Mon compte
    Les Confins du monde
    Bande-annonce Les Confins du monde
    5 décembre 2018 en salle / 1h 43min / Drame
    De Guillaume Nicloux
    Par Jérôme Beaujour, Guillaume Nicloux
    Avec Gaspard Ulliel, Guillaume Gouix, Lang-Khê Tran
    Voir sur OCS Ce film en VOD
    Presse
    3,7 31 critiques
    Spectateurs
    3,0 686 notes dont 97 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement
    1945, en Indochine, Robert Tassen, jeune militaire français, est le seul survivant de l'attaque de son détachement, auquel appartenait également son frère. Après avoir erré dans la jungle, il retrouve finalement l'armée où il se montre désormais obsédé par l'idée de venger la mort du défunt. Cette idée fixe le tient à distance des autres soldats, jeunes gens désabusés ou terrifiés par la cruauté des indépendantistes vietnamiens. Sa rencontre avec Maï, une prostituée indochinoise, va induire le trouble dans sa résolution jusque-là inébranlable. Une grande prestation de Gaspard Ulliel, dans un film réaliste à l'atmosphère étouffante où la violence côtoie la folie.

    Regarder ce film

    En SVOD / Streaming
      OCSAbonnement
    Voir toutes les offres de streaming
    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    FilmoTV Achat dès 9,99 € HD
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    Orange Location dès 2,99 €
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 18.54 €
    Les Confins du monde
    Les Confins du monde (DVD)
    neuf à partir de 19.30 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Les Confins du monde Bande-annonce VF 1:43
    Les Confins du monde Bande-annonce VF
    213875 vues

    Acteurs et actrices

    Gaspard Ulliel
    Rôle : Robert Tassen
    Guillaume Gouix
    Rôle : Cavagna
    Lang-Khê Tran
    Rôle : Maï
    Gérard Depardieu
    Rôle : Saintonge
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • La Voix du Nord
    • Ouest France
    • Positif
    • 20 Minutes
    • Bande à part
    • CNews
    • Culturebox - France Télévisions
    • Culturopoing.com
    • Ecran Large
    • Elle
    • Femme Actuelle
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaro
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Marianne
    • Première
    • Rolling Stone
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • L'Express
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles
    • Paris Match
    • Sud Ouest
    • Voici
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com
    • La Croix
    • Le Journal du Dimanche

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    31 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    islander29
    islander29

    Suivre son activité 403 abonnés Lire ses 1 932 critiques

    3,5
    Publiée le 8 décembre 2018
    Le film dans sa démarche se lit comme un journal, par séquences assez indépendantes, appelées ….. juillet, septembre , décembre , 1946, etc.….On est proche de la 317 -ème section de Pierre Schoendoerffer, avec un soldat en proie à des démons intérieurs…..Le style est magnifique, villages, forêts, couleurs, pluies, mais certaines scènes sont proches de l'insoutenablespoiler: (tête tranchée, cadavre rempli ...
    Lire plus
    ninilechat
    ninilechat

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 564 critiques

    4,0
    Publiée le 12 décembre 2018
    Voilà un film intriguant -et anachronique. Quoi! au XXIème siècle, faire un film sur la guerre d'Indochine (celle des Français, celle du Nord), alors que les Américains ne font même plus de films sur la guerre du Vietnam (celle des US, celle du Sud)?         Les premières images, d'une stupéfiante beauté (ces collines coniques, recouvertes d'une végétation drue, serrées les unes contre les autres et émergeant de la brume...) ...
    Lire plus
    Laurent C.
    Laurent C.

    Suivre son activité 204 abonnés Lire ses 1 108 critiques

    4,0
    Publiée le 9 décembre 2018
    Guillaume Nicloux avait tourné avec Depardieu et Huppert dans un endroit exotique, près de la mer, où il était question de deuil et de mélancolie. Cette fois, le réalisateur s’attaque à un espace et une époque tout aussi exotiques, à savoir l’Indochine, en pleine guerre de décolonisation. Mais, curieusement, le cinéaste déploie les mêmes thèmes à savoir le deuil, la mort, sur un fond à la fois très écrit et d’une violence ...
    Lire plus
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 636 abonnés Lire ses 2 340 critiques

    2,0
    Publiée le 6 décembre 2018
    Le 9 mars 1945 en Indochine. Les troupes japonaises attaquent par surprise l'administration coloniale française. Trois mille Français seront tués. Robert Tassen, un jeune militaire (Gaspard Ulliel) échappe de peu au massacre. Remis sur pied au cœur de la jungle dans un village, il rejoint les rangs de l'armée française. Il n'a qu'une idée fixe : se venger. Guillaume Nicloux tisse une œuvre parmi les plus intéressantes du cinéma ...
    Lire plus
    97 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Un oeil sur Guillaume Nicloux

