Mon compte
    Conviction (2016)
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    3,6
    121 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Conviction (2016) ?

    9 critiques spectateurs

    5
    0 critique
    4
    1 critique
    3
    3 critiques
    2
    2 critiques
    1
    3 critiques
    0
    0 critique
    Daratura
    Daratura

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 109 critiques

    Critique de la série
    1,0
    Publiée le 27 décembre 2016
    Série policière où l'on voit une équipe d'enquêteurs qui doivent déterrer d'anciennes affaires et prouver que le coupable est en fait innocent, en 5 jours. Et oui, ils vont faire en 5 jours ce que la justice a été incapable de faire pendant toute une procédure pénale, mais qu'ils sont trop fort! Et la façon dont ils résolvent les enquêtes, c'est complétement bancale et du grand n'importe quoi. On a donc droit ici à une série du format un épisode - une enquête, une série policière pure et dure qui est d'un ennui... Paradoxalement, le rythme est très très soutenu, ça n'arrête pas de parler, ça part dans tous les sens, on a droit à des discutions à rallonges et des scènes qui s'enchaînent trop rapidement. Un qui fini de parler, et hop, un autre qui entre dans la pièce et enchaîne... De plus, on essaye ici de faire prendre une dimension comique aux personnages, on a donc droit à des scènes et des répliques aux limites du n'importe quoi, c'est assez ridicule. De même pour l'émotion qu'on essaye de faire sortir des fois et Hayley Atwell qui joue ici la leader de l'équipe à qui on veut faire jouer la femme autoritaire et rebelle en la mettant dans des situations tout aussi ridicules, mais ça prend pas non plus... En fait rien ne prend, personnages pas charismatique, humour raté, enquêtes nullissimes et originalité zéro.
    MonPersonnagePrefereEstMortEncore
    MonPersonnagePrefereEstMortEncore

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 13 critiques

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 4 octobre 2016
    J'ai écouté la première hier. J'ai bien aimé l'actrice Hayley Atwell dans l'Agent Carter. Dans ce rôle-ci, elle joue encore les femmes fortes avec le même sens de l'observation que Sherlock Holmes. Le script de la série est fait d'une manière intelligente. J'ai un peu de difficulté à imaginer Hayley Atwell en droguée, et je ne croit pas trop à son jeu de fille un peu déchue. Cependant, quand elle joue les femmes forte, j'y crois bien davantage. spoiler: L'une des phrase qu'elle a dite qui m'a vraiment accroché: "Plutôt que de ne rien faire, je préfère être le loup qui surveille les renards du poulailler"
    Le côté où psychologiquement elle prend le bâton plutôt que de se sauver des coups m'attire beaucoup pour cette série. Pour tout le reste, l'intrigue de résolution des meurtres, c'est du déjà vu, il y a tellement d'émissions qui le font déjà. Tout de même un 4 étoiles pour l'histoire de fond des personnages principaux qui reviennent. Je m'attends à écouter la série entière.
    Adrien
    Adrien

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 258 critiques

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 13 septembre 2017
    Une bonne série policière !!! Les intrigues sont bien menées, les acteurs sont bons surtout avec la prestation de Hayley Atwell dans le rôle principal, les décors sont bien faits et la musique est bien. Bien que n'étant pas un chef d'oeuvre, cette série est quand même regardable et les épisodes sont assez captivant. Dommage que la série a été annulé et qu'il n'y aura pas de saison 2.
    Gouchou
    Gouchou

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 304 critiques

    Critique de la série
    3,0
    Publiée le 6 avril 2017
    Après l'annulation de Marvel Agent Carter, Hayley Atwell a retrouvé du travail et est devenue la nouvelle tête d'affiche de la nouvelle série Conviction diffusée sur ABC. Cette nouveauté était annoncée comme une petite pépite mais finalement le soufflé est retombé aussi vite qu'il est monté et la série a été annulée. Mais alors que reste-t-il de Conviction ?

    Au terme de 13 épisodes ABC a décidé de mettre fin à son nouveau TV show. Une décision un peu brutal car Conviction avait du potentiel pour aller plus loin à condition de faire quelques changements drastiques. A la croisée des chemins entre Scandal et The Good Wife, la série portée par Hayley Atwell n'était pas dépourvue d'un certain charme. Il s'agissait de raconter les déboires d'une unité spécialisée dans la réouverture de dossiers de prisonniers qui auraient été accusés à tort. A la tête de cette unité, un personnage sulfureux, Hayes Morrison la fille d'un ancien président des Etats Unis, piégée en possession de cocaïne. Pour se sortir de ce mauvais pas Hayes Morrison décide de conclure un contrat avec le procureur de New York en occupant la direction de cette nouvelle unité. Entourée par une équipe de professionnelle aux parcours tortueux Hayes devient celle qui répare les erreurs du système judiciaire américain.

