Mon compte
    Le Quattro Volte
    Bande-annonce Le Quattro Volte
    29 décembre 2010 en salle | 1h 28min | Drame
    De Michelangelo Frammartino
    |
    Par Michelangelo Frammartino
    Avec Giuseppe Fuda, Bruno Timpano, Nazareno Timpan
    Presse
    3,9 17 critiques
    Spectateurs
    2,8 126 notes, 28 critiques
    VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    En Calabre la nature ne connait pas de hiérarchie. Tout être possède une âme. Pour s’en convaincre, il suffit de croiser le regard d’une bête, d’entendre le son de la charbonnière, qui est comme une voix, ou bien d’observer le flottement du sapin battu par le vent, qui appelle tout le monde à se grouper.

    Regarder ce film

    En VOD / Blu-Ray, DVD
    Tënk
    Tënk
    Disponible en HD
    Location dès 2,00 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture

    Bande-annonce

    Le Quattro Volte Bande-annonce VF 1:15
    Le Quattro Volte Bande-annonce VF
    57 744 vues

    Dernières news

    1ères séances : Jake Gyllenhaal rend accro le Box-office
    News - Box Office
    mercredi 29 décembre 2010

    Acteurs et actrices

    Giuseppe Fuda
    Rôle : Le Berger
    Bruno Timpano
    Rôle : Un charbonnier
    Nazareno Timpan
    Rôle : Un charbonnier

    Critiques Presse

    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Paris Match
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com
    • Excessif
    • L'Humanité
    • L'Obs
    • La Croix
    • Le Journal du Dimanche
    • Positif
    • Studio Ciné Live
    • TéléCinéObs
    • Chronic'art.com
    • Première
    • Télérama
    • Libération

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    velocio
    velocio

    1 234 abonnés 3 076 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 29 décembre 2010
    Il y a 6 ans, le calabrais Michelangelo Frammartino avait réalisé un premier long métrage, "Il dono", dans lequel il suivait le quotidien des derniers habitants d'un village de Calabre quasiment abandonné. Dans ce qui est son second film, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes 2010, Frammartino s'intéresse cette fois-ci principalement aux chèvres d'un village calabrais, peut-être le même. Je vous vois déjà rigoler ! Ou ...
    Lire plus
    Patrick Braganti
    Patrick Braganti

    86 abonnés 375 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 6 janvier 2011
    Le Quattro Volte décrit donc un territoire à la frontière, celle qui sépare notre époque du passé illustré ici par des pratiques et des coutumes séculaires, celle qui confronte les croyances archaïques aux mœurs modernes. Paradoxalement, c’est la partie la plus conventionnelle, celle consacrée à l’humain, qui avec le recul des trois suivantes, semble la moins passionnante tant l’évocation magique et profonde des autres ...
    Lire plus
    Christoblog
    Christoblog

    774 abonnés 1 640 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 9 janvier 2011
    Quel film étonnant ! Raconter le synopsis n'est pas chose facile. Un vieux berger tousse beaucoup. Il se soigne en mélangeant de la poussière ramassée à l'église et mélangée à de l'eau. Un jour, il perd la précieuse poussière en faisant ses besoins. Il va à l'église, qui est fermée. Il meurt. On suit ensuite la naissance d'un chevreau puis son apprentissage. Il se perd, et échoue au pied d'un arbre. Le film décrit ensuite la vie ...
    Lire plus
    Tumtumtree
    Tumtumtree

    154 abonnés 524 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 16 janvier 2011
    Film hors norme évidemment, comme le cinéma en donne à voir parfois. "Le Grand Silence" ou plus loin dans le temps "L'ile nue" partagent avec "Le Quattro volte" le goût du silence et l'absence totale de dialogue. Je conseille éventuellement de se renseigner sur "l'histoire" de ce film avant d'aller le voir. Sans cela, je me serais sans doute ennuyer. Mais quand on sait que le film nous fait passer de la vie d'un vieil homme à celle d'une ...
    Lire plus

    Photos

    Secrets de tournage

    La Calabre, terre de frontières

    Le Quattro volte décrit un lieu qui hésite "entre notre époque et le passé, selon Michelangelo Frammartino. Entre croyances modernes et archaïques. Entre le village et la campagne. Les acteurs de cette histoire, comme des fantômes cinématographiques, ne cessent de traverser le pont jeté entre le monde moderne et le lieu qui empêche la disparition de leurs modes de vie."

