Notez des films
Mon AlloCiné
    Princesse Mononoké
    Bande-annonce Princesse Mononoké
    12 janvier 2000 / 2h 15min / Drame, Animation
    De Hayao Miyazaki
    Par Hayao Miyazaki
    Avec Gillian Anderson, Claire Danes, Pamela Adlon
    Titre original Mononoke-Hime
    Voir sur Netflix Ce film en VOD
    Presse
    4,8 25 critiques
    Spectateurs
    4,4 33544 notes dont 818 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Au XVe siècle, durant l'ère Muromachi, la forêt japonaise, jadis protégée par des animaux géants, se dépeuple à cause de l'homme. Un sanglier transformé en démon dévastateur en sort et attaque le village d'Ashitaka, futur chef du clan Emishi. Touché par le sanglier qu'il a tué, celui-ci est forcé de partir à la recherche du dieu Cerf pour lever la malédiction qui lui gangrène le bras.

    Regarder ce film

    En SVOD / Streaming
    • Netflix Abonnement
    Voir toutes les offres de streaming
    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Orange Location dès 2,99 €
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    LaCinetek Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 18.46 €
    Princesse Mononoké
    Princesse Mononoké (Blu-ray)
    neuf à partir de 34.62 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Princesse Mononoké Bande-annonce VF 1:54
    Princesse Mononoké Bande-annonce VF
    195995 vues

    Interview, making-of et extrait

    Top 5 N°221 - Les meilleurs films de 2000 selon les spectateurs 2:41
    Top 5 N°221 - Les meilleurs films de 2000 selon les spectateurs
    53433 vues
    A la baguette... - Joe Hisaishi 3:27
    A la baguette... - Joe Hisaishi
    7156 vues
    TOP PROMO - En avant : Pio Marmaï et Thomas Solivérès sauront-ils reconnaître ces films d'heroic fantasy animés ? 2:56
    TOP PROMO - En avant : Pio Marmaï et Thomas Solivérès sauront-ils reconnaître ces films d'heroic fantasy animés ?
    1279 vues
    4 vidéos

    Critiques Presse

    • Cahiers du Cinéma
    • Chronic'art.com
    • Cinopsis.com
    • Ciné Live
    • Cplanet.com
    • Fluctuat.net
    • L'Evénement
    • L'Express
    • L'Humanité
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • Le Parisien
    • Lenouveaucinema.com
    • Les Echos
    • Libération
    • Libération
    • MCinéma.com
    • Mad Movies
    • Novaplanet.com
    • Positif
    • Télérama
    • Le Monde
    • Première
    • Studio Magazine
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    25 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Chevalier du cinéma
    Chevalier du cinéma

    Suivre son activité 187 abonnés Lire ses 338 critiques

    5,0
    Publiée le 25 octobre 2013
    Quand Hayao Miyazaki rencontre Akira Kurosawa cela donne Princesse Mononoké un chef d’œuvre à la fois poétique et spectaculaire et qui prouve que le monde de l’animation n’est pas simplement pour les plus jeunes mais aussi pour les plus grands et que c’est du véritable cinéma. Au XVème siècle, durant l’ère Muromachi, la forêt japonaise, jadis protégée par des animaux géants et autres dieux, se dépeuple à cause de la ...
    Lire plus
    Ti Nou
    Ti Nou

    Suivre son activité 209 abonnés Lire ses 2 769 critiques

    5,0
    Publiée le 30 juin 2007
    Certainement l'œuvre la plus sombre et la plus violente (elle n'est pas à conseiller aux enfants) du maître de l'animation japonaise, une fable écologique passionnante qui s'affranchit de la plupart des codes de la fantaisie et de tout manichéisme.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1822 abonnés Lire ses 3 786 critiques

    5,0
    Publiée le 17 décembre 2006
    Mangifique, tout est dans la subtilité des personnages, dans la beauté des dessins. Le scénario peut sembler banal au premier abord, mais il se révelle riche et profond. Un des meilleur film du réalisateur, dont les preuves ne sont plus à faire.
    NoSerious M
    NoSerious M

    Suivre son activité 131 abonnés Lire ses 178 critiques

    5,0
    Publiée le 6 juillet 2019
    Ashitaka, jeune garçon prôneur de la paix, Ulysse de l'époque médiévale, se retrouve confronté à une terrible épreuve: vaincre la malédiction d'un Dieu sanglier devenu démon, dont la substance lui ronge le bras. Durant son périple vers une cité inconnue, le héros des héros croise la route de personnages hauts en couleur et aux buts différents, dont l'excentrique San, surnommée le Princesse Mononoké, vouant un mépris profond ...
    Lire plus
    818 Critiques Spectateurs

    Photos

    25 Photos

    Secret de tournage

    Les origines du projet

    En 1980, après avoir signé son premier long métrage, Lupin III, Hayao Miyazaki écrit une première version de Princesse Mononoké s'inspirant du thème de La Belle et la Bête. Mais, faute de moyens, le projet est abandonné au profit d'une toute histoire, celle-là même qui sert de trame au scénario de Princesse Mononoké.

