Mon compte
    Kingdom
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    Note moyenne
    4,3
    718 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Kingdom ?

    46 critiques spectateurs

    5
    24 critiques
    4
    17 critiques
    3
    1 critique
    2
    2 critiques
    1
    1 critique
    0
    1 critique
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    Ja Z
    Ja Z

    40 abonnés 401 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    2,5
    Publiée le 13 avril 2021
    Dommage la série était superbe mais n'a aucun sens avec des combattants alcoolique et drogué systématiquement à chaque épisode.
    Les acteurs sont crédibles et les combats réalistes dommage que la culture de l'alcool vient tout gâcher.
    Ragnar38
    Ragnar38

    131 abonnés 609 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 11 octobre 2020
    Un Véritable Bijou. Byron Balasco livre un Tour de Force avec cette Série Dramatique Sportif Percutante et Profonde dont on ressort totalement sonné tout étant dans la pure lignée de Warrior,Ray Donovan et la saga Rocky. Pour Commencer la Réalisation est Nerveuse et Soignée en disposant de quelques beaux plans séquences tout en nous plongeant dans une Ambiance Sombre et Morose qui se fait rapidement ressentir avec un Générique Frappant ainsi qu'une BO très efficace de Tyler Bates qui est en parfaite adéquat avec l’atmosphère de la série. Ensuite le Scénario est Prenant et Captivant de bout en bout en suivant le quotidien Tumultueuse d'une Famille au bord de l'explosion ainsi que l'univers impitoyable et brutale du MMA un sport de combat radical sur les Arts Martiaux Mixtes dont la série parvient sans tabou mais avec Finesse a aborder des Thématiques comme la Rédemption,la Drogue,le Dépassement de Soie,la Quête de Soie,la Compétition,les Rivalités ainsi que les Relations Familiales et Fraternels qui sont parfaitement mis en avant a travers son Rythme amplement soutenu au cours des Trois Saisons, Ajouter a cela des Séquences de Boxer Brutales et Immersif qui sont magistralement chorégraphié en passant par un Humour Cinglant pimenter par des Dialogues Caustiques et Mordantes tout en parvenant a réserver son lot de Séquences de Sexes Sulfureuses ainsi que quelques Scènes Choquantes et Violentes qui sont déconseiller aux plus sensibles tout en parvenant a faire la part belle a l’Émotion qui atteint des Sommets Atmosphériques avec de nombreuses Séquences Intimistes d'une grande puissance émotionnelle digne du légendaire Million Dollar Baby. Pour Finir le Casting est Prodigieux avec sa galerie de Personnages Tourmenter et Nuancé dont on retrouve en haute de l'affiche l'excellent Frank Grillo qui est au sommet de son talent en campant le role de Alvey Kulina un ancien Champion de la MMA Charismatique,Alcoolique,Émotif et Désabusé qui dirige un salle d'entrainement tout en étant un Entraineur acharné et respectable dont l'acteur nous bluffe par tous les états émotionnelles de ce Boxeur déchu, Autour de notre Patriarche Tourmenter on retrouve a ces cotés une poignée de Seconds Roles irréprochables comme l’Étonnant Jonathan Tucker qui est grandiose dans la peau de Jay Kulina le fils Ainé Toxicomane,Fétard et Impulsif de Alvey en passant par l'impeccable Nick Jonas qui est incroyable dans le role de Nate Kulina le frère Cadet Réserver et Athlétique de Jay qui possède un lourd secret qui est rejoint par l'excellent Matt Lauria qui campe avec justesse le role de Ryan Wheeler un boxeur Repenti,Ambitieux et Fonceur qui apporte du piment chez la Famille Kulina sans oublier les personnages de Lisa Prince la manageuse de la Famille Kulina qui est Séduisante,Protectrice et Indépendante ainsi que Christina Kulina l'ex épouse de Alvey Paumé et Drogué qui sont impeccablement jouer par Kiele Sanchez & Joanna Going qui apportent leurs édifice et en prime les apparitions appréciables de Paul Walter Hauser et Natalie Martinez qui apportent du supplément a cette Distribution parfaite. En Conclusion, Kingdom est assurément un Coup de Maitre qui mérite amplement d'être reconnu par sa juste valeur tout en restant dans la parfaite continuité de la Franchise Rocky ainsi que des grands classiques du genre tels que Fighter ou Warrior dont le Showrunner Byron Balasco nous livre une perle instantané du Petit Écran a travers ce Drame Sportif a la fois Puissant,Bouleversant,Saisissant,Addictif et Brutal qui rentre au cercle fermé des Bijoux Incontournables des Années 2010 qui possède en prime une Conclusion assez Satisfaisant qui conclut parfaitement la boucle dont les amateurs de Sports Extrêmes et de Drames Familiales Dysfonctionnelle seront totalement conquis par cet uppercut du petit écran a voir d'urgence.
    Daratura
    Daratura

