Mon compte
    Le Lauréat
    Bande-annonce Le Lauréat
    4 septembre 1968 en salle / 1h 42min / Comédie dramatique
    Date de reprise 12 juillet 2017
    De Mike Nichols
    Par Calder Willingham, Charles Webb
    Avec Anne Bancroft, Dustin Hoffman, Katharine Ross
    Titre original The Graduate
    Bande-annonce Séances (1) VOD
    Presse
    2,8 5 critiques
    Spectateurs
    4,1 7984 notes dont 272 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Benjamin Braddock, un étudiant fraîchement diplômé, ne sait pas quoi faire de son avenir. Lors d'une soirée mondaine chez ses parents où il vagabonde, il fait la connaissance de Mrs Robinson, l'épouse du patron de son père. La femme, d'âge mûr, entreprend de séduire le garçon et y parvient très rapidement.
    Benjamin découvre les joies du sexe et profite de la situation du haut de ses 21 ans. Mais les choses se compliquent lorsque Monsieur Robinson demande à Benjamin de sortir avec Elaine, sa fille. Le jeune homme accepte et en tombe amoureux, s'attirant par la même occasion les foudres de Mrs Robinson. Cette dernière, folle de jalousie, décide d'empêcher leur union en proposant sa fille en mariage à un autre homme.

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    LaCinetek Location dès 2,00 €
    PremiereMax Location dès 2,99 € HD
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 11,51 €
    Le Lauréat
    Le Lauréat (Blu-ray)
    neuf à partir de 11,51 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Séances

    Le Lauréat Bande-annonce VO 1:41
    Le Lauréat Bande-annonce VO
    71 964 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Ma scène préférée N°111 - Valérie Lemercier 2:17
    Ma scène préférée N°111 - Valérie Lemercier
    34 354 vues
    Ma scène préférée N°118 - Diablo Cody 2:18
    Ma scène préférée N°118 - Diablo Cody
    16 096 vues
    Festival Play it again Edition 2018 Bande-annonce VF 1:40
    Festival Play it again Edition 2018 Bande-annonce VF
    7 179 vues

    Dernières news

    MyCanal : 7 films qui ont marqué l'Histoire du cinéma à (re)découvrir
    NEWS - Culture ciné
    dimanche 24 mai 2020
    "Chantons sous la pluie", "Les Vacances de Monsieur Hulot", "Serpico", "Le Cercle rouge"… Ces films ont marqué l'Histoire…
    MyCanal : 10 films certifiés culte à voir pendant le confinement
    NEWS - Films à la TV
    lundi 6 avril 2020
    En cette période de confinement, nous vous conseillons 10 incontournables du cinéma américain à voir ou à revoir sur MyCanal,…
    Ce soir à la télé : on mate "La Grande Bellezza" et "Ma Loute"
    NEWS - Films à la TV
    mercredi 17 juillet 2019
    Vous ne savez pas quoi regarder ce soir ? La Rédaction d'AlloCiné vous indique les films et séries à voir à la télé. Au…
    30 ans de Rain Man : un film record pour Dustin Hoffman !
    NEWS - Box Office
    vendredi 15 mars 2019
    Pour les 30 ans de la sortie française de "Rain Man", retour sur les succès en salle de Dustin Hoffman, dont le mieux placé…
    17 news sur ce film

    Acteurs et actrices

    Anne Bancroft
    Rôle : Mrs. Robinson
    Dustin Hoffman
    Rôle : Benjamin Braddock
    Katharine Ross
    Rôle : Elaine Robinson
    William Daniels
    Rôle : Mr. Braddock
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • France Soir
    • L'Humanité
    • Le Monde
    • Télérama
    • Positif

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    5 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Moorhuhn
    Moorhuhn

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 579 critiques

    5,0
    Publiée le 17 juillet 2013
    Je viens de finir The Graduate, il est 23h28. Enfin je l'ai fini il y a une bonne trentaine de minutes mais j'essaie de redescendre un peu. Mes yeux sont humides, très humides mais aucune larme n'a coulé attention. The Sound of Silence de Simon & Garfunkel résonne dans mon salon pour la sixième fois d'affilée, presque sans interruption. SPOILERS à venir !!! spoiler: Comment pourrais-je parler de ce film, The Graduate? Le ...
    Lire plus
    septembergirl
    septembergirl