    Des références assumées

    Princesse Mononoké s'inscrit dans la tradition du " jidaigeki " japonais (drame historique japonais). Ce genre, grandiose et épique, se caractérise par de nombreuses péripéties et des scènes de bataille spectaculaires. En 1958, Akira Kurosawa réalise ce qui est considéré comme le modèle du genre, La Forteresse cachée. Kurosawa, ami de Miyazaki, le considérait comme son égal. L'héritage de Kenji Mizoguchi est également assumé par Miya... Lire plus

    La quête métaphysique de Miyazaki

    "Je n'étais pas satisfait de l'image que donnaient les studios Ghibli donnaient de l'homme face à son environnement. En particulier la manière douce, idyllique, dont nous avons montré le rapport à la nature. Je pense que dans la relation entre l'homme et la nature, il y a un aspect terrible, quelque chose de beaucoup plus vaste... "

    Dernières news

    Hayao Miyazaki : les faux raccords de Chihiro, Mononoké & Totoro
    NEWS - Culture ciné
    vendredi 8 janvier 2021
    Michel & Michel célèbrent les 80 ans du senseï Hayao Miyazaki, à travers les faux raccords de trois de ses plus célèbres...
    Netflix : les 20 meilleurs films à voir sur la plate-forme selon les spectateurs
    NEWS - Culture ciné
    vendredi 27 novembre 2020
    De "Gladiator" à "La Liste de Schindler" en passant par "Princesse Mononoké" et "Gran Torino", retour sur les 20 meilleurs...
    27 news sur ce film

    Infos techniques

    Nationalité japonais
    Distributeur -
    Récompense 1 nomination
    Année de production 1997
    Date de sortie DVD 20/03/2002
    Date de sortie Blu-ray 02/07/2014
    Date de sortie VOD 16/02/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 8 anecdotes
    Box Office France 959 845 entrées
    Budget 2,4 000 000 Yen
    Langues Japonais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 98955

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1997, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1997.

