Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Dernier pub avant la fin du monde
    Bande-annonce Le Dernier pub avant la fin du monde
    28 août 2013 / 1h 49min / Action, Comédie, Science fiction
    De Edgar Wright
    Avec Simon Pegg, Nick Frost, Martin Freeman
    Nationalités britannique, américain, japonais
    Bande-annonce Séances Ce film en VOD
    Presse
    3,2 16 critiques
    Spectateurs
    3,5 8714 notes dont 530 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    L’histoire débute le 22 juin 1990 dans la petite ville anglaise de Newton Haven : cinq adolescents au comble de l’âge ingrat fêtent la fin des cours en se lançant dans une tournée épique des pubs de la ville. Malgré leur enthousiasme, et avec l’absorption d’un nombre impressionnant de pintes de bière, ils ne parviennent pas à leur but, le dernier pub sur leur liste : The World’s End (La Fin du Monde). Une vingtaine d’années plus tard, nos cinq mousquetaires ont tous quitté leur ville natale et sont devenus des hommes avec femme, enfants et responsabilités, à l’alarmante exception de celui qui fut un temps leur meneur, Gary King, un quarantenaire tirant exagérément sur la corde de son adolescence attardée. L’incorrigible Gary, tristement conscient du décalage qui le sépare aujourd’hui de son meilleur ami d’antan Andy, souhaite coûte que coûte réitérer l’épreuve de leur marathon alcoolisé. Il convainc Andy, Steven, Oliver et Peter de se réunir un vendredi après-midi. Gary est comme un poisson dans l’eau. Le défi : une nuit, cinq potes, douze pubs, avec un minimum d’une pinte chacun par pub. À leur arrivée à Newton Haven, le club des cinq retrouve Sam, la soeur d’Oliver pour qui Gary et Steven en pincent toujours. Alors que la fine équipe tente, tant bien que mal, d’accorder le passé avec le présent, une série de retrouvailles avec de vieilles connaissances et des lieux familiers les font soudain prendre conscience que le véritable enjeu, c’est l’avenir, non seulement le leur, mais celui de l’humanité entière, et arriver à «La Fin du Monde» devient le dernier de leurs soucis...

    Titre original

    The World's End

    Distributeur Universal Pictures International France
    Voir les infos techniques
    Année de production 2013
    Date de sortie DVD 21/01/2014
    Date de sortie Blu-ray 21/01/2014
    Date de sortie VOD 01/01/2019
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 24 anecdotes
    Box Office France 0 entrées
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 137617

    Séances

    Voir plus de villes

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Orange Location dès 2,99 €
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Le Dernier pub avant la fin du monde Bande-annonce VO 2:20
    Le Dernier pub avant la fin du monde Bande-annonce VO
    297146 vues

    Interviews, making-of et extraits

    La fin du trio Simon Pegg / Nick Frost / Edgar Wright ? 4:56
    La fin du trio Simon Pegg / Nick Frost / Edgar Wright ?
    12875 vues
    105 Movies Mashup 2013 6:44
    105 Movies Mashup 2013
    2 vues
    Aviez-vous remarqué ? Le Dernier pub avant la fin du monde 3:34
    Aviez-vous remarqué ? Le Dernier pub avant la fin du monde
    3906 vues
    5 vidéos