    51 abonnés 109 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 1 septembre 2015
    Il ne faut pas forcément être fan de MMA pour aimer Kingdom. Même si l'univers de la série est un peut limité, on tombe sous le charme de sa simplicité, sans pour autant être péjoratif. En effet, on sera amené à suivre l'histoire de personnages plus originaux les uns que les autres. Drogue, alcool, dopage, histoires de famille, divorce, tromperie, etc... tout ça interprété par des acteurs excellents et une réalisation aux petits oignons. On ne s'ennuie pas un instant, un bon moment passé devant cette série.
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    0,5
    Publiée le 10 août 2017
    Je me demande ce qu'avaient en têtes ce qui on crée cette série. Si leurs buts étaient de décréditer complètement le MMA ( Mixed Martial Arts) c'est réussi. Il n'y a rien de réaliste, ni d’intelligent ou même de positif dans cette série. spoiler: Les protagonistes sont des alcooliques, des héroïnomane, se branle dans des avocats aux supermarchés ou dans de la sueur et avec ça, ils deviennent champions de monde de MMA sans s’entraîner.
    Et si vous voulez regarder cette série pour ses combats, vous pouvez oublier vue qu'ils sont filmés d'une façon tellement épileptique que s'en est illisible. Le plus triste, c'est qu'il y a énormément de personnes investies dans le MMA qui on participé à cette série. Quel dommage.
    Johnny Merguez
    Johnny Merguez

    8 abonnés 343 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 26 janvier 2018
    Une série coup de poing montrant les dérives de personnages aussi torturés les uns que les autres.
    Pas besoin d'être fan de MMA pour apprécier cette série tant chaque personnage est bien travaillé et interprété par des acteurs hors normes qui se donnent à fond. Très addictive, elle mérite d'être découverte car trop passée inaperçue avec une mention spéciale pour les acteurs qui jouent Alvey et Jay Kulina, vraiment impressionnants. Une claque !
    Ciné2909
    Ciné2909

    63 abonnés 1 638 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 10 mai 2020
    Vous cherchez la bagarre ? Vous l’avez trouvé ! Série diffusée en 2014 et qui s’est achevée après 40 épisodes répartis en 3 saisons, Kingdom devrait plaire aux amateurs des combats MMA mais pas seulement. C’est à travers les mésaventures de la famille Kulina qu’on découvre l’envers du décor de ce sport particulier ; de l’entraînement quotidien jusqu’à la préparation minutieuse aux matchs. Tout ne se résume pas à la baston, dès le départ on se rend compte que les relations entre chacun des personnages sont complexes et ça ne va pas aller en s’arrangeant. Là où on attend la série au tournant c’est bien sur au niveau des combats d’un réalisme saisissant où la sueur se mêle au sang. Ne serait-ce qu’au plan physique, on sent que les différents acteurs ont fait preuve d’investissement et cela donne des scènes d’une intensité rare.

