Mon compte
    Adieu Philippine
    Adieu Philippine
    25 septembre 1963 en salle | 1h 48min | Comédie dramatique
    Date de reprise 28 septembre 2005
    De Jacques Rozier
    |
    Par Michèle O'Glor, Jacques Rozier
    Avec Jean-Claude Aimini, Stefania Sabatini, Yveline Cery
    Presse
    5,0 1 critique
    Spectateurs
    3,3 164 notes, 29 critiques
    Voir sur Mubi VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Paris, 1960. Michel doit bientôt partir en Algérie pour faire son service. En attendant, il travaille comme machiniste à la télévision, ce qui lui permet de faire croire aux filles qu'il est une vedette. C'est ainsi qu'il séduit Juliette et Liliane, deux amies inséparables "comme les amandes philippines". Les jeunes femmes, qui aimeraient le voir échapper au service militaire, essayent de l'aider à percer dans le cinéma, sans pour autant savoir qui sera l'élue de son coeur.

    Regarder ce film

    En SVOD / Streaming par abonnement
    MUBI
    MUBI
    Par abonnement
    Regarder
    En VOD / Blu-Ray, DVD
    UniversCiné
    UniversCiné
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    LaCinetek
    LaCinetek
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Cinemasalademande
    Cinemasalademande
    Location dès 3,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture

    Dernières news

    Rencontre avec Alfonso Cuaron
    News - Stars
    Le cinéaste Alfonso Cuaron signe "Et..ta mère aussi !", un road-movie à contre-courant des comédies classiques pour adolescents.…
    mercredi 14 novembre 2001

    Acteurs et actrices

    Jean-Claude Aimini
    Rôle : Michel
    Stefania Sabatini
    Rôle : Juliette
    Yveline Cery
    Rôle : Liliane
    Vittorio Caprioli
    Rôle : Pachala

    Critique Presse

    • Zurban

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    2 795 abonnés 3 956 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 4 février 2013
    C'est en feuilletant les pages de Télérama que je suis tombé par hasard sur ce film, l'image et le résumé m'ont immédiatement séduits, c'était peut-être le film dont j'avais besoin pour revoir enfin un chef d'oeuvre après quelques déceptions de films dont j'attendais beaucoup, comme le 3° homme par exemple. Et je dois dire que je ne me suis pas trompé, la première impression a été la bonne. Il faut déjà parler de la beauté ...
    Lire plus
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    514 abonnés 2 526 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 15 janvier 2012
    C'est l'exemple parfait du film qui ne vieillira jamais contrairement à nous spectateurs car il est filmé sans la moindre intention autre que celle de rendre le plus exactement possible le temps du moment. Aucun souci de spectacle ce qui évidemment peut faire naître l'ennui; Aucun dialogue autre que le langage commun de l'époque que cela soit celui des parents dans l'admirable repas de famille avec le retour de ''l'algérien'' ou en toutes ...
    Lire plus
    soulman
    soulman

    67 abonnés 1 150 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 15 juillet 2017
    Le premier long-métrage d'un cinéaste qui aura, hélas, trop peu tourné ; un des plus beaux films de la "nouvelle vague" naissante, où la liberté et la spontanéité l'emportent sur des scénarios sans saveur, ceux de la "qualité française" de l'époque. C'est du côté de Leenhardt que l'on peut tenter de trouver une filiation à ce cinéma pris sur le vif. Les scènes situées en Corse, notamment, sont un témoignage précieux d'une ...
    Lire plus
    Matthias T.
    Matthias T.

    39 abonnés 612 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 4 juillet 2018
    Un film d'une grâce désarmante, un vrai bijou de liberté, d'une admirable légèreté, très frais et sucré puis, en fin de course, un peu grave et amer. Un chef-d'oeuvre.

    Secrets de tournage

    Le Rozier et les épines

    En 1960, après le succès triomphal d'A bout de souffle, le producteur Georges de Beauregard est à la recherche d'autres jeunes cinéastes prometteurs. Jean-Luc Godard lui suggère les noms de Jacques Demy, Agnès Varda et Jacques Rozier, trois metteurs en scène en herbe, dont il a pu découvrir les courts métrages au Festival de Tours 1958 (celui de Rozier étant Blue jeans). Le premier se lance alors dans le tournage de Lola, la deuxième (qui a déjà Lire plus

    Les intentions du cinéaste

    Dans l'ouvrage (coordonné par Emmanuel Burdeau), qui lui est consacré en 2001, Jacques Rozier évoque la genèse du projet : "Ce qui me frappait, c'était la ligne de séparation existant alors entre ceux qui avaient vingt ans, concernés par la guerre, et le reste de la population française qui semblait ne pas trop d'en soucier. A ce décalage s'ajoutait, vers 58, l'apparition des premiers "bienfaits" de la société de consommation. Mais pour mon histo Lire plus

    Présenté à la Semaine de la Critique

    Adieu Philippine a été présenté en 1962 au Festival de Cannes, dans le cadre de la toute première édition de la Semaine de la Critique, la plus ancienne section parallèle de la manifestation.

    Infos techniques

    Nationalité France
    Distributeur Théâtre du Temple
    Récompenses 4 nominations
    Année de production 1963
    Date de sortie DVD 18/11/2008
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 29/04/2016
    Type de film Long métrage
    Secrets de tournage 11 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 28/09/2005
    Langues Français
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 23887

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 1963, Meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 1963.

    Commentaires

    Back to Top