    Acteurs et actrices

    Simon Pegg
    Rôle : Gary King
    Nick Frost
    Rôle : Andy Knightley
    Martin Freeman
    Rôle : Oliver Chamberlain
    Paddy Considine
    Rôle : Steven Prince
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 1175 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    4,0
    Publiée le 27 août 2013
    Attendu depuis six ans, ce dernier volet de la trilogie "Cornetto" commencée avec "Shaun of the dead" se démarque des précédents opus sans pour autant perdre l'esprit réjouissant qui a fait le succès d'Edgar Wright. Celui-ci s'inspire de son adolescence en y ajoutant un zeste de science-fiction afin de nous offrir un cocktail comme seul lui sait les faire : serti de références (mais moins fortes que les précédentes), d'acteurs en grande ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 30 août 2013
    J'attendais beaucoup de ce dernier, les précédents films étaient vraiment excellents celui là est pour moi un ton en dessous, j'ai quand même été (un peu) déçu par ce dernier "volet" La réalisation de Edgar Wright est toujours incroyablement bien, les dialogues font mouches, mais pas autant que ces prédécesseurs, et le scénario est quelques peux décevant.. Nous avons de très bonnes scènes d'actions et comique, on sourit mais on ...
    Lire plus
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 774 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    2,5
    Publiée le 1 octobre 2013
    Déçu, c'est le mot qui qualifie le plus ce film ! Il est en effet rempli de jeux de mots intraduisibles. J'ai fait de mon mieux pour écouter les dialogues. Je trouve le film mal rythmé. La première partie du film est longue, voir limite chiante. Il ne se passe pas grand-chose, et je n’arrive pas à m’attacher au personnage de Simon Pegg, dont les facéties me laissent globalement de marbre. La seconde partie du film gagne en rythme et en ...
    Lire plus
    septembergirl
    septembergirl

    Suivre son activité 459 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    2,5
    Publiée le 10 novembre 2013
    Un film britannique qui constitue l'ultime volet de la trilogie Cornetto, après la comédie horrifique "Shaun of the Dead" et la parodie policière "Hot Fuzz", et dans lequel on prend plaisir à retrouver Simon Pegg et son acolyte Nick Frost. Cependant, malgré des rôles principaux occupés par une fine équipe d'acteurs, les faiblesses du scénario lassent assez rapidement et, au final, les private jokes ennuient plus qu'elles n'amusent. Décevant !
    530 Critiques Spectateurs

    Photos

    16 Photos

    Secret de tournage

    Infidélités

    Entre Hot Fuzz (2007) et Le Dernier pub avant la fin du monde, Simon Pegg et Nick Frost ont fait quelques infidélités à leur réalisateur fétiche Edgar Wright en tournant à plusieurs reprises tous les deux sans lui. La première fois dans Paul (2011) de Greg Mottola où le duo se retrouve à cavaler avec un fugitif extraterrestre et la seconde dans Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (2011) de Steven Spielberg où ils incarnent Dupond et... Lire plus

    Vus à la TV

    Avant d'entamer la "Trilogie Cornetto", les trois comparses Edgar Wright, Simon Pegg et Nick Frost avaient déjà travaillé ensemble pour la télévision anglaise sur Channel 4 dans la série Les Allumés (1999) qui compte deux saisons de 7 épisodes chacune.

    La pause Cornetto

    S'il a enchaîné la réalisation des deux premiers films de sa "Trilogie Cornetto", Edgar Wright a fait une "pause" entre Hot Fuzz (2007) et Le Dernier pub avant la fin du monde pour tourner Scott Pilgrim en 2010, l'adaptation des comics du même nom, avec Michael Cera dans le rôle du héros.

    Dernières news

    Hot Fuzz sur CStar : c'est quoi la trilogie Cornetto ?
    NEWS - Films à la TV
    jeudi 23 novembre 2017
    Aviez-vous remarqué ? Les petits détails cachés du Dernier pub avant la fin du monde
    NEWS - Culture ciné
    mercredi 17 mai 2017
    Les petits détails des plus grands films et séries, c'est dans "Aviez-vous remarqué ?", votre nouveau rendez-vous vidéo sur...
    Le Dernier pub avant la fin du monde sur France 4 : 5 choses à savoir sur cette épique tournée des bars
    NEWS - Films à la TV
    mercredi 15 mars 2017
    Ce soir sur France 4 était diffusé Le Dernier pub avant la fin du monde d'Edgar Wright. L'occasion de (re)découvrir 5 anecdotes...
    22 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2013, Les meilleurs films Action, Meilleurs films Action en 2013.

