Notez des films
Mon AlloCiné
    Eega / Naan Ee
    Bande-annonce Eega / Naan Ee
    Date de sortie inconnue / 3h 00min / Drame, Fantastique
    De S.S. Rajamouli
    Avec Samantha Ruth Prabhu
    Spectateurs
    3,5 29 notes dont 5 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    La réincarnation d'un jeune homme injustement assassiné... en mouche !
    Eega / Naan Ee Bande-annonce VO 2:31
    Eega / Naan Ee Bande-annonce VO
    5444 vues

    Acteurs et actrices

    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Lari Starque
    Lari Starque

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 100 critiques

    2,5
    Publiée le 28 février 2017
    C’est original (au début), c’est pas mal fait au niveau des effets spéciaux, c’est amusant 5 minutes et c’est tout. Pas le film du siècle, pas la daube de l’année non plus. Plus de détails sur mon blog
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1796 abonnés Lire ses 3 782 critiques

    3,5
    Publiée le 14 juin 2017
    Derrière la connerie pitch totalement hallucinant (un homme se réincarne en mouche et tente de se venger de celui qui l'a tué) se cache une comédie qui ose abuser du mauvais goût, mais qui le fait toujours avec un sens du gag certain. Porté par une musique aussi délirante qu'entraîne le film narre donc la romance, ou plutôt la non romance entre Jani et Bindhu, puisque celle-ci se fait désirer pendant deux ans. Il y a tellement de ...
    Lire plus
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 195 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    2,0
    Publiée le 28 juin 2013
    La jolie bindu attire l'attention de deux hommes,il va naitre une rivalité entre eux qui va aboutir sur l'assassinat du pauvre au cœur pur, par le riche cruel. Le jeune homme assassiné va se réincarner en mouche pour accomplir sa vengeance. Eega débute par 30mn de romance franchement longuette,puis une fois le sujet enfin abordé celui ci n'a rien d'original,le scénario va toujours au plus évident et au plus simple. L'idée pouvait faire ...
    Lire plus
    kibruk
    kibruk

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 1 940 critiques

    3,5
    Publiée le 2 décembre 2017
    "Eega (Makkhi)" est un film indien complètement dingue : un homme est réincarné en mouche et veut se venger de son assassin. Même s'il y a quelques longueurs et quelques scènes répétitives, je me suis vraiment bien amusé.
    5 Critiques Spectateurs

    Photo

    Dernières news

    Infos techniques

    Nationalité indien
    Distributeur -
    Récompense 1 nomination
    Année de production 2012
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Tamoul
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2012.

    Commentaires

    • -REAPER-
      j'adore la BA vraiment drôle l'histoire du mec tuer revient en mouche pour ce venger bzzz bzzz me tarde de le voir :)
    • Patrick B.
      Eega : Vu à l'Etrange Festival... film indien faisant 2h25, visionné dans sa langue originale et sous-titré en... anglais. "Que suis-je donc venu faire, moi spectateur dans cette galère?" pourrais-je me demander. En fait il n'en est rien, le film, si l'on passe outre est agréable à suivre, même si j'espère un sortie en VF ou du moins STF chez un éditeur (qui a dit WildeSide?) en dvd ou cinéma, afin que cela soit plus compréhensible aux non adeptes professionnels de la langue de Shakespeare.Quoiqu'il en soit, ce film est une véritable perle qui donne envie d'être revu dans les conditions mentionnés plus hauts. L'histoire dans les grandes lignes est celle de deux hommes qui convoitent une très belle jeune femme (Bindhu). L'un est le jeune voisin (Nani) qui se coupe en quatre face à une fille flatté mais décidément très difficile, et l'autre le riche patron (Sudeep) d'une grande entreprise qui est en faite une espèce de mafieux dont la précédente femme est mystérieusement décédé... Sans trop raconter, on se doute qu'un triangle amoureux ne fait pas bon ménage et forcément confrontation vient, ce qui se solde par le meurtre de Nani par Sudeep ivre de jalousie (c'est peu de le dire, apprécié ses grimaces surtout à la fin, l'acteur est génial).L'âme de Nani va errer et celui-ci va bientôt revenir à la vie mais bien en un animal... qui n'est autre qu'une mouche. Après avoir apprivoisé son nouveau corps vulnérable et ce que cela implique comme inconvénients, il tire partie de sa condition pour mieux se venger, ce qui va rendre la tâche des plus originales avec les situations qui vont se présenter à lui.On peut dire que jamais, nous nous étions attaché à un tas de pixels, depuis un moment, on a peur pour lui à chaque mauvais pas et on meurt d'envie que la petite mouche puisse reconquérir Bindhu, même si cela semble impossible, et qu'il puisse se venger (si possible de la façon la plus rocambolesque possible). Malgré quelques longueurs, défaut que l'on peut cependant reprocher à pas mal de films, Eega devient un très bon divertissement quand le duel s'engage véritablement c'est- à-dire à partir d'une heure et croyez-moi on adore voir l'insecte nargué avec son postérieur le "méchant" de l'histoire après lui avoir fait des misères de plus en sophistiqués et efficaces. Ce qui fait que le film monte en pression et agrandi la paranoïa comique de Sudeep qui est définitivement une ordure et qui à la fin va transformer sa maison en forteresse pour se protéger des assauts de la petite mouche. On peut donc dire que le scénario, sans être oscarisable sait tiré partie de son univers avec des scènes de dingues, et un brin d'humour (la patte de la mouche et celle de la fille qui font un "Tapes-là" où les spectateurs ont explosé de rire) . Très bon film, avec une fin survitaminé, surréaliste (on a jamais vu un mafieux en faire une affaire personnel face à une mouche et inversement), sans être un chef-d'oeuvre on un tient un long-métrage qui devrait bénéficié d'un capital-sympathie auprès des gens cherchant d'autres terres pour se divertir, comme le directeur du festival le soulignait d'ailleurs juste avant la projection, (même si j'en prédis un remake ou une suite) "les américains ont du souci à se faire"...Voyez-le, vous en sortirez avec la banane.
    Voir les commentaires
    Back to Top