    Commentaires

    • StoRmEy
      Quelle réussite comment peut on sortir un tel film ça dépasse l’entendement
    • Dmitrram
      Quel manque de respect que d'indiquer les voix américaines comme étant le casting original...
    • Naewin
      Pas pour moi en tout cas. Je me le referai un de ces jours, je l'ai bien aimé mais j'ai été beaucoup plus séduit par Chihiro, Kiki ou encore Princesse Kaguya.
    • Naughty Dog
      non c'est un chef-d'oeuvre absolu ;p
    • Naewin
      Ce n'est pas mon préféré de Miyazaki mais il faut reconnaitre que c'est un bon film.
    • demencia
      Non , ce n'est pas grave , perso , le l'ai découvert beaucoup plus tard ,de toutes façons , je ne considère pas ce film comme un film pour enfant .
    • demencia
      Un film très réussi , sur l 'écologie , la colonisation ,l'humanisme , qui dépeint tous les travers de l'humanité quand il s'agit de son environnement , du partage , du sacrifice éventuel pour vivre ' libre ' . Et , je précise , pour tous ceux qui n'accrochent pas forcément , ces films asiatiques d'animations ne sont pas faits spécialement pour les enfants , ce sont des oeuvres profondes , pleines de questions ,de réflexions , de remises en question , souvent ,quand on saisit bien la trame , on se dit que ce sont des films engagés , dénonciateurs ,qui nous balancent en pleine face tous nos défauts , nos crimes , nos hontes ! Dans ce style Miyasaki excelle, c'est évident , mais il n'est pas le seul, il y a Takahata , Makoto Shinkai ,Miyamoto .....et , tous ces réalisateurs qui forment une armée de visionnaires , de témoins visuels , nous montrent toutes nos turpitudes à travers des personnages( ou des animaux ) tantôt rigolards , hargneux , courageux , couards , mais , ne vous y trompez pas ,car cela nous pousse à réfléchir sur notre propre existence
    • C m.
      Très belle histoire et très prenante, on ne voit pas passer les 2h, c'est juste magnifique pour l époque. Cela m'a beaucoup fait penser à un de mes jeux favoris dans l esprit, OKAMI .
    • Le Clown Dansant
      C'est dans mon périple cinéphile de parachever le visionnage des 250 meilleurs classés sur IMDB que j'ai décidé de jeter mon dévolu sur le #66ème : Princesse Mononoké le deuxième film le mieux noté du réalisateur derrière Le Voyage de Chihiro.Et autant le dire, j'adore certains films d'animation du cinéma Nippon (Your name, A Silent Voice, Le tombeau des lucioles Les enfants loups pour ne citer qu'eux ).Cependant je n'ai jamais eu un enthousiasme fou concernant ceux de Miyazaki, bien qu'à ce jour je n'ai vu que Le voyage de chihiro, enfin vu ... c'est un bien grand mot, j'ai essayé à deux ou trois reprises sans jamais y arrivé, l'ennui avait eu raison de moi à chaque fois ainsi que la fatigue, elle a du finir son voyage sans moi. Gredin que je suis.La raison prégnante pour laquelle je reste réticent à ses créations c'est avant tout que ses films s'adressent pour plusieurs d'entre eux à un public d'enfants ou d'adolescents et de facto à un esthétisme assez juvénile, chose dont il ne se cache pas d'ailleurs.Il est donc difficile lorsque l'on opine pas de prime abord au design d'une oeuvre de s'y atteler sans un certain de degré de doute, en visionnant les premières images et la bande annonce de Princesse Monoké j'ai vu qu'il s'agissait la d'un projet plus mature, si on décèle aisément le style Miyazaki, je me sentais davantage en adéquation avec ce de dessein. C'est donc sans une certaine curiosité que j'ai suivi les aventures tumultueuses de notre jeune héros Ashitaka.Durant mon visionnage J'ai pu constater qu'il y avait de nombreuses similitudes entre Le Voyage de Chihiro et ce film, après quelques recherches il s'avère que Miyazaki reprends en effet souvent les mêmes thématiques : la préservation de la nature, les périples initiatiques, un univers bestiaire avec des créatures imaginaires, des animés non manichéens ... c'es sa marque de fabrique et je l'ai ressenti quasi instantanément.A la différence que cette fois, le thème en question me parle : les esprits de la forêt.Dès lors je m'attendais à un univers enchanteresse, presque Zeldadien ou se mêle poésie et féerie et je dois dire que je n'ai pas été déçu, Les Kodama ( ou Les Sylvains en VF, mon dieu que c'est laid ) ces petits esprits de l'arbre adorables le reflètent parfaitement même si j'aurais encore approfondi davantage cet aspect fantasmagorique, tout comme la BO du film (très importante dans ce genre de films ) qui est bonne mais sans atteindre l'excellence, ou plutôt mon excellence, ce à quoi j'escomptais. Deux scènes puissantes dans ce film que j'ai adoré, la première apparition de l'esprit de la forêt sous sa forme la plus céleste qui vient en aide à Ashakira devant un parterre de Kodama totalement envoûtés à l'image d'anciennes tribus qui invoquaient leur dieu tout puissant ou de Kong, d'après l'oeuvre de Peter Jackson, que les Indigènes et leur chaman totalement possédés implorent avec Frénésie L'autre est bien entendu la dernière scène finale avec l'esprit de la foret, l'apogée du film. La fin quant à elle est très décevante, conclue à une vitesse folle, comme si Miyazaki s'était dit que le plus gros était fait, en mettre plein la vue aux spectateurs et que la conclusion n'était que subsidiaire. En 1 minute top Chrono, on apprends quelle sera la destinée future des protagonistes et terminé ... Une fin en eau de boudin comme l'on dit Concernant le doublage je vais aller à l'encontre de some are cool i un peu plus bas qui recommande la VF, pour ma part je ne la recommande absolument pas, j'alterne les animés Jap entre VF et VO et pour le coup je regrette de ne pas l'avoir regardé le film en VOSTFR En bref, un épopée lyrique divertissante, malgré quelques longueurs, surtout pour les sceptiques de Miyazaki qui porteront la sans doute un regard différent à l'encontre du metteur en scène. Dommage que la fin soit expédiée si hâtivement 3/5
