Mon compte
    Osama
    Bande-annonce Osama
    24 mars 2004 en salle | 1h 23min | Drame
    De Sedigh Barmak
    |
    Par Sedigh Barmak
    Avec Marina Golbahari, Khawaja Nader, Arif Herati
    Presse
    4,4 18 critiques
    Spectateurs
    3,4 257 notes, 40 critiques
    VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Une petite fille de douze ans, sa mère et un jeune garçon ont survécu aux répressions qui ont suivi les manifestations organisées par les femmes afghanes au début du régime taliban. Les deux femmes travaillent dans un hôpital, mais sont informées que les talibans ont renvoyé tout le personnel et fermé les portes de l'établissement. Ces derniers s'assurent qu'aucune femme ne peut désormais s'aventurer hors de sa maison sans compagnon "légal". Dans le cas contraire, elles seront sévèrement punies.

    Le mari et le fils étant décédés, personne ne peut servir de "caution" à la famille, et la mère, poussée par le chômage, décide avec la grand-mère de changer l'apparence de sa fille : désormais, ce sera un garçon. La décision terrifie la fillette, angoissée que sa véritable identité ne soit reconnue par les Talibans.

    Regarder ce film

    En VOD
    UniversCiné
    UniversCiné
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture

    Bande-annonce

    Osama Bande-annonce VO 1:33
    Osama Bande-annonce VO
    9 269 vues

    Dernières news

    Box-office : sur un air des "Choristes"...
    News - Box Office
    vendredi 26 mars 2004
    1ères séances : un petit goût d'"Immortel"
    News - Box Office
    Le film de science-fiction français "Immortel", réalisé par Enki Bilal, réalise le meilleur démarrage parisien de ce mercredi…
    mercredi 24 mars 2004
    "Osama" sur le podium de Valenciennes
    News - Festivals
    Clap de fin sur la 15e édition du Festival du Film de Valenciennes qui a primé ce dimanche 21 mars l'aventure humaine de…
    mardi 23 mars 2004
    Avant-première exceptionnelle de Osama
    News - Festivals
    Alors que le film Osama sort le 24 mars prochain, une avant-première exceptionnelle est organisée au Max Linder, au profit…
    jeudi 18 mars 2004
    Golden Globes 2004 : la palmarès
    News - Festivals
    Le triomphe du Seigneur. "Le Retour du roi" a été plébiscité ce 25 janvier lors des 61e Golden Globes, avec quatre Prix…
    lundi 26 janvier 2004

    Acteurs et actrices

    Critiques Presse

    • Aden
    • Ciné Live
    • Cinéastes
    • Fluctuat.net
    • L'Express
    • L'Humanité
    • Le Figaro
    • Libération
    • Studio Magazine
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma
    • L'Obs
    • MCinéma.com
    • Première
    • TéléCinéObs
    • aVoir-aLire.com
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Tout le monde devrait voir ce film , histoire de se faire une idée de la vie de ces gens , là bas.Depuis, j'ai un peu de mal à écouter certaines personnes qui se plaignent ,ici en France...
    stillpop
    stillpop

    73 abonnés 1 444 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 1 février 2012
    Le VRAI problème, c'est que les personnes les plus concernées ne verront pas ce film. Si une seule des lycéennes voilées qui fleurissent ces derniers temps en France voyaient ce pamphlet anti-barbare, le retour en arrière religieux qui salit les droits de la femme occidentale (et ses combats) ne serait déjà plus qu'un souvenir. La scène de l'assassinat par lapidation d'une religieuse française est simplement suggérée, mais elle est ...
    Lire plus
    Backpacker
    Backpacker

    47 abonnés 780 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 16 avril 2007
    Témoignage poignant d'une jeune Afghane forcée de se travestir en garçon afin d'aider sa mère et de survivre dans un pays où seuls les hommes font la loi, "Ossama" impressionne par son réalisme. Ce d'autant plus grâce aux interprètes, particulièrement convainquants... A voir absolument car d'une justesse remarquable...
    serbitar38
    serbitar38

    7 abonnés 178 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 31 décembre 2011
    Terrible réalité mise à nu avec grâce par Sedigh Barmak. Ici, aucune violence physique n'est montrée, tout est subtilement suggéré, ce qui rend ce film d'autant plus percutant et permet aussi une réfléxion plus objective. Quoi qu'il en soit, Osama en dit plus long sur l'emprise des talibans et les conditions en Afghanistan que n'importe quel reportage ou documentaire.

    Photos

    Secrets de tournage

    Premier film afghan présenté... et primé à Cannes

    Osama est le premier film afghan présenté au Festival de Cannes. Projeté en 2003 sur la Croisette dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs, Osama y a décroché une mention spéciale du jury de la Caméra d'or, attribuée cette année-là à Reconstruction. Le jury de la Caméra d'or, qui récompense chaque année un premier film toutes sections confondues, était présidé par Wim Wenders. La même année, on pouvait voir à Cannes, en Sélection officiell Lire plus

    Primé aux Golden Globes

    En 2004, Osama a obtenu le Golden Globes du Meilleur film étranger. Le film a par ailleurs reçu en 2003 le Prix de l'AFCAE (Association Française des Cinémas Art et Essai), ainsi que la médaille Fellini de l'Unesco (Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Société et la Culture), un prix remis par le passé à des réalisateurs tels que Clint Eastwood ou le compatriote de Sedigh Barmak, Abbas Kiarostami.

    La genèse du projet

    Après la prise de contrôle de Kaboul par les Taliban en 1996, Sedigh Barmak s'est enfui vers le Nord du pays, puis s'est exilé au Pakistan. "Quand j'étais au Pakistan, je voulais réaliser un court métrage de fiction", se souvient le réalisateur."J'essayais de trouver un sujet et des personnages dans des milieux aussi différents que celui des handicapés afghans, les enfants de la rue, mais également dans les journaux afghans que l'on trouvait à Pe Lire plus

    Infos techniques

    Nationalité Afghanistan
    Distributeur Haut et Court
    Récompense # prix
    Année de production 2003
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 23/07/2004
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget -
    Langues Arabe
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 110082

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 2003, Meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2003.

    Commentaires

    • aldanjah
      dans certains pays, mieux vaut ne pas être une fille.. http://boulimiedeculture.wordp...
    • Jules Wilhem
      Beau.
    • Pascal37
      Un film plein de très bonnes intentions mais terriblement mal joué ! De plus, un thème parcellaire sur la condition de la femme avec le régime taliban. Des longueurs à la place de "montrer" cet asservissement aux jeunes et le droit divin qu'ils s'attribuent. La "fatalité" des femmes dans un monde d'hommes "esclaves" d'une faction et d'un "pseudo" Dieu, montre et dénonce encore l'absurdité, au nom d'une foi", l'obtention autoproclamé du pouvoir. Il faudra qu'un cinéaste, décrypte et dissèque, à l'écran, ce thème avec un travail concis, objectif et pour témoignage. Dommage qu'ici, la superficialité ne soit que trop présente, amateur et réduite. Pour le thème uniquement : 2/5 !
    • marcfieldfr
      un sujet difficile a traiter surtout lorsque le réalisateur décide de ne montrer qu'une infime partie de l'histoire de ce pays qui attise les convoitises depuis si longtemps ..
    • Paradis Inanim?
      Un peu lent comme film mais ça fait pas mal réfléchir et le cinéma engagé est bel et bien la
    Back to Top