie et de tout son génie, lorsque j'ai ...
    Lire plus
    Toutou to you
    Toutou to you

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 599 critiques

    4,5
    Publiée le 10 avril 2013
    Un an après l'une de ses plus belles oeuvres et l'une de ses plus mésestimées aussi, Créatures Célestes, Peter Jackson abandonne le cinéma traditionnel pour s'aventurer dans le genre du documentaire. Ou plutôt dans celui du docu-menteur, c'est à dire un vrai faux documentaire. La tâche n'est pas aisée car il s'attaque à l'histoire même du cinéma et offre une nouvelle mythologie édifiante, souvent inspirée, pour mieux nous tromper. ...
    Lire plus
    29 Critiques Spectateurs

    Photo

    Infos techniques

    Nationalité Nouvelle-Zélande
    Distributeur -
    Année de production 1995
    Date de sortie DVD 26/10/2004
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Moyen-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur et N&B
    Format audio Dolby
    Format de projection 1. 66
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Giselle

    Giselle

    Commentaires

    • Toutou to you
      Un an après l'une de ses plus belles oeuvres et l'une de ses plus mésestimées aussi, Créatures Célestes, Peter Jackson abandonne le cinéma traditionnel pour s'aventurer dans le genre du documentaire. Ou plutôt dans celui du docu-menteur, c'est à dire un vrai faux documentaire. La tâche n'est pas aisée car il s'attaque à l'histoire même du cinéma et offre une nouvelle mythologie édifiante, souvent inspirée, pour mieux nous tromper. Et c'est fait avec force talent ! Le père de Bad Taste propose de nous compter l'histoire de Colin McKenzie, un Néo-Zélandais aussi inconnu que génial, qui contribua grandement à l'essor du cinéma mondial. Témoignages et scènes d'archives étayent les dires du cinéaste... Une oeuvre destinée à la télévision qui tente, avec une indéniable efficacité de nous introduire dans le petit monde d'un certain Colin McKenzie. Homme étrange et passionné du 7è art. Le réalisateur des Feebles et d'autres pointures du cinéma (tel Weinstein producteur légendaire de Tarantino, maintes fois récompensé aux oscars) nous font le récit d'une vie qui demeura mystérieuse et dont on perdit toute trace durant la guerre civile espagnole. Car le documentaire mêle mensonges et réalité avec un incroyable culot. La grande oeuvre de McKenzie, Salomé, entreprise titanesque (à mettre en parallèle avec les épopées de Griffith (Naissance D'Une Nation, Intolérance) est décrite avec acuité, par ailleurs. Enfin, il y a une touche d'humour qui égaie le tout. Marquant. Brillant. 4,5/5
    • beautifulfreak
      Un excellent "documenteur" de 1996 tourné par Peter Jackson, qui nous fait gober de gros mensonges et le pire c'est qu'on en redemande, on s'amuse autant que lui face à ce révisionnisme cinématographique particulièrement ludique!
    Voir les commentaires
    Back to Top