    Du cinéma expérimental (Les Enfants volants, La Vie crevée, The End) au triptyque noir (Une affaire privée, Cette femme-là, La Clef), de la comédie décalée (Le Poulpe, Holiday) au film politique (L’Affaire Gordji), en passant par le drame (Faut pas rire du bonheur), Guillaume Nicloux construit une oeuvre dense et unique en explorant tous les genres. La Religieuse et L’Enlèvement de Michel Houellebecq, présentés au Festival de Berlin, n’... Lire plus

    Vérité fantasmée

    Les Confins du Monde se déroule juste après la Seconde Guerre mondiale alors que le conflit en Indochine se durcit. C’est un moment de transition flottant où les forces en présence semblent indéterminées... "1945 et 1946 sont deux années assez opaques, empreintes de zones d’ombre, peu photographiées et filmées. Si l’on admet qu’il n’existe pas de vérité historique objective mais seulement des interprétations, alors c’est une période très stimulan... Lire plus

    Pas de dénonciation du colonialisme

    La dénonciation du colonialisme n’est pas le propos du film, il est plutôt du côté de la quête existentielle... "Le maillage des deux s’est fait progressivement, d’une façon insidieuse. Je souhaitais que le personnage se détourne de son obstination, mais que ce détournement soit provoqué par une autre obstination, toute aussi forte. Et que le conflit des deux plonge Tassen dans un abîme inextricable et destructeur. La période décrite livre un cad... Lire plus

    Dernières news

    Pupille, Les Confins du monde, L'Exorcisme de Hannah Grace... Les sorties de la semaine !
    NEWS - Sorties ciné
    mercredi 5 décembre 2018
    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.
    Bande-annonce Les Confins du Monde : Gaspard Ulliel en quête de vengeance dans l'Indochine de 1945
    NEWS - Vu sur le web
    jeudi 25 octobre 2018
    Après la Révolution française dans Un Peuple et son Roi, sorti le 26 septembre, Gaspard Ulliel explore l'Indochine de 1945...
    9 news sur ce film

    Infos techniques

    Nationalité français
    Distributeur Ad Vitam
    Récompenses 5 nominations
    Année de production 2017
    Date de sortie DVD 02/04/2019
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 01/04/2019
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 146373

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2017, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2017.