    Il est vrai que Conviction possédait un certain nombre de défauts à commencer par l'histoire d'amour entre l’héroïne et le procureur qui était véritablement plate et sans subtilité. Quant aux autres personnages, trop de pathos et de mélodrame les ont réduit au statut de cliché. Pourtant, derrière tous ces problèmes, Conviction avait également des qualités. A commencer par la remise en cause du système judiciaire américain, ainsi que la reprise de thèmes de société. Dans un épisode, il est question de brutalité policière envers la population afro américaine. Un autre traitait du terrorisme et de la relation entre le système judiciaire américain et la population de religion musulmane. Des sujets actuels qui avaient le mérite d'être traités dans cette nouvelle série.
    HamsterPsycho
    HamsterPsycho

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 1 115 critiques

    Critique de la série
    3,0
    Publiée le 14 septembre 2017
    La série, bien que relativement efficace, tient surtout (et peut-être uniquement) grâce à Hayley Atwell en laquelle les producteurs ont trouvé une égérie sculpturale et impertinente. On retrouve également Eddie Cahill en-dehors des experts, dans un rôle politique qui lui va bien. Enfin fini le flic irlandais irascible qui ne réfléchit pas et fonce dans le tas. La série a également comme intérêt d'amner le projecteur sur les erreurs judiciaires nombreuses et les condamnations à mort d'innocents, à une époque où la population US désapprouve de plus en plus la peine capitale et où les gouverneurs la mettent de moins en moins en pratique. Un coup de pouce supplémentaire ou simplement surfer sur la vague ?
    FouineTV
    FouineTV

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 28 critiques

    Critique de la série
    2,0
    Publiée le 11 octobre 2017
    J'ai l'impression d'être sévère parce que cette série est un bon divertissement. On pourrait se dire qu'il y a une part d'originalité dans le ré-examen d'enquête judiciaire, pour vérifier ou non, la culpabilité d'un emprisonné; mais voilà, on se retrouve avec un schéma classique un épisode = une enquête.
    Encore une série avec un rythme à l'américaine, tout est résolu vite : ils ont 5 jours ( seulement ) pour résoudre ce qui a pris des mois et même plus, d'enquête. Et en plus il n'y a pas que moi qui le dis, Hayes Morrison en personne dans plusieurs épisodes.
    Les enquêtes ne sont pas incohérentes, mais manque de surprise car pour chaque épisode on sait ce qu'il en sera de la culpabilité des accusés spoiler: ( ils sont toujours innocents, hormis l'affaire du trio de Prospect Park, où un des 3 jeunes est véritablement coupable de viol et dans l'épisode de "La famille parfaite" si je ne me trompe pas, où le prisonnier était complice de meurtre )
    . Dès lors, les enquêtes perdent un peu de leur intérêt et on ne se met plus à douter de la parole des condamnés spoiler: ( même si il reste à savoir qui est le véritable coupable, mais autant faire la série au moment des meurtres )
    .
    Par ailleurs, ils arrivent à faire assez souvent leur reconstitution sur le lieu du meurtre en l'absence des propriétaires ( alors que pour la famille des victimes les véritables coupables sont en prison ), ça m'a curieusement interpellé. Mais le travail de l'image sur les reconstitutions, mélangeant celle de nos enquêteurs, avec les personnes pouvant être impliquées à l'époque, est sympa et nécessite cet accès facilité aux scènes de crime.
    _
    _
    Concernant l'ambiance, il y a finalement un peu de suspens, un peu d'humour ( présent dans les premiers épisodes et derniers épisodes, à cause de l'évolution de Hayes Morrison ). Quand les enquêtes traitent de sujets faisant débats actuellement comme avec la peine de mort, il y n'y a en fait pas de débat, de réflexion ( on a pas l'argument des gens qui sont pour, peut être parce qu'il n'y en a pas ). On a des épisodes qui parle des discriminations policières envers les personnes de peau noire, du terrorisme et des problèmes d'amalgame; mais encore une fois, on a pas de réflexion profonde ( à imputer au rythme de la série ), même si la série n'a pas cette prétention je trouve ça dommage.
    On a même pas d'explications sur la recevabilité des informations recueillies même si parfois c'est évoqué, le problème, encore une fois, c'est que le rythme des épisodes est soutenu.
    _
    _
    Dans l'ensemble le jeu des acteurs n'est pas mauvais.
    Le personnage de Hayes Morrison sort du lot par son anticonformisme, mais devient de plus en plus sérieuse au fil des épisodes ( perdant de son ironie qui servait d'humour à la série ). Elle aurait pu être un antihéros et être une Gregory House au féminin, mais finalement reste un héros qui veut aider les gens. Les autres personnages, même si ils ont une histoire, ont une histoire pour avoir une histoire; seule le personnage de Maxine Bohen a une personnalité intéressante. Dans l'ensemble on essaye de nous faire croire que chaque personnage a une opinion propre, mais c'est finalement celle de Morrison qui ressort, et quand bien même ils ont leur avis, au cours de l’enquête il peut arriver qu'il change. Il n'y a donc pas de vraies tensions dans l'équipe spoiler: ( même pas entre Wallace et Morrison contrairement à ce qu'on essaye de nous faire croire au début, et pas non plus entre Morrison et Sam Spencer qui a balancé la raison de sa mutation aux journalistes parce qu'elle lui a piqué son poste )
    .
    frdric m.
    frdric m.