    • Eric W
      J'ai comme l'impression que je vais regretter très longtemps d'avoir attendu tout ce temps pour regarder des films de Myazaki ! Quand je lis les commentaires ça fait plaisir car en général les mauvaises critiques dominent et les avis ne sont jamais unanimes ...J'ai bcp aimé ce film mais est-ce que tout ce que j'ai pu voir pendant les 20 ans qui sépare mon visionnage de la sortie du film peux influencer ma vision de cette oeuvre ???Je le reconnais sans mal c'est beau , j'aime quand il y a de la magie et de la poésie ça fait du bien et perso après j'ai tjs une longue conversation avec moi-même sur des chsoes de la vie ... mais j'ai préféré le voyage de Chihiro ! On me dira p-e qu'ils sont tous les 2 dans les meilleurs de leur catégorie donc c'est pas anormal ... On est tout de même dans du culte !
    • Lyes
      Quel classique vraiment, film qui pour un instant nous déconnecte de la réalité et nous emmène loin, loin vers des horizons si troublant, si savoureux, si magique qu'on n'en tomberait, à voir un soir de pluie absolument !
    • remuslupin33
      Un véritable bijou ! Mon préféré de Miyazaki avec le voyage de Chihiro et le moins connu Nausicaa la vallée du vent.
    • X-TREME S
      Waouh quelle CLAQUE...mais mon préféré reste le voyage de Chihiro
    • David D.
      Ce qui est magique avec Miyazaki c'est qu'on peut retirer l'appellation animation à ses œuvres. C'est ça sa force, ne pas rentrer dans une case.
    • David D.
      Pitié Miyazaki revient avec un nouveau film si possible dans le style d'un mononoké avec une BO épique. J'en ai besoin dans ma vie.
    • GOzomatli
      Le film me hante depuis toujours, pour moi c'est l'aboutissement ultime d'un cinéma alliant l'aventure d'un divertissement et l'ambition, l'ampleur et la philosophie d'un film d'auteur. Le film qui découle de cette union m’apparaît comme universel et intemporel. Une épopée lyrique et poétique qui dépasse sa condition de film pour devenir... autre chose. Comme dit plus bas, Mononoké/5
    • LenBabe
      Je suis un fan des studio Ghibli depuis bien longtemps, je n'avais pourtant pas vu un des chef-d'oeuvres du studio qu'est Princesse Mononoké.Je viens tout juste de le terminer, et la claque émotionnelle qu'il apporte est vraiment bouleversante. Puissant, le film jouit d'une capacité émerveiller vraiment exceptionnelle, on se rend compte, en le regardant, de la beauté gracieuse de tout ses personnages. Encore une fois, c'est Ghibli qui s'impose comme le meilleur studio d'animation au monde (à mes yeux, s'entend), surtout grâce à sa profondeur et à son non-manichéisme que Disney à depuis longtemps adopté.Tous les personnages ont une raison d'agir, personne n'est vraiment méchant ou gentil, si ce n'est peut être les démons, mais si vous avez vu le film vous savez comme moi qu'ils ne comptent pas vraiment.La beauté du dessin, de l'animation, des dialogues (chez Ghibli on peut toujours s'attendre à de sublimes VF, même si les VO sont à croquer) qui, bien qu'assez simplistes, sont forts en émotions et toujours poignants à entendre.Je ne crois pas que le film doive être caché aux plus jeunes, au contraire, je pense qu'il est mieux de leurs montrer une part de la poésie Ghibli, plutôt que des les abrutir si tôt avec un mauvais cinéma brutal et sans saveur... Certes, il y a une légère part de gore, mais il n'est abordé que de loin et n'est certainement pas un pilier central de l'oeuvre, il est plutôt un support à la légère poésie dans la guerre que le film veut instaurer.Avec tout mes compliments, il est inutile de dire que j'ai déposé sans aucune difficulté mes étoiles, avec toutes les autres.Allez voir ce film, c'est une source intarissable d'inspiration, d'émotions.
    • Viriathus
      Au contraire c'est même un très bon âge pour à la fois être émerveillé et comprendre les enjeux de chacun.
    • Marie M.
      Quel film, quel chef-d'oeuvre, quelle puissance, quel style unique! Tant de pureté, de beauté, d'émotions! Un mélange constant entre vie et mort, magnificence et horreur, amour et haine. Le tout se mélange et forme une oeuvre avec un graphisme remarquable, une histoire recueillant des légendes sublimes et une morale percutante qui laisse à réfléchir.
    • Ol M.
      bonjour,le Roi lion sans etre desagreable ça na rien a voir,la il y a des scenes un peu hard,le roi lion c'est un petit disney que tu peux voir meme a 10ans mais pas celui la...je vais dans votre sens mais je le dis differemment...
    Voir les commentaires
    Back to Top