Mon compte
    Like Someone in Love
    Bande-annonce Like Someone in Love
    10 octobre 2012 en salle | 1h 49min | Drame
    De Abbas Kiarostami
    |
    Par Abbas Kiarostami
    Avec Rin Takanashi, Tadashi Okuno, Ryô Kase
    Presse
    3,3 21 critiques
    Spectateurs
    2,9 349 notes, 60 critiques
    Voir sur Mubi VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Un vieil homme et une jeune femme se rencontrent à Tokyo. Elle ne sait rien de lui, lui croit la connaître. Il lui ouvre sa maison, elle lui propose son corps. Mais rien de ce qui se tisse entre eux en l’espace de vingt-quatre heures ne tient aux circonstances de leur rencontre.

    Regarder ce film

    En SVOD / Streaming par abonnement
    MUBI
    MUBI
    Par abonnement
    Regarder
    En VOD / Blu-Ray, DVD
    Canal VOD
    Canal VOD
    Achat dès 7,99 €
    Regarder
    UniversCiné
    UniversCiné
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Orange
    Orange
    Disponible en HD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture

    Bande-annonce

    Like Someone in Love Bande-annonce VF 2:08
    Like Someone in Love Bande-annonce VF
    689 115 vues

    Interview, making-of et extrait

    Carnets de voyage à... Cannes 2012 - Jour 6 7:51
    Carnets de voyage à... Cannes 2012 - Jour 6
    157 768 vues

    Dernières news

    "Like Someone in Love" : 3 questions à Abbas Kiarostami
    News - Interviews
    Dans "Like Someone in Love", le cinéaste iranien Abbas Kiarostami filme la rencontre d'une jeune prostituée avec un vieux…
    vendredi 12 octobre 2012
    Cannes 2012 : ce que la presse a pensé de "Like Someone in love"
    News - Festivals
    Quel est le verdict de la presse pour "Like Someone in love", du cinéaste iranien Abbas Kiarostami, présenté en Compétition…
    mardi 22 mai 2012
    Cannes 2012 : zoom sur "Like Someone in love" d'Abbas Kiarostami (Compétition)
    News - Festivals
    Deux ans après "Copie Conforme", le cinéaste iranien Abbas Kiarostami retrouve la compétition cannoise avec le drame "Like…
    lundi 21 mai 2012
    Cannes 2012 : les films en compétition
    News - Festivals
    Le coup d'envoi du 65e Festival de Cannes, c'est aujourd'hui, avec "Moonrise kingdom" en ouverture ! AlloCiné vous dit tout…
    mercredi 16 mai 2012

    Acteurs et actrices

    Rin Takanashi
    Rôle : Akiko
    Tadashi Okuno
    Rôle : Takashi
    Ryô Kase
    Rôle : Noriaki
    Denden
    Rôle : Hiroshi

    Critiques Presse

    • L'Humanité
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com
    • Metro
    • Positif
    • TF1 News
    • Transfuge
    • Ecran Large
    • Elle
    • L'Express
    • L'Obs
    • Les Fiches du Cinéma
    • Paris Match
    • Première
    • TéléCinéObs
    • L'Express
    • Le Parisien
    • Studio Ciné Live

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    Sylvain P
    Sylvain P

    318 abonnés 1 341 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 21 novembre 2012
    Abbas Kiarostami prend son temps. On avait pu le constater dans Copie Conforme, notamment, où le film se déroulait également dans un temps court. Like someone in love (superbe musique d'Ella Fitzgerald) se déroule sur 24 heures et quelques scènes seulement. Mais chaque scène est vécue dans son ensemble. Le spectateur assiste aussi à ces moments creux, qui sont finalement le coeur de la vie, avec parfois des trouvailles visuelles ...
    Lire plus
    Seemleo
    Seemleo

    56 abonnés 888 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 12 septembre 2012
    Par des plans fixes en temps réel, le réalisateur décrit délicatement la rencontre de deux âmes que "tout séparent" et leur cheminement intérieur durant cette tranche de vie de quelques heures. Ce film est un bel objet, soigné et délectable sans aucun effet cinématographique de mise en perspective, de découpage, de rythme ou même de scénario. Cela peut être déroutant pour le spectateur lambda, mais on est touché par la grâce des personnages.
    velocio
    velocio