    Autre grande satisfaction, un casting de qualité. De Frank Grillo au top de sa forme à Kiele Sanchez qui ne manque pas de poigne en passant par Nick Jonas montrant une facette qu’on ne lui connaissait pas, tous se montrent excellents. Notre regard se portera davantage sur les performances de Matt Lauria et surtout Jonathan Tucker. Le personnage de Jay fait preuve d’une telle excentricité que sa présence porte littéralement la première saison. Découvert un peu par hasard, j’ai dévoré cette série qui a toutes les chances de vous mettre au tapis, n’hésitez pas vous aussi à entrer dans la cage !
    R1 M
    R1 M

    24 abonnés 164 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 1 septembre 2017
    Super série sur le mma avec toutes ses dérives. Mention particulière à l acteur qui joue Jay qui est juste au top.
    Guillaume N.
    Guillaume N.

    25 abonnés 212 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 22 août 2017
    Personnages torturés, ambiance fiévreuse, et combats musclés, voilà les ingrédients de cette série dramatique que je n'ai plus voulu lâcher depuis le premier épisode ! C'est sombre, violent, et captivant, j'adore !
    N M
    N M

    19 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 19 janvier 2021
    Excelent, trés bon a regarder d'habitude je trouve toujours quelque chose à dire mais la rien, bravo J'applaudis. (Cette critique est pour la S1)
    Lolo B.
    Lolo B.

    1 abonné 4 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 31 juillet 2017
    Très très bonne surprise! Des personnages attachants, un scénario très crédible et un univers fascinant, le MMA, qu'on découvre en toile de fond de cette série vraiment géniale... Dommage qu'elle s'arrête avec le prochain épisode (10 de la 3ème saison...). Elle me manquera beaucoup...
    Matt
    Matt

    11 abonnés 68 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 20 août 2023
    Waw. J'ai pris une énorme surprise dans la tête, je suis ravis. Fan de sport de combat, je ne m'attendais quand même pas à découvrir ici des acteurs formidables et m'y attacher de la sorte. Je trouve l'histoire super bien tournée, et les combats sont très très bien réalisés. Nick Jonas m'a bluffé dans ce rôle de combattant en pleine dépression qui doit combattre ses démons sans pouvoir en parler autour de lui.... incroyable
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 3 août 2017
    Une série qui passe bien, pas besoin d'être passionné d'arts martiaux mixtes pour l'apprécier. Les acteurs sont plutôt bons quoique des fois un peu surjoués mais ca n'enlève pas grand chose à la qualité de la série et son scénario plus dramatique que violent.

    Les décors sont très appropriés. spoiler: Un seul bémol dans cette série, les personnages qui se plaignent toujours de ne pas avoir de frics mais qui roulent dans des 4x4 hors de prix et ont des bien belles baraques pour des galériens.
    Louise D.
    Louise D.

    4 abonnés 42 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    1,0
    Publiée le 24 février 2020
    Crime, drogue, prostitution, porno, et vulgarité de mise omniprésente... les "champions" ont d'ailleurs été remplacés par des cas sociaux en osmose avec les thèmes développés. Un conseil, allez au dojo, ça vous évitera de perdre votre temps.
    JohnWick
    JohnWick

    133 abonnés 286 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 21 juin 2015
    Kingdom ne parait pas à première vue un choix de titre heureux, avec cette histoire de famille et de combat de Mixed Martial Arts (MMA). Pourtant il se révèle des plus judicieux. La série narre le quotidien de la famille Kulina. Alvey (Frank Grillo) est le patriarche gérant un club de MMA avec sa petite amie Lisa (Kiele Sanchez). Il est le père de Nate (Nick Jonas) jeune espoir et de Jay (Jonathan Tucker) un talent gâché par une hygiène de vie plus que douteuse. La série commence quand Ryan Wheeler (Matt Lauria), ancien champion de l’écurie et amour de Lisa, sort de prison après quatre ans.

    Le royaume du titre, c’est l’univers d’Alvey, l’octogone, la salle. Il a son petit bureau avec ses médailles et ses vieux souvenirs. Nombreuses sont les scènes où on le voit assis dans son antre, sur son trône, à attendre, à douter. Son univers est en déréliction. Il est un roi qui perd de son emprise, de sa superbe et qui en vient à tout remettre en question. Kingdom va suivre Alvey et son clan, parler de famille, d’héritage, de combats aussi bien intérieurs que physiques, en laissant petit à petit s’installer la rage et le désespoir de ces êtres tous aussi imparfaits qu’attachants. Il y a de la vie dans les personnages et l’univers de Byron Balasco, le showrunner, qui avait officié sur la très belle (et très courte) Detroit 1-8-7.