    Commentaires

    • The world is yours
      J’espère qu’ils vont refaire une trilogie prochainement.J’adore ce duo.Il y a une série prochainement à voir.
    • JandB
      Le moins maîtrisé de la trilogie Cornetto mais mon opus préféré, je le trouve tellement original et la fin géniale
    • James Ford
      Joyeux anniversaire au film qui fête ses 7 ans.Formidable trip apocalyptico-délirant sous houblon, qui incarne sans trembler et via un humour toujours aussi fun, l'opus de la maturité de la Cornetto Trilogy, plus ambigu et sombre autant qu'il est profondément triste et adulte.
    • Helmut Zemo
      J'ai enfin vu cette fameuse trilogie Cornetto dont j'en avais tant entendu parler. Et c'est en voyant Shaun of the Dead, Hot Fuzz et The World's End à la suite sur le temps d'un week-end que je me suis rendu compte d'un truc : de mon avis, ils est impossible de comparer les trois films de la trilogie, tant ils sont différents, et chacun est complètement unique. Je veux dire, j'ai plutôt apprécié le premier, j'ai beaucoup aimé le deuxième et j'ai adoré le troisième. Mais en aucun cas, je ne peux les comparer car il n'y a aucun rapport entre eux si ce n'est la comédie et une glace. Et encore, l'humour est complètement différent d'une film à l'autre. C'est comme la trilogie de l'Apocalypse de Carpenter. Réunir 3 films par deux thématiques récurrentes, alors que tout les oppose. L'horreur et la fin du monde pour Carpenter. La comédie british et un clin d’œil à une marque de glace pour Wright.
    • Ciné-o-Max
      Le Dernier Pub avant la fin du monde n'est donc pas du même niveau que Hot Fuzz, mais reste un très bon film tout de même. Pour les défauts, en plus des facilités scénaristiques et des éléments prévisibles, on pourra noter un gros manque de développement des personnages. Pour les points positifs, on pourra noter une intrigue captivante qui aborde des sujets intéressants, un bon développement de l'univers, un rythme et une ambiance bien maîtrisés, de bons effets spéciaux, une très bonne mise en scène et un très bon casting. Le Dernier Pub avant la fin du monde conclut donc dignement la Trilogie Cornetto.Note : 4/5Critique complète : http://cineomax.over-blog.c...
    • Moumoute Helmut
      Je ne me souvenais pas l'avoir déjà vu... Farce musclée dans sa deuxième partie mais fatigante. Au-delà de deux ou trois bonnes idées de ci de là sur la mondialisation ou la vieillesse, aucun des personnages n'est attachant, on se fiche complètement de leur histoire idiote.Le genre de film qu'il est préférable de voir à plusieurs pour mieux rigoler.2,5 / 5 : ça passe (mieux la 2e fois).
    • AbsoluteRH
      Le volet le plus bancal de la trilogie. Pas franchement mauvais, mais l'humour est assez gras, ce qui est dommage car il y a une bonne brochette d'acteurs (dont plusieurs en figurants croisés dans les 2 précédents volets), réalisation toujours aussi dynamique, un scénario un peu déjanté. A ajouter, indépendamment,que la VF est immonde. Puis Simon Pegg en fait un peu trop. Bref, je comprends que ça plaise, mais je n'ai pas particulièrement accroché, d'autant que Shaun of the dead et Hot fuzz avaient mis la barre assez haut.
    • Antonin.229
      j ai plutôt apprécié ce film plutôt marrantles acteurs se donnent à fondle changement de ton au milieu du film ne ma pas dérangé3.5 sur 5
    • chryerle
      Une bonne tranche de franche rigolade, à l'anglaise! Dynamique, arrosée, quelque peu déjantée, j'ai beaucoup aimé! : )
    • AnTchrst SprstR
      Tout à fait d'accord
    • Mr. Renton