    Thème commun

    Le précédent film de Michelangelo Frammartino, Il dono, portait déjà sur un petit village italien, mais le sujet différait : Il dono présentait une bourgade désertée par ses habitants au fil du temps.

    Un réalisateur médium

    Le réalisateur confie comment lui est venue l'idée de filmer cette région d'Italie : "En Calabre, la nature ne connaît pas de hiérarchie. Tout être possède une âme. Pour s’en convaincre, il suffit de croiser le regard d’une bête, d’entendre le son de la charbonnière, qui est comme une voix, ou bien d’observer le flottement du sapin battu par le vent, qui appelle tout le monde à se grouper. C’est une thématique à laquelle je n’imaginais pas être s Lire plus

    Infos techniques

    Nationalités Suisse, Italie, Allemagne
    Distributeur Les Films du Losange
    Récompenses 1 prix et 2 nominations
    Année de production 2010
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 25/07/2018
    Type de film Long métrage
    Secrets de tournage 8 anecdotes
    Box Office France 22 213 entrées
    Budget -
    Langues Italien
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 126873

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 2010, Meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2010.

    Commentaires

    • marcfieldfr
      C'est un documentaire avant d’être un film ... a voir uniquement pour la qualité des images
    • TonioNeoReload
      Bouleversant, ça me rappelle mes vacances dans le village Calabrais de mon père ... voyons à quel point la société oublie et délaisse les fondamentaux de la vie, qui paraissent si lointain, mais en réalité tellement proche dans l'espace et dans le temps ! Magnifique !!!
    • calverr
      oui, pour avoir vu le film je pense que le genre "fantastique" est une erreur d'Allociné...Mais peut-être n'ont-ils pas su quoi mettre, le film étant tellement inclassable! En tout cas un film magnifique, beau, apaisant, drôle, qui fait du bien... à voir absolument
    • ZybaX
      Pas vraiment d'accord avec jmi57, ce film est avant tout une oeuvre sur les cycles de la vie, rapportés au point de vue humain, animal, végétal, et minéral. L'ensemble est mis en scène avec un tel soin qu'on ne s'ennuie pas une seule seconde. L'humour est omniprésent, et la Calabre est si belle... Il est interdit de manquer ce film (que même les enfants peuvent voir), où rien n'est laissé au hasard, alors que tout n'est qu'incertitude dans cet endroit hors du temps.
    • jmi57
      C'est un film pas du tout conventionnel.C'est un film quasiment sans scénario, extrêmement lent, sans aucune parole ni musique, et très très peu d'actions. Mais pourtant j'ai assez bien aimé. Il faut voir ce film d'un point de vue purement technique. Les cadrages sont très bien fait, réfléchis, les couleurs et effets lumineux (contre-jour par ex) sont excellents.Le fait qu'il n'y ait que du son fait que l'on est vraiment sensibilisé par tous les bruits, d'excellentes qualités d'ailleurs. Et bien que le film soit vraiment très lent, on tient jusqu'à la fin sans problème, absorbés par les magnifiques images et les bruits.Mais parfois c'est quand même lassant, du style :- 15 secondes : un arbre- 15 secondes : une branche de l'arbre- 30 secondes : un traveling autour de l'arbre Et c'est comme ça pendant tout le film... Par contre, je ne comprends pas pourquoi c'est classé en "fantastique". C'est un mélange entre une fiction et un documentaire sur la vie d'un tout petit village perdu dans la montagne. Pour conclure : Un film très soigné, mais à voir uniquement par un public averti. Pour ceux qui veulent voir autre chose que les films commerciaux...
    Back to Top