Mon compte
    Antonio Das Mortes
    Antonio Das Mortes
    12 juillet 2006 en salle | 1h 35min | Drame, Western
    Date de reprise 12 juillet 2006
    De Glauber Rocha
    |
    Par Glauber Rocha
    Avec Mauricio do Valle, Odete Lara, Othon Bastos
    Titre original O Dragao da Maldade contra o Santo Guerreiro
    Presse
    5,0 2 critiques
    Spectateurs
    2,8 45 notes, 4 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Antonio Das Mortes est un ancien tueur de Cangaceiros. Le colonel Horacio, riche propriétaire terrien, le convoque pour se débarrasser de Coirana, un pauvre agitateur qui se prend pour un grand Cangaceiro... Coirana dirige un groupe de paysans mystiques en compagnie d'un noir nostalgique de l'Afrique et d'une "Sainte" locale.

    Antonio arrive au village et provoque en duel Coirana. La foule chante et danse en

    entourant les deux hommes engagés dans une lutte à mort. D'un coup de

    machette, Antonio blesse grièvement son adversaire.

    Cependant, il ne savoure guère sa

    victoire. Il boit tristement tandis que l'instituteur du village le nargue. Lorsque

    le colonel Horacio fait appel aux jaguncos, cruels tueurs à gages, afin de

    massacrer les beatos, Antonio comprend que la justice devrait être du côté

    des déshérités et change de camp...

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    Antonio das Mortes
    neuf à partir de 15,00 €
    Acheter

    Acteurs et actrices

    Mauricio do Valle
    Rôle : Antonio das Mortes
    Odete Lara
    Rôle : Laura
    Othon Bastos
    Rôle : Le professeur
    Hugo Carvana
    Rôle : Le commissaire Matos

    Critique Presse

    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs

    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    858 abonnés 4 768 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 7 juillet 2017
    Politique et chants patriotiques. Voilà ce que l'on peut retenir de ce film assez ennuyeux et au jeu théâtral franchement lassant. La seule poésie que j'y vois est plutôt centrée sur la révolution ; la philosophie de la révolution en plus des rassemblements.
    AMCHI
    AMCHI

    4 820 abonnés 5 932 critiques Suivre son activité

    1,0
    Publiée le 13 février 2019
    C'est un rare des films brésiliens que j'ai vu, celui-ci est très étrange et assez hermétique d'accès. Le ton du film est déroutant souvent les protagonistes s'installent devant la caméra et récite un monologue, le film fait assez amateur et les acteurs jouent de façon plus au moins théâtrale. Je peux comprendre que des personnes puissent être attirées par ce genre de film mais personnellement cela m'a plutôt laisser de marbre et ...
    Lire plus
    DaftCold
    DaftCold

    9 abonnés 213 critiques Suivre son activité

    1,0
    Publiée le 4 février 2019
    Inutilement long et terriblement ennuyant, ce film ressemble plus à un document historique. Certaines scènes sont dignes des pire nanards... Bref je le déconseille.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 4 janvier 2007
    Magique, excellent !!!! de la poésie tropicale, a ne pas manquer !!!

    Photo

    Secrets de tournage

    Les " cangaceiros "

    Le film s'intéresse au phénomène des bandes armées : les cangaceiros, qui au XIXème siècle parcouraient la région semi-aride du Nordeste brésilien. D'abord cantonné aux poètes populaires nordestinos, ce phénomène dépassa progressivement ce cadre étroit. Ils sont vus comme les nouveaux héros des cultes opprimés, comme un symbole de liberté et d'identité nationale. Le cangaceiro s'inscrit parmi les éléments symboliques de la " brésilianité ". La re Lire plus

    Le cinema Novo

    Glauber Rocha est le maître du cinéma Novo, il en portera les revendication sociales et politiques. Travaillant avec des petits budgets, les cinéastes de ce mouvement s'intéressent aux problématiques de la pauvreté, et tournent principalement dans les bidonvilles ou dans la région du Sertao. Le cinéma Novo constitue l'un des principaux mouvements de décolonisation de la culture brésilienne et l'affirmation culturelle du cinéma brésilien.

    Festival de Cannes

    Présenté en compétition officielle au festival de Cannes en 1969, année où Luchino Visconti était président du jury, le film reçu le prix de la mise en scène. C'est son second, deux ans après celui, remporté pour Terre en transe. Il a développé une histoire d'amour avec le festival puisque dès son deuxième film, Le Dieu noir et le Diable blond, il a été ovationné par les festivaliers. Il repartit tout de même bredouille, la palme d'or revenant au Lire plus

    Infos techniques

    Nationalités Brésil, France, Allemagne de l'Ouest
    Distributeur -
    Récompense # prix
    Année de production 1969
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 12/07/2006
    Langues Portugais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 35 953

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 1969, Meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1969.

    Commentaires

    Back to Top