Notez des films
Mon AlloCiné
    Rome, ville ouverte
    Bande-annonce Rome, ville ouverte
    13 novembre 1946 / 1h 45min / Drame
    Date de reprise 30 juin 2021
    De Roberto Rossellini
    Par Roberto Rossellini, Sergio Amidei
    Avec Marcello Pagliero, Aldo Fabrizi, Anna Magnani
    Titre original Roma città aperta
    Ce film en VOD
    Spectateurs
    4,0 683 notes dont 52 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Rome, hiver 1944. Un ingénieur communiste, Giorgio Manfredi, tente d'échapper aux Allemands qui occupent la ville. Il se réfugie chez un ami dont la fiancée, Pina, le met en contact avec le curé de la paroisse Don Pietro. Mais la maîtresse de Manfredi va tous les dénoncer aux Allemands.

    Regarder ce film

    En VOD
    Cinemasalademande Location dès 3,99 €
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    LaCinetek Location dès 2,00 €
    Orange Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Acteurs et actrices

    Marcello Pagliero
    Rôle : Giorgio Manfredi
    Aldo Fabrizi
    Rôle : Don Pietro
    Anna Magnani
    Rôle : Pina
    Maria Michi
    Rôle : Marina Mari
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 14 janvier 2014
    Cinquième long-métrage de Rossellini, si l'on compte « La Proie du désir » (film qui a été commencé par Rossellini et terminé par Marcello Pagliero), « Rome, ville ouverte » marque le commencement du néo-réalisme italien, genre qui couvrira l'ensemble du cinéma italien de 1945 à 1955 et dans lequel des cinéastes comme Vittorio DeSica, Luchino Visconti ou Giuseppe De Santis se feront connaître. Effectivement, « Rome, ville ...
    Lire plus
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 2505 abonnés Lire ses 5 172 critiques

    5,0
    Publiée le 12 avril 2013
    Pour l'Histoire du cinéma ce film est une date importante puisque ce film est considéré comme la naissance du néo-réalisme italien. Rosselini s'ouvre une nouvelle carrière après une première partie sous le joug du fascisme. Tourné avec très très peu de moyen, au jour le jour, avec la débrouillardise et la créativité, il fut tourné d'ailleurs sans enregistrement sonore ce qui est, par contre, gênant puisqu'aujourd'hui encore il ...
    Lire plus
    Buzz063
    Buzz063

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 919 critiques

    5,0
    Publiée le 3 août 2012
    Rome ville ouverte est une borne importante dans l'histoire du cinéma puisque le film marque officiellement le début de la vague du néoréalisme italien. Ce courant cinématographique est avant tout important pour ses innovations du point de vue esthétique, imposant un traitement du cinéma très naturaliste. On retrouve ici les séquences tournées en extérieur et en décor reel, le mélange entre acteurs professionnels et amateurs, une ...
    Lire plus
    Tupois Blagueur
    Tupois Blagueur

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 162 critiques

    3,5
    Publiée le 7 juillet 2014
    "Rome ville ouverte" est un film intéressant de par l'aspect de la WW2 qu'il aborde. Personnellement je n'ai pas vu souvent des films italiens sur l'occupation allemande de Rome. Malgré un temps de démarrage relativement long, le film se suit agréablement de bout en bout, et avec un crescendo remarquable de violence, nous impose des scènes de plus en plus insoutenables. Sur le plan formel, Rossellini réussit à faire passer son film pour un ...
    Lire plus
    52 Critiques Spectateurs

    Photos

    29 Photos

    Secret de tournage

    Federico Fellini

    Federico Fellini a rejoint Sergio Amidei sur l'écriture du scénario en cours de route, après qu'Alberto Consiglio eut abandonné le projet. Fellini co-signera les scénarios de plusieurs futurs films de Roberto Rossellini : Paisa, Les Onze Fioretti de Francois d'Assise, Europe 51, Amore.

    A l'origine, un projet de documentaire...

    Au départ, Rome ville ouverte devait être un documentaire sur Don Giuseppe Morosini, un prêtre italien fusillé en mars 1944 par les Allemands. Roberto Rossellini avait également eu l'idée de réaliser un film sur des enfants italiens partisans qui ont été actifs contre les Allemands.

    Des faits réels

    Pour la mort tragique du personnage de Pina, Roberto Rossellini s'est inspiré d'un fait réel qui eut un grand retentissement en Italie : l'assassinat en pleine rue, par les Allemands, d'une Romaine, Teresa Gullace, le 3 mars 1944. Par ailleurs, le cinéaste s'est inspiré du partisan Cesare Negarville, que son ami Sergio Amidei avait logé pendant la guerre, pour créer le personnage de l'ingénieur communiste Giorgio Manfredi.

    Dernières news

    Le Top 100 cinéma de la Rédaction d'AlloCiné
    NEWS - Culture ciné
    samedi 6 mai 2017
    De La Sortie de l'usine Lumière à Lyon en 1895 à aujourd'hui, les rédacteurs d'AlloCiné ont voté pour leurs cent films préférés...
    Rome au cinéma : la ville éternelle en 13 films [SPONSORISE]
    NEWS - Culture ciné
    mardi 17 mai 2016
    MasterCard célèbre la magie des grandes villes du cinéma. Nombre de réalisateurs - italiens ou pas - ont posé leur caméra...

    Infos techniques

    Nationalité italien
    Distributeur Bac Films
    Récompenses 1 prix et 8 nominations
    Année de production 1945
    Date de sortie DVD 28/03/2005
    Date de sortie Blu-ray 28/10/2015
    Date de sortie VOD 01/03/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 11 anecdotes
    Box Office France 3 137 850 entrées
    Budget -
    Date de reprise 10/05/2021
    Langues Italien, Allemand
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1945, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1945.

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top