    Suivre son activité 505 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    3,5
    Publiée le 19 janvier 2014
    Un film des années 1960 qui fait, avec une réjouissante férocité, la satire des mœurs américaines, un thème novateur et osé à l’époque. Une comédie dramatique charmante et intelligente, soignée et dynamique. Dustin Hoffman, pour son premier rôle, est impeccable de justesse et de naturel. Par ailleurs, la BO de Simon & Garfunkel est superbe. Une romance qui apparaît comme l’un des films phares et précurseurs du Nouvel Hollywood !
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 7 467 abonnés Lire ses 11 145 critiques

    5,0
    Publiée le 28 juin 2021
    Pas facile d'èpuiser les richesses de cette oeuvre consacrèe aux plaisirs de la jeune gènèration des 60's qui nous donne encore aujourd'hui le même plaisir après plusieurs visions. Et si on devait garder qu'une scène, ce serait celle dans l'èglise. L'ensemble tèmoigne d'un tel savoir faire de la part de Nichols qu'à la fin on n'en redemande. Superbe B.O de Simon & Garfunkel...
    Trelkovsky
    Trelkovsky

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 264 critiques

    4,0
    Publiée le 30 décembre 2010
    L'un des plus grands films de l'histoire du cinéma, tout simplement. Rarement un hymne à la liberté n'aura été aussi puissant, aussi beau, aussi sincère que dans "Le lauréat". Dustin Hoffman livre une prestation toute en retenue mais tellement forte ... La réalisation de Mike Nichols est d'une intelligence rare, nous faisant aussi bien ressentir avec éloquence l'étouffement continu dans lequel vit le personnage principal que l'explosion ...
    Lire plus
    272 Critiques Spectateurs

    Photos

    21 Photos

    Secrets de tournage

    Dewaere = Hoffman

    Pour la version française du film, c'est Patrick Dewaere qui double Dustin Hoffman. L'acteur était alors âgé de 20 ans, à peu près à l'époque où il fréquentait Coluche ou Miou-Miou au Café de la Gare. Une voix remarquable dans un film culte précédant de quelques années les propres films inoubliables de Dewaere, qui s'essaiera également au doublage de Jon Voight dans Macadam Cowboy.

    Pas si mûre...

    Bien que leurs personnages soient supposés avoir une différence d'âge beaucoup plus grande, Anne Bancroft et Dustin Hoffman avait respectivement 36 et 30 ans.

    Attouchement improvisé...

    La scène où Dustin Hoffman attrape Anne Bancroft par les seins est totalement improvisée. La comédienne n'était pas au courant de ce changement de direction et sa réaction ainsi que celle de Hoffman, qui n'arrête pas de rire, sont totalement naturelles. Mike Nichols a conservé la prise.
    16 Secrets de tournage

    Infos techniques

    Nationalité USA
    Distributeur Carlotta Films
    Récompenses 6 prix et 8 nominations
    Année de production 1967
    Date de sortie DVD 15/06/1999
    Date de sortie Blu-ray 17/06/2009
    Date de sortie VOD 24/08/2011
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 16 anecdotes
    Budget 3 000 000 $
    Date de reprise 12/07/2017
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 34260

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 1967, Meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 1967.

