Mon compte
    La Jeune Fille Sans Mains
    Bande-annonce La Jeune Fille Sans Mains
    14 décembre 2016 en salle | 1h 13min | Animation
    De Sébastien Laudenbach
    |
    Par Sébastien Laudenbach
    Avec Anaïs Demoustier, Jérémie Elkaïm, Philippe Laudenbach
    Presse
    4,1 21 critiques
    Spectateurs
    3,8 291 notes, 35 critiques
    Séances (2) Voir sur Universciné VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    En des temps difficiles, un meunier vend sa fille au Diable. Protégée par sa pureté, elle lui échappe mais est privée de ses mains. Cheminant loin de sa famille, elle rencontre la déesse de l'eau, un doux jardinier et le prince en son château. Un long périple vers la lumière...

    Regarder ce film

    En SVOD / Streaming par abonnement
    UniversCiné
    UniversCiné
    Par abonnement
    Regarder
    En VOD
    Canal VOD
    Canal VOD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    PremiereMax
    PremiereMax
    Disponible en HD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture
    En DVD BLU-RAY
    La Jeune fille sans mains
    neuf à partir de 62,76 €
    Acheter

    Séances

    Chercher une séance

    Voir plus de villes

    Bande-annonce

    La Jeune Fille Sans Mains Bande-annonce VF 1:41
    La Jeune Fille Sans Mains Bande-annonce VF
    330 358 vues

    Interview, making-of et extrait

    La Jeune Fille Sans Mains BONUS "Entretien avec Sébastien Laudenbach" 5:16
    La Jeune Fille Sans Mains BONUS "Entretien avec Sébastien Laudenbach"
    1 026 vues

    Dernières news

    César 2017 : Elle et Frantz en tête des nominations, Divines en embuscade
    News - Festivals
    Comme aux Oscars, Isabelle Huppert tentera de décrocher un César avec "Elle", grand favori de cette 42ème édition avec 11…
    mercredi 25 janvier 2017
    La Jeune Fille Sans Mains : rencontre avec Sébastien Laudenbach
    News - Interviews
    Alors que "La Jeune Fille Sans Mains" (mention du Jury au Festival d'Annecy) sort aujourd'hui en salles, rencontre avec…
    mercredi 14 décembre 2016
    Sorties cinéma : Rogue One - A Star Wars Story fait le deuxième meilleur démarrage de l'année 2016
    News - Box Office
    C'est sans surprise que Rogue One prend la tête des premières séances parisiennes. Annoncé comme l'une plus grosses sorties…
    mercredi 14 décembre 2016
    Rogue One, Ballerina, Manchester by the sea... Les sorties de la semaine !
    News - Sorties ciné
    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties…
    mercredi 14 décembre 2016

    Critiques Presse

    • 20 Minutes
    • Culturopoing.com
    • L'Express
    • Libération
    • Positif
    • Télérama
    • Voici
    • L'Humanité
    • L'Obs
    • La Croix
    • La Voix du Nord
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com
    • Les Inrockuptibles
    • Studio Ciné Live

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    Santu2b
    Santu2b

    204 abonnés 1 782 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 7 novembre 2016
    Les années cinématographiques recèlent quelquefois des trésors inespérés, qu'il importe de fureter avec sagacité. C'est le cas de "La jeune fille sans mains", Cannes. Adapté d'un conte des frères Grimm, une jeune fille se voit amputée de ses mains à la suite d'un vil marché de son père avec le malin. Au centre de l'œuvre se situe son pari esthétique, d'une originalité défiant toute concurrence. un festival de couleurs certes mais ...
    Lire plus
    Ufuk K
    Ufuk K

    447 abonnés 1 372 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 15 décembre 2016
    "la jeune fille sans main" acclamé par la critique et récompensé lors du dernier festival d'Annecy se distingue des autres. Tout d'abord par sa forme,le réalisateur illustre ses personnages par un coup de crayon pour retranscrire leurs émotions, ensuite par sa forme spirituelle ici il est question de mort,d'argent,de religion,de sexe etc .Bref je fus conquis par ce film d'animation plein de poésie et de tragédie.
    Loïck G.
    Loïck G.