    1 228 abonnés 3 068 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 11 octobre 2012
    Après "Copie Conforme" tourné en Italie, voici un film très japonais pour l'iranien Abbas Kariostami. Lui qui ne peut plus tourner dans son pays d'origine et qu'on avait accusé de s'être occidentalisé avec "copie conforme" a trouvé la réponse : « Tourner au Japon c’est comme tourner en Iran. Que ce soit du japonais ou du perse, c’est toujours du sous-titrage ». En plus, il est certain que la culture japonaise correspond bien à son ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 23 novembre 2013
    Il est vrai qu'en commençant à regarder le film j'étais plutôt sceptique. Ne comprenant pas trop qui faisait quoi le tout avec un rythme lent, mais ça ça ne me gène pas outre mesure, au contraire même. Mais je me suis accroché et force est de constater que j'ai bien fait! Car contrairement à ce que j'ai lu, le film a un scénario bien plus ambitieux qu'il n'y paraît. Évidemment on n'atteint pas les sommets de prises de tête ...
    Lire plus

    Photos

    Secrets de tournage

    Pourquoi le Japon ?

    Lorsque le producteur Marin Karmitz a demandé à Abbas Kiarostami pourquoi il avait choisi de tourner au Japon, ce dernier a répondu : "Eh bien parce que si je tourne au Japon, on ne me dira pas que j’ai fait un film occidental. Tourner au Japon c’est comme tourner en Iran. Que ce soit du japonais ou du perse, c’est toujours du sous-titrage."

    Prédestiné au Japon

    Depuis 1993, Kiarostami a montré dans ses films une sensibilité particulière qui a beaucoup touché le public japonais, notamment dans son long métrage Ou est la maison de mon ami ?. Suite à la projection de ce film au Japon, Akira Kurosawa a d'ailleurs écrit : "J’aurais aimé avoir réalisé un tel film". Depuis, le réalisateur iranien a commencé à s'intéresser de plus près au Japon en y voyageant régulièrement et en y projetant ses films.

    Dix ans plus tôt...

    Le producteur Marin Karmitz se souvient que c'est à la fin du tournage de Ten, en 2002, que Kiarostami a parlé pour la première fois de sa volonté de tourner au Japon : "Comme il n’y avait pas de scénario, je lui ai proposé de le filmer pendant qu’il me raconterait son histoire, une histoire de chauffeurs de taxi qui se passe en une nuit à Tokyo. Je viens de revoir ce document, dix ans plus tard, une fois Like Someone in love terminé. Je lui dema Lire plus

    Infos techniques

    Nationalités France, Japon
    Distributeur MK2 Diffusion
    Récompenses 2 nominations
    Année de production 2012
    Date de sortie DVD 31/05/2020
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 01/01/2019
    Type de film Long métrage
    Secrets de tournage 9 anecdotes
    Box Office France 45 309 entrées
    Budget 4 800 000 USD
    Langues Japonais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio Dolby Digital
    Format de projection 1. 66
    N° de Visa 133077

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 2012, Meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2012.

    Commentaires

    • Gouleur
      Sans doute animé de l'ambition de traduire la nature zen de relations intergénérationnelles au Japon, Abbas Kiarostani nous égrène les gestes d'un quotidien banalisé sur fond d'une histoire d'amour. A moins que ce ne soit les gestes d'amour banalisé sur fond de quotidien. Les plans s'éternisent pour tenter de dégager la profondeur des personnages mais ne générent qu'ennui et impatience jusqu'à l'ultime image d'une violence si retenue.
    • seivy
      le_marabout_japonais, j'ai beau détester les inrok', ce que tu dis n'a aucun sens !
    • le_marabout_japonais
      les inrocks et télérama ont mis 5 étoiles, c'est très mauvais signe....
    • Christoblog
      Beau mais hyper-chiant. Une critique complète sur Christoblog.
    • Ned Rifle
      La premiere pub pour un blog depuis le festival de cannes :grrr:
    • lepasseur
      La première critique du film depuis le festival de Cannes:
    • Ned Rifle
      Pronostic: Palme d'or 2012 :)Je prends pas beaucoup de risques sachant que Morreti adore Kiarostami !
    Back to Top