      Troisième volet de la trilogie du Cornetto, avec des haies, la voix de Bill Nighy et un emballage de Cornetto.Alors:-La réalisation est bâclé. Pas mauvaise, bâclé.Le montage si cher a Edgar Wrugjt est absent. Sauf quand les personnages montent en voiture ou se servent un verreLes personnages sont développés trop rapidement et de façon superficielle.La BO est quasiment absente.C'est pas très drôleSimon Pegg surjoue...+...au début, après ça passe mieux.Les acteurs en général se donnent a fond.Il y a Rosamund PikePas bien WTF. Le scénario prend une tournure très inattendue mais reste tout a fait lisible et compréhensible.Photographie agréableThe World's End est un peu à l'image du plan sur le papier de Cornetto qui s'envole, il y a l'emballage, mais pas la glace.Pas un mauvais film, mais un mauvais opus du Cornetto. Cela dit je pense que pour ce film, un revisionnage est nécessaire pour l'apprécier a sa juste valeur. Seconde critique à paraître éventuellement donc.
    • Mulder/Scully
      Un article/critique excellent sur le pourquoi ce film est le meilleurs de la saga Cornetto (et oui c'est un avis impopulaire ^^).http://www.slashfilm.com/th...
    • Mulder/Scully
      Super films, mon second favoris de la trilogie Cornetto (après Shaun Of The Dead).Encore une fois Edgar Wright a pousser sont visuel et sa réa pour ce nouveau long métrage. Ont dirait qu'a chaque film qu'il fait, il grimpe en qualité. L'image et le visuelle sont assez dingue.Le casting lui est irréprochable, avec toujours le duo en tête Pegg/Frost dans des rôles cette fois ci inverser (Pegg qui joue l'immature, et Frost plus sérieux), sans compter Martin Freeman, Rosamund Pike, Eddie Marsan ect tous trés bon dans leur rôles respectif.Encore une fois, un changement de style (plus SF), mais qui conserve toujours cette apport a la comédie, qui fonctionne toujours aussi bien (dialogue, situation). Les référence pop/Geek s'aligne toujours avec autant de brio. Mais au final avec un vrais fond, comme c'est autres films, mais qui ici est bien plus imprégner de dramatique !Bref encore un excellent films de la part du génie Wright, et pour lequel ont attend avec impatience la suite de c'est films (et pourquoi pas une nouvelle trilogie Cornetto).4,5/5
    • MGM-ranger
      Très sympa, le second meilleur film de la trilogie derrière Shaun of The dead. Dommage que Simon Pegg fait moins dans la comédie en se moment avec ses futures projets de mission impossible 5 et Star Trek.
    • Destal
      Je reste dubitatif devant ce film. Ce n'est pas ma manière de procéder que de diviser un film en plusieurs segments, mais là je l'ai réellement ressenti comme ça :1) Du début jusqu'à 35 minutes - Une sorte d'introduction qui présente les personnages et les met en situation à leur arrivée dans la ville. C'est vraiment très sympa, certes ça n'atteint pas des sommets comme peut le faire, par exemple, Tarantino lorsqu'il introduit des personnages, mais c'est quand même agréable à suivre.2) De 35 minutes à 85 minutes - Là ça part grave en sucette. Ça va très vite, on comprend pas tout, les mecs sont grillés dès le début mais les "robots" ne font rien pour les stopper, ils arrivent à fuir encore et encore à un contre cent, ils s'en balancent d'être au milieu de "robots" (de danser avec...) quelques minutes après en avoir défoncé par paquets de douze. En plus les "robots" sont en carton, ça fait un peu bizarre quand on a l'habitude de voir au cinéma des machines surpuissantes et indestructibles (d'ailleurs ils ont les mimiques du T-1000 dans Terminator 2, ça choque d'autant plus de les voir se faire éclater sans rien faire), y a de l'ellipse à foison, et puis le pitch de clones envahisseurs n'est pas très original. Bref là je me disais vraiment que c'était n'importe quoi, j'avais l'impression d'assister à un film fait entre potes sans aucune cohérence ou qualité d'écriture.3) De 85 minutes à 95 minutes - Les dix minutes salvatrices. L'explication de l'invasion est non seulement très drôle, grâce aux réactions des héros bourrés qui viennent interrompre le discours du gouverneur des envahisseurs, mais en plus elle est intelligente et justifie totalement les incompréhensions qu'on pouvait avoir sur les réactions (ou le manque de réactions) des "robots", et on perçoit un concept plus profond que celui de méchants aliens qui viendraient conquérir une planète en remplaçant les individus humains par des clones. On devine immédiatement une géopolitique spatiale (si, si) ce qui