    269 abonnés 1 603 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 15 décembre 2016
    Je ne pense pas que l’on puisse recommander ce film d’animation en dessous de dix ans. L’image, assez puissante et parfois violente, s’inscrit dans une démarche narrative qui va bien au-delà du simple récit, voire du conte puisque l’imaginaire est ici celui des frères Grimm. Pour son coup de crayon au trait filiforme, inachevé qui s’ébroue à la manière d’une estampe japonaise, le réalisateur s’inspire en effet beaucoup de ...
    Lire plus
    Anne M.
    Anne M.

    58 abonnés 626 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 15 décembre 2016
    Long-métrage d’animation d’après un conte des frères Grimm. Cette adaptation nous rappelle à quel point les contes pour enfants peuvent être cruels, même avec une fin heureuse. Ici il est question de diable protéiforme, de mains coupées, de nouveau né susceptible d’être sacrifié, de guerre …Mais aussi de pureté, d’amour, de courage, de constance, de sagesse. La forme du dessin animé est surprenante, un certain temps m’a ...
    Lire plus

    Photos

    Secrets de tournage

    De 7 à 77 ans

    En donnant forme à ce conte cruel avec fin heureuse, Sébastien Laudenbach a cherché à faire un film d'animation qui s'adresse à tous : "Les thèmes : le corps, l’émancipation et l’amour sont des choses qui intéressent les enfants. Ils n’ont pas de jugement moral. Et si ils ont peur du diable, le sang ne les effraie pas. Ils ne sont pas choqués non plus par la nudité. Tout est dessiné, rien n’est vrai, on est dans la métaphore. Les enfants le resse Lire plus

    Un conte fort et cruel

    Le film d'animation de Sébastien Laudenbach est une adaptation moderne du conte des frères Grimm. A la lecture de ce dernier, le metteur en scène a tout de suite été saisi par la trajectoire de cette jeune fille qui, privée de ses capacités d’action, doit prendre sa vie en main.

    Forme particulière

    Pour Sébastien Laudenbach, l'esthétique particulière de La Jeune Fille Sans Mains découle naturellement de la fabrication des personnages en quête d’eux-mêmes (et non d'une réflexion sur ces mêmes personnages). Il note : "Ce point de vue est intéressant, car il y a eu une sorte de fusion entre mon personnage principal et moi-même. Et ce film, sous cette forme, est arrivé à un moment très singulier de ma vie, c’est un tournant personnel. Etant moi Lire plus

    Infos techniques

    Nationalité France
    Distributeur Shellac
    Récompenses 1 prix et 3 nominations
    Année de production 2016
    Date de sortie DVD 02/05/2017
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 10/05/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Box Office France 19 815 entrées
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 144143

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 2016, Meilleurs films Animation, Meilleurs films Animation en 2016.

    Commentaires

    • I'm A Rocket Man
      Exactement ce à quoi je m'attendais.. je savais que ça allait être étrange, avec un graphisme au pinceau un peu particulier mais à la limite ce n'est pas ça qui m'a gêné ! J'ai aimé l'histoire, le conte tiré des recueils des Frères Grimm mais ce que je n'ai pas aimé du tout et qui m'a empêché d'apprécier ce film, c'est le jeu des acteurs ! C'est froid, c'est mal joué, c'est monocorde (la palme à Mr Elkaim que je n'aime décidément pas mais pas pantoute) et cela m'a tellement refroidi que j'ai fini par lâcher ! Dommage...
    • moi!
      Sans moi...
    • Monotrema
      Histoire inintéressante et narration naïve pour un animé difficile d’accès par ses dessins déroutants que certains jugeront artistiques et d'autres, simplistes.
    Back to Top