    Suivre son activité Lire ses 39 critiques

    Critique de la série
    1,0
    Publiée le 29 mars 2022
    J'ai tenté car j'avais aimé le Marvel dans lequel elle jouait. Mais il ne suffit pas de faire de la fille d'un ex président une star du bureau en cold case pour intéresser le public. C'est mal conçu et c'est toujours les trois dernières minutes qu'il y a un retournement permettant de trouver le véritable coupable. A éviter
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    1,5
    Publiée le 20 septembre 2017
    Série vraiment très moyenne qui utilise les mêmes ficelles que les autres séries d'enquêtes qu'on nous diffuse ad nauseam. Le seul point original est la personnages principale Hayes Morrison et son caractère particulier bien que pas suffisamment mis en avant. Quitte à faire dans les personnages excessifs autant le faire à fond comme ce fut le cas du Dr House parce que là ses excès retombent aussi vite qu'un soufflet.

    Les autres personnages sont soit sans personnalité soit dans le cliché et ne relève pas le niveau de la série.

    Les enquêtes, malgré les changements de sujet, laissent apparaître après quelques épisodes à une certaine répétitivité. Peu de surprise. Les enquêtes sont résolus en vitesse grand V avec une facilité déconcertante. Bref inintéressantes.

    Enfin, comme beaucoup de série US, tout les problèmes de sociétés sont abordés avec une dose de moralisation qu'on aurait pu se passer car on est quand même à la limite d'une propagande "bien-pensantes". Après c'est un avis personnel mais je regarde une série pour me changer les idées pas pour qu'on me renvoie à mon quotidien.

    Bref ne perdez pas votre temps, passez votre chemin.

    PS: je ne comprends pas pourquoi TF1 passe cette série en première partie de soirée alors que Frequency qui est diffusé juste après explose Conviction en qualité et originalité. Mais bon c'est TF1 ...
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    2,0
    Publiée le 8 septembre 2017
    C'est une série qui fait passer le temps si on en a à perdre. C'est loin d'être un chef d'oeuvre, le scénario est bancale et mal amené, les thèmes des épisodes sont vus et revus, presque tous les personnages condamnés le sont à tort ( spoiler: à part le pauvre gamin homosexuel qui a participé malgré lui pendant que son amant, le gosse de riche, tue sa mère sans état d'ame #cliché
    ), et pire encore, le personnage principal joué par Hayley Atwell est franchement insupportable en plus d'être le cliché de la gosse de riche en période de rébellion qui se drogue et provoque à tout va. Son duo malsain avec le personnage d'Eddie Cahill, un avocat corrompu et arriviste qui veut se lancer en politique, prend toute la place et ne laisse pas la possibilité aux autres personnages, bien qu'également très clichés, de se développer. Ainsi, les personnages de Merrin Dungey, Manny Montana, Emily Kinney restent cantonnés à des rôles subalternes. Bien que le latino sorti de prison et d'un gang ainsi que la jolie et gentille blonde major de promo soient extrêmement clichés, le personnage de Maxine, ex policière et femme noire, aurait pu déboucher sur des réflexions sur le sexisme et le racisme au sein de la police américaine. En bref une série bourrée de cliché qui avait pourtant une base prometteuse : le combat contre le système judiciaire corrompu
    Back to Top