Mon compte
    Cyclone à la Jamaïque
    Cyclone à la Jamaïque
    21 juillet 1965 en salle | 1h 44min | Aventure
    Date de reprise 6 avril 2011
    De Alexander Mackendrick
    |
    Par Ronald Harwood, Denis Cannan
    Avec Anthony Quinn, James Coburn, Dennis Price
    Titre original A High Wind in Jamaica
    Presse
    4,8 5 critiques
    Spectateurs
    3,1 81 notes, 13 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    XIXe siècle. A la suite d’un terrible cyclone qui s’est abattu sur la Jamaïque, un couple de planteurs anglais décide de mettre ses enfants à l’abri en les envoyant par bateau en Angleterre. Mais leur navire est attaqué par des pirates qui, sans le savoir, embarquent les enfants avec le butin. Chavez, le chef des pirates, les prend sous sa protection et instaure avec eux une relation ambiguë, à l'image de la tendresse coupable que lui inspire la fille aînée. Sur terre, la rumeur court que les enfants ont péri dans l’abordage. La flotte anglaise décide alors de se lancer à la poursuite des pirates...

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    Cyclone à la Jamaïque
    neuf à partir de 18,99 €
    Acheter
    Cyclone à la Jamaïque
    neuf à partir de 46,01 €
    Acheter

    Acteurs et actrices

    Anthony Quinn
    Rôle : Capitaine Chavez
    James Coburn
    Rôle : Zac
    Dennis Price
    Rôle : Mathias
    Lila Kedrova
    Rôle : Rosa

    Critique Presse

    • Brazil
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 5 mai 2011
    Superbement interprétée par deux monstres du cinéma, Coburn et surtout le gigantesque Quinn, cette aventure touchante et belle est tout simplment un classique du cinéma pirate.
    soulman
    soulman

    71 abonnés 1 173 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 22 février 2019
    Un film d'aventures merveilleux, où la dimension romantique prend le dessus au fil d'un récit un peu désordonné. Admirablement jouée par Quinn et Coburn, cette oeuvre accorde une part importante à des enfants, que leur captivité va faire grandir rapidement, au point de provoquer la perte des flibustiers qui s'attachent trop à eux. Outre la superbe photographie de Douglas Slocombe, il faut aussi souligner la belle musique de Larry Adler, ...
    Lire plus
    Newstrum
    Newstrum

    35 abonnés 261 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 14 avril 2018
    Film aussi étonnant que superbe où des enfants amoraux causent la perte des pirates qui les ont sauvés. On est très loin du cliché de l'enfance innocente et Mackendrick montre l'ambivalence et l'inconscience de l'enfance. Anthony Quinn et Coburn sont géniaux et la fin est fantastique. Un grand film injustement méconnu. Voir ma critique complète sur mon blog : newstrum.wordpress.com
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 16 novembre 2012
    Alexander Mackendrick est le co-réalisateur des "Canons de Navarone". Il a réalisé quelques bons films comme "Le Grand Chantage" mais rien de transcendant ne transpire dans son œuvre. "Cyclone à la Jamaïque" donne cette impression de ces petits films d'aventures de série B sans grand génie, au moins pour les quarante premières minutes. Ce qui est assez long pour sombrer dans l'ennui mais il faut le regarder jusqu'au bout pour découvrir ...
    Lire plus

    Photos

    Secrets de tournage

    Alexander Mackendrick, un parcours atypique de réalisateur

    Bien que né aux États-Unis, Alexander Mackendrick grandit en Écosse. Il fait ses débuts de cinéaste en 1949 avec un classique de la comédie britannique Whisky à gogo, tourné dans son pays natal. Ce succès lui permet de signer quelques perles d'humour noir à l'anglaise comme L' Homme au complet blanc (1951) et Tueurs de dames (1955). S'ensuit le film noir Le Grand Chantage avec Tony Curtis et Burt Lancaster. Malgré sa qualité, le film est un cuisa Lire plus

    "McKendrick, vous êtes viré !"

    Le réalisateur de Cyclone à la Jamaïque a régulièrement été évincé des films sur lesquels il travaillait, qu'il s'agisse de Au fil de l'épée, qui le vit remplacé par Guy Hamilton ou le tournage des Canons de Navarone, duquel il fut limogé pour "divergences artistiques" avec le producteur Carl Foreman.

    Retrouvailles futures

    Anthony Quinn retrouvera l'acteur James Coburn en 1981 dans Les risques de l'aventure, l'histoire de quatre amis qui décident de lancer un raid sur la villa d’un baron de la drogue pour lui voler 5 millions de dollars.

    Infos techniques

    Nationalité U.S.A.
    Distributeur Swashbuckler Films
    Année de production 1965
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 06/04/2011
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 30606

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 1965, Meilleurs films Aventure, Meilleurs films Aventure en 1965.

    Commentaires

    • Newstrum
      Film aussi étonnant que superbe où des enfants amoraux causent la perte des pirates qui les ont sauvés. On est très loin du cliché de l'enfance innocente et Mackendrick montre l'ambivalence et l'inconscience de l'enfance. Anthony Quinn et Coburn sont géniaux et la fin est fantastique. Un grand film injustement méconnu. Voir ma critique complète sur mon blog : https://newstrum.wordpress....
    • onEyE
      Superbement interprétée par deux monstres du cinéma, Coburn et surtout le gigantesque Quinn, cette aventure touchante et belle est tout simplment un classique du cinéma pirate.
    Back to Top