    Kingdom peut être aisément affiliée avec des séries comme Friday Night Lights ou Southland. Surtout la première pour la relation entre le sport et les êtres, l’importance qu’il revêt quand il ne reste que cela pour subsister. On y retrouve cette exacerbation des sentiments, une force dans la mise en scène et les dialogues qui frappent toujours très fort, même quand les personnages ne sont pas sur le ring. Le royaume, c’est le ring, mais pour les Kulina et Ryan Wheeler, le monde est une arène.Invoquant Rocky, Warrior ou la très belle série Lights Out, Kingdom ne se démarque pas dans l’évolution de son scénario ou sur l’originalité de ces histoires familiales, mais uniquement dans un univers du MMA pas encore abordé en série et dans cette mélancolie qui s’installe, lentement, avec un personnage filmé en contre-jour, ou une rage contenue qui ne demande qu’à exploser.

    Comme Southland ou Detroit 1-8-7, il y a une façon de filmer la ville (Los Angeles ici) qui accentue l’immersion, qui élève la cité au rang de personnage à part entière. Les rues semblent labyrinthiques, mal famées, mais qui accroche les personnages et le spectateur. Surtout, tout sonne vrai. C’est ce qui fascine le plus dans Kingdom, cette proximité qui se crée avec les protagonistes, une réalisation et des dialogues à fleur de peau. Alvey et les autres sont humains, font des bons et mauvais choix, pendant que nous questionnons en permanence leurs actions tout en nous identifiant fortement. La réalisation arrive à capter tout cela avec brio, en restant au plus près des corps, en filmant un Alvey, ancien champion meurtri ou Ryan, ex-prodige rongé par la culpabilité et le doute. La caméra ne joue pas uniquement du tremblement, comme il est coutume dans ce genre de production. Elle sait aussi s’installer, regarder en face ces êtres fragiles, les observer douter, ne pas détourner les yeux de la douleur. Il y a quelque chose de profondément noble dans la mise en scène de Kingdom, il est là le côté royal de la série, dans cette photographie orangée, ces halos lumières qui envahissent l’écran.

    Les acteurs sont tous formidables, sublimant l’écriture et s’insérant parfaitement dans un univers très codifié. On connaissait le talent et le charisme de Frank Grillo ou Matt Lauria, mais la surprise vient évidemment de Nick Jonas. Plus habitué aux productions Disney avec ses frères (les fameux Jonas Brothers), il incarne ici le jeune Nate avec beaucoup de finesse. Silencieux, introverti, il arrive à faire passer beaucoup avec le regard et le corps. Il parvient à rendre Nate émouvant. Ou encore le bluffant Jonathan Tucker (Black Donnellys), le mec retranscrit avec une justesse TOUT ce qui lui passe par la tête(et sans que ca devienne lourd…c’est un équilibre délicat), une performance de corps et d'esprit. La direction d’acteur est donc au top,renforçant l’impression de proximité.

    Kingdom surprend par sa qualité dans le pilot et au fil des dix épisodes de cette première saison, devient un véritable petit bijou. Elle bouleverse, touche en plein coeur, non pas uniquement parce que ces personnages sont misérables, mais parce qu’ils sonnent juste, que les éclats de rages sont puissants et que les espoirs sont grands. Elle a déjà été renouvelée pour deux saisons supplémentaires de 10 épisodes chacune. Je serai évidemment au rendez-vous.
    Whipman
    Whipman

    2 abonnés 43 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 18 juin 2021
    Kingdom raconte avec brio l'histoire de personnages tous plus torturés les uns que les autres, mêlant alcool, sexe et drogue au quotidien, l'univers de ces combattants de MMA n’étant qu'un fond de décor, un bonus. La saison 1 manque un peu de rythme mais le jeu d'acteurs, la psychologie des personnages et la réalisation ne vous feront pas décrocher.
    Back to Top