élève le film au-dessus de ce qu'il semblait être jusqu'à présent, en plus de dissiper les doutes qu'on avait sur la cohérence de la deuxième partie.4) De 95 minutes à la fin - Quelques années dans le futur. Après que le gouvernement alien ait décidé de laisser tomber la Terre "grâce" à nos héros, la civilisation est tombée et le monde n'est plus qu'un foutoir post-apocalyptique. Je n'en dirai pas plus, cette conclusion ne dure que cinq minutes, mais elle clôt de façon jouissive le film et laisse rêver d'une suite (un doux rêve).Qu'est-ce qui ressort de tout ça, finalement ? La légère déception du deuxième segment se trouve en partie effacée par les explications qui suivent et qui lui donnent une nouvelle perspective, et les parties 3 et 4 promettent de courts mais intenses et pertinents dialogues qui avaient un peu manqués jusque là aux amateurs de la trilogie Cornetto. On regrette quand même que tout ne soit que survolé, ça va vraiment vite et personnellement j'aurais aimé plus de profondeur durant le visionnage. Clairement on n'atteint pas la perfection d'un "Shaun of the Dead", et d'ailleurs on ressent moins la patte d'Edgar Wright et les traits de génie en matière de réalisation qu'on a pu observer dans le premier volet (il y en a quand même je vous rassure), mais ça reste vraiment sympa, à condition d'être capable d'apprécier rétroactivement tout le milieu du film grâce aux quinze dernières minutes.
    • benoit V.
      un seul mot me vient à l'esprit après avoir vu ce film: WTF ??????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    • Raw Moon Show
      Dommage qu’il y ait une telle surenchère de bastons de Paint Ball (à base de bleu) et de longueurs dédiées à de l’action sans intérêt parce qu’il y a des tas de choses ultra positives dans ce Buddy Movie qui arrive pour commencer à créer une forme de mélancolie de cette époque alcoolisée, de cette jeunesse, de cette insouciance qui a fui les 5 compères... Où tout ce qui les a quitté est resté comme figé dans le passé ou leu a été carrément volé par des non humanoïdes. Ce qui justifie amplement la couche SF à la couche d'alcool de potes prisonniers du passé... Puis la virée nocturne de pub en pub suivie de la première baston dans les chiotes (avec le quiproquo sur la maman pas morte) sont vraiment drôles. J’adore aussi la scène de parano où les cinq compères se montrent leurs cicatrices respectives pour s’assurer qu’il s’agit bien d’eux et pas de profanateurs de sépulture (l’une des jolies influences du film, le triptyque Don Siegel / Philip Kaufman / Abel Ferrara). Il y a sur ses temps forts une tonalité juste et qui fait mouche. C’est pourquoi je me répète c’est dommage d’avoir « meublé » autour de ces beaux grands moments par les ingrédients habituels attendus et pas très folichons de l'exercice de style qui finit un peu par tuer l'humanité du film… Ou était-ce un message subliminal ?
    • Benjamin F.
      Je suis un peu mitigé sur ce film. Le pitch de départ est sympa : "Un groupe d'amis d'enfances se retrouvent dans leur ville natale pour achever une tournée des bars entamée des années plus tôt". A la limite, rien qu'avec ça, il y avait déjà moyen de faire une petite comédie sympathique et le parti-pris de basculer dans la SF n'était pas forcément indispensable. D'ailleurs, la 1ière demi-heure est la meilleure du film et elle rassemble les meilleures vannes. C'est à partir du moment où les robots apparaissent que le film se rabaisse, part dans tous les sens et devient tout juste divertissant. Pour achever leur trilogie Cornetto, ils auraient pu gagner en maturité. Un film de zombie, un film d'action et une comédie sociale potache, ça aurait bien bouclé la boucle...
    • Yahya D.
      tres bon film
    • Eliott J.
      c'est pas le plus drôle d'Edgar Wright mais il est juste......ENORME devant ce film on s'amuse et on a envie dese faire une grosse teuf entre potes avec qui on regarde ce film moi aussi je me ferais un barhaton à Lechtworth
    Voir les commentaires
    Back to Top