    Commentaires

    • Speakie
      Depuis le temps que je devais le voir, c'est à présent chose faite !J'ai bien aimé, c'est vicieux et intelligent, presque dramatique finalement.La BO est cool et culte forcément, 4/5 pour ma part.
    • James Ford
      Héros anti conformiste, histoire explosant le puritanisme américain, acteurs charismatiques, mise en scène parfaite, bande originale sublime, Le Lauréat fête ses 53 ans.Attention film culte !
    • Minan C
      j'ai aimé le film en plus sa ma fais découvrir cette magnifique chanson The Sound Of Silence
    • Sabri N.
      J'allais balancé une vanne mais tu as tué me game ! 🤣🤣🤣
    • Minan C.
      j'ai aimé le film en plus sa ma fais découvrir cette magnifique chanson The Sound Of Silence
    • Veganforanimalrights
      Parallèlement cette même presse tresse des lauriers au très mauvais cinéma français : une preuve que les critiques n'ont jamais aussi mal mérité leur nom. Vendus leur irait mieux.
    • Veganforanimalrights
      Bancroft fait clairement plus vieille que l'âge qu'elle est censée avoir dans le film (40 ans), tout comme Hoffman d'ailleurs qui à 30 ans peine à faire croire qu'il n'en a que 20...
    • Veganforanimalrights
      En 1960 paraissait Rabbit, Run, le chef-d'oeuvre de John Updike, qui marqua durablement sa génération. Sept ans plus tard sort sur les écrans américains The Graduate.Benjamin Braddock est un avatar de Harry Angstrom. À l'instar du héros updikien, il se cherche constamment, fuit la réalité, ses devoirs, ses responsabilités. L'eau lui est constamment associée, ce qui en fait une créature marine, étrangère, constamment en décalage avec les événements de sa vie, qu'il habite passivement, qu'il contemple en spectateur, même lorsqu'il s'efforce du contraire.Ainsi, après avoir eu une aventure malgré lui avec Mrs Robinson, tient-il à prendre les rênes de son destin, croyant trouver dans l'amour qu'il porte à la jeune Hélène une raison d'exister. Il lui affirme sa flamme d'une manière extrême, extravagante, prêt à tout pour la conquérir. Mais une fois qu'il y aura réussi, la dernière séquence du film nous le montre aussi absent au réel (et à sa femme) qu'au début du film. Il se cherche toujours. C'est un idéaliste et un rêveur. Aucune réussite sociale ou maritale, jamais, ne pourra le contenter. Il continuera de fuir comme il l'a toujours fait, à l'image d'Angstrom, perpétuellement insatisfait, en quête d'un impossible, indéfinissable Graal.
    • The Last Action Zero
      Et puis les chiens de paille, c'est plutôt hardcore quoi :)ça n'a pas grand rapport avec Le Lauréat, je trouve :D
    • The Last Action Zero
      Je suis tout à fait d'accord avec toi.Les gens ont l'air d'oublier que, dans les grands débats sur les vieilles institutions bourgeoise de papa et maman à abattre , le mariage était sujet numéro un. La génération baby-boom qui sortait à peine de l'enfance, refuser de tomber dans les anciens schémas adultes .La révolution des sixties, c'est aussi une toute nouvelle conception des moeurs et de la morale. Et le doute affiché, de ces deux jeunes personnages bcbg, dans leur bus qui à l'air de s'aventurer sur la longue route de la vie, est pour moi l'expression de cette remise en question du mariage.
    • The Last Action Zero
      Un film totalement culte. Une mise en scène qui touche au sublime. Des acteurs en état de grâce. Des dialogues d'orfèvres. L'histoire et les traits de caractère qui sont merveilleusement dépeint, garderons leurs force et leurs véracité éternellement . Et un humour incroyable... Surtout pour l'époque. C'est un des films les plus drôle, que j'ai vu de toute ma vie... Et pourtant, j'ai enfin put le voir, il n'y a que peu de temps. Quant à sa patine sweet sixties, et sa bande-son légendaire, que dire, sinon que ce film est vraiment génial à plus d'un titre :D
    • The Last Action Zero
      En plus, faut qu'on m'explique d'où sortent cet notes, vu que le film date de 1967 :D
    • JohnDoeI
      Pardonnez moi de re-déterrer ce topic,Selon mon prof d'analyse filmique, Ben serait plus vide que triste. Il passe le film à se chercher un avenir, et pense l'avoir trouvé en Elaine. Il se rend compte après l'avoir enlevée au mariage que ce n'était pas cela qu'il cherchait, d'où le sentiment de vide/tristesse : cela ne pourra pas marcher entre eux. Pour l'anecdote (toujours selon lui, je n'ai pas vérifié), le réalisateur a expressément fait fabriquer un bus dont la vitre arrière serait en deux parties (l'arrière des bus locaux étant une vitre unique) pour renforcer le contraste entre Elaine et Ben, qui se retrouvent à l'image avec une barre qui les sépare. Que l'anecdote soit vraie ou non, je pense que l'analyse est en tout cas bonne.
    • Mr. Renton
      Les mêmes qui ont mis 2,6 2,7 et 2,8 a Forrest Gump Fight Club et La Ligne Verte je suppose
    • Mr. Renton
      Une merveille cinématographique, j'ai rarement vu une telle maîtrise dans la réalisation, un scénario aussi tordu mais jouissif, des acteurs aussi dérangés et une BO aussi parfaite.En un mot et je le choisis consciemment: Génial
    • xiilou
      Ce film : une merveille, un délice, une jubilation...
    • Ash_
      2,8 de moyenne presse sérieux?! o_O
    • Nadia S.
      Burying the Ex 2015http://moviess-reviews.blogspo...
    • Nassou Peace
      pourquoi ne pas la mettre ici tout simplement ??
    • Nassou Peace
      je ne donne plus d'importance a leurs note et critique depuis que cette même presse a noté Forrest Gump (2,6) !!!
    Voir les commentaires
    Back to Top