    Commentaires

    • Movie57
      Les confins du monde est classifié comme drame ...
    • Gentilbordelais
      Une plongée au cœur de l'Indochine et de l'armée française. Le récit d'une soif de vengeance (tout comme ce pseudo trouble amoureux) qui a aucun moment nous emporte. faute à une interprétation trop peu convaincante, sur des dialogues pauvres et un rythme sous anesthésie. Ennuyeux à souhait!
    • Juji J
      un film vraiment mauvais, on a l'impression qu'il y a beaucoup de scène incomplète et qu'on est obliger de deviner, et puis quoi aucune croyance de bouleverser pour le personne principale c'est totalement faux
    • The Toxic Avenger
      Ce n'est pas un film de guerre ou sur la guerre.Comme expliqué à la fin, ça parle du deuil, il ne s'en remet pas, il n'y a que la mort qui l'attend, même l'amitié ou l'amour ne le détourne pas. À la fin il choisit le suicide en attaquant en sachant qu'il se jette dans un piège.
    • The Toxic Avenger
      Le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt.
    • Chris Abrazo
      Le début de ce qui allait devenir la guerre du Vietnam après le départ des Français et l'arrivée des Ricains libérateurs.La jungle, un ennemi invisible, des colons découpés en morceaux, des villes asiatiques où l'on parlait français, des bordels, des filles vendues ou violées...La démocratie post seconde guerre mondiale..
    • Chris Abrazo
      C'est vrai qu'il est déconseillé de regarder le film pendant le petit déjeuner.;-)En 45, les viets d'avaient pas de char, pas d'helicoptère, pas de lance-roquettes, que des vieux fusils chinois, russes, et des coupe-coupes silencieux.Des milliers de filles se livraient à la prostitution ou étaient violées.C'était ça la guerre d'Indochine : des colons, des prêtres et des soldats découpés en morceaux, des filles avec les soldats, du sexe...Je pense que la réalité était plus terrible que ce qu'on voit dans le film.Plus tard, avec la guerre du Vietnam, il y eut beaucoup plus d'explosions, et dans les bordels, ça parlait américain....
    • happykollapse
      Une plongée en apnée dans un enfer humide, âpre et viscéral, sans concessions.Parfois le film touche au sublime, parfois il s'effondre tout seul en voulant trop en faire, trop choquer pour choquer.Trop rester obtus.Difficile de juger mais dans l'ensemble , il y a plus de qualités que de défauts.La photographie, l’ambiance, l'environnement sonore sont de très haute volée. On y est, Indochine, la jungle moite, les soldats et habitants traumatisés par la violence.Mais, la fin...Avec une fin crescendo, liberatrice, cathartique, peut etre plus convenue, mais digne de ce nom, on passait pas loin du chef d’œuvre. Malheureusement le film ne sais pas toujours quoi faire de tout ce sublime qu'il touche. Et laisse tout ça un peu en plan...Dommage.3.5/5
    • mesavis
      Raté, ça ne prend pas malgré de bonnes intentions. On s'ennuie beaucoup.Surement un problème français, une habitude de faire des films trop intellectuels.On a l'impression de suivre une bande de dépressifs, ça devient lassant à la longue.Faire un film sur la guerre, sans faire ressentir la peur, l’adrénaline au spectateur n'est pas une bonne idée, la mayonnaise ne prend pas, il manque trop d’ingrédients.Les américains sont bien plus fort dans ce domaine. 2/5
    • AleXX46
      Mouai...réponses sans questionquestions sans réponsesimages sans sensscènes aussiet sans intérêtplan séquences qu'on dirait pas fini pas aboutitmontage bizarrehistoire simple mais flouy'a mais en fait y'a pasImages superbesMais n'est pas Coppola qui veutInterprétation permettant le sauvetage de ce décousage compliqué et brumeux et totalement flou et impersonnel
    • Deandra
      Entre indignation, passion, et indifférence. Déjà l'interdire aux moins de 12 ans c'est un peu trop gentil. Têtes décapitées en gros plan, à plusieurs reprises. Du sexe très cru qui revient là aussi plusieurs fois. Gasprad Ulliel totalement nu, ses partenaires avec dans une scène dont je cherche encore l'intérêt ! Et pour couronner le tout...une scène pornographique (de quelques secondes mais porno quand même). Je sais qu'en France, on ne censure pas des masses au ciné, mais il y a des limites non ? Je pense que le film possède une identité, une ambiance, et un sens de la psychologie, renforcé par un acteur principal très charismatique. Malheureusement le film perd en maturité à force de vouloir choquer toutes les 10 minutes, et la fin est bizarre... un petit 3/5. Attention quand même avant d'y aller...les corps sont très souvent démembrés, des images assez réalistes, faut quand même avoir le cœur accroché. Mais ce n'est ni un film d'action, et encore moins un film de guerre.
    • RichyG
      Très bon résumé !J’ai eu le même ressenti.
    • kevsly
      Un très bon film, ô combien ambitieux, que ce film de guerre sans guerre, non formaté et difficile d'accès, qui s'appuie sur une psychologie très travaillée, ainsi qu'un chaos physique et psychique que l'on est pas près d'oublier. L'interprétation de ce vrai film d'auteur est magistrale (Gaspard Ulliel dans l'un de ses meilleurs rôles, comme Guillaume Gouix, et sans oublier l'immense Gérard Depardieu dans un petit rôle digne de Marlon Brando dans apocalypse now, Liam Neeson dans silence, et Woody Harrelson dans la planête des singes: suprématie.). L'un des plus grands drames français de cette année.
    • nicolas t.
      D'un ennui mortel. Pourtant ambitieux, mais tellement prétentieux...L'acteur Ulliel semble hagard et ne semble pas savoir ce qu'il fait là.Le réal se prend pour Coppola, mais une seule envie : se précipiter sur Apocalypse Now.
    • L'Info Tout Court
      L’observation mutique, quasi clinique de la mise en scène et l’incarnation parfois distanciée des acteurs sont peut être dignes vis-à-vis du sujet, mais peinent à embarquer dans ce récit de vengeance par nature viscérale. Le contraste entre cette approche plutôt cérébrale, conceptuelle et la simplicité de l’intrigue intriguent avant d’ennuyer, passant d’une force à une faiblesse.Notre avis complet : https://bit.ly/2APvQb5
    • Alexis Cathala
      La critique film de Bulles de Culture : http://bullesdeculture.com/...
    Voir les commentaires
    Back to Top